4 dispositifs pour une grossesse totalement connectée

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
By: Steve C - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

4 dispositifs pour une grossesse totalement connectée

Publié le 9 avril 2017
- A +

Un article d’infos-grossesse.fr.

De nos jours, notre quotidien est constamment connecté. Il n’y a donc pas de raison que votre grossesse échappe à la règle. Afin d’aider les futurs mamans (et les futurs papas) à être en connexion avec leur bébé, il existe de plus en plus d’inventions. Bien entendu, on pourra douter de l’utilité de certaines même si elles arrivent tout de même à nous faire sourire. Des premières semaines à la naissance, voici quelques idées que nous avons trouvées afin de vous faire vivre une grossesse totalement connectée.

1. Une clef USB test de grossesse

On commence la série d’objets connectés avec un test de grossesse d’un nouveau genre. Vous ressentez les premiers signes de la grossesse et vous souhaitez vous assurer de votre grossesse? Vous pouvez dire adieu au traditionnel test que vous allez acheter en pharmacie. Avec le test de grossesse USB, vous pouvez prendre connaissance du résultat directement sur votre ordinateur. Même si l’idée est bonne, on reste un peu perplexe quant à l’utilisation de cette invention.

2. Une ceinture pour faire écouter de la musique à bébé

Beaucoup évoquent les vertus que peut avoir la musique pour un bébé lorsqu’il est encore dans le ventre de sa maman. L’entreprise Nuvo a surfé sur cette idée pour mettre au point Ritmo, une ceinture connectée qui diffuse de la musique à travers les parois de votre abdomen. Pour cet objet connecté, directement raccordé à votre MP3, il vous faudra débourser la modique somme de 180$. Si vous ne voulez pas dépenser autant d’argent dans une ceinture, vous pouvez toujours mettre 50$ dans des écouteurs à ventre.

3. un appareil pour écouter les battements de cœur de votre bébé

Vous avez envie d’entendre constamment battre le cœur de votre bébé ? Certains ont eu l’idée de mettre au point Angel Sound, un doppler portable qui vous permet d’entendre les bruits de votre bébé. Peu importe où vous vous trouvez, il vous suffit de mettre le casque et d’écouter.

4. les applications de grossesse

Une grossesse connectée ne peut décidément pas se faire sans son smartphone. Afin de vous aider tout au long de cette magnifique période, différentes applications s’offrent à vous. Vous pouvez tout d’abord télécharger Ma grossesse aujourd’hui qui vous aidera à suivre jour après jour le développement de votre bébé. Pour ne manquer aucun de vos rendez-vous, téléchargez l’application Calendrier de grossesse qui vous aidera à organiser vos semaines et également à suivre l’évolution de votre poids.

Lors d’une grossesse, il est important d’être vigilant sur son alimentation, et c’est là que l’application Alimentation de grossesse entre en jeu. Pour être certaine de savoir si vous avez le droit de manger tel ou tel aliment, il vous suffit de l’indiquer et de vérifier si vous pouvez le consommer sans risque, ou si cela est fortement déconseillé. Il existe une application semblable pour les médicaments, Grossesse Médicaments.

Si vous craignez que vivre trop connecté présente un risque pour votre bébé, notamment à cause des ondes, vous allez être ravi de la création de la société Mummy Wraps. Venue tout droit de Nouvelle-Zélande, l’entreprise a mis au point un vêtement de grossesse anti-radiations afin de protéger totalement votre ventre. Dans tous les cas, même si certaines inventions semblent un peu farfelues, d’autres sont les bienvenues afin de vous aider à vivre sereinement votre grossesse au quotidien.


Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Encore un tas de con.. ries inutiles et qui permet de fliquer votre santé, attention aux objets connectés concernant la santé, (la je prévois l’avenir mais bon) c’est fun, c’est moderne, c’est nouveau, c’est financé par les assureurs (ou ça ne tardera pas), et ça leur permet de tout savoir sur vous.
    Au moindre écart par rapport à la norme, PAF! augmentation de la prime d’assurance, bref, on sera privé de nos libertés encore une fois (vu qu’il est obligatoire d’être assuré et que cette obligation va s’étendre à d’autre secteur).

  • une ceinture à musique connectée…..un achat innutile car le bébé entend tout ce qu’il se passe à l’exterieur , musique compris ,;

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Justine Colinet.

Nous sommes le 28 septembre et, bien que bénéficiant d'une couverture médiatique relativement faible, c'est aujourd'hui la journée internationale du droit à l'avortement.

Avortement : du pour et du contre

Le débat sur le recours à l'avortement est particulièrement polarisé avec d'un côté, les partisans de l'avortement - ceux qui défendent le droit à y accéder - et l'autre extrême, les défenseurs de la vie - ceux qui cherchent à interdire toute forme d'avortement. Il existe trois types d'interruption de gross... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Daniel Borillo.

Après la déclaration, sans réserve, de conformité à la Constitution par le Conseil constitutionnel, la nouvelle loi bioéthique a été promulguée le 2 août 2021. L’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes célibataires et aux couples de femmes, tout comme la fin de l’infertilité (comme condition sine qua non à l’accès à cette technique) constituent, à n’en pas douter, une avancée incontestable.

Toutefois, l’enthousiasme diminue lorsqu’on constate que, dans le même texte, le législa... Poursuivre la lecture

Par Daniel Borillo.

Ce texte est un résumé actualisé d’une note de GenerationLibre : « Le jacobinisme bioéthique » rédigé par l’auteur lors du débat parlementaire.

L’Assemblée nationale a adopté le 29 juin le texte définitif de la dernière révision de la loi dite de bioéthique au terme de deux ans de navettes parlementaires. Le recours auprès du Conseil constitutionnel, porté par des députés LR et UDI le 2 juillet, pourrait retarder la promulgation du texte.

Cette nouvelle révision de la loi constitue une occasion de prés... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles