Le paquet neutre et l’infantilisation des fumeurs

Le gouvernement belge veut, à son tour, imposer le paquet de cigarettes neutre. Une mesure inutile, coûteuse et infantilisante.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le paquet neutre et l’infantilisation des fumeurs

Publié le 25 septembre 2018
- A +

Par Bill Wirtz.

Le gouvernement belge a décidé d’imposer un paquet neutre pour les cigarettes, le tabac à rouler et le tabac pour pipe à eau. Selon le communiqué récent de la ministre de la Santé Maggie De Block :

C’est une décision très importante que nous avons prise aujourd’hui. Les exemples de l’étranger montrent clairement qu’il est très important dans la lutte contre le tabac de rendre l’emballage des cigarettes et du tabac à rouler moins attrayant. Nos administrations vont se mettre immédiatement au travail de façon à ce que nous puissions instaurer cette mesure le plus rapidement possible dans notre pays.

Maggie De Block semble fière de sa décision de supprimer les marques des paquets de cigarettes pour ne pas inciter à sa consommation. Mais le gouvernement a tort dans son approche : le paquet neutre n’est pas seulement paternaliste, il n’atteint pas non plus son objectif.

Pas de causalité avérée entre paquet neutre et baisse de la consommation de tabac

L’Australie a été le premier pays à introduire le paquet neutre. Le gouvernement australien prétend que c’est un succès, mais une étude réalisée en 2016 par l’Université RMIT de Melbourne a qualifié cette politique d’échec total. Elle a montré que l’évaluation de la politique par le gouvernement était biaisée, et qu’elle n’a pas réussi à représenter avec exactitude les données qu’elle a recueillies. Il se trouve que l’étude a été menée par les mêmes groupes de personnes qui avaient préconisé cette politique dès le début.

Il est vrai que les taux de tabagisme ont diminué en Australie depuis l’introduction de la politique du paquet neutre en 2012. Mais il est vrai aussi que cette consommation était déjà en baisse avant l’introduction de la mesure. En fait, la baisse du taux de tabagisme a ralenti depuis l’arrivée du paquet neutre, même si le paquet neutre venait en même temps que des hausses considérables du prix des cigarettes.

Tout profit pour le marché noir

Alors pourquoi l’introduction de cette mesure a-t-elle eu si peu d’effet ? Une face du problème est que l’un des rares bénéficiaires de la politique semble être les contrefacteurs. Comme les paquets simplifiés sont plus faciles à copier que les paquets de marque, le commerce des cigarettes illicites est florissant.

En Australie, de 2012 à 2017, la proportion de cigarettes vendues illégalement est passée de 12 % à 17 %. Il est difficile de dire si les emballages simples ou les hausses de taxes sont les principaux facteurs de cette augmentation. Mais il est certain que l’emballage neutre facilite le travail de ceux qui vendent des cigarettes illégales et moins chères aux consommateurs à faible revenu. Plus tôt cette année, le gouvernement australien s’est engagé à sévir contre l’économie souterraine. Le commerce du tabac illicite était sa principale cible.

Même scénario en France

C’est la même histoire en France, qui a introduit le paquet neutre en janvier 2017. Au cours des six premiers mois, les ventes de cigarettes ont légèrement augmenté de 0,9 % par rapport à la même période de l’année précédente. De plus, les ventes de tabac à rouler ont augmenté de 3,6 % au cours des trois premiers mois de 2017, même après l’introduction d’une nouvelle taxe importante sur le produit.

Le gouvernement français prévoit de porter le prix des cigarettes à 10 euros par paquet d’ici trois ans. Mais encore une fois, même si cela parvient à faire baisser les ventes dans le Tabac local, les consommateurs seront plus enclins à se tourner vers les cigarettes illicites. Selon les estimations actuelles, un tiers des cigarettes sont déjà vendues sur le marché noir en France.

Bien sûr, la corrélation n’est pas une causalité. Il est peu probable que les emballages neutres aient causé la légère augmentation des ventes de cigarettes en France ou ailleurs. Mais il est clair que ces mesures, qui ont été introduites pour réduire les taux de tabagisme, ont échoué… Au lieu de cela, elles ont été une aubaine pour les criminels et la production de produits illicites effectuée dans des conditions douteuses. Lorsque nous calculons les chiffres, la vérité, c’est que le paquet neutre ne fonctionne pas.

Paternalisme de l’État-nounou

Si Maggie De Block veut prétendre interdire les paquets colorés parce qu’elle pense que les consommateurs sont des enfants, incapables de décider pour eux-mêmes, alors il faudrait qu’elle le dise. En l’occurrence, aucune preuve scientifique ne montre ce que la ministre prétend être de bonnes expériences de l’étranger.

NDLR :

Le Consumer Choice Center est un lobby financé, en partie, par Japan Tobacco International. En Belgique, la Fondation contre le Cancer se réjouit d’une mesure gouvernementale visant à « dénormaliser le tabagisme ». Émanation de ce combat contre la clope, Tabacstop est financée (en grande partie) par les pouvoirs publics.

Au classement européen des « États-nounous » (les États les plus répressifs en termes de manger-boire-fumer), la Belgique figure à la 12e place, derrière la France (6e).

La rédaction de Contrepoints juge que ses lecteurs sont assez matures pour se forger leur propre opinion sur la nocivité de la cigarette, sans avoir à recourir aux discours moralisateurs des gouvernements. Qui financent la lutte contre le tabac tout en ponctionnant les fumeurs.

Voir les commentaires (26)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (26)
  • voilà ce que devrer faire l’Europe harmonisation fiscal du tabacs …ce qui serait de bon sens !
    ce gouvernement peuve crier sur les toits 30 % de diminution de vente de tabacs, mais combien 30 ou 40 % de fraude au tabacs…
    c’est vrai ,ils sont fâchés avec les chiffres !!
    et menteurs !.

    • La démocratie vous ne l’aimez pas, mais dès qu’une occasion se présente vous lui demandez d organiser votre vie et la mienne.
      Dissonance…

    • l’harmonisation fiscale est normale,t une tendance naturelle naturelle de la liberté de circuler pour les gens et le capitaux..
      en gros si les gens traversent juste la foncière pour acheter des clopes les buralistes gueulent et veulent un alignement de fiscalité….
      mais ce n’est qu’une force elle s’ajoute au « volontarisme » des gouvernants.

      donc , naturellement la libre circulation des gens et des capitaux produit une force qui tend à faire baisser la fiscalité…les gens fuient l’impôt..
      les gouvernements résistent..car ça fait partie leur raison d’etre de décider de la fiscalité de la « meilleure » fiscalité..et cette force est importante!!!!

      il y a fort à parier n »néanmoins que les états tarabistouilleront un truc..

  • Drôle d’histoire, comme fumeur j’avoue que je ne regarde jamais mon paquet ,je me contente de l’ouvrir…sans doute que ce système d’anonnymisation des paquets a été obtenu par les cigarettiers , marre sans doute de leur dépenses publicitaires et comme ils ne sont pas vraiment concurrents…tout juste fournisseurs de matières premières pour les commerçants étatiques se remplissant les poches sur leur dos…un peu l’histoire du pétrole en fait , venez chez moi mon essence est la meilleure ,fin de partie pour le libéralisme et la concurrence bénéfique aux clients.

  • Amis belges, vous verrez c est super les paquets neutres.
    En soirée, la neutralité du paquet vous permettra de taper sans vergogne dans les paquets de vos amis sans qu’ils s en rendent compte tout en restant un gentleman aux yeux de tous.

  • Ceux qui ont un cerveau de gamin en bas âge ce sont ceux qui ont eu cette idée grotesque, et encore plus ceux qui l’imposent!

