Aujourd’hui le CGTexit ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Aujourd’hui le CGTexit ?

Publié le 23 juin 2016
- A +

Le regard de René Le Honzec.

cgtexit

Aujourd’hui, les manifestants votent pour ou contre le maintien de la CGT sur la scène politique !

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La plupart des zones franches seront situées autour des plus grands ports de fret côtiers d’Angleterre, notamment Felixstowe, Liverpool, Hull, Southampton et London Gateway. Plymouth, Teesside et une zone autour de l’aéroport d’East Midlands seront également désignées.

Tout avance désormais très vite au Royaume-Uni, et l’Angleterre est en première ligne. Déjà huit ports ou aéroports anglais vont devenir des ports francs selon les plans annoncés par le chancelier de l’échiquier, Rishi Sunak (finance), qui a déclaré que sa politique pour... Poursuivre la lecture

On entend régulièrement dans les conversations de café du commerce que les tendances importées d’Amérique sont des calembredaines. Si certaines, telles que le mouvement woke et le port de pulls moches à Noël nous apparaissent légitimement ridicules, le Convoi de la Liberté lancé au Canada mi-janvier par plusieurs milliers de camionneurs n’est pas sans faire des émules de ce côté de l’Atlantique.

Ce mouvement très proche de celui des Gilets jaunes est né de l’instauration d’une obligation vaccinale pour rentrer par voie routière sur le ... Poursuivre la lecture

À la suite de la décision du gouvernement de remonter de 20 TWh l’Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique au profit de ses concurrents directs, l’État privera EDF de 8 milliards de recettes qui viennent s'ajouter aux 14 milliards qu'il a déjà mis sur la table depuis septembre pour rendre presqu’indolore l’accroissement des prix de l’énergie devenus fous depuis l’été 2021. Générosité envers les plus démunis affirmeront les uns, câlinerie électorale à trois mois de la présidentielle chuchoteront les autres. Le « quoi qu’il en coûte » ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles