Tuerie d’Orlando : Obama prudent, Clinton discrète, Trump choquant

Publié Par Pierre Toullec, le dans Amérique du Nord

Par Pierre Toullec.

Souvent caricaturés comme étant le pays connaissant le plus de morts par armes à feu, la nuit du 11 au 12 juin 2016 a surtout été le témoin d’une nouvelle attaque terroriste à Orlando, Floride. Après Tel Aviv, Bruxelles, Paris et de nombreuses autres attaques à travers le monde, ce phénomène a repris depuis ces derniers mois une ampleur inégalée depuis le 11 septembre 2001. Les réactions des dirigeants politiques américains furent particulièrement différentes dans le ton et les termes utilisés.

Bien qu’il soit devenu impopulaire par la suite, la réaction du Président George W. Bush dans les heures qui ont suivi les quatre attaques du 11 septembre restent un modèle de réaction forte mais calme et pragmatique avec un souhait d’unité du pays face à ce drame.

La réaction du président Obama : politiquement engagée mais présidentielle

La première pensée du président Obama lors de sa réaction officielle à l’annonce du massacre fut un message posé avec une voix confiante, résolue et de sympathie envers les victimes et leurs familles. Il a exprimé clairement, dès les premières secondes, qu’il s’agissait d’une attaque terroriste de grande ampleur (erreur qu’il avait commise en ne dénonçant pas les attaques de 11 septembre 2012 à Bengazi comme étant terroristes).

Il a qualifié cette attaque comme étant une action de haine et que la réaction du gouvernement et du peuple américain devait être « l’union et la résolution dans notre volonté de défendre notre peuple ».

Il a précisé qu’il avait immédiatement rencontré les dirigeants du FBI en coordination avec la police d’Orlando. Pour le président Obama, il s’agit bien d’un acte de terrorisme mais a refusé de lier cette attaque à d’autres éléments avant que l’enquête ne soit terminée. Notamment, il est possible – voire probable – que cet acte était aussi motivé par l’opinion homophobe de l’attaquant mais le président n’a pas souhaité porter de jugement à cet égard avant les conclusions de l’enquête. Il s’est, à ce sujet, contenté d’exprimé son soutien à cette communauté, précisant que toute communauté autre que les homosexuels aurait pu être visée. Son message a clairement exprimé une volonté d’unité et d’apaisement lors d’un moment de colère du peuple américain.

Le point négatif de son intervention fut que le président Obama a condamné la « facilité » à porter une arme au sein des États-Unis. Dans ce cas précis, sans avoir tous les éléments, il a quitté quelques instants sa fonction présidentielle pour donner une opinion personnelle, n’ayant jamais caché être anti-droit à l’auto-défense. Or, dans les heures qui ont suivi, le nom du terroriste a été dévoilé : Omar Mateen, qui était connu des services du FBI, donc de l’exécutif américain dont le président est en charge, pour avoir ouvertement proclamé son affiliation à ISIS et considéré comme une menace terroriste depuis 2013.

La réaction de Hillary Clinton : présidentielle et prudente

Lors d’une élection présidentielle américaine, chaque nominé d’un parti politique ayant les capacités pour remporter l’élection reçoit les mêmes informations stratégiques, militaires et d’intelligence que le président des États-Unis. Or, Hillary Clinton ne sera pas officiellement candidat avant la fin de la convention démocrate de juillet. Elle a donc choisi d’être particulièrement discrète, n’ayant pas entre ses mains les informations dont dispose le président Obama. Elle s’est contentée de soutenir les victimes en anglais et en espagnol, affirmant qu’en tant que citoyenne, elle ne pouvait qu’attendre les résultats de l’enquête avant de porter un jugement sur les événements et leurs conséquences.

Gary Johnson : un discours dur mais dans l’attente des conclusions de l’enquête

Le gouverneur Johnson est pour le moment le seul candidat désigné par son parti, le Libertarian Party, mais n’a pas encore accès aux informations du président Obama (à ce sujet, il est possible que le gouvernement fédéral, aux mains des républicains et des démocrates, cherchent à l’empêcher d’y avoir accès tout au long de la campagne, lui donnant un fort désavantage pour la présidentielle). Il a fortement condamné « un acte de violence [digne] d’un lâche ».

Contrairement au président Obama mais comme Hillary Clinton, il n’a pas souhaité utiliser le terme d’acte terroriste tant que les autorités n’auront pas publié les conclusions de l’enquête, considérant qu’il n’avait pas les informations nécessaires pour le moment en tant que simple citoyen.

Donald Trump : une réaction rapide, violente et considérée par plusieurs comme choquante

Donald Trump, le présumé candidat républicain, n’y est pas allé de main morte. « Roi » de Twitter, n’hésitant pas à utiliser massivement cet outil pour faire passer ses opinions, plusieurs commentateurs ont rapidement réagi à ses réponses face à cette attaque terroriste pour affirmer que son comportement fut à l’opposé du calme et de la résolution du président George W Bush le 11 septembre 2001.

Alors qu’il venait de recevoir l’information, sa réaction fut immédiate, publiant « nous devons être intelligents », sous-entendant que le président Obama et les autres candidats ne le sont pas. Dans les minutes qui ont suivi, il a publié ce Tweet, qui a causé le plus de ravages auprès des commentateurs politiques.

trump

« J’apprécie les félicitations pour avoir eu raison sur le terrorisme islamiste, je ne veux pas de félicitations, je veux de la solidité et de la vigilance. Nous devons être intelligents ! »

Il s’est enfin tiré une balle dans le pied lorsqu’il a publié : « Nos dirigeants sont faibles et inefficaces. J’ai appelé à la mise en place d’un ban [contre l’entrée de musulmans non-citoyens américains NDLA]. »

Le problème est que Omar Mateen, le terroriste d’Orlando, était un citoyen américain non pas par naturalisation mais de par sa naissance à New York. Tout comme Donald Trump, il était issu d’une famille de migrants (la mère de Donald Trump est née en Écosse). Légalement et constitutionnellement, Omar Mateen avait donc le même statut que Donald Trump.

Le ban contre l’entrée de musulmans sur le territoire américain est déjà anticonstitutionnel car le premier amendement précise bien qu’aucune limitation ne peut être créée sur des individus en fonction de leur religion ou leur opinion. La constitution américaine précise donc bien qu’il ne peut pas y avoir de limites posées sur des individus. Même les non-citoyens sont donc protégés par la constitution.

Autre problème, même si le ban contre les musulmans non-citoyens était mis en place aux États-Unis, c’est-à-dire la proposition exacte de Donald Trump, cela n’aurait eu aucun impact sur l’attentat d’Orlando puisque Omar Mateen était citoyen de naissance !

Certes la proposition de Donald Trump est anticonstitutionnelle, mais même si elle ne l’était pas, elle n’aurait eu aucun impact. Pour qu’elle en ait eu, il faudrait dans ce cas que Donald Trump change sa position et mette en place soit une éviction des citoyens musulmans comme la France l’a fait en 1918 avec les Alsaciens non-francophones, soit mettre les citoyens musulmans en camps de concentration comme le président Roosevelt l’a fait avec les citoyens d’origine japonaise durant la seconde guerre mondiale, une action jugée alors contraire à la constitution.

En deux Tweets, Donald Trump a été le seul candidat à tirer des conclusions à partir d’informations que même le président Obama n’avait pas et a réussi à contredire son propre programme politique vis-à-vis des musulmans.

Bernie Sanders : un discours qui se droitise ?

Le candidat à la primaire démocrate Bernie Sanders n’a pas réellement été un pacifiste au cours de sa carrière, soutenant les interventions militaires notamment du président Bill Clinton. Comme Donald Trump et Barack Obama, sa première réaction fut de condamner un « acte de terrorisme » et d’exprimer ses condoléances aux familles des victimes et à la communauté « LGBTQ ».

En revanche, lorsque l’information fut confirmée dans la soirée de dimanche que le terroriste était affilié à ISIS, il fut le candidat le plus violent, publiant le commentaire suivant : « Avec ce que nous savons désormais, c’était un acte terroriste venant d’un sympathisant d’ISIS. Cette organisation effroyable et barbare doit être détruite. » Avec ce message, cela a fait de lui le candidat à la présidentielle le plus violent dans les termes et la réponse proposée suite à l’attentat d’Orlando.

  1. Que le tueur soit américain ou pas ne change pas le fait qu’il a tué au nom de l’islam. Les commentateurs US ont parlé de tendance terroriste et d’idéologie sans nommer l’islam : ceci est ridicule. A une certaine époque ils étaient capables de nommer des idéologies toxiques comme le communisme ou le nazisme.Le politiquement correct crée un fossé avec les citoyens qui ne peuvent que constater le déni de réalité. Dire que l’islam est une religion ( dans le texte ) est faux: l’islam est un système politique ( le droit musulman fait partie intégrante de l’islam). Ce système politique est , que certains le veuillent ou non, en conflit ouvert avec le système occidental.Même si Trump a été trop vite dans les propositions il a eu raison nommé le mal.

  2. Au vu des premières déclarations du camp démocrate (et Clinton s’y est mise aussi depuis la rédaction de cet article) cette horreur est à cause des armes, avec le retour des vieilles incantations visant à les interdire. Un torchon new yorkais (le Daily News, pour ne pas le citer) a même fait sa une en titrant « Merci la NRA ».
    Trump de son coté attribue la responsabilité aux islamistes, et à l’aveuglement bien pensant qui a tellement peur d’offenser quiconque qu’il ne fait rien.

    J’ai beau ne pas être un inconditionnel de Trump, au moins lui a compris qui était l’ennemi.

    Combien de massacres faudra t il encore pour arrêter de se voiler la face ? L’occident est en guerre, contre son gré, avec des gens qui se revendiquent d’une idéologie politique qui s’appelle l’islam, et qui se déguise en religion. Les actes de guerre sur notre sol ont été posés, à New York, à Londres, à Madrid, à Paris, à Bruxelles, à Orlando…Et on continue à le nier, et même à être complaisant avec la 5eme colonne présente sur nos territoires.

    On peut manifester dans la rue en faveur de l’ennemi, porter les signes de ralliement de l’ennemi, exiger la mise en place de mesures respectant les particularismes de l’ennemi, et tout cela est normal pour les béni oui oui qui nous gouvernent.
    Roosevelt, grande conscience de gauche, n’a pas eu ses pudeurs, comme le rappelle l’auteur de l’article.Il ne s’agit pas de faire la même chose, puisqu’il n’est pas question ici d’attribuer à quiconque le titre d’ennemi sur la base de sa nationalité, à laquelle il ne peut rien, mais bel et bien sur la base d’opinions, dont on est responsable.

    Non ce ne sont pas les armes qui commettent des attentats toutes seules, à l’insu du plein gré des gentils islamistes, ce sont bien ces islamistes fanatisés qui le font. Si quelqu’un, par ses actes ou ses paroles, se range à leurs cotés, il doit en assumer les conséquences, et être traité en ennemi.

  3. Donald Trump est – une fois de plus – celui qui a eu la meilleure réaction. La preuve dans les prochains sondages.

    1. Aaaaah la douce sagesse des foules.

      1. Paperbag ,

        A propos de sagesse de ceux qui ne sont pas dans la foule , vous avez dû entreprendre un long voyage à l’étranger , avoir quitté la France en 2012 et revenir maintenant…

  4. Pas un(e) pour racheter l’autre. Trump qui veut remonter le temps de 30 ans ou plus pour empêcher la naissance du terroriste (à propos, qu’en a dit Schwartzie ?) a néanmoins toutes les chances de mieux s’en tirer que Clinton soutenue par Obama : dans l’esprit de l’électeur lambda, le présumé tueur était bien un terroriste islamiste radicalisé, et aurait eu accès à ses armes, en tant que vigile armé, quelle que soit la modification de la législation sur le port d’armes. En revanche, la compétence du FBI et même celle du SWAT vont subir de grosses attaques dans les jours qui viennent, et renforcer la théorie de la connivence entre incompétents à Washington… celle de Trump.

  5. Il faut être très « européanisé » pour avaler le discours démocrate selon lequel la tuerie est de la faute des armes. Le grand public donnera bien plus raison à Trump qu’à Clinton, n’en déplaise à l’auteur.

    Primo, l’administration américaine n’a pas été fichue de retirer son port d’armes à un type qui a été soupçonné de radicalisation à plusieurs reprises et qui battait sa femme, donc vous m’excuserez, mais le coup du « avec plus de règlements on va s’en sortir » ça fait doucement rigoler.

    Deuzio, cette « explication » est une insulte vis-à-vis des millions d’Américains qui possèdent une arme pour tout un tas de raison et qui n’ont jamais tué personne, et ne tient pas face à d’autres pays tout aussi armés et bien plus paisibles (la Suisse par exemple). Mais comme on est en pleine exploitation politique avec pour objectif de contrôler davantage les armes en jouant sur les sentiments, la raison été délibérément chassée de la discussion.

    Les corps n’étaient pas encore évacués du Pulse que les journalistes glosaient déjà sur qui tirerait avantage de cette N-ième attaque terroriste, comme si cela faisait le moindre doute. Entre le type qui tient l’arme et l’arme elle-même, il n’y a pas besoin d’être un génie pour voir où se situe la responsabilité.

    1. Les bonnes analyses de S Montabert …

    2. Les gouvernants ont plus peur du peuple ( ils sont conscients de la colère vs l’oligarchie au pouvoir) que des terroristes. Toutes les occasions sont bonnes pour désarmer le peuple et ils pourront aller encore plus loin dans les spoliations et les mesures liberticides.( dictature soft )

  6. L’auteur est obsédé par Trump. Son rappel à la constitution ressemble à une interprétation politisée afin de mettre un obstacle anti démocratique à un vote majoritaire.

    Pourtant, il entre aux USA des individus avec des opinions très marquées :

    http://www.breitbart.com/video/2016/04/06/united-west-gays-must-die-says-u-s-islamic-scholar/

    « The Husseini Islamic Center of Sanford, FL invited Sheikh Farrokh Sekaleshfar to speak at their Mosque. Dr. Sekaleshfar says the killing of homosexuals is the compassionate thing to do.  »

    Info sortie il y a à peine 2 mois…

  7. A priori quand Daech s’empresse de revendiquer l’attentat et Trump qui s’empresse d’accuser Daech sans aucune preuve, c’est que quelque part ils ont le même objectif : promouvoir le Choc des Civilisations pour légitimer le chacun-chez-soi, et l’écroulement de la complexité sociale… un retour en arrière, ou en d’autres termes la décadence.

    1. ropi bo: « promouvoir le Choc des Civilisations pour légitimer le chacun-chez-soi »

      Même dans un monde totalement imaginaire cette fermeture ne concernerait pas 143 pays sur 192. On serait très loin du « chacun chez soi », il reste pleins de gens de bonne volontés et pour la décadence ça ne dépend que de l’activisme des socialistes, ça n’a rien à voir avec l’immigration. Par exemple la Suisse pète la santé avec 4 fois plus d’étrangers que la France qui est elle totalement en faillite.

      ropi bo: « promouvoir le Choc des Civilisations »

      Il me semble que ceux qui le promeuvent n’ont aucun besoin de l’appui des occidentaux.
      http://www.dreuz.info/2016/01/10/8-des-10-pays-les-plus-dangereux-au-monde-sont-musulmans/

      1. ropi bo: « promouvoir le Choc des Civilisations »

        « 52% des musulmans britanniques sont favorables à une pénalisation de l’homosexualité et près d’un quart (23%) souhaiteraient voir la charia s’appliquer dans certaines zones. »
        http://www.atlantico.fr/decryptage/apres-orlando-islam-homosexualite-et-autres-questions-societe-que-apprend-enquete-choc-attentes-musulmans-britanniques-2731637.html

        1. Ah les joies de la démocratie. Dans l’esprit de beaucoup de gens la majorité a forcément le droit d’imposer ses lois.
          Imaginons un pays qui devienne majoritairement musulman, je vous laisse imaginer le traitement des minorités

          1. Ce n’est pas de la démocratie mais un sondage d’un groupe minoritaire.
            En matière de démocratie un des seuls pays ou le « peuple impose ses lois » c’est la Suisse et quelques pays du nord qui pètent la santé.
            Si on organisait un référendum en Angleterre sur l’ensemble de la population je parie plus sur une limitation des musulmans que des homosexuels.

      2. La grosse différence entre les etrangers de la france et les etrangers de la suisse : ils sont d’un niveau financier quasi opposé sur n’importe quelle echelle. vouloir comparer les deux est douteux

        1. Ah bon ?

          Dans le top 10 des nationalités présentes en suisse il y a beaucoup de ressortissants de pays pauvre ou en mauvais état comme le Portugal, la Serbie, la Turquie,l’Espagne, la Macédoine, le Kosovo,l’Italie, la France.

    2. je ne comprend pas votre expression « promouvoir le choc des civilisations ».
      Le chacun-chez-soi est efficace, c’est même la seule doctrine efficace, la solution à laquelle on finit par aboutir quand le rêve d’un monde idéal, où les différents cohabitent harmonieusement, se fracasse sur la guerre civile (ou l’extermination de l’autre) qui en découle inévitablement, partout, toujours.

  8. En quoi la réaction de D. Trump est-elle choquante et provocatrice. Il appelle un chat un chat et ne tourne pas autour du pot. B. Obama et H. Clinton essaient de noyer le poisson islamiste en parlant des armes. Mais la manœuvre est tellement grosse que cela ne passe pas.

  9. Pratiquement tous les fusillades ont lieu dans des gun free zones (lieu où le port d’armes est interdit) mais c’est à cause du port d’armes. Cette fusillade (comme l’assassinat de Grimmie) étaient des gun free zones. http://arpac.eu/la-fusillade-est-arrivee-dans-une-autre-gun-free-zone-plus-de-50-morts-dans-une-boite-de-nuit-a-orlando

    1. La fusillade a eue lieu grace ou à cause justement d’une arme achetée légalement . Pas d’arme achetée , pas de tueries . Toutes les grandes tueries aux Etats Unis ont eu lieu par des armes de style militaire achetées légalement dans les gun shows . La solution n’est pas d’armer tout le monde comme vous le dites , mais de n’armer personne . Parce quand le fou peut acheter une arme , et qu’il s’entraîne avec chez lui , alors le fou commet des tueries . Je ne sais pas si vous connaissez le philosophe du Moyen Age Ibn Khaldoun , mais Ibn Khaldoun est le premier philosophe à nous apprendre que pour qu’il y ait la paix civile , le civil doit renoncer à la violence et s’en remettre à une force publique pour le protéger et lui rendre justice . C’est justement le role de la police et de l’armée . Sans ça , pas de paix civile . La solution pour les Etats Unis est la suppression pure et simple du 2nd amendement de leur constitution et le rappel sans délais de toutes les armes vendues légalement depuis les 80’s . Il y a un rapport évident entre le nombre d’armes en circulation dans un pays et le niveau de violence qui s’y exerce .

      1. « Il y a un rapport évident entre le nombre d’armes en circulation dans un pays et le niveau de violence qui s’y exerce  »

        Faux.

        1. Démontrez votre « Faux » . Ne soyez pas muet . Dites moi pourquoi c’est faux …
          Alors moi je vais vous dire , les pays en guerre civile sont pleins d’armes , les civiles s’arment , l’armée aussi a des armes et vous avez des centaines de milliers de morts . C’est quand ON DEPOSE LES ARMES , c’est à dire y renoncer , LES METTRE DANS UN DEPOT pour qu’elles y soient détruites que la paix revient … mais il faut NEGOCIER AVANT . C’est justement ce que doivent faire les Etats Unis NEGOCIER LA FIN DES MILICES , la fin du PRINCIPE D’AUTODESENSE c’est à dire la fin du 2nd amendement . Les milices et l’autodéfense c’était pertinent en 1776 , là nous sommes en 2016 !!! 240 ans plus tard !!! Le 2nd amendement de la constitution des Etats Unis est COMPLETEMNT ARCHAIQUE !!! Il y a en tout plus de 340 millions d’armes en circulation dans ce pays pour une population de 320 millions . SOIT UNE ARME PAR TETE !!! Ce ne sont pas les armes illégales qui tuent en masse , ce sont les armes achetées LEGALEMENT !!! La solution est que TOUT LE MONDE DEPOSE LES ARMES aux Etats Unis . LA VIOLENCE N’EST LEGITIME QU’AUX MAINS DE L’ETAT , c’est Ibn Khaldoun qui le dit le premier … Vous pourrez dire ce que vous voulez mais des pleines syriennes , an passant par les favellas de Rio , la Foret du Kivu ou le territoire des Etats Unis , le plus d’armes en circulation il y a , le plus de meurtres vous avez car les FOUS ET LES VIOLENTS n’ont AUCUN PROBLEME pour se procurer ce qu’ils leur faut pour tuer !!!!

          1. Des individus mal intentionnés trouveront toujours à s’armer. Il y aura toujours des marchés parallèles où se procurer ce que l’on ne trouve pas sur le marché légal. Partant de ce postulat, désarmer les citoyens revient à les laisser sans défenses face à ces individus.
            Quant à la police, elle n’est qu’une force de réaction face à la violence. La police ne prévoit pas quand la violence aura lieu, elle est strictement incapable d’empêcher l’acte avant qu’il soit commit. Comme on a pu le voire en France, ou dans le cas présent, le temps que la police arrive, le massacre est consommé. Son rôle se borne à compter les morts, et éventuellement mettre l’individu hors d’état de nuire.
            S’il y avait eu des citoyens armés durant ces événements, on peut aisément supposer que le « bodycount » aurait été nettement moins élevé, en se basant sur le fait qu’il y aurait pu y avoir riposte immédiate. Et on peut même conjecturer sur le fait que l’individu, face à la simple idée qu’il puisse y avoir riposte immédiate, ne serait peut être même pas passé à l’acte.

            1. @Oupas , soyez intelligent et si quelqu’un perd ses nerfs durant une rixe , panique et tire ??!!! C’est cela la société dont vous revez ? Des gens armés partout ? Dans les stades , dans les bars , bistrots , salles de concerts , pourquoi pas armés aussi au bois de Boulogne , chez la call gril ou dans une boite échangiste ? !!! Supposons que vous et moi soyons dans un lieu , on ne se connait pas , nous avons nos armes pour riposter comme vous dites à une tuerie de masse , vous importunez ma femme , ou alors c’est moi qui vous fait chier et làà un de nous deux perd ses nerfs , commet la bavure de sa vie et l’un de nous deux perd sa vie . Multipliez ça un dizaines de fois x 365 jours par an !!! Elle est là votre tuerie de masse !!! Ne soyez pas bête !

              1. Phoenix Martin : « Supposons »… »imaginez »

                50 millions de Français au moins ont accès à des armes meurtrières comme le couteau de cuisine ou encore mieux: la voiture. Et dans la circulation il est très facile de « perdre ses nerfs » et de « commettre la bavure de sa vie ».

                Sortez un peu de votre monde imaginaire et de vos fantasmes et dites-moi pourquoi seule une infime proportion de gens se servent de ces armes pour tuer des gens qui les énervent ?

                1. @Ilmryn Vous comparez le cancer terminal ou une double infection à VIH-1 et VIH-2 avec une petite intoxication alimentaire . Dans les deux premiers cas , le medecin vous annonce que vous serez mort , dans l’autre cas , vous aurez mal mais vous pourrez vous en sortir , meme s’il y a eu des cas d’intoxication alimentaires qui ont tué . Contre une arme à feu vous avez moins d’1% de chance de vous en tirer . Very very big difference baby .

                  1. Tu réponds complètement à coté évidemment.

                  2. Et contre une bagnole t’as zero %. Les flics meurent plus souvent lorsqu’un taré force un barrage avec sa bagnole plutôt qu’en se faisant tirer dessus.

              2. « ne soyez pas bête », mais « qui veut faire l’ange, fait la bête », alors vous aussi, soyez intelligent.
                Lisez, ou relisez Machiavel, c’est vite fait et ça se trouve en ligne. en particulier le chapitre XX qui parle de l’armement, ou du désarmement, du peuple.
                Ne vous croyez pas plus intelligent et mieux éduqués et meilleurs que les gens qui ont écrit le deuxième (deuxième ! juste après le premier, qui concerne la liberté d’expression) amendement de la constitution US. Ils n’étaient pas des imbéciles sanguinaires et ils savaient parfaitement que les armes tuent.
                Votre paragraphe sur [… un de nous deux perd ses nerfs , commet la bavure de sa vie et l’un de nous deux perd sa vie] est révélateur : en fait vous vous en prenez aux armes parce que vous vous méfier de vous même et par suite des gens autour de vous. Désolé, mais il n’y a pas besoin d’une arme pour commettre la bavure de sa vie ; un couteau de cuisine (parenthèse : les armes « blanches » sont beaucoup plus dangereuses que les armes à feu : le taux de décès pour un coup de couteau dépasse largement celui suite à un tir au but), une voiture, un vase ou un coup de poing suffisent. C’est donc la gestion des nerfs, bien plus que la gestion des armes, qui doit concentrer notre attention.
                Les armes existent, que ça vous plaise où non, et vous ne les ferez pas disparaître juste parce que ça vous déplaît en les interdisant, comme une autruches qui refusent de les voir. on a seulement le choix de qui les portent, et de la nature des armes.
                Pour ce qui est du « qui », interdire les armes c’est seulement les réserver à deux catégorie de gens : les flics (jamais là quand et où on a besoin d’eux) et les hors-la-loi, DONT les gens qui ont l’intention de commettre une tuerie de masse, ou plus généralement un crime ou délit. Il est franchement difficile d’imaginer plus stupide, alors faire appel l’intelligence pour soutenir cette solution …. facepalm.

                On a au contraire besoin que des gens intelligents et éduqués, qui peut-être même n’aime pas les armes, acceptent pourtant la responsabilité d’en avoir une, juste au cas où. Arme qui n’a pas besoin d’être un fusil d’assaut avec 10 chargeurs de 30 coups, un petit taser ou une arme de poche avec 6 coups est déjà utile et si tout le monde en a un, un homme seul ne pourra pas en assassiner 50.
                Ce qu’il faut, comme toute chose dangereuse, c’est une éducation. Tout cours d’arme martial est aussi un cours de gestion de ses propres pulsions et sentiments, même quand l’arme se réduit à vos mains, pied et autres « armes par destination » (tous les trucs qui peuvent servir d’arme sans avoir été fabriqué dans ce but : crayons, vases, ceintures, téléphone, sac à main, voitures, outils de toutes sortes …).
                Les armes ne devraient pas être interdite plus que les voitures, c’est l’éducation à comment s’en servir et NE PAS s’en servir qui devrait être obligatoire.

                1. @P L’art de parler pour ne rien dire . La palabre … palabrer n’est pas toujours pertinent . Votre argumentaire fut nul et non avenu . Et plutôt nul que non avenu d’ailleurs .

                  1. P argumente, vous non.

                    Votre commentaire me fait penser que vous êtes un troll rempli de vanité (cf. vos commentaires sur votre supposée intelligence supérieure)

          2. « Démontrez votre « Faux » . Ne soyez pas muet . Dites moi pourquoi c’est faux … »

            La Suisse existe. Chaque foyer dispose d’un fusil d’assaut militaire, les abbayes (organisations de tireurs) y sont pléthoriques et les foires aux armes régulières. Le nombre de crimes de sang y est particulièrement bas.

            1. Bonjour monsieur . Ecoutez , vous savez qu’il y a une différence de culture et de mentalité énorme entre américains et suisses en ce qui concerne les armes à feu . Une majorité de foyers américians ont une ou plusieurs armes à feu chez eux . La détention et l’achat d’armes à feu en Suisse a beau etre souple , les suisses ne restent pas friands de l’obtention ou de la detention de ces armes . Minoritaires sont les foyers suisses qui en détiennent , meme s’il y en a . Les Etats Unis , ça reste sans commune mesure .
              Encore , je le répète et vous ne pourrez rien m’opposer à l’argument que je vais vous opposer maintenant : Toutes , je dis bien toutes les tueries de masse depuis les années 70’s ont été commises par des armes de guerres achetées légalement . Ce n’est pas le Caid ou le voyou du coin qui vient tuer avec son arme glanée illégalement du traffic . Les armes qui servent à tuer et qui tuent sont achetées légalement .
              C’est un fait : la politique laxiste vis à vis des armes à feu , leur vente libre TUE .
              Je suis libéral et libertaire , mais ce n’est pas parce que je le suis que tout doit etre permis .
              Je suis pragmatique . Je me dis l’achat d’armes tue , donc interdisons l’achat d’armes pour que moins de personnes meurent .
              Alors face à cet argument les conservateurs américains et vous aussi Mr Stephane Montabert rétorquez souvent comme je l’entends dans les reportages aux Etats Unis : « Vous n’avons qu’à interdire également les voitures et les avions puisque ça fait des morts aussi » . Oui , les gens peuve,t mourir dans des accidents ou des crashs , c’est vrai , mais ya une ENORME différence FONDAMENTALE , les voitures et les avions ne sont PAS conçues pour TUER , les armes à feu justement C’EST LEUR BUT !!!!

              1. « C’est un fait »
                Vous montrez à l’évidence que ça n’est pas un fait, mais un dogme dans lequel vous avez une foi aveugle et imperméable à toute contradiction justement par les faits.

              2. Pas d’arme achetée légalement, pas de tuerie, dites vous ? J’en conclus donc que selon vous, il ne s’est rien passé au Bataclan le 13 novembre, il ne s’est rien passé le 11 janvier, il ne s’est rien passé à Bruxelles, puisque ni en France ni en Belgique les armes ne sont en vente libre.
                Le problème est qu’un terroriste n’en a strictement rien à faire d’une interdiction. Vous avez donc désarmé les citoyens respectueux de la loi, ceux qui pourraient donc tout à fait posséder une arme sans poser de risques, et, comme il ne suffit pas d’interdire une chose pour la faire disparaître, laissé armés les seuls individus qui ne se soucient pas de la loi et la transgressent allègrement.
                Du coup, vous avez un terroriste qui peut pénétrer en un lieu où il sait que personne n’est armé, car rempli de gens respectant l’interdiction de l’être, et se livrer à un carnage sans craindre de riposte. Se dessaisir de la possibilité de se défendre soi même et s’en remettre à la police ? C’est très gentil, mais le temps qu’elle arrive puis intervienne (quelle que soit son efficacité) les dégâts seront énormes. Allez juste dire ça à ceux qui, piégés dans leur cachette, ont tout juste eu le temps d’envoyer à leurs proches un message disant « il arrive, nous allons mourir ». N’ont ils pas espéré de toutes leurs forces qu’un seul d’entre eux ait contourné l’interdiction, et soit porteur d’une arme qui au moins leur aurait donné une chance au lieu de n’être que des cibles impuissantes ?
                Toutes les tueries de masse ont été commises avec des armes, parfois achetées légalement, souvent illégalement, et ont visé des gens qui ne pouvaient pas se défendre parce que la loi leur interdisait d’être armés dans les lieux où ils se trouvaient.

                1. Réponse à tous les pro-armes de ce forum et ce sera ma dernière réponse à vous tous .
                  Si j’étais Président . Des fois je me sens plus intelligent que tous le monde , j’en suis meme convaincu , j’ai un QI infiniment supérieur à tout ce que ma vue peut toucher excepter Attali , Onfray , Badiou , Comte-Sponville , Enthoven , Elon Musk … ceux là , ils sont plus intelligents que moi .
                  Alors , posséder une arme dans le but de tuer ou de se défendre qquand il y n’y a aucune menace à l’horizon , relève pour moi de la maladie mentale .
                  Deux , Ibn Khaldoun nous apprend que la paix s’obtient par le renoncement au profit du Roi , de l’Empreur , du Seigneur de la Cité du monopole de la violence . La paix civile passe par ça .
                  Troisièmement , je vais vous donner une solution définitive non seulement aux tueries de masse mais également au terrorisme et ceci pour l’éternité , oui une solution pour toujours , elle est pas belle mon intelligence ?
                  Alors , il faudrait mettre dans chaque rue , chaque impasse , chaque route , tous les 50 mètres un capteur qui détecte les armes à feu , toutes les armes , quelque soit leur type ou leur taille . On les repertorie toutes dans un base de données , on fait apprendre aux capteurs à reconnaitre tout ça . On équipe les armes de la police et de l’armée de capteurs « amis » pour qu’ils ne soit pas detectés .
                  Et quand le terroriste , le tueur , le voyou , le mafieu ou le fou d’un moment ne ferait ne serait que pointer son arme dehors , tilt ! T’es coincé , t’a la police qui sait qui tu es , ou tu es et quel type d’arme t’a .
                  On peut également en plus de ça , je dis bien en plus , imaginer des drones qui sillonnent les cieux de France 24h/24 entrain de scanner les armes ou les caches d’armes . Et dès qu’on en detecte une ou une vingtaine , on envoie la cavalerie nettoyer et mettre tout ça en prison .
                  On peut imaginer aussi des lasers dans les rues qui ciblent les assailliants .
                  Plus la reconnaissance faciale et vocale .
                  Nous pouvons étendre cela aussi pour les explosifs . Etre pro actifs , en inventer nous même (je veut dire la France) , pour devancer ceux qui nous veulent du mal s’ils se croient plus malins …
                  Faisons tout cela à la fois et nous en finirons pour une longe , très très très très longue période , de paix , avec le meurtre par armes à feu ou par explosif .
                  Ce n’est pas de la science fiction . Nous avons la technologie pour le faire maintenant . Et pas besoin d’armer tout le monde .
                  Et si j’ai une arme et que je butte quelqu’un moi ? , ou que quelqu’un qui passe une sale journée parce qu’il a été humilié ou que sa moeuf le plaque et qu’il me butte , on fait quoi ? On se met tous à se tirer dessus ? Armer tout le monde ne marche pas !!! Point barre !!!

                  1. Phoenix Martin: « Ibn Khaldoun nous apprend que la paix s’obtient par le renoncement au profit du Roi , de l’Empreur , du Seigneur de la Cité du monopole de la violence. La paix civile passe par ça . »

                    Dans un rapport de un à plusieurs millions, ce sont les états qui ont toujours été les plus meurtriers y compris à l’encontre de leur propre population.
                    États auxquels vous voulez donner des moyens de contrôle et de flicage dont même Orwell n’aurait pas rêvé.

                    La France n’est qu’au début de sa faillite due à la classe politique et déjà vous avez un climat préinsurrectionnel.
                    Vous proposez de donner le contrôle total de la population à ces mêmes politiques sous prétexte de résoudre un problème qui ne représente même pas deux jours de mortalité dus aux accidents en France.

                    Phoenix Martin: « imaginer des drones qui sillonnent les cieux de France 24h/24 »

                    Non merci, les délires totalitariste ce n’est pas mon truc.

                    1. Je ne veux rien donner de nos libertés à personne . Vous avez mal compris mon commentaire , ou plutot vous l’avez compris mais malintentionellement retourné . C’est la tactique habituelle .
                      Les drones c’est pour scanner et detecter les armes et les caches d’armes pour que nous ayons 0 / zéro mort par arme à feu , qui ne soit pas par police ou armée .
                      Ici , je veux que la technologie soit de mon coté pour vaincre délinquants , mafias et terrorisme .
                      La technologie peut dissuader de nuire le voyou , le mafieux qui tue pour preserver son territoire de drogue et le terroriste djihadiste type Bataclan .
                      La technologie peut les vaincre tous .
                      Capteurs , drones , laser , reconnaissance vocale et faciale . Les 4 ensemble .
                      Pour une très très longue période paix et donc de prospérité parce que la paix apporte la prospérité .
                      Alors soit vous me dites oui , c’est faisable et on peut gagner grace à la technologie . Soit vous dites non parce que je vous ai vexé en gagnant le débat contre vous . Mais dans ce cas , c’est vous qui serez malhonnete et en plus conservateur parce que vous diriez non , laissons le status quo tel qu’il est et mieux que cela , importons le chaos américain des armes à feu en France …

                    2. Phoenix Martin: « Les drones c’est pour scanner et detecter les armes et les caches d’armes pour que nous ayons 0 / zéro mort par arme à feu , qui ne soit pas par police ou armée . »

                      Redescend sur terre mon petit, une telle technologie n’existe pas et n’est pas prête d’exister.
                      Tu as quel age ?

                  2. Donc votre solution pour garantir la sécurité c’est de mettre en place un état totalitaire surveillant les moindres faits et gestes des citoyens. Et vous vous croyez supérieurement intelligent ? La bonne blague.

                    Vous propos montre juste que vous êtes un irresponsable incapable de se tenir, incapable de faire face à la responsabilité de posséder une arme. Mais ne prenez pas votre cas pour une généralité. Comme on vous l’a dit, la Suisse existe. Certaines villes aux Etats-Unis imposent le port d’arme camouflé et on n’y voit pas de fusillade à tous les coins de rue.

                    1. Je ne suis pas modeste ni humble . Supérieurement intelligent , je crois l’etre .
                      Les capteurs et les drones , ce n’est pas pour surveiller tes faits et gestes , tu le fait déjà en étant sur Facebook , Twitter , Instagram , Snapchat et toute la galaxie qui vent ta vie aux agences de renseignements …
                      Donc , t’es déjà surveillé mon pote .
                      Moi ce que je veux , c’est que les capteurs et les drones detectent les armes qui ne sont pas « amies » c’est à dire qui ne sont pas celle de la police ou de l’armée . Car l’armement de l’Intérieur et de la Défense est la pour te protéger , pas pur te tuer , à moins que tu te retourne contre l’Etat .
                      Si nous avions ce type de technologie , je puis vous assurer qu’il y aurait 0 / zéro meurtre par arme à feu dans n’importe quel Etat du monde qui mettrait en place cette stratégie .
                      Et je suis le premier à avoir pensé à cela . Preuve s’il en est de ma supériorité face à la plèbe .
                      Mais j’aime la plèbe et je ferait tout pour qu’elle soit protégée .

                    2. Phoenix Martin: « Supérieurement intelligent , je crois l’etre . »

                      Le type qui prône un flicage Orwellien par l’état est selon moi plutôt à l’autre extrémité de l’échelle ou alors il n’a jamais ouvert un livre d’histoire ni ouvert sa fenêtre pour regarder le monde.

                      Phoenix Martin:  » je veux que la technologie soit de mon côté »

                      Elle sera du côté des gouvernants corrompus et vendus aux corporations qui n’ont pas les mêmes intérêts que vous.

                      Phoenix Martin: « La paix apporte la prospérité. »

                      La paix de la manière que vous prônez n’a pas apporté la prospérité en Corée du Nord.

                      Phoenix Martin: « La technologie peut les vaincre tous . »

                      Un enfant en CM2 peut encore avoir ce genre d’opinion, après c’est impossible, vous devez plaisanter.

                  3. Pourquoi se focaliser sur les armes: il n’est pas besoin d’avoir un pistolet pour tuer son prochain ( on peut le faire avec ses mains) . L’arme n’est que le moyen et pas la cause. Si vous voulez résoudre le problème il faut remonter aux causes.Évidemment c’est plus difficile à résoudre et moins spectaculaire.Si les gens se font justice eux mêmes c’est qu’ils n’ont pas confiance dans la justice de l’état ( et on peut le comprendre!).Si ils ont besoin de se faire justice c’est parce que les lois ne sont pas respectées par certains ( mais sont elles légitimes, compréhensibles, applicables etc…?) . On pourrait continuer cette démarche et c’est dans cette direction qu’il faut aller et certainement pas dans l’interdiction des armes.

                  4.  » Alors , il faudrait mettre dans chaque rue , chaque impasse , chaque route , tous les 50 mètres un capteur qui détecte les armes à feu , toutes les armes , quelque soit leur type ou leur taille  »

                    Comment un détecteur d’arme va pouvoir faire la différence avec d’autres objets fabriqués avec des métaux? J’imagine pas le bordel à chaque passage d’un véhicule ou du type qui va faire du golf avec ses clubs dans son sac….

                    D.J

                    1. @D.J La France a d’excellents chercheurs , d’excellents ingénieurs et des entreprises à la pointe de la technologie donc tout ce beau monde , qui est réellement beau , saura nous inventer un tel capteur , soyez en sur .

              3. « … Ecoutez , vous savez qu’il y a une différence de culture et de mentalité énorme entre américains et suisses … »
                Eh oui les meurtres aux USA sont dus à la présence de certains citoyens violents. A contrario la culture Suisse génère des citoyens plus pacifiques.
                Il y a des meurtres parce qu’il y a des meurtriers, pas parce qu’il y a des armes. Pour rappel il y a eu 800000 morts au Rwanda avec des machettes.

                Si les faits vous intéressent:
                1.Les statistiques du FBI sont publiques. Vous pouvez voir état par état, le nombre de viol, de meurtres,de cambriolage avec arme ou sans armes etc…
                2. Les états américains ont des législations différentes, certains états autorisent la détention d’arme et le port d’armes, d’autres sont beaucoup plus restrictifs et n’autorisent que la détention et encore que de certaines armes.
                A lumière des deux points précédents, il apparaît, que les états les plus libéraux en matière de possession d’armes, ont des taux de meurtres inférieur à la moyenne européenne.
                En revanche, les villes les plus restrictives ont les pires taux de meurtres des USA. (Détroit, Chicago, Washington..)
                Les faits contredisent vos a-priori, ce qui est normal car vos sources d’information sont les média français qui font de la propagande.

                Dernière précision : Les anti-armes disent que là où il y a beaucoup d’armes, il y a beaucoup de meurtres.
                Or même aux USA, les anti-armes n’ont jamais pu produire une seule étude montrant une corrélation entre la quantité d’armes et le taux de meurtres !

                1. libex ,

                  Votre article est incompréhensible pour Phoenix , libéral qui ignore que le droit à posséder les armes est un des principes libéraux les plus importants avec le droit de propriété et la libre circulation des idées et personnes …tout simplement parcequ’il permettent de se protéger de la tyrannie des états centraux…

                  D’autre part , on parle d’un chiffre de 30000 morts par an et armes à feu aux States sans préciser que la plus grosse partie est représentée par des suicides à l’arme à feu ( de l’ordre des deux tiers) …

                  1. Oui , c’est cela protégez vous contre les « états centraux » … ??!!! Jamais entendu ou vu une telle expression …. Any way … Protégez vous avec votre fusil 10mm ou votre fusil à pompe quand l’Etat Central comme vous dites déboulera chez vous à 200 avec tous les moyens dont il dispose . Vous serez très très protégé avec votre petite arme si l’Etat vous veut vraiment du mal . Ou alors , vous pourrez vraiment vous défendre à la syrienne , commencer en petits groupes avec de petites armes , après ce seront les explosifs , après vous demanderez l’aide de combattants étrangers , du financement étranger , de l’armement étranger … On commence toujours par le « se défendre contre l’Etat Central » , oh « nous ne faisons que nous défendre contre l’Eta Central » comme vous dites et après nous savons tous comment ça évolue et finit : Bain de sang et nettoyage ethnique . De plus , la detention d’arme n’est pas un principe libéral et oui je suis liberal-libertaire . Mais ce n’est pas parce que je suis un liberal libertaire que je me permet tout .

                    1. « … De plus , la détention d’arme n’est pas un principe libéral et oui je suis libéral-libertaire…. »

                      Pourriez-vous me citer l’auteur ou le philosophe libéral le plus adéquation avec vos idées ?

                      Vous me semblez être appartenir à une espèce très particulière de libéral !

          3. Pour ce qui est pour le port d’armes (à ne pas confondre avec la disponibilité aux armes à feu), les études sur le sujet montrent les bénéfices des lois sur le port d’armes. Vous pouvez lire l’ étude orchestrée par la ‘Center for Disease Control and Prevention’ et réalisée par ‘Institute of Medicine and National Research Council » en 2013 (cette étude a été demandé par le président Obama). Cette étude montre les bénéfices du port d’armes (au grand dam d’Obama).
            Selon cette étude: « L’usage d’armes à feu en état de légitime défense par les victimes d’actes criminels est un phénomène fréquent […]. Presque toutes les estimations des enquêtes nationales indiquent que l’utilisation d’armes en état de légitime défense par les victimes d’actes criminels sont au moins aussi fréquent que les utilisations d’armes à feu par les criminels, avec des estimations d’utilisations annuelles allant de 500.000 à plus de 3 millions par an, dans le contexte d’environ 300.000 crimes violents impliquant des armes à feu en 2008. »
            Cette étude constate que les personnes agressées lors de crimes violents et qui se sont défendues en utilisant des techniques autres que l’utilisation d’armes à feu ou qui ne se sont pas défendues étaient plus susceptibles d’être blessés par rapport à ceux qui portaient une arme à feu dont le port est dissimulé.
            Cette étude mentionne également les fusillades à grande échelle, et constate que ces scénarios sont peu fréquents.
            Econ Journal Watch a montré qu’en 2008, sur les lois sur le port d’armes, les études universitaires empiriques examinées par des pairs, 10 ont appuyé la proposition selon laquelle le droit de port d’armes permet de réduire la criminalité, 8 ont appuyé la proposition que ses lois n’ont eu aucun effet significatif et aucune étude n’a soutenu que ses lois ont causé une augmentation de la criminalité. En 2012, il y avait 18 études révisées par des pairs qui ont soutenu que le droit de port d’armes ont permit de réduire la criminalité, 10 ont appuyé qu’il n’y avait aucun effet significatif et une à soutenu une augmentation de la criminalité
            En 2004, l’Académie nationale des sciences a mené un examen de la recherche et des données sur les armes à feu et les crimes violents et a trouvé qu’il n’y avait « aucune preuve crédible que le passage de lois sur le droit de port d’armes a diminué ou augmenté la criminalité violente »
            (notez bien que cette étude a été faite en 2004 et qu’il y a des études bcp plus récentes s’appuyant sur des évènements plus récents qui disent que ses lois ont permis de diminuer la criminalité)

            Aux USA, chaque année, entre 500.000 et 3 millions d’américains se défendent avec une arme. Le plus souvent, le seul fait de sortir une arme suffit à faire fuir les criminels (en effet, les criminels préfèrent s’en prendre aux faibles et préfèrent ne pas prendre de risques).
            S’il est vrai que celui qui résiste à une agression les mains nues ou avec une arme de fortune court un plus grand risque d’être blessé ou tué que s’il se laisse faire, les statistiques montrent que l’emploi d’une arme à feu, tout au contraire, réduit le risque de l’agressé. Entre la moitié et les trois quarts des victimes de vol avec violence qui résistent autrement qu’avec une arme à feu sont physiquement agressées, en comparaison de 42 % chez celles qui n’offrent aucune résistance et seulement 25 % pour celles qui se défendent avec une arme à feu. Seuls 17 % de ces derniers sont blessés ou tués, en regard de 25% pour ceux qui ne résistent pas et 51 % pour ceux qui ripostent avec leurs poings. En moyenne, pour tous les genres d’agression, 84 % des citoyens armés qui se défendent avec une arme à feu réussissent à mettre en fuite, capturer ou neutraliser l’agresseur ; la proportion des citoyens qui sont tués (10 %) ou blessés (7 %) se compare aux risques des policiers dans des situations semblables. Il n’y a pas 1 % de ces cas où l’agresseur s’est emparé de l’arme de la victime.
            De plus, la possibilité que des victimes potentielles soient armées exerce un effet dissuasif sur le crime.
            http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/displayArticle.php?articleId=59

            1. excellent commentaire qui mériterait de devenir article

              1. Le truc c’est que j’ai posté quatres commentaires en réponse à phoenix martin. Et là, il n’y en a que deux qui se sont mis, les deux autres étaient en attente de validation. J’espère qu’ils ont pas été censurés car ce serait vraiment injuste (il n’y avait absolument rien de racistes ou d’insultants, je parlais juste des armes à feu). J’espère qu’ils sont juste tjs en attente de validation (je les vois plus mais parfois, c’est comme cela) car cela m’ennuirais vraiment de devoir recommencer à écrire mes commentaires (cela prends du temps).

          4. Il y a à peine un siècle, soit à la fin du dix-neuvième, beaucoup pays européens ne connaissaient aucune restriction au droit de porter des armes : l’Angleterre, la Norvège, la Suède, le Danemark, la Suisse, le Montenegro, la Serbie,…….. En Allemagne, seul était prohibé le port d’armes dans des réunions publiques. En France, jusqu’en 1910, n’était interdit que le port d’armes cachées, restriction souvent interprétée de manière libérale. Le port d’armes était plus ou moins sévèrement réglementé dans les autres pays, mais la réglementation était difficile à appliquée et peu respectée. Il semble que dans aucun pays civilisé, l’État ne limitât la simple possession des armes. je doute que l’on peut dire que ces états n’avaient plus de controle sur leur population armée. tout comme on ne peut pas dire qu’aux usa, l’état n’a pas de contrôle sur sa population. ce qui se passe en afrique est différent car dans ces pays là, l’état ne possède pas le monopole de la violence légitime, l’état n’a pas suffisamment de moyens pour assurer la sécurité. quelqu’un qui commet un meurtre a peu de chances de se faire arrêter ce qui incite des gens à commettre des meurtres.

            en 2011 seulement 8% des crimes violents aux Etats-Unis ont été commis avec une arme à feu, et ce alors que le nombre d’arme à feu possédés par les américains n’a jamais été aussi élevé. De plus, tjs aux usa, les criminels usent surtout d’armes de poing pour commettre des crimes et non pas d’armes lourdes (qui sont rarement utilisé pour commettre des crimes). Et ce pour une raison très simple: on peut facilement dissimuler une arme de poing alors qu’un fusil d’assault c’est bcp plus visible. En plus, les armes de poing sont bcp plus pratiques que les fusils d’assault pour commettre des crimes
            Les criminels recherchent davantage des armes de poing qui sont légères et facilement dissimulables (Wright et Rossi 1986; Cook et Ludwig, 2006b; Cook, Ludwig, Venkatesh et Braga 2007)
            Donc pourquoi interdire les fusils d’assault alors qu’ils sont très peu utilisés par les criminels (ce n’est pas parce que l’on parle bcp de ces évènements médiatiquement qu’ils sont importants).

            Au Mali ou en Côte d’Ivoire, les lois sur les armes à feu sont très restrictives et il y a très peu d’armes à feu (légales ou illégales) dans la population (le Mali est classé n°149 tandis que la la Côte d’Ivoire est classée n°124). Pourtant, ces pays sont en guerre. Au Venezuela, avec l’arrivée de Chavez au pouvoir, des lois très strictes sur les armes à feu ont été mis en place. les chavistes ont confisqués les armes pour avoir le monopole. Cela n’a pas empêché une explosion de la criminalité et des meurtres (le venezeula est l’un des pays avec le plus d’homicides au monde). Des gens entrent dans le PSUV (parti chaviste) uniquement pour avoir des armes. Car aujourd’hui, si vous ‘êtes pas chaviste, vous ne pouvez pas avoir d’armes. D’ailleurs, plus de 70 % des crimes au Venezuela sont commis avec la complicité (ou directement) par un membre de service de sécurité (policiers, GNB, militaires,…). Au Brésil et au mexique, dans certaines régions, les plus grandes organisations criminelles ce sont les policiers. En Amérique latine, il n’est pas rare de voir les trafics de drogue organisés par des militaires, policiers,……Les lois sur les armes à feu en Amérique latine sont en général très durs. Pourtant, cela n’empêche pas qu’il y ait autant de meurtres.

            Aux USA,les propriétaires légaux d’armes sont-ils plus violents? Prenons l’exemple du Texas, rempli comme tout le monde le sait de cowboys prônes à la violence. Entre 1996 et 2000, William E. Sturdevant (2000) montre à partir des données d’arrestation du Texas que les citoyens qui ont obtenu un permis de port d’arme non seulement ne sont pas plus violents que les autres, mais sont remarquablement pacifiques. Ils ont 7,7 fois moins de chance d’être arrêtés pour un crime violent (pour les hommes), 7,5 fois moins pour les femmes. Les citoyens qui portent des armes ont 18 fois moins de chances d’être arrêtés pour un crime non violent (pour les hommes), 13 fois moins pour les femmes. Et cette tendance continue : entre 2002 et 2007, les données du Texas Department of Public Safety montrent que les plus de 200.000 texans qui ont obtenu un permis de port d’arme sont 9 fois plus pacifiques que les citoyens en général. Le public général a été arrêté 10 fois plus pour avoir commis un crime violent.

      2. On tient encore un génie anti-armes. Que ce soit votre choix de ne pas avoir d’arme et d’avoir recours à la police pour vous défendre, soit, vous ne viendrez pas vous plaindre lorsque vous tomberez sous les balles d’un fou furieux type bataclan, dommage, la police est juste arrivée un poil trop tard. En revanche, vous n’avez aucun droit à interdire les autres individus honnêtes qui tiennent un peu plus à leur vie et n’ont pas la naïveté de s’en remettre à l’Etat (qui peut encore prononcer ce mot sérieusement?) pour les protéger.

        Vous devriez être ravi : le contrôle des armes à Orlando a marché à 99% : sur les 400 personnes, une seule était armée. (gun free zone bonjour)

        De plus, « tintin » a raison, les USA est le pays dont le taux de possession d’armes à feu est le plus élevé effectivement (88,8%/100 habitants), en revanche, il se classe 103e mondial en terme d’homicides volontaires via armes à feu (4.8/100.000 habitants).

        Jamais ils ne renonceront au port d’armes, parce qu’ils sont intelligents, pragmatiques et réalistes, et ne vivent pas dans les illusions dont sont bercés les gens comme vous…

        Bonne journée.

        1. Et par ailleurs, vous pouvez lire les commentaires de cet article (poke @Ed 😉 ) qui concernent effectivement le débat du port d’armes (les réponses sont intéressantes) :

          https://www.contrepoints.org/2016/01/09/235003-armes-a-feu-obama-pleure-lhypocrisie-est-a-son-comble

        2. Oui, les armes font partie de la dissuasion. Si je suis armé il y a plus de risques à m’attaquer. C’est d’ailleurs ce que font les états: ils s’arment pour ne pas être attaqués trop facilement. A partir du moment où l’état est incapable de faire respecter les individus il faut mieux que chacun soit armé ( on se tient par la  » barbichette « )

        3. Vous pouvez me donner un lien pour votre statistique sur les homicides volontaires car moi je trouve le chiffre de 5,2 et la france de 0,6.
          Et en quoi la situation aux states par rapport à la france est enviable et en quoi nous devrions nous inspirer de ce modéle pour faire remonter ce chiffre?

          1. 5,2 semble correspondre au nombre d’homicides volontaires toute catégorie confondue ? Or je parle des homicides volontaires avec arme à feu…
            Il y a environ 12 000 homicides volontaires via armes à feu aux USA par an depuis 2010, faites le calcul !

            Les USA ont cela d’enviable qu’ils ont encore cet esprit de liberté/responsabilité et de méfiance vis à vis de l’Etat, et bien entendu, vous n’entendrez jamais parler de ces tueries/viols/vols qui ont pu être évités parce que un honnête citoyen possèdait une arme à feu pour se défendre.. Si vous avez le temps : http://www.vox.com/2015/10/6/9449709/gun-owner-keeping

            Le problème est que face à la menace terroriste ou face à la défaillance de notre système judiciaire, cela devient plus une question de survie personnelle qu’autre chose que de posséder une arme à feu. Même le secrétaire général d’Interpol abonde dans ce sens là…: http://reason.com/blog/2013/10/22/armed-citizens-may-be-the-solution-to-te

            Je me demande combien de malheureuses victimes d’attentats reconsidèreraient aujourd’hui la question du port d’armes.

      3. Votre analyse est fausse : « pas d’arme achetée, pas de tuerie ». Dans ce cas expliquez nous les attentats en France… Les terroristes trouvent toujours les armes, et la réglementation très contraignante en France n’a nullement empêché les islamistes de se procurer des armes. C’est la même chose aux USA.

      4. Vous pensez que les tueurs du BATACLAN (Paris, France) ont acheté leurs armes aux US ?

  10. Franchement, moi, j’ai trouvé ignoble l’attitude d’Obama et Clinton.
    Obama a comme dans son attitude refuser de nommer l’ennemi: l’islam radical. Si vous refusez de nommer l’ennemi, vous ne pouvez pas gagner la guerre.
    Pire, Clinton et Obama ont préféré attaquer la législation sur les armes à feu. Alors qu’encore une fois cette fusillade se passait dans une gun free zone.
    Comme si les terroristes allaient être arrêté par la législation sur les armes à feu et comme si cela allait les empêcher de se fournir illégalement en armes à feu. En Europe, les terroristes n’ont aucun mal à avoir des armes à feu obtenu illégalement.
    Clinton et Obama préfèrent s’en prendre aux innocents plutôt qu’aux islamistes radicaux

  11. Cette tuerie n’est pas étonnant vu les prêches dans la mosquée local. http://www.dreuz.info/2016/06/12/les-gays-doivent-mourir-declare-limam-de-la-mosquee-dorlando/
    L’imam appelait à tuer les gays. D’ailleurs, selon les médias US, la mosquée local était fréquenté par plusieurs terroristes (dont un qui s’est fait explosé en Syrie).
    Au fait, le tueur était membre du parti démocrate. On attends toujours les explications de ce parti pour nous expliquer pourquoi ils comptent des islamistes radicaux dans leurs rangs. https://pbs.twimg.com/media/CkyTqdoWsAEyinv.jpg:large

    Le père du tueur soutient les talibans afghans. Quand on voit le père, on comprends mieux l’acte de son fils. http://www.huffingtonpost.fr/2016/06/13/seddique-mateen-pere-tueur-orlando-pulse_n_10434866.html

  12. Petit rappel.
    Il est tout à fait possible pour les USA de placer des quotas par région et pays sans que cela contrevienne au premier amendement du Bill of Rights.
    Cela avait été fait en 1921 sous la présidence Coolidge (Quota emergency Act) afin de limiter l’immigration asiatique, loi fédérale complétée en 1924 par la loi Johnson-Reed qui vise également l’immigration en provenance du sud et de l’est de l’Europe, privilégiant donc l’immigration européenne en provenance du nord ouest et de la scandinavie.

    Cette loi fut appliquée jusqu’en 1965 où elle fut remplacée par une nouvelle loi sur l’immigration et la nationalité.

    Modifier la loi actuelle en rétablissant des quotas sur certaines régions du monde est donc tout à fait possible et, après tout, un Pays souverain surtout quand il est d’immigration ce qui est le cas des USA qui se sont construits sur l’immigration depuis la seconde guerre avec l’Angleterre (1812) durant laquelle les tuniques rouges incendièrent la nouvelle capitale Washington. Les américains des 13 « Vieux Etats » s’apercurent de leur faiblesse démographique face aux puissantes nations européennes maritimes présente sur le continent américain.
    Ils décidèrent de s’ouvrir alors à l’immigration à partir de 1820.
    On considèrent que plus de 61 millions d’immigrants arrivèrent entre cette date et 2000 et ils sont les ascendant de la plupart des 322 millions d’américains actuels. On en connaît précisément la composition par pays, d’autant que pour la plupart, le point d’entrée était Ellis Island à l’entrée de New York.

    1. Effectivement, si la France avait eu le même taux d’immigration que les états-unis elle devrait compter actuellement 160 millions d’habitants.

  13. J’ai du mal à comprendre cette position du « tout noir ou tout blanc » concernant le débat armes-tireur. Effectivement l’arme n’est rien sans le tireur, et le tireur n’est rien sans l’arme. Nous avons donc là deux vecteurs d’action potentiels afin d’éradiquer ce genre de comportement.
    Rien n’empêche d’une part de lutter contre contre la radicalisation religieuse, et d’autre part de s’interroger sur des ajustements à apporter à la législation concernant les armes à feu.
    A ce titre, je suis assez étonné de ne voir nulle part (ou alors je suis passé à côté) des interrogations soulevées sur le type d’arme employée. Il parait assez évident qu’avec « simplement » une arme « de poing » à sa disposition le tireur aurait fait beaucoup moins de dégats. Aussi, sans remettre en cause l’un des principes constitutionnels même de l’amérique (et donc suppression du 2nd amendement), pourrait-on se pencher sur une éventuelle interdiction de ces fusils d’assault et autres armes de guerre ?
    Peut-être la morosité ambiante me rend-elle un poil tatillon mais j’ai la regrettable impression qu’aujourd’hui nombre de débats manquent cruellement d’un certain sens de la nuance.

    1. Un questionnement intéressant 🙂

      La liberté d’acheter des armes est importantes à mes yeux, sous l’hypothèse d’un permis de port d’arme, etc… car ça ne reste pas anodin, mais vous avez raison qu’il y a une différence entre acheter une arme de poing et une arme automatique.

      Je crois que ce type de raisonnement a été tenu en Australie après une tuerie de masse où le pays à engager un programme de rachat des armes automatiques et de type fusil à pompe couplé à une interdiction de ces dernières. Le problème étant qu’interdire un bien n’entraîne pas la suppression de la demande et qu’il se créé un marché parallèle (en Australie ce sont les gangs de motards qui ont pris le relais du marché légal), donc il reste possible de se procurer ce type d’arme.

    2. L’idée de permettre les couteaux ou les pistolets à un coup et d’interdire les armes à répétition me met profondément mal à l’aise. Ce serait reconnaître que le meurtre gratuit d’une ou deux personnes serait plus tolérable que celui de 50 ou 100, ou que la mort injustifiée d’une personne n’est pas la même tragédie suivant qu’elle meurt seule ou en même temps qu’un grand nombre d’autres. Ce serait surtout affirmer que le problème résiderait dans l’arme et non dans la tête du tueur, et exonérer ce dernier de sa responsabilité. Et ce serait aussi prendre ses désirs pour des réalités, l’interdiction légale n’a jamais arrêté les hors-la-loi kamikazes : quand on prêt à mourir pour sa cause, on n’en a rien à cirer d’enfreindre la loi.
      Faut-il ajuster la législation concernant les armes à feu ? Je ne crois pas, je crois qu’il faut la supprimer tout entière, et travailler à la législation concernant la responsabilité des assassins, quelle que soit l’arme qu’ils auront utilisée, et la légitime défense.

      1. Aussi réjouissante que puisse être cette perspective, j’ai les plus grands doutes quant au fait que les américains puissent, à court ou moyen terme, interdire les armes à feu (rien que le fait que le port d’arme soit un principe constitutionnel établit la complexité de la question). Passé ce constat, je pense qu’il faut s’interroger sur les améliorations opérationnelles pouvant être apportées à court terme. Pardonnez ma froideur sur le sujet mais la question qui me semble s’imposer dans cette situation est la suivante : comment limiter au maximum le nombre de victimes lors de la prochaine tuerie ? Car qui peut raisonnablement affirmer, compte tenu des statistiques et du contexte actuel, que cette fusillade était la dernière, ne serait-ce que de l’année ?
        A cela je répondrai : par l’interdiction des armes de guerre.
        Cette solution ne règlera bien évidemment pas tous les problèmes, et comme vous l’avez justement souligné, cela ne doit pas empécher de travailler sur d’autres vecteurs au sein d’une démarche globale (responsabilité de l’assassin, détection des comportements à risques, etc.). Simplement à mon sens une solution imparfaite à court terme me parait plus judicieuse qu’un statut quo à long terme.

      2. Si j’ai bien compris, les honnêtes citoyens respectueux des lois doivent avoir l’interdiction absolue de posséder une arme à feu, y compris pour aller chercher dans la nature le gibier propre à satisfaire leur gourmandise qui est un des sept vilains péchés capitaux et bien évidemment doivent renoncer à défendre leur vie, celle de leur famille et leurs biens, alors que les transgresseurs ont tout le loisir de s’armer comme bon leur semble et de terroriser les citoyens désarmés même pas protégés par des policiers qui se demandent si la loi leur permet d’utiliser leur arme de service et s’ils ne risquent pas dans ce cas des poursuites judiciaires, la révocation et la prison.

    3.  » Effectivement l’arme n’est rien sans le tireur, et le tireur n’est rien sans l’arme.  »

      L’arme n’est rien sans le tireur, mais le tireur n’est pas rien sans l’arme. Les frères Tsarnaev avaient provoqué un carnage à l’arrivée du marathon de Boston avec une cocotte-minute bourrée d’explosifs… Explosifs fabriqués à partir de produits d’entretien courant, et employés par d’autres groupes islamistes lors d’innombrables attentats à la voiture piégée.

      Et il y a aussi la tristement célèbre « intifada des couteaux », ou d’autres types d’attaques où des conducteurs qui se contentent simplement de lancer leur véhicule dans la foule…

      Donc, non, le tireur n’est pas rien sans arme. On ne l’appellera plus « tireur », forcément 🙂 mais il trouvera d’autres moyens de nuire.

  14. Une déclaration d’un politicien n’est pas un acte, mais un appel a la recherche de votants. C’est au pied du mur qu’on voit le maçon, pas dans ses déclarations. En fait toutes ces déclarations ne valent pas grand chose.

  15. On quitte un peu les USA mais la problématique est la même en France puisque l’assassinat à son domicile par un islamiste d’un commandant de police et de sa femme, agent administratif dans un commissariat devant leur enfant de trois ans pose la question cruciale de la vente libre et sans contrôle administratif des couteaux de cuisine que tout un chacun peut acheter en grande surface, qu’il peut perdre ou revendre sans que l’administration en soit avisée.
    Or tout le monde connaît la dangerosité des couteaux de cuisine et leur propension à blesser ou à tuer d’initiative, à tel point que certains utilisateurs habituels comme les bouchers doivent se protéger en portant un tablier en cote de maille voire des gants dans la même matière.

    Il convient donc de réglementer la vente, la possession et l’utilisation de cette arme capricieuse en n’en autorisant la vente qu’à ceux et celles présentant un certificat médical confirmant leur capacité à utiliser les couteaux de cuisine et d’imposer également le port de la cotte de maille pour toute utilisation

    1. Tout à fait d’accord. Il serait d’ailleurs bon que tout utilisateur potentiel d’un couteau de cuisine ne puisse en acheter un qu’après s’être inscrit dans un cours de cuisine dûment habilité, et ne puisse faire une demande de détention de ces couteaux qu’après une période d’au moins 6 mois et non sans avoir rempli les CERFA approprié auprès de la Préfecture, seule habilité à délivrer l’autorisation de détention.
      Là, je crois que tout est bien bordé et que d’innombrables vies viennent d’être sauvées !

  16. Nul et partisan cet article. Avec ce genre de commentaires pas étonnant que Trump en soit arrivé là où il est puisque c’est grâce à
    à des « analystes  » comme vous qu’il y est parvenu et à l’indigence des politiques que vous citez.

    1. Et à part ça, des arguments ?

  17. Enfin les choses sont dites.Les solutions anti Américaines et détestables que ce mr Trump aurait du logiquement proposer etant dans le role du démagogue de service sont clairement énoncées…J’espère que ce Mr ne pourra passer à l’acte si d’avanture il devait devenir président des USA…

  18. Cet acte apparaît bénin puisqu’il appert que l’établissement était fréquenté par des anti physiques .
    Attendons d’avoir plus de précisions avant de nous prononcer de manière définitive :
    Il est tout à fait malsain de se déterminer par l’émotion, en fonction du sensationnalisme de l’information !

  19. Je vois que les commentaires sur contrepoints sont aussi censurés que sur les journaux « classiques ». Je ne vous lirai plus et je ferai pas de don, tant pis. Vous n’avez même pas la politesse d’envoyer un mail indiquant le pourquoi de la censure. Vous parlez d’un « nivellement par le haut » !

  20. Je vais pour l’instant me contenter d’un commentaire court, mes autres sont bloqués.

    « Le ban contre l’entrée de musulmans sur le territoire américain est déjà anticonstitutionnel car le premier amendement précise bien qu’aucune limitation ne peut être créée sur des individus en fonction de leur religion ou leur opinion. La constitution américaine précise donc bien qu’il ne peut pas y avoir de limites posées sur des individus. Même les non-citoyens sont donc protégés par la constitution. »

    Il s’agit de loi interne, on ne peux faire une lois qui dise les tels citoyens ont tel droit et tel autre ont tels autres, mais il n’est évidement pas interdit de le faire avec des étrangers.

    Après pour laisser rentrer ou pas, sans rentrer trop dans les detail, ou ses anticonstitutionnels et toute interdiction de territoire l’est aussi ou cela ne l’est pas.

    Le passage relatif à la croyance ne parle de l’application de la loi au citoyen du pays.

  21. C’est la toute première fois que je lis une référence à l’épuration ethnique à laquelle l’état français s’est livré en 1918 contre les Alsaciens. Bravo M. Toullec !
    N’oublions pas que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire. Faire confiance aux états, c’est tendre la verge pour se faire battre.
    En l’espèce, au-delà des réactions des politiques, anticipons plutôt la suite : Croyez-vous que ces actes seront sans conséquence ? Sur notre sécurité réelle, nos libertes fondamentales ? Pour nous protéger des terroristes, protégeons nous des politiques en leur enlevant les clés du pouvoir.

    1. Michael ,

      Epuration ethnique de l’état français en 1918 , non contre les Alsaciens restés en Alsace après 1870 ( une partie des autres avaient fuit l’Alsace allemande pour aller en France ) mais contre les allemands qui s’étaient installés en Alsace après 1870…

  22. phoenix ,

    Etat fédéral , si vous voulez , quoique je ne voie que peu la différence entre état central et état fédéral quand il s’agit de protèger les populations locales des exactions potentielles de l’armée ou de milices fédérales , ce qui est le thème exact du deuxième amendement de début 1790 de la constitution Us , qui mettait en place la liberté pour tout citoyen us de porter les armes …principe éminemment libéral , ne vous en déplaise …
    Pour le surplus de l’article , une petite plongée dans l’histoire vous montrera quand même que les carnages contre les populations viendraient plus souvent des états centraux ou fédéraux ( / beg your pardon !) que des individus pris individuellement…

    1. Volna , laisse tomber . C’est moi l’hyper intelligent ici et personne d’autre . Ok ?
      Je vais te dire , Je n’ai pas vu Hayek , Say ou Schumpeter parler d’armes à feu . Ils n’en parlent pas .
      Aucun des auteurs classiques n’en parle .
      Le port d’armes n’est ps un principe libéral , il ne l’a jamais été .
      Le port d’armes est depuis toujours aux Etats Unis une valeur conservatrice , sudiste , militariste , confédérée …
      Les Etats Unis sont mis leur 2nd commandement dans leur constitution , non pas parce que c’est une valeur libérale que de constituer une milice pour défendre la patrie ou se défendre , mais parce que les Etats Unis de l’an 1776 avaient besoin de milices pour se défendre faces aux empires occidentaux de l’époque , Royaume Britannique , Royaume d’Espagne , Royaume de France qui avaient tous une frontière avec le jeune Etat americian sur le nouveau monde . C’est la majeur et principale raison du 2nd amendement . La constitution U.S n’étant pas été toilettée depuis 250 ans , le 2nd amendement archaique et anachronique fait en ce moment des ravages .
      Les armes à feu sont aujourd’hui défendues aux Etats Unis par la NRA , un lobby Dieu Tout Puissant sur les politiques américains .
      La NRA serait en France à l’extreme droite du Front National ,c’est vous dire combien ils sont libéraux …

      1. Vous avez lu quelque part qu »un libéral affirmait que le port d’armes était un principe libéral ? Moi jamais et pourtant je suis libertarienne.
        Le port d’armes est un droit que des types comme vous veulent supprimer. Comme tous les socialo-étatistes vous vous autorisez à vouloir interdire aux individus l’accès à leurs droits, à coup d’interdictions. Or aucun Homme n’a le droit d’interdire quoi que ce soit à un autre Homme, sauf s’il est sur sa propriété privée. Bref, si j’ai envie de porter une arme, j’ai le droit de le faire. Et vous n’avez pas le droit de me l’interdire.

        1. Salut Pascale . Je suis libertarien moi aussi . Avec l’AR 15 vous pouvez tuer 100 , 200 , 300 ou meme tuer 500 personnes si vous retenez tout ce monde en otage , vos munitions avec vous . Avec un couteau , vous pourrez tuer au maximum 2 personnes . Avec une voiture qui fonce sur une foule peut etre 2 , 3 . Avec une arme vous avez droit de vie ou de mort sur les autres . Que ce soit vous qui reclamiez une arme ou le délinquant qui a une arme , tous deux avez droit de vie ou de mort de facto . Or justement , dans la société civilisée , le civile n’a plus droit de vie et de mort sur quiconque . Par conséquent , votre droit de réclamer une arme n’en est pas un . Puisque vous n’avez pas le droit de disposer de la vie d’autrui . C’est là le coeur du sujet . Seul l’Etat l’a . Pourquoi l’Etat ? Parce que c’est la seule structure légitime pour détenir la force . Je vote , vous votez pour des représentants qui se chargent de vous défendre à l’intérieur et de me et vous défendre à l’extérieur avec l’armée .
          C’est cela la démocratie , déléguer sa violence à l’Etat pour créer la paix . Ibn Khaldoun la Mukaddima et Jean Jacques Rousseau le Contrat Social nous l’expliquent . Deux penseurs libéraux justement . Et justement le terroriste ou le délinquant rompt ce contrat , c’est ce qui crée l’exception . C’est une exception tant que ce n’est pas une règle . Si nous donnons au citoyen lambda la possibilité de casser lui aussi le contrat , alors s’installe les tueries de masses comme aux Etats Unis , le chaos ou la guerre civile . Vous n’avez pas le droit à la violence , vous n’avez pas le droit de vous défendre vous meme , ni de vous rendre justice . Ni vous , ni le délinquant , ni le terroriste .
          J’espère qu’on se comprend chère Pascale .

          1. Phoenix Martin: « Je suis libertarien moi aussi »

            Aussi libertarien que Staline avec tes drones de science fiction qui fliquent tous le monde.

            Phoenix Martin: « Pourquoi l’Etat ? Parce que c’est la seule structure légitime pour détenir la force »

            L’état français est super légitime c’est clair avec des élus qui récoltent une moyenne de 1,7 voix pour dix électeurs seulement.
            Mais quelle partie de l’état exactement est légitime ? La secu en faillite ? La justice qui laisse 100’000 condamnés a de la prison en liberté ? le RSI qualifiée de « catastrophe industrielle » par la cour des comptes ? Les syndicats comme la CGT avec sa cache de 5000 armes qui a été étouffée par les politiques de l’époque ?

            1. Oui, ca se dit libertarien mais ca n’éprouve aucune gêne à interdire aux Hommes d’exercer leurs droits naturels.

            2. Vous savez comment on appelle celui qui mélange tout pour argumenter ? On appelle cela un démago . Vous mélangez tout pour au final n’argumenter sur rien . Votre pensée est faible et déstructurée . Le drone qui capte les armes ça n’est ni du flicage ni de la science fiction . C’est vous qui êtes démago , conservateur et surtout en retard sur la technique , pas moi . Plèbe.

              1. C’est surtout que tu ne comprends rien à rien.
                Tu veux donner un pouvoir total à l’état et tu es incapable de répondre à la question de sa légitimité.

                Phoenix Martin: « surtout en retard sur la technique »

                J’attends avec impatience l’ombre du début d’une preuve sur ta « super technologie » qui détecte toutes les armes dans l’espace publique.

          2. Le type se revendique quand même libertarien en prétendant que Rousseau, à travers le Contrat social, est un libéral. Chapeau, ça dépasse tout ce que j’ai pu imaginer, on tient peut être même le champion du monde. Vous êtes libre mercredi soir ? J’organise un dîner avec des amis, et ils sont très intéressés par vos idées 😉

            1. Le combat est inégal, François Pignon ne fait pas le poids face à Phoenix Martin

            2. Et en plus, ca ose affirmer, toute honte bue, qu »ici il est le plus intelligent…

              1. Oui Pascale , je le suis .

                1. Tu es surtout l’exemple vivant du syndrome dunning-kruger:
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Dunning-Kruger

          3. «C’est cela la démocratie , déléguer sa violence à l’Etat pour créer la paix .» . Paroles de Libetarien ! 😀

            1. Pascale , un problème avec la démocratie , l’Etat ou la paix ?

              1. Phoenix Martin: « l’Etat ou la paix ? »

                Plus de 140 millions de morts rien qu’en un siècle du aux états, 208 conflits depuis la paix de 1945 c’est toi qui a un énorme problème avec la réalité mon petit.
                Quant aux vraie démocraties, elles se comptent sur les doigts des deux mains et la France n’en fait pas partie: le peuple n’y a strictement aucun pouvoir législatif ou fiscal.

      2. Phoenix , le libertarien qui avait tout compris au libertarianisme et demandait en conséquence encore plus d’intervention de l’état central ou fédéral pour protéger les citoyens de base contre les méchants !!!

        1. T’a mal compris . Il n’y a aucun rapport entre des capteurs pour dissuader le meurtre par armes à feu et le controle de l’Etat . Absolument aucun.

          1. Clair, Coca Cola va financer les drones qui seront contrôlés par Nestlé, le contrevenants seront jugés chez Carrefour et emprisonnés chez Walt Disney.

            Troll !

  23. L’hypocrisie de Clinton est sans nom. Elle est financé par l’Arabie Saoudite (pays qui punit les gays de la peine de mort) et elle ose parler après Orlando. http://www.zerohedge.com/news/2016-06-13/saudi-arabia-has-funded-20-hillarys-presidential-campaign-saudi-crown-prince-claims

Les commentaires sont fermés.