Dilemme à droite : faut-il soutenir Fillon coûte que coûte ?

Tous ceux qui par fidélité ou réflexe clanique sont tentés de soutenir Fillon coûte que coûte devraient méditer ce qui est advenu aux partisans de DSK ou de Cahuzac pour s’être entêtés à défendre l’indéfendable.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Fillon By: European People's Party - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dilemme à droite : faut-il soutenir Fillon coûte que coûte ?

Publié le 2 février 2017
- A +

Par Serge Federbusch.

Dilemme à droite : faut-il soutenir Fillon coûte que coûte ?
François Fillon By: European People’s PartyCC BY 2.0

La droite a vraiment un Fillon à la patte ! Les révélations vont à coup sûr se succéder au sujet de François Fillon et de Pénélope et être aussi collantes qu’une confiture faite maison. L’ancien Premier ministre aurait mieux fait de demander immédiatement pardon aux Français pour des comportements d’un temps (peut-être) révolu. Car la bombe à fragmentation va continuer de détonner.

Au vu de ce que l’on sait de ses relations avec Ladreit de Lacharrière, il est peu probable que l’affaire soit classée. Il y aura donc soit renvoi rapide en correctionnelle pour son épouse et son bienfaiteur des chefs d’abus de bien social et de recel de cet abus ; soit saisine d’un juge d’instruction si le Parquet estime que l’affaire est plus complexe — en réalité plus grave encore — qu’elle n’en a l’air. C’est bien le paradoxe de cette procédure : si François Fillon gagne du temps, le mal n’en sera que plus profond et les premières années de son désormais très éventuel mandat seraient pourries par un feuilleton judiciaire permanent.

Quelle légitimité aurait-il à demander aux fonctionnaires et allocataires en tout genre des efforts quand il devra répondre de ses voyages dans l’avion de son mécène, de la légion d’honneur accrochée au col d’icelui, de l’emploi de ses collaborateurs, etc. ? La gauche et toute la bureaucratie qui ne veulent rien changer seraient galvanisées par chacune des éditions hebdomadaires du Canard enchaîné.

Plus Fillon s’accroche, plus les dégâts sont importants

Du reste on voit déjà Fillon promettre de revaloriser les petites retraites et condamner les mesures de Trump sur l’immigration comme pour amadouer le camp d’en face !

Plus les Républicains attendent pour trouver une alternative, plus François Fillon s’accroche et plus les dégâts vont être importants. En jouant la montre, ce dernier se fait le pire ennemi de l’alternance et s’engage dans un processus délétère qui finira par la toucher irrémédiablement.

Tous ceux qui, par fidélité ou réflexe clanique, sont tentés de soutenir Fillon coûte que coûte devraient méditer ce qui est advenu aux partisans de DSK ou de Cahuzac pour s’être entêtés à défendre l’indéfendable. Si l’on veut éviter Macron, il faut désormais que Fillon s’en aille rapidement.

Je le disais dès le début de cette affaire : il est encore temps d’organiser des primaires par Internet. Un candidat désigné par le seul bureau politique des Républicains n’aurait aucune légitimité quand bien même cette instance obèse parviendrait à un choix.

Mais chaque jour compte.

Sur le web

Voir les commentaires (37)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (37)
  • Cet acharnement sur FILLION montre surtout à quel point ses adversaires sont aux aboies. Je trouve particulièrement affligeant ces tentatives de déstabilisation qui viennent ternir les débats publics et surtout l’image de la France à l’étranger. Il serait souhaitable que ces affaires sortent avant la campagne pour que chacun soit fixé et puisse voté par la suite sur les programmes qui leur semblent les plus appropriés. Je ne sais pas si ce que l’on reproche à Mr FILLION est ou non répréhensible, il semblerait que ce soit en tout cas légal, et que prés de 20 ou 25% des parlementaires sont dans la même situation.Mais cet acharnement médiatique est assez écœurant et montre également à quel point les médias sont instrumentalisés. Nous sommes dans une société qui sombre de plus en plus dans la médiocrité absolue, et je ne comprends toujours pas que le peuple français se laisse ainsi berné par l’ensemble de ces partis politiques, sans réagir. Si l’on se pose 2mn, en faisant abstraction de ces affaires pour regarder la situation de la France, peut être aurions nous un dernier sursaut sur la responsabilité qui est la notre d’avoir laissé ces partis ruiner notre pays, et alors peut être pourrions nous réfléchir sainement sur les réformes nécessaires et les hommes capables de les engager. Peut être pourrions nous également les appuyer pour leur donner les moyens de s’affranchir de tout les administrations, organisations ou système qui leur promettent de tout mettre en œuvre pour les en empêcher et enfin nous aurions un homme légitimer capable de faire avancer ce pays. Le discours de de GAULLE qui circule sur Facebook, démontre que ces craintes étaient justifiées de voir les partis politiques s’emparer de la constitution pour maintenir leur pouvoir, plutôt que de gérer les intérêts du pays. Vivement que l’on redonne au peuple son vrai pouvoir et sa vraie liberté plutôt que de vouloir sans cesse le contraindre et le soumettre.

    • Ne faites donc pas semblant d’ignorer que ce qui est reproché à Fillon et son épouse, ce n’est pas que le premier emploie la seconde comme assistante parlementaire. Puisque – même si c’est assez peu élégant, voire même discutable au vu des montants dont il est question – ce n’est pas illégal comme manière de faire. Ce dont est accusée l’épouse de Fillon, c’est d’avoir coûté €500 000 ou plus au contribuable français sans que celle-ci ne fournisse aucun travail en échange. Si l’emploi fictif est avérée, Pénélope Fillon peut être mise en examen pour recel de détournement de fonds publics ou pour concussion.

      Or il se trouve que Fillon a basé une bonne partie de sa campagne sur le retour de l’éthique en politique et la fin des abus au dépens du système. Si le Pénélopegate (ou une des cinq autres « affaires » qui collent aux basques de Fillon) se révèle vrai, on pourrait dire que le candidat de la droite à la présidentielle aura fait preuve d’un cynisme particulièrement crapuleux. Le classant parmi les grosses pointures des pourritures qui peuplent le microcosme politique.

      fillon

      • Des comme celles-ci ont peut en ressortir des centaines sur François Hollande et à peut près n’importe quel politocard hontectomisé…

      • Une question purement réthorique : l’URSSAF et l’Etat qui ont encaissé un total de 500k€ de charges sociales et d’impôts sur ces salaires sont-ils de facto complices de recel d’ABS ?
        Car ça, ce serait amusant !

  • Le problème est en effet qu’il vient d’être neutralisé. Quoi qu’il fasse, il aura un fardeau sur le dos, comme Sarko, comme Chirac et devra donner des gages.
    Le problème est que ce sera la même chose pour tous les candidats de rechange, donc changer ne servira à rien.
    Trouver un problème et le faire mousser est une spécialité de gauche. Dans le cas présent, on est toujours face à un faux problème.
    Le seule solution est qu’il ne fasse rien en tant que président et laisse son premier ministre agir et prendre les coups.
    Ces attaques montrent les limites de notre système semi présidentiel ou une personne incarne une politique. Si la politique est le résultat de l’union des députés, ça réduit la portée des attaques, un premier ministre est facile à changer.
    À supposer qu’il ne soit pas élu, mais Macron ou Marine, vous pensez que les électeurs de droite vont oublier d’aller voter ou voter pour des candidats de gauche ou fn et à supposer que ce soit Macron, celui-ci aura les députés PS associés à ce quinquennat, donc les mêmes têtes et les mêmes ministres, les électeurs socialistes de l’aile droite ne seront pas assez nombreux pour obtenir une majorité et la rupture étant faite avec l’aile gauche, la campagne va être sanglante et l’écart trop grand pour être comblé.
    Une franche cohabitation pourrait même être plus intéressante.
    Il faut abandonner rapidement l’élection directe du président qui était fait pour une seule personne et revenir à une élection indirecte avec un président sans pouvoir et sans rôle, en dehors d’inaugurer et courir le guilledou. Pépère fait ça très bien.

    • Un peu d’espoir que diable ! Tous les membres des républicains ne sont pas pourris.
      une fois dégagés tous les mauvais « rechanges », il finira bien par y en avoir un propre. Quitte à en prendre un jeune ?

      Bon par contre, attention, il me semble qu’il y a un age minimum pour pouvoir être candidat à la présidentielle…

  • Je suis d’accord sur le fait que Fillon doit se désister. Mais un vote par internet pour désigner son remplaçant me paraît délicat. Ça me semble encore trop peu fiable pour éviter les votes multiples et que l’électorat de gauche ne distorde le vote.
    Le mieux serait à mon avis que Fillon désigne lui-même son remplaçant, qui aurait à travers les 66% qu’il a obtenus à la primaire, la légitimité suffisante auprès de l’électorat.

  • Le système politique français est tout entier basé sur le corruption des élus a tel point que ceux ci ne s’en rendent même pas compte et trouvent tout ça normal. Les medias , contre pouvoir il parait, est en fait le garde fous pour que surtout rien ne change car tout ce petit monde en profite et pour que cela dure , il faut faire des exemples et de préférence des gens trop vertueux et donc dangereux.
    Fillon…..qu’il s’accroche , le temps peut encore le sauver ,5 ans de plus de socialisme même les socialistes n’en veulent plus, ils finiront par parler.

  • Vous avez donc déjà jugé? au vu de ce que vous savez?
    La présomption d’innocence n’est valable que pour les gens de gauche?

    J’ai rarement vu un tel acharnement médiatique, une volonté aussi systématique et coordonnée de condamner sans appel et sans jugement.

    D’habitude, ce genre déferlement médiatique dure 48 h, le temps que la news fasse le tour des médias. Mais là, ça dure depuis plus d’une semaine, et des tribunaux médiatiques bien orientés condamnent tous les jours, sans aucune retenue.

    Aujourd’hui, mr Le Foll, bien connu des français, a avoué ne pas diriger le cabinet noir de l’Elysée.
    Implicitement, il reconnait de facto l’existence de ce cabinet noir.

    Personne ne se demande comment un tel dossier a pu sortir au bon moment, comment ces fumeux témoignages ont étét préparés depuis longtemps, qu’on remonte a plus de 10 ans pour trouver des épluchures?
    Comment un tel consensus des médias a-t-il pû être obtenu?

    Mr Woerth est passé sur BFM Tv, il a simplement rappelé qu’il avait subi le même sort politico-médiatique, pour être reconnu innocent 5 ans après par la justice.
    Alors, un peu de décence mr Federbusch, n’accusez pas sans preuves, vous ne savez RIEN, nous ne savons RIEN sauf ce que nous distille le pouvoir en place.

    Si Fillon est coupable, la Justice décidera. Mais pas le Cabinet Noir de l’Elysée, pas les médias subventionnés qui ont passé 5 ans à écouter au téléphone l’homme qui murmurait aux oreilles des ânes médiatiques, et il semblerait qu’ils étaient plus de 70.

    Si Fillon est condamné par la Justice, le LR perdra peut-être la présidentielle, mais n’aura pas fuit comme un lâche au premier coup de canon, ce qui prouverait encore plus qu’il ne mérite pas de gagner.

    Et ne faisons pas d’amalgame avec DSK, qui lui était reconnu coupable par la justice américaine, et a été innocenté pal la justice française dans l’affaire Carlton sur ordre du ministre de la justice en place, coupable moralement mais innocent légalement, disait-elle.

    Enfin, sortez Fillon, et c’est Marine qui gagne. On appelle cela la politique de la terre brulée. Mais comme de toute façon la gauche a explosé, et ce n’est pas pour rien que le « dossier » est sorti juste après la victoire de Hamon, elle n’a plus rien à perdre, elle jouera la carte anti-FN jusqu’au bout, c’est le seul espoir qu’il lui reste.

    • Pour DSK les deux affaires (US et Lille) ont été montées de toutes pièces par des officines françaises. UMPEsque pour l’une, PSisque pour l’autre.
      Un indice : dans un 5* américain, avec un client ayant une notoriété mondiale, jamais une femme de ménage ne rentre dans la chambre tant que le client est présent à l’hôtel. Y compris s’il est juste descendu boire un verre ou prendre le petit-déjeuner. Tout au plus un service de découverture le soir, pendant le repas. Alors une pauvrette qui est surprise par un DSK sortant de la douche, quelle rigolade !

  • la biographe de fillon a reçu des menaces et des préssions ; c’est donc bien que françois fillon est loin d’être blanc ; en dehors de ça , oui les meutes sont lachées et les dégats sont irréparables ; il y a eu moins de grabuge en ce qui concerne les frais de coiffeur de hollande et pourtant les dépenses sont élevées pour la touffe de monsieur ; sans parler de ce que l’on ne sait pas encore ;

  • J’ai voté FILLON au premier tour de la primaire. Et je suis désormais convaincu qu’il faut dès maintenant – et pas dans 15 jours – tirer les conséquences de cette affaire qui met en péril le programme de redressement de la droite (et du centre …), à la fois sur la forme (Fillon est inaudible sur son programme) et sur le fond (outre un côté « profiteur du système » il y a aussi un soupçon de mensonges répétés, à la Cahuzac).

    Et comme pour le Tour de France quand le maillot jaune est convaincu de dopage et éliminé, c’est au second de la course qu’on remet le maillot : c’est une légitimité qui se tient, et qui reste dans la logique de la primaire.

    • Rick N, vous avez raison. FILLON a profité du système alors qu’il se disait cleen. Il a perdu ma confiance et je ne votrai plus pour lui si Pénélope ne rembourse pas le trop persu. Et encore je vais y réfléchir. Il est indécent de profiter de l’argent du contribuable pour s’enrichir.
      Puisqu’il se référait au Gl de Gaule, qu’il en prenne exemple sur son honnêteté.

      • Euh, l’URSSAF remboursera les cotisations perçues ? Et l’Etat remboursera aussi les impôts correspondants ? Ce serait juste, non ?

    • RICK N
      Fillon est inaudible sur son programme parce que le système a décidé de le rendre inaudible. A vous de vous poser les bonnes questions et d’en tirer les bonnes conclusions.
      Vous noterez par ailleurs l’étonnante bienveillance et complaisance de ces mêmes médias à l’égard de Macron au programme pourtant inexistant et qui semble par ailleurs faire fi de toute morale quand à la manière d’utiliser les deniers publics.
      De plus, il serait bon de rappeler que la pratique de Fillon est datée et qu’elle est légale. Comme d’habitude avec la gauche on a droit à un procès moral en instrumentalisant au maximum l’affect des gens.
      Contrepoints est un journal partisan, je conçois donc qu’il est compliqué pour lui de soutenir Fillon qui n’est pas le candidat du parti libéral. Mais j’aurais souhaité qu’il fasse un peu plus preuve d’indépendance d’esprit en dénonçant fermement les pratiques inquiétantes utilisées actuellement par le système institutionnel.

  • Marre de tous ces politiques qui se servent allegrement dans la poche des Français…Marre de ces médias écoeurants de partisianisme et de petitesse qui sont au niveau caniveau et ne songent qu’à détruire tous ceux qui ne sont pas de leur bord ( on appelle cela déontologie dans le langage journalistique) et marre de cette justice à deux vitesses ( celle du mur des cons)…
    Où en est l’enquête sur Bartolone … et tous les autres…?
    Mais maintenant on fait quoi ? On attend que la France sombre totalement pour reconstruire ?…. Ce ne sont pas la générosité de Hamon pour les parasites, l’étatisme de Marine ou le cinéma de Macron qui vont nous faire remonter la pente. Je suis totalement dégoutée de cette France qui a tout pour réussir et ne fait que s’autodétruire chaque jour un peu plus…

  • #stopchasseàl’homme : la riposte du camp fillon fait pschitt sut twitter ( sur orange actualité ) ;finalement , je me demande si fillon n’aurai pas mieux fait de faire son méa culpa au lieu de s’enfoncer dans des explications qui ne lui rendent aucun service ; cahuzac , DSK , mais aussi l’affaire bill clinton / monica , tous ont refusé de reconnaitre leurs tords puis on bien dut finalement abdiquer devant la préssion médiatique et celle des citoyens ;

    • Marie,
      Abdiquer revient à valider ce que le système souhaite que vous validiez. Prendre conscience de l’arnaque qui est en jeu et déjouer les pronostiques du système, faire faces aux pressions c’est ça le plus important.
      Méditez cette citation de Nicolas Machiavel : « En politique, le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal. »

      • Il n’y a pas d’arnaque, de système ou de complot : le seul fautif c’est Fillon qui a piqué dans la caisse et s’est fait prendre la main dans le pot de confiture. Stop à ce réflexe clanique ridicule, mettez-vous dans la tête de l’électeur non LR et modeste qui voit tout ça et vous comprendrez que c’est foutu et que Fillon a menti.

  • Je l’ai soutenu mais j’ai décidé de le lâcher pour Macron. Pourquoi? Supposons qu’il reste et que par miracle il passe au second tour et bats Marine…aura-t-il la légitimité pour réformer et demander des sacrifices pour s’être servi dans la caisse ? Non, évidemment. Quoi qu’il arrive c’est foutu.

    Macron est la seule voie viable, son programme est parfaitement en phase avec la droite libérale et orléaniste.

    • Lol ce pays est foutu…

      • Ne t’en fais pas, avec Macron la France va enfin aller dans le bon sens : réformes, plus de liberté d’entreprendre, plus de croissance, moins de chômage. Cet homme représente un véritable espoir et rend cette présidentielle intéressante face à ce vieux schisme périmé gauche/droite.

        • Oui, je veux bien, mais votre position tient de la foi. Il n’y a pas de programme politique, social, économique, international derrière le bel Emmanuel. Il fait du racolage sur tous les fronts, mais rien ne permet de penser qu’il aura une quelconque position libérale.
          Et par ailleurs il n’aura pas facilement une majorité parlementaire pour appliquer les idées qu’il n’a pas encore clarifiées.
          Macron l’enchanteur ?

    • en phase avec la droite libérale et orléaniste. Et européiste et fédéraliste. Vous avez vu le programme de Macron? Vous avez de bons yeux, tous les myopes se plaignent qu’il n’a même pas commencé a en dire quelque chose.

  • Je me souviens d’avoir lu je ne sais où dans la grande presse, et sans que cela n’émeuve une seule vierge effarouchée dans notre belle France, que la famille Cazeneuve disposaient il y a quelques années de quatre chauffeurs pour trois voitures seulement . Monsieur, ministre, n’avait qu’un seul chauffeur. Madame avait le sien. Leurs deux grands enfants en avaient un autre. Quant au quatrième, il aurait eu pour fonction indispensable de remplacer les 3 autres. Rien n’était précisé en cas de panne de voiture. Autant que je me souvienne, il n’était pas précisé non plus,, si l’ épouse et les enfants bénéficiaient de ces avantages en nature très appréciables en fonctions de leur qualité éventuelle d’assistants parlementaires, ni s’ils étaient payés. De plus, j’ignore si cette situation avantageuse perdure depuis qu’il a changé de fonction….Mais cela pourrait peut-être m’expliquer l’entêtement de Fillon à poursuivre fermement sa résolution de ne pas s’effacer trop facilement comme candidat présidentiel…si ce qui lui est reproché n’est pas réellement rédhibitoire…Il devrait passer beaucoup d’eau sous le pont avant que les magistrats spécialisés aient entendu tout le monde, maintenant que le plus grand enfumage du quinquennat est sur les rails….

  • Le mieux pour l’électorat de droite (libéral économiquement et conservateur sociétalement), officiellement représenté par un faux catho, faux libéral et vrai lâche (les idées de droite c’est bon pour la primaire et après on baisse son pantalon, je me suis fait avoir je l’avoue) est que Fillon se retire, que la droite ne présente aucun candidat, mais qu’elle se concentre sur les législatives avec la création d’un gros groupe parlementaire face à Macron ou Le Pen qui n’auront probablement pas de majorité. Puis, sur le fond, une fois la pression électoraliste des présidentielles et des législatives passée, faire le ménage dans le parti : exit les socio démocrates libertaires (raffarin, juppé etc..), les gaullo-étatistes (Guaino), et draguer la partie libérale du FN et apparenté (Bompard, Ménard, De Villiers), sous la houlette d’un Wauquiez ou Retailleau par exemple, après s’être assuré de l’absence de casseroles
    Bref, créer enfin un vrai parti de droite, débarrassé du poids Gaullo-étatiste-égalitariste sur le plan économique (avec fin du monopole de la sécu, TVA sociale, encourager la retraite par capitalisation, chèque scolaire et vraie autonomie des établissements scolaires, suppression du collège unique comme en Suisse ou en Allemagne pour relancer la filière technologique et donc la compétitivité hors cout) et, sur le plan sociétale, fin du laïcisme, du libertarisme et de l’immigration de masse (Affirmer une france laïque mais culturellement catholique, au moins arrêter le prosélytisme pro IVG, pro union homosexuel, tolérance zéro sur la sécurité, faire de la place dans les prisons en renvoyant les prisonniers bi nationaux dans leur pays d’origine etc…)
    Dans les médias, mener une bataille implacable en ridiculisant systématiquement les journalistes moralisateurs gauchiste planqués (à la Manière d’un Robert Ménard : Ou mettez-vous vos enfants à l’école, avez-vous des migrants dans votre salon, combien gagnez-vous ?) Si besoin, dénoncer des scandales à gauche et envoyer des missiles types Penelope Gate…chacun son tour. Cessons d’être coincé et rendons coup pour coup.
    Il vaut mieux être dans l’opposition, mais être cohérent idéologiquement, faire de la vrai pédagogie dans les médias, démolir les médias aux ordres et mettre la pression sur le nouveau président qu’être au gouvernement mais trahir ses électeurs comme depuis 40 ans !
    La droite libérale-conservatrice doit changer les mentalités avant de prétendre gouverner.

    • Et hop c’est reparti: gauche-droite-gauche-droite… tic-tac-tic-tac ahah

      Mdr Vauquiez libéral… allez vous coucher , ce type c’est un Montebourg de droite tout simplement.

      L’électorat de droite et il plus séduit par un discours sur l’économie ouverte dans un monde interdépendant ou sur les valeurs et le roman national.

      Vous parlez de Raffarin en ignorant que c’est sans doute un des plus libéraux en matière de politique économique à l’international.

      Les gens que vous citez comme potentiels alliés de la droite sont avant tout de bon gros clowns qui savent convoquer l’Etat pour draguer leur électorat.

      Depuis quand Ménard a été élu par des gens qui veulent moins d’États moins de dépenses et plus de concurrence ?

      • En effet, ce conflit gauche-droite est si dépassé en 2017, il nous faut autre chose, quelqu’un qui veut dépasser ce clivage. A part Macron il n’y en a pas.

        • Macron ne dépasse pas le clivage : il reste sur l’axe gauche-droite.
          Pour bien faire il faudrait qu’il passe en 2 dimensions, et qu’il se démarque dans l’axe orthogonal libéralisme-étatisme, en allant franchement dans le sens libéral. Hors, il n’en est rien : c’est un collectiviste pur crin.
          Peu importe qu’il soit au centre-gauche, au centre-droit, au centre-centre.
          Le sel clivage qui compte c’est celui qui oppose libéralisme et socialisme : il n’y a pas de centre possible sur cet axe !

      • En ce qui me concerne wauquiez est juste un marchand de lentilles. C’est son idée pour surmonter la crise agricole.

  • Si c’est l’oligarchie politico-médiatique qui doit désigner le président, j’ai au moins deux dimanches pour aller à la pêche. Il est très révélateur que devant un déferlement médiatique encore plus intense, les américains ont répondu par la résistance alors que les français s’apprêtent à la soumission. Les uns défendent la liberté, les autres s’accommodent très bien de la dictature (n’est ce pas Ségolène ?)

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Alors qu’on ne parle plus que des dégâts de l’inflation et des risques sur le pouvoir d’achat, le risque politique local - et non le risque géopolitique, peut-être surestimé autour de la guerre d’invasion de l’Ukraine par la Russie - paraît rétrogradé au second plan après la réélection d’Emmanuel Macron. Or cette dernière, du fait de l’absence de débats, y compris et surtout sur les sujets économiques, porte en germe de nombreux soubresauts économiques pour les futures années, dans un contexte macro-économique en constante détérioration.

... Poursuivre la lecture

Depuis le retrait de la vie politique d’Alain Madelin, les libéraux sont orphelins d’un homme politique de premier plan. David Lisnard sera-t-il celui-là ?

Force est de constater la montée en puissance du maire de Cannes depuis plusieurs mois.

Tout d’abord, le président de Nouvelle Énergie n’a pas hésité à signer la tribune collective « Le libéralisme, ce mot interdit en France » parue dans Le Figaro le 22 avril. Certes, des hommes politiques ont pu se revendiquer du libéralisme par ignorance ou, plus souvent, par opportunisme, ... Poursuivre la lecture

Y aura-t-il des candidats LR aux élections législatives ? Au lendemain de l’élimination de Valérie Pécresse et son score catastrophique (et historique) au premier tour de l’élection présidentielle (4,78%) la question se posait…

Il y a une semaine, celle qui n'est arrivée qu'en cinquième position au premier tour de la présidentielle  – un échec mortifère pour le parti héritier du mouvement gaulliste – avait pris la parole pour évoquer l'urgence de la situation.

Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles