Impôt universel : Mélenchon poursuivra les expatriés « même en enfer »

L’ancien trotskiste Mélenchon, passé par le PS et soutenu par le PCF, est égal à lui-même, totalitaire et spoliateur… Son nouveau hochet : l’impôt universel…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Impôt universel : Mélenchon poursuivra les expatriés « même en enfer »

Publié le 21 avril 2017
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Jean-Luc Mélenchon ne veut pas qu’un seul Français échappe à l’impôt. Parce qu’il a conscience que sa réforme fiscale, notamment taxer à 90 % les revenus supérieurs à 400 000 euros par an, ferait fuir à l’étranger les contribuables aisés, il invente une nouvelle machine à spolier, l’impôt universel.

Plus exactement, il parle de

mettre en place la taxation différentielle permettant de soumettre chaque citoyen français aux impôts français quel que soit son pays de résidence.

Faire payer les expatriés

Concrètement, un expatrié qui paye aujourd’hui ses impôts dans son pays de résidence serait soumis également à l’impôt français et devrait donc payer à Bercy la différence entre ce qu’il a réglé dans son pays de résidence et ce qu’il aurait payé s’il habitait en France.

C’est ça, l’impôt universel, c’est l’imposition française appliquée universellement aux idiots qui auront conservé la nationalité française où qu’ils se trouvent dans le monde. Fidel (c’est le cas de le dire…) à lui-même, notre stalinien de service ajoute :

où qu’ils aillent, même en enfer nous les retrouverons.

Le goulag fiscal

Outre les problèmes de relation avec tous les pays avec lesquels nous avons signé des accords fiscaux bilatéraux, il semble évident que le goulag fiscal succédant à l’enfer fiscal qu’est déjà la France entraînera inévitablement une majorité de nos concitoyens à non seulement fuir vers des paradis fiscaux, mais aussi à abandonner la nationalité française…

Évidemment, Mélenchon n’évoque que les riches, ne cite que les chefs d’entreprises, histoire de donner l’impression que seule une petite poignée de milliardaires serait éventuellement, car ils auraient vite fait de déchirer leur CNI, concernés. Mais là, comme partout, Mélenchon mélange tout.

Les dizaines de milliers de jeunes qui sont partis en Australie, aux USA, au Canada pour trouver du travail et qui ne bénéficient pas là bas des prestations sociales, du chômage, de l’école et des soins gratuits se retrouveraient à devoir payer des impôts sur des salaires d’autant plus élevés qu’ils sont censés permettre de payer soi même ces assurances ?

Assurément nous les dégoûterions de revenir et assurerions à eux aussi leur abandon de la citoyenneté. Et les milliers de retraités, dont personne ne parle mais dont le flux est constant (j’habite un petit village de 300 habitants où un couple et un veuf viennent de vendre leur maison pour partir au Portugal…) qui choisissent le Portugal, le Maroc ou Maurice pour les conditions fiscales que ces pays leur réservent ? Pareil, plus de prestations, mais des impôts ?

Monsieur Mélenchon plaide pour des frontières ouvertes…

Ce grand universaliste veut, avec son impôt universel, taxer les individus en fonction de leur citoyenneté, ce qui veut dire que les étrangers ne paieront pas en France les mêmes impôts que les Français (eh oui, camarade, la réciprocité est un principe de droit, même si, c’est vrai, les communistes se sont rarement embarrassés avec ce genre de concepts bourgeois) mais bénéficieront des mêmes prestations, il ne cesse de le répéter…

Ce grand universaliste reconnaît aux étrangers le droit de vivre où ils veulent, en particulier en France, mais n’accorde pas le même droit aux Français.

Faire fuir les personnes dynamiques, empêcher ceux qui sont déjà partis de revenir et accueillir toute la misère du monde, ce pauvre Mélenchon est décidément pitoyable ! Mais au-delà, que dire de ceux qui approuvent ce type de délires et s’apprêtent à voter pour lui ?

Sur le web

 

Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • Bonjour,
    Ce n’est pas que je veuille défendre le programme de Mélenchon mais ce système de taxation c’est exactement le système des USA qu’il est difficile de soupçonner de communisme forcené, surtout en ce moment.
    Marc

    • Ce n’est pas parce que les USA font une mauvaise chose qu’elle ne doit plus être suspecte. Les USA n’ont pas tout bon partout me semble t-il. Le grand dessein des communistes est d’installer celui-ci dans le monde entier, parce qu’il ne peut pas réussir pays par pays alors il faut l’étendre à tous. Les G20 des ministres des finances qui s’y réunissent ne parlent que de cela, alros que ces G20 n’ont aucun statuts, ni compte rendu, ni accès public, c’est dire que la pseudo démocratie est très en danger. Car on sait ce dont ils sont capables on peut s’attendre au pire. Demain c’est dimanche et les bêtises qui seront faites seront irréparables. Enfin vive Mélenchon, vive Chavez, vive Fidel et vive Staline, malgré toutes les atrocités.

    • Ah oui? Et comment comptez vous faire payer un type vivant et qui a son argent à l’étranger?

    • Les usa sont la première puissance du monde. Ils peuvent bien plus facilement imposer ce système aux autres pays que la France. Vous croyez que les autres pays font gentilement obéir à mélenchon ? Lol.
      De plus, les usa ne taxent pas à 90% les riches à ce que je sache.
      Les francais riches abandonneront leur nationalité française s’ils doivent payer 90% d’impôts.

  • alors , parce que la symétrie c’est important, les pays étrangers devront reverser de l’argent à leurs ressortissant vivant en france pour que leurs niveau d’imposition soit égaux à ceux de leur pays d’origine. Et puisqu’il existe des pays où la fiscalité doit être supérieure à la celle de la france, il faudra donner de l’argent à certains ressortissants français … ce qui m’étonne avec melenchon , c ‘est que pour lui l’impôt est une fin en soi . Il va vous taxer un max, sans avoir de raisons ou de justifications sinon que gagner de l’argent , c’est mal.

  • il serait plus juste de faire payer un impot à tout les français , même ceux qui touchent le rsa , qui est un revenu à ce qu’il me semble , même si ce n’est que 10 euros par an ; ça finit par chiffrer , multiplié par des millions de citoyens ; ainsi , tout un chacun participerai » à la bonne marche de notre société ; il y a beaucoup de gens exonéré d’impot locaux , redevance télé , etc etc etc ; ce qui n’est pas payé par les uns , il faut bien que ce soit les autres qui paient ;

    • Ce n’est pas un salaire mais une indemnités de solidarité. Certaines de ces personnes, notamment celles seules sans enfants n’ont souvent pas de quoi se nourrir ou si peu . Elles n’ont que 470€ par mois et selon ou elles habitent on un loyer élevé. Et aujourd’hui l’apl est plafonné à environ 270€ pour une personne si je ne me trompe . Par contre, les personne au rsa ne sont en aucun cas exonéré d’impôts locaux et de redevance. Ils peuvent le demander mais c’est rarement accepté. Même que certains en viennent à faire des dossiers de surendettement à cause de cela . Don, je ne soit pas certaine que demander aux plus pauvres soit plus juste . Par contre un peu plus au plus riche cela serait plus fairplay .

  • C’est une mentalité féodale. Les serfs sont la propriété de leur seigneur et ne peuvent y échapper.

  • Les polytocards ont toujours leur clapet à sornettes grand ouvert.
    Les USA ont ce genre de bêtise dans leur système totalitaire, mais il ne s’applique qu’à partir de 100000 Euros. Autant dire que nombre de citoyen États-uniens se précipitent pour renoncer à leur nationalité.
    D’autant que dans certains pays, ils peuvent alors ouvrir un compte bancaire, ce qui leur était interdit en pratique jusque là.

  • Allons, allons, vous savez pertinemment que c’est infaisable et surtout que cela ne se fera pas: il va falloir renégocier toutes les conventions fiscales avec plus de 200 pays, ce qui implique qu’il y aura forcément des représailles et surtout cela pose un gros problème avec nos partenaires européens. Du vent, tout cela, et surtout la France n’a certainement pas le même pouvoir de pression que les Etats-Unis.

    • Comme nombre de mesures de J.L.Mélenchon (357!, se vante-t-il), celle-ci est une absurdité qui ne verra pas le jour: en un quinquennat, il n’en aura pas le temps, pas automatiquement l’accord parlementaire, pas l’accord de l’Union Européenne ni celui du conseil constitutionnel ni le temps de réviser les accords et conventions bilatéraux.

      Quand on entend les candidats, ils se bercent d’illusions sur leur pouvoir personnel futur dans un pays pour le moins « en délicatesse financière généralisée », en ignorant superbement les contre-pouvoirs comme la faisabilité et la rentabilité, « tous comptes faits », de leurs mesures.

      Le tribun, si il est élu, accouchera d’une « souris » et il ne fera probablement qu’un seul quinquennat!

      • Je prend même les paris qu’il démissionnerait quelques semaines après être arrivé au pouvoir: vous croyez franchement qu’il aurait une assemblée majoritaire composée de maoistes, de communistes, et de trotskistes ?

        • @ Waren
          Non, évidemment! Mais bon! ce soir, on sait déjà qu’il ne sera pas au second tour ni aucun gauchiste de B.Hamon à Ph.Poutou en passant par N.Arthaud.
          En attendant que l’extrême droite soit éliminée au 2d tour (probable mais pas certain). Il ne restera plus qu’à voir enfin où se situe E.Macron, dans les faits.

  • « que dire de ceux qui approuvent ce type de délires et s’apprêtent à voter pour lui ? » Que l’Éducation nationale et 90 % des « journalistes » ont bien travaillé…

  • Pour mémoire, il me semble que le lien entre la nationalité et l’imposition avait été demandé par Nicolas Sarkozy ayant comme premier ministre François Fillon en 2011. Comme quoi les staliniens sont partout

    • Sarkozy n’a jamais eu de projet de taxer les riches à 90% à ce que je sache. La mesure n’a finalement pas été faite. Demandez vous pourquoi ? Sarkozy n’a pas arrêté de faire des conneries ce n’est pas un exemple.

  • Cela ne nous étonne pas du pire démagogue populiste actuellement au monde. Comment fera-t-il payer les français expatriés? C’est ridicule car il n’aura aucun moyen pour les y forcer. Tous les riches fuiront la France qui se retrouvera dans la misère du Venezuela! Et il ose dire qu’il ne veut pas faire de la France un Venezuela? Alors que toutes ses mesures visent cet objectif?

    • OUI c’est la politique des Trotskystes. Il s’agit d’éliminer physiquement.. en les faisant fuir, tous les citoyens qui dépassent des revenus médians.. Et un système type FACTA négocié par les USA et la France y contribue. avec la collaboration active de votre banque bien française. Même si vous n’avez pas eu de compte bancaire aux US .. une simple homonymie suffit à vous rendre suspect.. ( je sais de quoi je parle).
      Les pays.. peuvent décider légalement de se suicider .. CF l’Argentine..

  • La taxe de 75% a été un échec. Logique typique des gauchistes: si on a échoué c’est que l’on a pas été assez loin. Faisons une taxe à 90%. Tellement absurde. La taxe à 90% est bien plus absurde que l’impôt universel. Les Usa peuvent se permettre d’avoir un impôt universel car ils sont la première puissance mondiale et peuvent faire plier les autres pays. Il faut arrêter de surestimé la puissance française. Surtout si mélenchon est président. Je doute que les autres pays obéiront docilement à mélenchon et même si c’était le cas, les extrapries abandonneront la nationalité française.

  • Le jour où les usa mettront un impôt à 90% je peux vous assurer que tous les riches américains changeront de nationalité

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
nupes
0
Sauvegarder cet article

Le régime est-il enfin en voie de reparlementarisation ? Avec une Assemblée élue au scrutin majoritaire mais qui donne l’image d’une élection à la proportionnelle, l’absence de majorité absolue du parti présidentiel a sonné comme un coup de tonnerre. Le Rassemblement national sort en position de force en parvenant à faire entrer un nombre de députés inimaginable pour une élection au scrutin majoritaire. Pourtant, c’est désormais vers Les Républicains que tous les regards se tournent. Après 10 ans dans l’opposition, la droite républicaine se r... Poursuivre la lecture

Info du 22 juin 20 h 08 : Emmanuel Macron écarte pour l’instant l’idée d’un gouvernement d’union nationale, pense trouver une « majorité plus large » pour gouverner et s’accroche à un échange positif entre l’exécutif et le législatif pour avancer au service des Français. Hormis l’immense progrès d’avoir bouclé l’affaire en moins de huit minutes, une allocution type soir d’élection qui n’apporte pas grand-chose. 

Emmanuel Macron devrait être content. Le « en même temps » qui a fondé son accession initiale au pouvoir, ce mode d’action qu... Poursuivre la lecture

La première leçon de ces législatives françaises est l’échec patent, cuisant et retentissant de Jean-Luc Mélenchon. Tout de hargne et de fulgurances haineuses, cet étrange apparatchik ajoute un nouvel échec à sa riche collection chamarrée. La gauche façon Mélenchon obtient 24 % des sièges à l’Assemblée nationale, soit l’un de ses pires scores historiques. Le nombre de sièges guignés par l’improbable attelage mélenchonien est risible en comparaison cette majorité absolue dont il professait l’ambition.

Deuxième leçon, l’échec de la press... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles