80 km/h : la voiture plus sûre que la Loi

Diminuer la vitesse légale a certes un impact sur la vie des automobilistes, mais d’autres facteurs, bien moins médiatisés, entrent en jeu. Ils portent le nom de progrès.

Par Ludovic Delory.

Juillet. Son cortège de vacanciers, son chapelet d’interdictions. Le 80 km/h est imposé sur 400.000 kilomètres de voiries secondaires. Les radars remplissent les caisses, bienvenue au mois d’août.

Diminuer la vitesse légale a certes un impact sur la vie des automobilistes : à 10 km/h, il y a peu de (mal)chance d’être victime d’un accident mortel. Mais d’autres facteurs, bien moins médiatisés, entrent en jeu. Ils portent le nom de progrès.

Ces dernières décennies, l’industrie automobile a amené d’innombrables innovations destinées à protéger les occupants d’une voiture. Il a fallu près de 80 ans pour imaginer, concevoir et imposer l’ABS. Les premiers airbags ont vu le jour grâce aux travailleurs de Ford, de General Motors et de Mercedes Benz. La direction assistée, l’ESP (contrôle de trajectoire), le TPMS (pression des pneus), l’AEB (freinage d’urgence), sont nés du travail des ingénieurs. Même le bip électronique indiquant que vous n’avez pas bouclé votre ceinture vous rappelle que liberté (de ne pas la boucler) rime avec responsabilité (voulez-vous mourir en cas de collision ? Ou vos enfants ?).

Des voitures de plus en plus sûres

Les voitures sont de plus en plus sûres. Bientôt, elles seront autonomes. Tant mieux. Car l’assistance a de beaux jours devant elle : selon les statistiques, les conducteurs préfèrent se focaliser sur leur smartphone plutôt que sur leur volant, choisissent de boire et de se droguer plutôt que de conduire de manière responsable. Les causes des accidents mortels sont à chercher du côté des conducteurs plutôt que de la Loi : somnolence, alcool, imprudence.

Face à ces irresponsabilités individuelles, face à ces coûteuses et passionnantes innovations technologiques, que pèse la restriction à 80 km/h ? Très peu.

Les gens qui s’occupent de vos vies ne savent faire que trois choses : taxer, réglementer, interdire. Ils n’ont pas encore trouvé le moyen de construire des voitures.