  • Dans cette affaire de paquet dit « neutre », il y a aussi un aspect juridique et, partant, économique : outre les marques verbales (= en caractères d’imprimerie standard), les producteurs de tabac ont protégé à titre de marque les logos, les polices de caractères spécifiques, les décors d’emballages, etc. Le dépôt, l’enregistrement, le renouvellement, la défense de ces marques représentent des budgets conséquents. En outre, comme toute marque exploitée, ces marques ont une valeur financière qui figure au bilan de ces sociétés : s’agissant souvent de marques notoires et souvent protégées dans le monde entier, leur valeur est évidemment très élevée.
    L’imposition du paquet dit « neutre » revient à « annuler » toutes ces marques non verbales puisqu’il est interdit de les utiliser. Comme aucune indemnisation n’est prévue dans les pays ayant imposé le paquet « neutre » ou envisageant de le faire, il s’agit d’une expropriation sans indemnisation, pratique contraire aux règles élémentaires de l’économie de marché.
    Il ne s’agit pas de sympathie à l’égard des producteurs de tabac, entités dont le comportement a été (est encore) éminemment critiquable en matière de santé. Simplement, il s’agit là d’un comportement mêlant économie et morale selon des critères inévitablement subjectifs et qui constitue un détestable précédent parce que créant une formidable incertitude économique et juridique : pourquoi pas appliquer demain ce principe du paquet « neutre » (en clair, de destruction du droit à la marque) aux entreprises produisant des biens ou des services jugés « anti-sociaux » ? On peut penser aux alcools, aux graisses alimentaires, au sucre, au sel, à la viande, etc.
    Une réflexion dépassionnée est indispensable sur cette question, notamment pour déterminer dans quels cas – exceptionnels – une telle expropriation sans indemnisation ou avec une indemnisation réduite pourrait être acceptable en droit : s’agissant du tabac, on pourrait imaginer que cette spoliation – car il faut appeler les choses par leur nom – pourrait être justifiée par le fait que les producteurs de tabac ont constamment recouru depuis des décennies à des procédés indéfendables tels que l’adjonction de produits addictifs dans les cigarettes pour rendre les fumeurs « accros » et donc difficilement capables d’arrêter de consommer ces produits mortels – cela aussi doit être rappelé – ou encore le fait de « recruter » des nouveaux consommateurs (adolescents, voire enfants) dans des pays dont les lois et les structures ne permettent pas d’interdire de telles pratiques mortifères.
    Pour être défendable dans des tels cas exceptionnels, l’expropriation totale ou partielle devrait faire l’objet de réflexions et de débats poussés aboutissant à l’adoption de critères les moins subjectifs possible, de sorte à ne pas créer des incertitudes juridiques et économiques extrêmement néfastes.
    J’entends d’ici les ricanements des idéologues libertariens pour lesquels il ne faut rien interdire, Saint Marché se chargeant de tout régler dans l’intérêt de chacun : le monde n’ayant jamais fonctionné selon les théories de quelque économiste que ce soit, il me paraît moins glorieux mais plus réaliste d’engager une réflexion sérieuse sur ces questions. Ceci d’autant plus que le refus de réguler quoi que ce soit devient souvent le complice objectif des fanatiques du tout réglementaire, lesquels ont beau jeu de dénoncer les réels périls créés par l’idéologie libertarienne en matière de santé publique.

  • les paquets neutre n’ont pas fait baisser le nombre de fumeur, le prix en France oui , la contrebande du tabac n’a jamais été aussi fructueuse ( Malboro 7 euros en France, 4.35 en Espagne) à partir des régions frontalières .c’est en nous montrant que c’est pour notre bien qu’on peut nous faire croire n’importe quoi(du moins a certains) et en profiter pour augmenter les taxes .personnellement je ne suis pas fumeur mais s’il en était ainsi je ne crois pas que la couleur du paquet aurait changé quoi que ce soit.le prix peut être .

  • ils devraient plutôt indiquer aux consommateurs sur le paquet que le mégot ne se jette pas n’importe ou…le cancer on s’en fout..

  • il y a plus de cancer des poumons de non fumeur que des fumeurs !! le comble !!!

  • dekkard, vous êtes irréprochable !!! le mot imparfait n’est pas de vôtre vocabulaire en parlant de vôtre personne !! ouf la terre est sauvé …

  • @duglindu,et ouï des taxes en moins ,comme l’alcool ,les carburants , la charcuterie etc .etc..les frontaliers ne sont pas concerner

  • La consommation de tabac a surtout diminué depuis le nouveau gouvernement, le précédent ayant beaucoup fait la guerre au vapotage (une spécialité de Touraine), probablement plus d’ailleurs qu’ à la cigarette elle-même, alors que c’est une technique qui a fait ces preuves pour le sevrage de beaucoup et au moins une franche diminution pour les autres qui ont essayé mais partiellement échoué.

  • les injonctions de comportement sont la conséquence de ne pas pouvoir fixer de prime d’assurance santé selon le comportement.

  • il est prouvé que sur 7 personnes atteintes du cancer de poumon ,6 étaient non fumeurs et 1 seul et fumeur, avait le cancer du poumon ,dit par un ponte spécialiste du cancer qui bosse à la sallepetriere hôpital ..et qui la rappelé lors d’un entretien et aucune contestation n’a été constaté..suite à ces informations …

  • ouï il y a eu 2 intervention à la télé sur bmftv avec Bourdin en direct et sur C8 …et ouï c’est logique il y a plus de non fumeurs que de fumeurs..

  • il vient de sortir un livre sur le Cancer ..c’est une pointure dans son domaine ,il bosse à sallepetriere .

  • je precise aucune contestation de qui que ce soit ,suite à ces propos, moi-même cela m’ a surpris !! J’ai été moi même très surpris ..
    et je m’attendai à des contradictions ..rien silence totale .. et je ne pense pas vu sa position de raconter n’importe quoi !! cela interpelle quand aux source officielle ,il y a à boire et à manger .souvenez vous du nuage nucléaire qu s’était arrêter à la frontière Française et quelques années plus tard une épidémie de cancer ,ils ont trouvé comme parade ,il ne fallait pas faire paniquer les gens !!!

  • je ne l’ai pas en tête, je donnerai son nom demain c’est à dire jeudi..merci

  • @jean Manchzek, son nom est le professeur
    DAVID KHAYAT et chef de service d’oconlogie à l’hôpital là pitié Salpetrieres ..
    sur France inter culture voir sa biographie ,
    reconnue dans le monde pour ses écrit et travaux … quand je l’ai entendu , ça été pour tout le monde un étonnement !!!
    Et aucune contradiction de qui que ce soit …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Récemment, la Commission européenne a annoncé des propositions de révision de la réglementation sur le tabac. Il semblerait que les taxes en vigueur n’aient pas été révisées depuis… 2010, et qu’elles ne prennent donc aucunement en compte ni l’évolution du marché, ni les niveaux d’inflation ces dernières années.

Ce projet de réforme n’est que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les restrictions de consommation à échelle nationale et européenne. Que ce soit en termes d’alimentation, d’alcool ou encore de tabac, ce paternalisme pose... Poursuivre la lecture

Par Philbert Carbon. Un article de l'IREF Europe

Il y a un an nous nous penchions sur ce que nous préparait l’Union européenne-nounou pour nous empêcher de mourir en réglementant et taxant davantage l’alcool, le tabac et le sucre. En matière d’alcool, une nouvelle offensive est menée par Véronique Trillet-Lenoir, député européen de la République en marche (LREM), qui a rédigé un rapport dans le cadre de la commission spéciale sur la lutte contre le cancer (BECA) du Parlement européen. Sur la base de ce rapport, le Parlement de Strasbou... Poursuivre la lecture

Par Richard Guédon.

Pour lutter contre le tabagisme, il ne faut plus traiter les fumeurs comme des victimes mais comme des consommateurs responsables. Et si on essayait la liberté ?

Le tabac, une catastrophe sanitaire

En matière de santé, le candidat Macron avait promis la prévention, le Président confirme et sa ministre de la Santé annonce un bel objectif : la prochaine génération sera non fumeuse.

On ne peut qu’applaudir car le tabac est une catastrophe sanitaire permanente, une petite guerre à 73 000 morts par an, à co... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles