Abracadabra ! Marisol Touraine a sauvé la Sécu !

Marisol Touraine donne une interview au journal Les Echos, se félicite grandement d’avoir sauvé la Sécu, et commence à faire campagne pour François Hollande.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Abracadabra ! Marisol Touraine a sauvé la Sécu !

Publié le 26 septembre 2016
- A +

Par Phoebe Ann Mo$e$.

Abracadabra ! Marisol Touraine a sauvé la Sécu !
Abracadabra By: JD HancockCC BY 2.0

Ça y est : le trou de la Sécu est rebouché ! Pfffuit, comme ça, en un quinquennat. L’interview que Marisol Touraine a accordée au journal Les Echos est un festival de phrases péremptoires mâtinées de méthode Coué :

« L’histoire de ce quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux, grâce à des réformes de structure pour mieux répondre aux besoins des Français, et ce sont des droits sociaux nouveaux. La droite avait multiplié les franchises et creusé le déficit. Nous aurons sauvé la Sécu. »

Marisol Touraine déjà en campagne ?

Il y a tellement d’autosatisfaction et l’éloge est tellement gros que ça sent la campagne électorale à plein nez. Faute d’avoir un chef d’État qui inverse la courbe du chômage, Marisol Touraine inverserait donc la courbe du déficit de la Sécu ?

Marisol Touraine, l’une des rares ministres à n’avoir pas été black-listée par des « affaires » prouve ainsi qu’il faudra compter sur elle pour 2017. Elle a pourtant réussi à se mettre à dos les médecins libéraux, ayant fait basculer la médecine libérale dans la fonctionnarisation, et le remboursement des soins dans l’escarcelle des mutuelles plutôt que dans les obligations de la Sécu. Si elle est toujours là, c’est qu’elle est effectivement indéboulonnable.

Un tour de magie qui passe par le porte-monnaie des Français

En annonçant un déficit qui passera en moins d’un an de 3,4 milliards d’euros à 400 millions d’euros, Marisol Touraine accomplit un exploit qui confine à la prestidigitation. Le tour de magie consiste en réalité à faire payer les Français doublement pour leur santé : avec leurs cotisations pour la Sécurité Sociale, toujours obligatoires ; et maintenant, en payant des mutuelles pour se voir offrir le même service. Comme il aurait été difficile de faire passer cette augmentation d’un seul coup, elle se produit en douceur, par le biais des cotisations aux mutuelles, qui surfacturent des « surcomplémentaires ».

Plus besoin de réforme des retraites

Quand on aborde le thème des retraites, l’interview reste dans la même tonalité :

« Pourquoi continuer à alimenter les inquiétudes sur l’avenir des retraites alors que l’équilibre est rétabli durablement ? »

Rendormez-vous braves gens, il n’y a aucun problème. Mais le journaliste des Echos insiste :

« Il n’y aura donc selon vous aucun besoin de mener une nouvelle réforme des retraites ?

– Aucune ne s’impose aujourd’hui pour des raisons financières. Et puis, la réforme des retraites que j’ai portée va continuer de s’appliquer ».

Marisol Touraine crée un fonds pour l’innovation qui se refinancera tout seul

Et le meilleur est à venir : Marisol Touraine annonce la création d’un fonds pour l’innovation médicale, qui sera doté de 800 millions d’euros pour démarrer1. Le journal Les Echos (le même, donc, que celui à qui Marisol Touraine accorde une interview) explique que cette somme a été trouvée

« dans une sous-section du Fonds de solidarité vieillesse » et qu’elle « devait servir à financer le maintien du départ à taux plein à 65 ans des parents d’enfants handicapés ou de familles nombreuses. »

Nouveau tour de passe-passe financier. Mais bien entendu, selon Marisol Touraine

« l’équilibre de la Sécurité sociale, ce n’est pas qu’une affaire comptable. C’est un gage de confiance dans l’avenir de la protection sociale face aux risques de la vie. »

Donc l’argent est pris sur les retraites, sans qu’il y ait de régression sociale ni d’affaires comptables bassement matérielles.Vous dormez toujours ?

Mais en plus, ce fonds « a vocation à se reconstituer au fil du temps. »

C’est sûr, l’argent a toujours vocation à se reconstituer tout seul. Abracadabra ! C’est de vos poches que l’argent risque bien de disparaître encore.

  1. Les entreprises du médicament financent elles-mêmes la quasi-totalité de leur recherche ce qui s’élève à un montant de 3,4 milliards d’euros.
Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • Pas un journaliste pour lui demander ce qu’elle pense devoir à l’abaissement de l’espérance de vie ! Un trimestre en 2015, combien en 2016 ?

  • Préciser aussi que le « quasi équilibre » de la SECU est pour une part un transfert vers les hôpitaux dont les déficits s’accroissent : bref c’est soit un transfert de charges vers les années futures, soit un volet supplémentaire d’économies sauvages (alors qu’on connait les solutions : fermeture des petits hôpitaux à risque pour la santé, développement de la médecine de ville en réseau etc …) ; MME TOURAINE est bien en campagne !

  • si on dit a mme Touraine que le trou a disparu , mme Touraine répète que le trou a disparu et bien malin qui pourra prouver le contraire..par definition un trou est vide on n’en voit que le contour…le contour de la sécu où est il ? disparu comme la faillite des complémentaires des retraites des hôpitaux des villes des régions des banques de l’état , on recherche aussi désespérément les chômeurs ,ils disparaissent de pole emploi ..on devrait lancer une alerte enlèvement , ça urge !

  • C’est de vos poches que l’argent risque bien de disparaître encore.

    C’est sans compter avec Super Mariole à la BCE. Les rotatives rougissent tellement elles tournent vite.
    Bientôt du pognon gratuit dans toutes les poches, ils comptent dessus ❗

  • Et les 200 milliards de dettes de cette même sécu, ont-il également disparu ?

  • Les fils Fabius , Taubira ,Touraine et V.Pécresse sont en voiture . Qui conduit?
    Réponse : la police !

  • Les fils Fabius , Taubira , Touraine et V Pécresse sont en voiture . Qui conduit?
    Réponse : la police !

  • Depuis 1966 il a y a eu plus de 20 reformes de la sécu. Aucune d ‘envergure. Toutes se résument à plus de cotisations et moins de remboursements. Les mutuelles sont de plus en plus inabordables pour de nombreux. Quel enfumage.

  • c’est l’avantage d’un système monopolisitique, vous pouvez raconter n’importe quoi car vous ne pouvez le comparer à rien.

  • Les journalistes sont biens dresses, ils lui servent la soupe.
    Pendant son mandat l’esperance de vie chute pour la premiere fois depuis la guerre de 39/45
    Beau resultat madame la pseudo ministre

  • Magnifique : on va donner de l’argent gratuit du contribuable aux labos pharma après avoir asséché leurs trésoreries en imposant les médicaments génériques.
    Le plus rigolo c’est quand une ministre collectiviste solutionne le trou de la sécu par une prise en charge des mutuelles privés. C’est une manière élégante de prouver que le privé fonctionne alors que le mammouth va disparaitre.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
sécurité sociale
2
Sauvegarder cet article

Récemment, la Cour des comptes a refusé de certifier les comptes de la Sécurité sociale pour des raisons de fiabilité sur le montant de son déficit. Entre autres : un désaccord de près de 10 milliards d'euros sur le déficit du régime général entre 2020 et 2021… mais aussi des erreurs importantes sur le versement des prestations de retraite.

Cela n’aura échappé à personne : en plus d’être une gabegie financière, la Sécurité sociale souffre d’un cruel manque de transparence. Aujourd’hui, le niveau d’étatisation est tel que la France occu... Poursuivre la lecture

Charles Prats
0
Sauvegarder cet article

Par Claude Sicard.

On apprend par le journal Libération que le magistrat Charles Prats est placé sous enquête administrative par notre ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, en raison des révélations contenues dans son dernier livre sur l’importance faramineuse des fraudes sociales dans le pays : en effet, il les évalue à pas moins de 52 milliards d’euros par an.

On comprend que cela dérange nos responsables politiques, d’autant qu’il s’agit de fraudes imputables pour une bonne part à des ressortissants étrangers ou issus ... Poursuivre la lecture

Par Patrick de Casanove.   

La Sécurité sociale a été créée par les Ordonnances de 1945 :

 « Art. 1er. — Il est institué une organisation, de la sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent. »

Elle a pour objectif de « de protéger les individus des conséquences de divers événements ou situations, généralement qualifiés d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles