Paquets de cigarettes neutres : un plan fumeux

Les paquets de cigarette neutres et menaçants sont arrivés cet été. Or, les Français n’en ont jamais autant achetés.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Paquets de cigarettes neutres : un plan fumeux

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 24 août 2017
- A +

Les paquets de cigarettes neutres et menaçants sont arrivés cet été. Or, alors que les ventes auraient dû s’écrouler, les Français n’en ont jamais autant achetés. Record battu ! Soit ils ne sont pas partis en vacances à l’étranger, soit ils sont devenus subitement collectionneurs de paquets montrant des images d’horreur…

Ce qui fait dire à Gérard Darmanin que si cette mesure ne fonctionne pas, c’est parce que les autres pays ne jouent pas le jeu. Il faudrait harmoniser la politique anti-tabac au niveau européen. Notons que si les buralistes européens s’aperçoivent que les paquets neutres font tripler leur chiffre d’affaires ils ne vont pas se faire prier pour s’y mettre !

Donc puisque c’est inefficace c’est qu’on n’a pas été assez loin. On retrouve là la façon de raisonner version socialiste : puisque ça ne marche pas, il faut continuer et en faire encore plus !

Cacher l’échec sous la fumée

La prochaine étape sera le paquet à 10 euros au lieu de 7. Il espère évidemment que toute l’Europe va suivre : c’est comme les impôts, si toute la planète se met à imposer les gens à 100%, plus personne n’aura besoin de faire de l’optimisation fiscale… ni de quitter la France.

Sauf que le paquet à 10 euros partout c’est la porte ouverte à de la vraie contrebande, avec des produits frelatés.

Voulons-nous vraiment lutter contre le tabagisme ? Libérons la Sécu, mettons la en concurrence avec des mutuelles/assurances santé au premier euro. Je suis certaine que quelqu’un se chargera très vite de proposer des baisses de cotisations aux fumeurs qui acceptent un traitement de désintoxication.

Sur le Web.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Observons les graves problèmes de sécurité publique que provoque la prohibition de la drogue : faut-il vraiment étendre ces problèmes en encourageant à ce point le trafic du tabac ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le gouvernement l’a annoncé fin septembre : une énième augmentation du prix des cigarettes va avoir lieu d’ici à 2024.

Entre autres, une taxation spécifique pour le « tabac à chauffer » sera prévue (les sticks de cigarette qui s’insèrent dans un appareil électronique pour vaporiser le tabac). Si le projet s’inscrit dans le Programme national de lutte contre le tabac (PNLT), prévu de 2018 à 2022, il traduit surtout une volonté d’indexer le prix du paquet sur l’inflation, et ainsi compenser le manque à gagner pour les caisses de l’État.<... Poursuivre la lecture

Récemment, la Commission européenne a annoncé des propositions de révision de la réglementation sur le tabac. Il semblerait que les taxes en vigueur n’aient pas été révisées depuis… 2010, et qu’elles ne prennent donc aucunement en compte ni l’évolution du marché, ni les niveaux d’inflation ces dernières années.

Ce projet de réforme n’est que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les restrictions de consommation à échelle nationale et européenne. Que ce soit en termes d’alimentation, d’alcool ou encore de tabac, ce paternalisme pose... Poursuivre la lecture

Par Philbert Carbon. Un article de l'IREF Europe

Il y a un an nous nous penchions sur ce que nous préparait l’Union européenne-nounou pour nous empêcher de mourir en réglementant et taxant davantage l’alcool, le tabac et le sucre. En matière d’alcool, une nouvelle offensive est menée par Véronique Trillet-Lenoir, député européen de la République en marche (LREM), qui a rédigé un rapport dans le cadre de la commission spéciale sur la lutte contre le cancer (BECA) du Parlement européen. Sur la base de ce rapport, le Parlement de Strasbou... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles