L’erreur protectionniste : le message courageux de Jean-Marc Daniel

Dans une vidéo récente, Jean-Marc Daniel porte un message politique clair sur les dangers du protectionnisme en ces temps de débats politiques français obscurs et obscurantistes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’erreur protectionniste : le message courageux de Jean-Marc Daniel

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 5 avril 2017
- A +

Par Patricia Commun.

Les gouvernements recourent au protectionnisme, parce que c’est un outil politique commode et populaire pour donner l’impression de vouloir protéger les citoyens angoissés face aux incertitudes de l’avenir. Cependant, ce cadeau politique est un faux cadeau économique.

En introduisant des formes déguisées de protectionnisme, c’est obligatoirement le consommateur que l’on punit doublement, car, au bout du compte, c’est lui qui paie, dans le prix final, les douanes prélevées à l’importation, puis l’inflation provoquée à terme par ces mesures. Les droits de douane non tarifaires font également grand tort aux entreprises, à leurs employés et à tous les consommateurs en général.

L’illusion du protectionnisme

C’est une illusion de croire qu’on peut gagner une guerre commerciale et porter gravement atteinte aux pays exportateurs. Écoutons, à cet égard, M. Siegmar Gabriel, vice-chancelier allemand social-démocrate, nous rappeler qu’il y a toujours des solutions pour contourner les tentatives de protectionnisme : si les Allemands ne peuvent plus vendre leurs voitures aux Américains, eh bien, qu’à cela ne tienne, ils les vendront aux Mexicains et à d’autres !

Enfin, Jean-Marc Daniel appelle l’Europe à s’élever d’une voix forte en faveur de la concurrence des biens mais aussi des monnaies. Un monde de libre-échange est également un monde qui permet le jeu concurrentiel des monnaies. C’est pourquoi l’Euro doit tout faire pour rester une monnaie concurrentielle. Un message politique clair en ces temps de débats politiques français obscurs et obscurantistes.

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • L’illusion du protectionniste c’est d’abord la duperie qui l’accompagne, NOUS, l’ensemble des gens qui allons subir le protectionnisme , n’avons pas des intérêts communs.

  • Le protectionnisme fait partie de ces politiques stupides qui conduisent à la guerre. Les gagnants du protectionnisme se comptent sur les doigts d’une main, et les perdants par milliers.

  • raz le bol de tous ces papiers!
    le protectionisme c une réaction de défense, de survie
    momentanée pour revenir à des fondamentaux : penser à sa famille avant tout, reprendre la main,
    savez vous que la moitié des investissements sont étrangers..nous n’avons pkus la main,
    politiquement, financièrement
    alors reprendre la main c du Bon Sens c tout
    et ensuite on rouvre les vannes mais avec contrôle ce que nos états sur 30 ans n ont pas fait.
    c simple
    alors arrêtez ces épouvantails: protectionnisme, flexit…et autres
    nous pouvons changer de cap de manière radicale sinon c le mur et ça commence déjà à faire mal.
    revenons à nos fondamentaux : se protéger, prioriser la laïcité. la religion et tout ce qui s y rapporte dans l espace privé, le travail pour tous comme le dit la Constitution,et si pas respecté des alternatives (revenu universel), la système sanitaire bénéficiant à toutes les personnes ayant une carte vitale.
    c simple
    et les entreprises : 1/3 d investissement, 1/3 pour les actionnaires, 1/3 pour les salaires
    et pas ou peu d impôts..
    réduire le nombres de politiciens… de conseillers..de commissaires européens aussi…
    de budget européen car pour un temps il faut arrêter de donner 23 milliars à l europe
    et les réinvestir pour la France uniquement
    Revenir aux Fondamentaux
    c simple….
    Ajouter de le Volonté
    et l on peux redresser la France…
    mais Oui.
    qui peux ?

    • Marilyn, avez-vous regardé la vidéo ? L’exemple de Bush avec l’industrie automobile devrait vous faire changer d’avis.
      De plus, votre point de vue manque d’arguments et d’exemples contrairement au discours de M.Daniel

    • c simple

      C’est surtout simpliste… Si vous êtes partisan des solutions protectionnistes « simples » je vous invite ) lire http://bastiat.org/fr/recettes_protectionnistes.html

    • Marilyn: le protectionisme c une réaction de défense, de survie

      Tout à fait, c’est une réaction animale et irréfléchie du genre qui conduit les troupeaux affolés droit dans le ravin.

       
      Les problèmes des français sont 100% du aux politiques français depuis 20 ans, ce sont les mêmes qui vous racontent que tout est de la faute de [Merkel, la finance, les riches, les patrons, la mondialisation, l’euro] (cochez tous les choix)


      Ces discours imbéciles ne rencontrent l’adhésion que de ceux qui n’ont jamais ouvert un budget de l’état de leur vie, ni un rapport de la Cour des comptes, ni des statistiques de la France par rapport à d’autres pays, en bref, des gens totalement ignorant de la situation réelle du pays.


      Penchez vous un peu sur ces données :


      « L’Austérité »

      Évolution des dépenses des administrations publiques (en milliards)
      —————————————————————————–
      2002: 833,77
      2003: 864,31
      2004: 898,56
      2005: 936.99
      2006: 972,84
      2007: 1016,17
      2008: 1057,61
      2009: 1100,61
      2010: 1128,02
      2011: 1151,54
      2012: 1185,38
      2013: 1207,49
      2014: 1226,40
      2015: 1243,30


      « Le manque des moyen de l’état »

      Effectifs et coûts des agents indispensables
      ————————————————————–
      1’183’000 – fonction hospitalière (94 milliards)
      1’052’700 – Enseignement (70 milliards)
      246’000 – Police et Gendarmerie (30 milliards)
      77’951 – Justice (7 milliards)
      263’350 – Armée (50 milliards)

      Total, seulement: 2,8 millions d’agents publics pour 251 milliards d’euros.

      Or, il y a 7 millions de salariés d’état, 4 millions de plus qui font… quoi ? et le budget de l’état est de 1200 milliards, qui passent ou !? L’état ne « manque pas de moyen », l’argent publique est simplement pillé bien avant d’arriver là ou il est nécessaire.
      http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/fonctionnaires-les-chiffres-qui-tuent-18-11-2014-1881987_2428.php


      Compétitivité :

      Au classement de la compétitivité sur 148 pays la France est classée:
      -130ème place pour le poids global des réglementations
      -134ème pour les prélèvements obligatoires.
      -137ème pour les règlementations liées au fait d’entreprendre.
      -137ème pour la fiscalité défavorable à l’investissement privé,
      -135ème pour la dette publique,
      -144ème pour les règles trop strictes encadrant les licenciements.
      -117ème pour la flexibilité.
      -134ème pour le taux d’imposition en pourcentage des profits,
      -127ème pour les incitations fiscales à travailler
      -135ème pour les relations conflictuelles entre entrepreneurs et salariés


      La France est un pays à l’économie réprimée par les politiques français qui n’ont en plus pas signé UN SEUL budget positif depuis 42 ans !!!

      Indice liberté économique – Classement des pays
      Indice liberté de la presse – Classement des pays
      Indice de la corruption – Classement des pays

    • -5 : vous avez gagné le spountz d’argent de contrepoint 🙂

  • Merci pour ce moment ?
    Exposé magistral qui me fait regretter de ne pas avoir eu de tels hommes comme enseignants dans ma jeunesse…
    Mais il n’est jamais trop tard !

    • oui, très bon, mais je pense que c’est un problème , l’excès d’éloquence empêche de voir les points qui méritent des remarques…

  • La prospérité vient de la séparation des tâches et de la liberté des échanges. Chacun se spécialise dans ce qu’il fait le mieux et tout le monde en profite grâce aux échanges libres. Le protectionnisme interfère dans cette belle mécanique et nuit donc à la prospérité.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Kody Jensen. Un article de la Foundation for Economic Education

 

Mark Twain est largement considéré comme l'un des plus grands auteurs américains. Naturellement, des personnes de toutes convictions ont essayé de le revendiquer comme leur allié politique. Des libéraux classiques aux progressistes, des personnes de tous les horizons politiques ont trouvé en Twain une âme sœur.

Une preuve du côté des libéraux classiques pourrait être ce que Twain a écrit dans une lettre à propos du président américain Grover Clevel... Poursuivre la lecture

Commerce mondialisation libre-échange Afrique
6
Sauvegarder cet article

Le coronavirus a mis la mondialisation en accusation. Un virus venu de Chine, diffusé par des touristes et des personnes de tous les pays, y compris des immigrants. Des masques, des tests, des médicaments venus d’ailleurs, rançon de notre dépendance au reste du monde : pourquoi ne pas vivre heureux à l’intérieur de notre Hexagone, voire d’une Europe réduite à sa plus simple expression ?

Cette dépendance rejoint curieusement celle qu’inspirent les menaces qui pèsent sur la planète : le virus fait peur, et la peur nous habite parce que l... Poursuivre la lecture

Par Paul-Jacques Lehmann[1. Paul-Jacques Lehmann est économiste, professeur des Universités. Il est l'auteur de Le capitalisme est-il encore d'actualité ? publié chez Ellipses en 2012.].

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire a annoncé fin novembre la prolongation  jusqu’au 31 décembre 2022 du renforcement du contrôle des investissements étrangers pour protéger des entreprises françaises de secteurs stratégiques.

Cette mesure avait déjà été modifiée en 2018, date à laquelle le seuil de détention déclenchant le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles