Être leader : un combat quotidien

Vouloir être un leader, quel que soit le domaine choisi, ne repose pas simplement sur l’expression d’un vœu. Ce rôle exige une discipline quotidienne, illimitée dans le temps, presqu’un sacerdoce !

Par Alain Goetzmann.

Tout le monde sait, aujourd’hui, que les régimes ne marchent jamais. Pourquoi ? Parce qu’une fois l’objectif de poids atteint, souvent à force de terribles privations, la discipline se relâche et le corps se rebelle, re-stockant les graisses à la moindre occasion. Il n’est pas rare, d’ailleurs, que la conséquence d’un régime soit, une fois celui-ci interrompu, un gain de poids net par rapport à la situation antérieure. Tous les diététiciens sérieux vous le diront : la seule façon de modeler sa silhouette est de changer définitivement d’hygiène alimentaire, ce qui suppose de faire un choix et de s’y tenir, d’accepter que ce qui vous a fait arriver où vous êtes ne soit pas ce qui vous permettra d’aller où vous voulez aller.

Dans votre rôle de dirigeant, c’est un peu la même chose. Si vous voulez développer votre leadership, vous devez vous astreindre à une discipline personnelle que vous ne relâcherez jamais, en tous cas, tant que vous dirigerez. « L’exemple n’est pas une façon d’influencer les autres, c’est la seule », soutenait, à juste titre, Albert Schweitzer.

L’importance du management de soi

Voilà une attitude et un comportement auxquels vous ne pourrez plus renoncer une fois que vous les aurez adoptés. Le management des autres exige toujours d’abord un bon management de soi. Tous les aspects de votre personnalité doivent être revus à l’aune de cette règle.

  • L’attention aux autres. Pour motiver et obtenir de ses équipes les résultats souhaités, il faut être attentif, pratiquer l’écoute active, se documenter, susciter la confiance qui permettra à vos interlocuteurs de s’ouvrir à vous et de vous donner de nombreuses informations qui enrichiront votre processus de décision. Car il vous faudra souvent trancher, faire des choix qui ne sont pas forcément consensuels et, malgré tout, être pénétré de la certitude d’être ensuite suivi par tous, chacun à sa place, participant à la manœuvre avec efficacité.
  • S’enrichir intellectuellement. Si les femmes et les hommes autour de vous sont indispensables dans leur rôle de transmetteurs d’informations précises et pertinentes, en provenance de ce corps social complexe qu’est l’entreprise, vous devez aussi nourrir en permanence votre intellect et vous assurer que ces informations seront éclairées par la richesse de votre connaissance de l’environnement et de votre culture générale. En scrutant les pratiques en vigueur dans votre métier, en travaillant les techniques de management, en lisant beaucoup, dans de nombreux domaines, vous augmenterez, jour après jour, votre stock de connaissances. Plus ce stock sera élevé, plus larges seront les sources d’inspiration de vos décisions.

Vouloir être un leader, quel que soit le domaine choisi, ne repose pas simplement sur l’expression d’un vœu. Ce rôle exige une discipline quotidienne, illimitée dans le temps, presqu’un sacerdoce !

Sur le web