Démission de Hulot : Mr Macron, supprimez le ministère de l’Écologie !

Mr Macron, tirez la même conclusion que Nicolas Hulot : le ministère de l’Écologie ne sert à rien.

Par Olivier Maurice.

La désertion de Nicolas Hulot du gouvernement offre à Emmanuel Macron la possibilité de prendre une décision qui le rendra populaire et qui est absolument nécessaire : celle de supprimer une fois pour toutes le ministère de l’Écologie.

L’écologisme fait partie de ces héritages des guerres du XX° siècle et qui ont insidieusement pourri la vie des gens et rongé la société et l’économie depuis bientôt 50 ans. Parti du Danemark en 1975 le slogan « Atomkraft ? Nej tak » a fait le tour de la Terre en propageant cette idéologie irrationnelle selon laquelle l’Homme courait à sa perte s’il ne tournait pas le dos à tout ce qu’il s’évertuait à mettre au point depuis l’aube de l’humanité : la science, la technologie, l’économie, la philosophie …

Une société tétanisée

La pulsion de retourner à l’humain animal et primitif est la traduction d’une peur millénariste que les gouvernements successifs, loin de combattre, ont savamment entretenue et cultivée. Le résultat en est criant : une société totalement apeurée qui tremble à chaque fois qu’elle allume la lumière, passe à table ou se lave les dents, se demandant si elle fait bien les choses comme il faut pour sauver la planète.

Notre planète a 4,5 milliards d’années, elle n’en a rien à faire de savoir si vous coupez l’eau quand vous vous lavez les dents ou non. L’être humain est un être vivant, pas un concept scolaire. Les êtres vivants s’adaptent pour survivre. C’est le principe même de la vie. Même les dinosaures, pourtant endormis par des millénaires de suprématie et de gabegie écologique (imaginez la quantité de glyphosate qu’il faudrait pour atteindre le niveau de destruction de végétaux causé par un troupeau de brontosaures), ont survécu à l’apocalypse. Ils se sont adaptés, ils se sont transformés et on les appelle maintenant des oiseaux.

Le ministère qui ne sert à rien

Oui, l’être humain a développé une puissance jusqu’alors inconnue et potentiellement dangereuse. Mais ce n’est pas en renvoyant l’humanité à l’âge de pierre ou en cassant ses jouets comme un enfant gâté que l’on avancera.

Mr Macron, tirez-en la même conclusion que Nicolas Hulot : le ministère de l’Écologie ne sert à rien. Il n’a pas apporté un seul élément positif à la vie des Français depuis qu’il a été créé. Il n’a amené que taxes sur l’énergie, règlements abscons, embouteillages et séances de moralisation quotidienne.

Supprimez le ministère de l’Écologie et vous pourrez compter sur le soutien de beaucoup plus de  Français que vous ne pouvez l’imaginer, tout en réglant par la même une bonne partie de votre casse-tête budgétaire en lançant un signal positif à la reprise de l’activité économique.