Alerte « jaune » sur l’écologie : la riposte s’organise

Il est grand temps de relancer la machine écologiste en frappant haut et fort. C’est précisément ce à quoi s’est attelé le maire écologiste de Grande-Synthe Damien Carême mardi 20 novembre dernier.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
EpicFireworks - hat on the head fireworks on the brain By: Epic Fireworks - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Alerte « jaune » sur l’écologie : la riposte s’organise

Publié le 23 novembre 2018
- A +

Par Nathalie MP.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’opération Gilets jaunes du week-end dernier ne fait pas du tout les affaires des écologistes. Le gouvernement a beau répéter qu’il ne reviendra pas sur la hausse des taxes sur les carburants au motif que l’urgence climatique ne peut plus attendre, tout le monde a bien compris qu’il n’hésitait pas à « verdir » ses taxes pour mieux faire rentrer l’argent dans des caisses structurellement percées.

Quant aux Français, on les croyait enfin conscientisés corps et âme aux affres du réchauffement climatique. Et voilà pourtant que non seulement ils soutiennent massivement la fronde fiscale (74 %) mais qu’ils sont maintenant 62 % à penser que la politique à mener en France au cours des prochaines années doit :

donner la priorité au pouvoir d’achat, quitte à aller moins rapidement sur la transition énergétique.

Aïe. Où va-t-on trouver l’argent si les oies se mettent à porter des gilets jaunes, crient quand on les plume et donnent leur avis sur les politiques à suivre ?

Sale coup pour les réchauffistes, surtout après tous les efforts associatifs, politiques et médiatiques déployés 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 depuis 50 ans pour diffuser la bonne parole écologiste jusque dans les chaumières les plus reculées – non sans un certain succès d’ailleurs puisque si la plupart des occidentaux ignorent tout des données économiques et démographiques mondiales de base, ils sont 86 % à savoir que la température planétaire se réchauffe.

La transition énergétique en danger face au réel

Mais en arriver à préférer son pouvoir d’achat à la survie de la planète, quelle décadence ! Et vouloir aller moins vite sur la transition énergétique, quelle tuile ! Tout le pouvoir de séduction des illusionnistes tient justement dans la rapidité de leurs mouvements. Donner du temps au temps dans cette délicate affaire reviendrait à prendre le risque énorme de voir la belle construction s’effondrer définitivement face au réel.

Le rapport spécial du GIEC présenté le mois dernier avait fourni une superbe occasion de remettre un joli coup de pression. À lire Les Échos, journal en principe sérieux et attaché aux réalités, on ne pouvait que trembler de peur, inévitablement et définitivement :

En contenant la hausse des températures à 1,5 °C d’ici à 2100, l’humanité peut espérer sauver les meubles. Mais elle n’en prend pas la direction. Il n’y a plus une minute à perdre (…)

Et pourtant, on dirait que la magie n’opère plus. Ce n’est certainement pas avec François Hollande qu’on aurait vu s’installer de tels flottement dans la conscience climatique. Mais évidemment, lui n’aimait ni les riches ni la finance ; il préférait suivre Mélanie Laurent et Marion Cotillard jusqu’au bout du monde pour alerter les foules sur le cataclysme qui vient. Tandis que son successeur… un banquier de chez Rothschild, on ne vous dit que ça et vous avez tout compris : fromage ET dessert pour lui, casse sociale ET casse climatique pour les autres !

Bref, il est grand temps de relancer la machine écologiste en frappant haut et fort. C’est précisément ce à quoi s’est attelé le maire écologiste de Grande-Synthe Damien Carême mardi 20 novembre dernier.

Damien Carême n’est pas n’importe quel écologiste. Formé au Parti socialiste, il a rejoint EELV en 2015 puis soutenu Benoît Hamon lors de la présidentielle de 2017. Sa marque de fabrique, c’est la « social-écologie », mot-valise très utile à son opération de reconquête. Vous, les Gilets jaunes et tous les laissés-pour-compte du parisianisme macronien, vous voulez du pouvoir d’achat ? Eh bien – ô miracle – sachez que ce qui est bon pour la planète est également bon pour votre pouvoir d’achat !

Recours contre l’État sur les émissions de gaz à effet de serre

Une fois les Français dûment réconciliés avec l’écologie par ce biais habile, il ne reste plus qu’à exiger d’Emmanuel Macron qu’il sorte de son inaction criminelle en matière de changement climatique. C’est ainsi que Damien Carême a déposé mardi un recours contre l’État afin de mettre la France en demeure de réduire ses émissions de gaz à effet de serre :

J’insiste pour que les dirigeants soient contraints à mettre en œuvre des solutions pour lutter contre le changement climatique qui est la pire menace qui pèse sur notre civilisation.
(RTL, 21 novembre 2018)

Une première en France. Arrêtons de dire que nos élus sont incapable de se projeter dans le futur et d’innover ! Il suffit qu’une belle action frappée au sceau du progressisme le plus voyant ait lieu quelque part dans le monde, et hop, elle est immédiatement importée en France par les habituels contempteurs du libre-échange. Mais évidemment, quand il s’agit tout simplement de sauver la civilisation, ce n’est pas pareil. Il y a échange et échange.

Peut-être Damien Carême s’est-il inspiré d’une manifestation qui avait lieu justement le 17 novembre dernier, non pas en France sous l’impulsion des Gilets jaunes, mais à Londres à l’initiative du collectif Extinction Rebellion. Là aussi, il s’agissait de blocages, mais du blocage de 5 ponts londoniens afin de dénoncer l’inaction, « criminelle » naturellement, du gouvernement britannique dans la lutte contre le changement climatique :

C’est le jour de la rébellion. Nous prenons les ponts de Londres, avant que nous nous effondrions tous.

Les exigences des manifestants sont tellement modérées – et tellement plus simples à réaliser que le Brexit – qu’on se demande bien pourquoi le gouvernement de Theresa May n’obtempère pas immédiatement. Il s’avère que les émissions de CO2 du Royaume-Uni ont baissé de 43 % depuis 1990, l’objectif étant de parvenir à une diminution de 80 % en 2050. On aurait tendance à se dire que ce n’est pas si mal, si tant est qu’il soit effectivement impératif de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Tout va s’effondrer !

Mais pour Extinction Rebellion, tout ceci est très insuffisant. Le seul objectif valable consisterait à ne plus avoir d’émission du tout dès 2025. Sinon, on va tous s’effondrer. Je répète : sinon, on va tous s’effondrer. LOL, dites-vous ? Oui, en effet, LOL !

De ce côté-ci de la Manche, Damien Carême manie d’autres arguments, tout aussi loufoques. Pour lui, sa ville court des risque inouïs d’engloutissement dans les eaux de la Mer du Nord si rien n’est fait dès maintenant pour enrayer la montée des océans :

Car Grande-Synthe est sur un territoire de polder inquiété par la submersion marine en cas d’augmentation du niveau de la mer.

Notons le « en cas de ». En réalité, Grande-Synthe est située et a toujours été située en zone inondable. Rien qu’aujourd’hui, il faut pomper 24 heures sur 24 pour évacuer le trop-plein d’eau. Ce n’est pas une question de réchauffement climatique, c’est une question d’implantation volontaire et calculée sur la mer.

L’argument qui consiste à mettre en cause le réchauffement chaque fois qu’un événement parfaitement naturel survient est des plus fallacieux mais il est aussi des plus usités afin de donner un peu de consistance actuelle à toutes les alarmes futures qu’on cherche à nous faire avaler d’office. Les réfugiés des guerres en Syrie et en Irak deviennent des réfugiés climatiques, les incendies de forêt sont du plus bel effet dans le tableau idéal du réchauffement, et tout est comme ça.

Et si vous avez le malheur de prendre un peu de recul face à ces évidences qui n’en sont pas, vous avez aussi toutes les chances de déchaîner la vindicte autoritaire du clergé réchauffiste le plus virulent.

De Corinne Lepage, par exemple. Avocate, ancienne ministre de l’écologie de Jacques Chirac et présidente du mouvement écologiste Cap21, elle est surtout connue pour avoir suggéré de tenir un « registre » des climato-sceptiques. Pas pour les condamner juridiquement, bien sûr que non ! Pour qui la prenez-vous ? Mais enfin, quand même, pour qu’on se souvienne de qui ils sont « parce qu’on ne dit pas n’importe quoi, n’importe comment » (audio, à 1h 27mn) :

Moi, je suis un grand défenseur de la liberté d’expression (…) Je pense quand même qu’à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un contexte climato-sceptique.

LOL again. Avec Corinne Lepage et ses semblables, la liberté d’expression, c’est très très important, mais c’est à géométrie très très variable.

On ne s’étonnera donc pas d’apprendre que c’est justement Mme Lepage elle-même en personne qui a la charge d’assister juridiquement M. Carême dans sa procédure d’assignation de l’État afin de l’obliger à prendre des mesures – comprendre interdire, punir, taxer et subventionner à volonté et à discrétion – contre un péril largement imaginaire. Reconnaissons qu’elle a le profil idéal pour cela !

Sur le web

Voir les commentaires (52)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (52)
  • Comment peut – croire tous ces specialistes ,
    experts en tout et en rien qui disent tout est son contraire ..dont le seul pour ce gvt de taxés , qui ne sert qu’à boucher les trous pour des reformes comme la taxe d’habitation qui se sont fait mettre pour une seule raison egalitaire ce n’est pour une minorite mais pour l’ensemble des citoyens ..ils ont oublier le mot ÉGALITÉ et pourtant c’est marqué sur le FRONTON de l’assemblée Nationale ..
    et d’un autre cote vos taxe fonciere vont augmenter pour compenser ..C’est sur que cela va changer une politique autrement ; je vous ai compris nous allons changer notre méthode, ils nous prennent pour des imbéciles… les échéances électorales arrivent…

  • je pense que les socialos bobos verdâtres vont encore prendre une veste aux européennes

  • Il n’y a aucun rapport avec l’écologie ni dans la réforme (tour de passe passe pour financer la suppression de l’isf et de la taxe d’habitation), ni chez les gilets jaunes qui ont choisi de s’éloigner des villes et viennent pleurer que ça coûte cher. Et taxe ou pas taxe, ça n’a pas fini d’augmenter.

    • et avec un macron qui taxe plus vite que son ombre , autant dire que l’on est pas prêts de voir le bout du tunnel….

    • « ni chez les gilets jaunes qui ont choisi de s’éloigner des villes et viennent pleurer que ça coûte cher. »
      Tout à fait le discours que j’entends chez certains bobos parisiens. Pas un pour simplement penser que la plupart se sont installés loin des centres villes par manque de revenus. lol.
      Le bobo citadin écoconscientisé rêve de la campagne et fantasme sur la vie campagnarde (ou, tout du moins, des grandes banlieues proches des champs). Ses revenus lui permettraient de le faire sans problème mais il ne veut pas se taper le transport vers le centre ville pour des raisons de confort/temps perdu. Il imagine donc que les habitants de la périphérie l’ont fait par choix.

      • encore un citadin qui croire que la hausse ds prix ne va pas le toucher , alors qu’en ville on doit tout leur apporter sur le palier..
        aie la facture

      • Oui sauf que je suis pas à Paris, mais dans une ville moyenne qui s’est vidé de ses classes moyennes non pas à cause de la gentrification, l’immobilier de la ville centre ne vaut plus rien, mais pour avoir la petite maison lotissement comme dans les séries.

    • « les gilets jaunes qui ont choisi de s’éloigner des villes et viennent pleurer que ça coûte cher. »
      D’après vous les 67 millions de Français devraient ignorer le monde rural pour habiter, vivre et travailler en ville empruntant transports en commun, évitant les déplacements automobiles… et surtout la pollution. C’est l’abandon et l’abolition de l’agriculture, de l’industrie, de toutes entreprises de fabrication et innovations à moins d’inclure tout ce monde en milieu urbain…. Belles « méga-cités » en perspectives !
      Vos propos sont aussi grotesques et irréfléchis que ceux des politicards qui taxes les voitures mais pas le travail !

    • Les gilets jaunes hors des villes peuvent aussi pleurer car ils payent les transports deux fois: pour faire le plein de leur voiture et pour combler le déficit des transports en commun des villes.

    • Vous êtes dans le style de Marie-Antoinette :
      « ils n’ont pas de brioche ? Qu’ils bouffent de la voiture électrique ».
      Et hop un gilet jaune, que dis-je des milliers de gilets jaunes en plus …

  • « [les Français] sont maintenant 62 % à penser que la politique à mener en France au cours des prochaines années doit :
    donner la priorité au pouvoir d’achat, quitte à aller moins rapidement sur la transition énergétique. »
    Le sous-titre de ce billet (non abonné, je ne peux lire le billet en entier) laisse entendre autre chose.
    https://www.lemonde.fr/energies/article/2018/11/22/la-plupart-des-francais-souhaitent-une-baisse-rapide-du-nucleaire_5387067_1653054.html

    Allez comprendre…

    • facile , les français repetent ce que la presse leur fait ingurgiter

    • Ce qui aurait été étonnant, c’est que Le Monde dise autre chose… 🙂

    • En fait, tout dépend de la manière dont les questions posées sont formulées. Les instituts de sondages sont des spécialistes de la question, et sont capables de sortir, en posant les bonnes questions, les tendances qu’on leur demande de sortir.
      « Je ne crois aux statistiques que quand je les ai moi-même falsifiées », a dit un jour un gouvernant d’outre-Manche. Ce n’était pas sans raison.

  • L’émission politique de Hulot hier a participé à la relance de la machine écologiste.
    Affligeant de voir la place donnée à cet individu qui n’a fait qu’agiter les peurs, il n’y a plus que 2.5 ans pour réagir selon le GIEC, supprimer le nucléaires pour les éoliennes et les panneaux solaires avec le problème du stokage, etc..

  • #Budget2019
    ♦️Macon ment / Philippe ment / Le Maire ment / Darmanin ment / De Rugy ment finalement c’est toute la bande macroniste qui vous ment?
    ⛽️ Les augmentations des taxes sur les carburants ne serviront pas à la transition énergétique en 2019
    ⛽️ « Ni la transition énergétique, ni les infrastructures de transport, ni les collectivités ne sont en augmentation en 2019 »?
    ⚠️ « L’ensemble de la croissance de la recette du produit attendu de cette taxe sur les carburants est entièrement affecté au budget général de l’Etat ».
    ?Les élus LREM et MoDem ( et pourtant Bayrou n’était pas d’accord hier … ) ont voté pour, et tous les autres groupes majoritairement contre.

    https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/la-hausse-des-taxes-sur-le-carburant-n-alimente-pas-la-transition-energetique?fbclid=IwAR22FEUzblnZZR4JuT6Kt9CtNY4KqjfMo-WMZnriK-XXNuwBX43zyZvEmFI

    • A lapaladine.
      « ♦️Macon ment / Philippe ment / Le Maire ment / Darmanin ment / De Rugy ment finalement c’est toute la bande macroniste qui vous ment »
      Parmi les politicards trouvez-m’en UN qui ne mente pas ? Je vous laisse le temps… pour le trouver. Bonne chance !

  • « lutter contre le changement climatique qui est la pire menace qui pèse sur notre civilisation. »

    Notre civilisation est fondamentalement basée sur l’utilisation au maximum des sources d’énergie. Si « pour la sauver » il fait réduire et changer ce fait cela revient à dire que pour sauver notre civilisation il fait la tuer.

    Mais c’est et ça a toujours été le vrai but : tuer notre civilisation d’essence capitaliste et libérale pour enfin pouvoir arriver au communisme réel.

    • A Franz.
      Très juste !
      Le but est « taillable et corvéable » à merci ; taxer à outrance et… fermez nos gueules !

    • C’est vrai !
      J’avais un âne qui bouffait tout le temps, et ça coûtait un pognon de dingue, sans oublier le méthane produit !
      Alors j’ai entamé sa transition vers un comportement plus éco-bio.
      Je l’ai déshabitué petit à petit à se goinfrer éhontément pour lui donner une conscience plus responsable.
      Franchement, ça a été un succès dépassant toutes mes espérances.
      Par un malencontreux hasard indépendant de ma volonté, une fois qu’il s’était habitué à ne plus manger, il est mort…

    • Ils préfèrent plus de pollution incontrôlable, les habitants tentant de survivre à tout prix. Ce les Jourdans en écologie, des gens illogiques qui se prendront les pied dans le tapis.

  • La terre se présente comme un corps noir et elle émet des IR.en les mesurant depuis un satellite, on obtient sa température. Le NASA le publie:aucune variation de température de 2014 à 2018.on se moque, dès lors, des pics ci et là comme le chirurgien que je suis se moque que le joue de l’enfant soit à 35 exposee au froid ou un plis humide a 38 après l’exerci physique. Le patient reste à 37 et voilà:il n’à pas de fièvre

  • Pardon pour les fautes de frappe. Par ailleurs, JM Bonnamy a démontré les phénomènes de saturation qui concernent le CO2, rendant plus que bancales les théories. N’oublions jamais : le raisonnement GIEC est fondé sur des statistiques et une corrélation ne fait pas une preuve. La science exige un modèle reproductible qui n’existe pas dans la théorie du CO2 GIEC dependante

    • Plus simplement encore : un véritable scientifique ne fait JAMAIS de prospective, car il se sait incapable d’en maîtriser tous les paramètres.

    • D’ailleurs, je crois qu’ils vont découvrir que le réchauffement est du aux moulins à vents… Il y a une belle corrélation 😉

  • Notre civilisation n’est pas menacée par un changement de climat (s’il a vraiment lieu, ce qui n’est pas prouvé). Elle a toujours su s’adapter aux variations climatiques, et a toujours prospéré dans les périodes chaudes. La menace sur notre civilisation vient de l’immigration de gens porteurs d’une autre civilisation, hostile à la nôtre, et de ceux qui favorisent cette immigration.

    • Surtout quand on lit qu’un immigre a viole 3 jeunes femmes et qu’un juge français la condamné qu’ 4 mois de prison avec sursis au nom du » relativisme culturel »
      Finalement le code pénal c’est pour nous seulement pour nous

  • Pardon mais les fautes me révulsent. La terre se présente comme un corps noir et elle émet des IR. en les mesurant depuis un satellite, on obtient sa température. Le NASA le publie:aucune variation de température de 2014 à 2018.on se moque, dès lors, des pics ci et là comme le chirurgien que je suis se moque que la joue de l’enfant soit à 35 exposée au froid ou un pli humide à 38 après l’exercice physique. Le patient reste à 37 et voilà:il n’a pas de fièvre

  • J’aime beaucoup la citation : « En contenant la hausse des températures à 1,5 °C d’ici à 2100, l’humanité peut espérer sauver les meubles. Mais elle n’en prend pas la direction. Il n’y a plus une minute à perdre. »
    Elle fait un doux écho aux propos de Chirac : « la maison brûle et nous regardons ailleurs ». C’était il y a 20 ans, déjà, il n’y avait plus une minute à perdre. Déjà, nous étions au bord de l’Apocalypse. À force de prédire la fin du monde pour demain, les marchands de peur auront forcément raison un jour.

    • c’st la méthode des millénaristes .. çà marche
      A l’époque de jésus christ , avec sa fin du monde hulot aurait été a sa table avec son apocalypse prévisionnelle..

      « donne nous votre argent !, la fin du monde est proche et là ou vous allez vous n’en aurez pas besoin.. »
      Ah les cons!

  • Et quand la presse s’y met: le Télégramme de Brest vient , aujourd’hui de consacrer une pleine page de fadaises réchauffistes, à la limite écœurantes tellement c’est convenu et grossièrement alarmiste…
    Je me demande combien ils touchent pour ce genre de forfaiture?

  • vous avouez que la suite du registre spécial est connue. On a un historique chez nous n’est ce pas…….
    La différence c’est que ce coup ci la croix sera verte et là ça change tout comme dirait Hulot: entre l’ homme et la Planète il choisit la Planète.on rigole ,on rigole quoique . l’idéologie verte est encore plus dangereuse que le communisme et le nazisme réunis. Tres sérieusement ces fous demandent la décroissance vont ils ensuite faire des listes pour savoir qui a le droit de manger?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand on est jeune étudiant d'Agrotech Paris, filière de formation pour ingénieur dans l'agriculture et l'agroalimentaire, il n'est pas toujours simple de faire le buzz. Reconnaissons cependant une belle réussite à l'exercice mené par un petit groupe d'entre eux pour exprimer leurs soucis.

C'est une vidéo qui a largement fait parler d'elle ; c'est normal, elle a tous les bons ingrédients de la recette pratique pour une viralité d'actualité : tombée à un moment plutôt creux sur le plan politique (la campagne électorale n'intéresse perso... Poursuivre la lecture

Par Jon Miltimore.

Le jour de la Terre, Wynn Alan Bruce, un écologiste et photographe du Colorado âgé de 50 ans s'est immolé devant la Cour suprême des États-Unis.

À la suite de sa mort, ses amis ont déclaré qu'il s'inquiétait du changement climatique. Kritee Kanko, la scientifique en chef de l'Environmental Defense Fund a déclaré :

« Ce gars était mon ami. Ce n'était pas un acte de suicide. C'est un acte de compassion profondément intrépide pour attirer l'attention sur la crise climatique. »

T... Poursuivre la lecture

Gimmick électoral, surenchère écolo-vertueuse pour attirer les électeurs de la France insoumise au second tour de l’élection présidentielle et faire barrage à Jean-Luc Mélenchon qui ambitionne de devenir Premier ministre de cohabitation à l’issue des législatives de juin ? À l’évidence. Après tout, c’est dans l’entre-deux tours et à Marseille, terre assez nettement mélenchonienne, qu’Emmanuel Macron a soudain repris le concept de « planification écologique » porté par le leader insoumis.

Et puis c’est tout à fait dans le style beaux di... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles