Armes à feu : Obama pleure, l’hypocrisie est à son comble

Obama et les armes à feu : des larmes, de l’hypocrisie et de l’indignation sélective.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Obama at the John S. Knight Center Credit Beth Rankin (CC)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Armes à feu : Obama pleure, l’hypocrisie est à son comble

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 9 janvier 2016
- A +

Par Édouard H.

Obama at the John S. Knight Center Credit Beth Rankin (CC)
Obama at the John S. Knight Center Credit Beth Rankin (CC)

Cela n’aura échappé à personne, la nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux en ce mercredi 6 janvier 2016 : Barack Obama, lors d’un discours à la Maison Blanche auprès de parents et proches de victimes de violences armées, a prononcé un discours hautement émotionnel lors duquel il a versé des larmes. « À chaque fois que je pense à ces enfants, ça me rend dingue », a-t-il prononcé devant des parents d’enfants tués lors de la fusillade Sandy Hook. Et sans surprise, ces quelques larmes auront suffi à émouvoir les réseaux sociaux qui ont partagé en masse cette scène supposée illustrer la sensibilité du président américain.

Mais où étaient les larmes d’Obama lorsque ses drones tuaient 128 innocents dont 13 enfants lors d’une attaque par missile Hellfire le 15 octobre 2010 ? Où étaient ses larmes pour les dizaines d’autres enfants tués par des drones américains depuis son entrée à la Maison Blanche ? D’après un rapport de The Intercep dévoilé en octobre 2015, près de 90% des personnes tuées par des attaques par drone en Afghanistan étaient innocentes. Où sont les excuses, où sont les larmes pour ces dizaines d’enfants tués par la faute d’une politique menée par la main d’Obama lui-même ?

Mais l’hypocrisie flagrante de cette indignation sélective n’était malheureusement pas le seul élément scandaleux du discours du 5 janvier de Barack Obama. En effet, celui-ci a profité d’un hommage rendu aux victimes de violences armées pour affirmer sa volonté de passer des nouvelles réglementations contraignantes sur la vente d’armes à feu.

Ces nouvelles mesures se décomposeraient en 4 volets :

– L’extension des « background checks », les vérifications de casier judiciaire obligatoires pour tout achat d’arme à feu auprès d’un marchand
– Une meilleure remontée des informations lorsque des armes sont volées à un marchand
– Une base de données plus complète de personnes interdites d’achat d’armes à feu pour des raisons psychiatriques
– Une attention portée aux technologies visant à améliorer la sécurité liée aux armes à feu

Ces mesures seraient-elles efficaces ? Comme le rapporte un article du New York Times, des membres du gouvernement ont reconnu qu’ « il était impossible de prédire si les nouvelles mesures auraient fait une quelconque différence dans les récentes fusillades, y compris celle de San Bernardino en Californie ». Allons plus loin que ces membres du gouvernement : il est certain qu’aucune de ces mesures n’auraient pu changer quoi que ce soit puisque les auteurs des fusillades n’avaient ni casier judiciaire ni histoires de problèmes psychiatriques et aucune des armes utilisées n’avaient été volées.

Barack Obama et les armes à feux (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)
Barack Obama et les armes à feux (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0)

Glenn Kessler dans un article de fact-checking pour le Washington Post arrivait à la même conclusion le 10 décembre dernier : aucune des mesures dernièrement proposées pour lutter contre les fusillades de masse n’auraient été efficaces.

Les larmes versées ainsi que les mesures proposées nous font arriver à la même conclusion : le discours ainsi que les mesures de réglementations proposées sont basées sur les émotions. Nulle rationalité ici, simplement une volonté de montrer que le gouvernement a de bonnes intentions. Ce sont les bonnes intentions qui comptent, comme Obama le reconnaît lui-même dans son discours :

« À chaque fois que ce sujet revient, on nous ressasse l’excuse qu’il est possible que des réformes de bon sens comme les background checks n’auraient pas pu empêcher le dernier massacre, ou celui avant ça, ou celui avant ça, donc à quoi bon essayer. Je rejette cette manière de penser, nous ne pouvons empêcher tous les actes de violence, tous les maux dans ce monde. Mais peut-être pourrions-nous essayer d’empêcher un acte de malfaisance, un acte de violence. »

Cette manière de s’afficher du côté du « bon sens » permet utilement de ternir l’image des opposants aux contraintes étatiques, qui seraient donc des personnes sans cœur, indifférentes au malheur des victimes de fusillades.

Peu importe que pour faire passer ses mesures, Obama souhaite outrepasser ses pouvoirs et agir par mesure d’ordres exécutifs, bafouant ainsi la séparation des pouvoirs.

Peu importe que des background checks renforcés ne feraient que rendre la vie plus difficile aux citoyens honnêtes américains souhaitant acquérir ou vendre des armes à feu, sans affecter des personnes de mauvaise intention au casier judiciaire vide et à l’historique psychiatrique vide.

Peu importe que les lois sur les armes à feu, aussi contraignantes qu’elles soient, n’affecteront toujours que les Américains pacifiques sans nuire aux criminels qui par définition n’ont que faire de la loi.

Peu importe que le deuxième amendement de la constitution américaine pose le droit de détenir et de porter des armes comme un droit inaliénable, droit exercé dans 42% des foyers américains.
Peu importe que ces millions de propriétaires d’armes à feu soient dans leur presque totalité des citoyens honnêtes et pacifiques qui utilisent leurs armes pour des motifs légitimes aussi variés que la collection, la chasse, le sport ou la défense de soi et d’autrui. Pour rappel, selon un rapport commandé par Obama lui-même en 2013, les armes à feu aux États-Unis sont utilisées dans une optique défensive 500.000 à 3 millions de fois par an.

Peu importe qu’au-delà du sensationnalisme médiatique, il n’y ait en réalité pas d’épidémie de violence armée puisque le taux de meurtres par armes à feu est à un niveau historiquement bas, en baisse de moitié par rapport à 1993, et ce alors qu’il n’y a jamais eu autant d’armes entre les mains des Américains.

Il s’agit de se rendre à l’évidence : peu importe toutes ces réalités inconvenantes ! Ceux qui réclament plus de réglementations inutiles et liberticides sont du côté du Bien, du côté de ceux qui versent des larmes devant les caméras, et ceux qui ne souhaitent pas rogner sur une liberté civile essentielle pour obtenir un faux sentiment de sécurité sont du côté de l’affreuse NRA mangeuse de bébés loutres.

Pendant ce temps-là, les Américains continuent d’exercer leur droit reconnu par le deuxième amendement de leur constitution. L’ironie fait bien les choses : les Américains procèdent à des achats massifs d’armes à chaque annonce par leur gouvernement de mesures anti-armes.

Lire sur Contrepoints notre rubrique armes à feu

Voir les commentaires (108)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (108)
  • Heureusement, la France est anti-arme. Les dernières tueries terroristes prouvent la sécurité de notre pays.

    • Mais la France est, par principe, morale et irréprochable!

      Chaque soldat français « mort au champs d’honneur » dans un pays africains qui ne menaçait pas la France (en fait, à part les ordres, rien ne justifiait sa présence là-bas), aura pourtant chez vous droit à des funérailles solennelles!

      Et cela pendant que sur deux fronts africains l’armée française fait on ne sait trop quoi (pas une ligne dans les nouvelles!), et que des « rafales » (qui ne se vendent toujours pas) bombardent en Syrie et/ou en Iraq.

      Mais l’impardonnable, on le commémorera demain matin!

      Soit la même situation que celle décrite dans l’article.
      (Mais un peu d’anti-américanisme primaire, ça passe toujours mieux!)

  • Par contre le camp du bien, avec ses lois guidées par la subjectivité et parfois l’émotion, mobilise aussi les caméras…

  • Sur le sujet, Thomas Sowell s’est un peu lâché cette semaine, sur le showman politique imbattable qu’est, selon lui, Barack Obama ; et il fait le lien avec la « question des armes » aux États-Unis : http://www.realclearpolitics.com/articles/2016/01/06/showman-in-chief_129219.html

  • Obama fait du sociétal pour faire oublier son bilan désastreux. Il me rappelle un guignol français du même tonneau.

  • C’est vrai qu’Obama manque cruellement de cynisme.

  • 16 homicides par arme a feu pour 100 000 habitants aux USA en 2009 , contre à peine 1 en France …
    Sans commentaire ….

    • D’où sortez vous ces chiffres ?
      Le taux d’homicide (et non par arme à feu), en 2009 était de ±5.
      Sans compter que les statistiques US ont des critères plus larges qu’en France.

      • Il n’y a aucune corrélation entre taux d’armes à feu et meurtres. Personne, je dis bien personne, n’a jamais réussi à démontrer une telle chose.

        Vous pouvez être sûr que si un seul des anti-armes, qui noyautent les postes à responsabilité aux USA, avait réussi à prouver une telle chose, on ne cesserai de nous rabattre les oreilles avec.

        Si nous donne jusqu’à plus soif dans le pathos, c’est bien parce qu’il n’y a aucunes preuves scientifiques pour étayer l’hoplophobie.

    • Et pourtant ça en mérite…..mais pour ca faut un peu sortir et y aller. Si ils ont des statistiques aussi mauvaises c’est que culturellement la violence est normal aux USA. Que ces statistiques ne cesse de s’améliorer et elles sont toujours meilleurs dans les états qui ont autorisés le port d’armes qui a elle seule (mesure forcé par le gouvernement fédéral a Chicago) a diminuer la criminalité de 20% après son application alors que les politiques locaux étaient contre. Et vous prenez grand soin de compter dans cette criminalité celle entre gangs qui représente au moins 90% des cas et dans les grandes villes…..des gens qui se préoccupent de la loi comme de leurs premières chemises….

    • le massacre du Bataclan et la tuerie de Charlie en 2015 on serieusement fait remonter les statistiques en France et si seulement UN seul spectateur du Bataclan avait ete arme on serait surement revenu dans les statistiques « historiques » de la France que vous nous mettez sous le nez, helas ils etaient tous comme des veaux a l’abattage (hallal l’abattage ??)

      • Mais même en comptabilisant les victimes du terrorisme en France de 2015 on ne rattrape pas les statistiques américaines.

    • Comme si l’outil était plus important que la finalité de l’acte.

    • Il faut comparer ce qui est comparable pour ces taux, comparer celui des Usa avec ceux de l Europe tout entière dans ce cas et pourquoi ramène t on toujours tout à la France ? Cet article concerne les USA, de plus sous le quinquennat de la honte où il vaut mieux ZAPPER ces 5 ANNIS HORRIBILI

  • « Mais où étaient les larmes d’Obama lorsque ses drones tuaient 128 innocents dont 13 enfants lors d’une attaque par missile Hellfire le 15 octobre 2010 ? Où étaient ses larmes pour les dizaines d’autres enfants tués par des drones américains depuis son entrée à la Maison Blanche ? D’après un rapport de The Intercep dévoilé en octobre 2015, près de 90% des personnes tuées par des attaques par drone en Afghanistan étaient innocentes. Où sont les excuses, où sont les larmes pour ces dizaines d’enfants tués par la faute d’une politique menée par la main d’Obama lui-même ? »

    Il faut distinguer 3 types de victimes:

    – Les terroristes
    – Les gens qui ne sont pas formellement des terroristes mais qui sont des proches radicalisés et/ou des complices et/ou des fauteurs de troubles notoires
    – Les innocents

    Les drones sont en soit le meilleur outil que l’on a actuellement pour frapper précisément et on confond souvent la catégorie 2 avec la catégorie 3. Toutefois il y a surement eu plusieurs fois des militaires qui ont considéré que faire des victimes innocentes valait le coup pour tuer quelques barbus qui n’étaient même pas des gradés de leur organisation.

    Tout ça est compliqué et on retrouve toujours des extrémistes considérant que le programme de drones est irréprochable ou inexcusable. Ce qu’il faudrait réellement faire c’est enquêter sur chaque frappe considéré comme borderline pour voir les erreurs d’appréciation qui ont été faites. Mais qui fera ça alors personne ne semble intéressé par le fond du débat mais juste par faire dans la démagogie ?

  • Merci pour votre article !

    Je me permettrai tout de même d’émettre quelques réserves:

    – Lorsque vous évoquer le fait que le président Obama passe outre le principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs, je tiens à rappeler que le principe de la légalité en général peut être outrepassé lorsque les circonstances le demandent. Pour citer un professeur de l’Université de Genève, M. Tanquerel :  »Il se peut aussi que l’application stricte du principe de la légalité se heurte à d’autres principes constitutionnels, comme la bonne foi et l’égalité de traitement. A certaines conditions, […], il y aura lieu de s’écarter de la solution légale. L’application harmonisée de principes de même niveau, car tous constitutionnels, n’implique donc pas que le principe de la légalité prime systématiquement »

    -Lorsque vous prônez l’utilisation des armes à feu comme moyen de défens, vous oubliez d’après moi de comparer les statistiques françaises et étasuniennes des morts par armes à feu. Vous vous rendriez vite compte, je l’espère, que le surarmement des privés n’est pas une solution à l’insécurité.

    – Pour finir, vous abordez le sujet des dommages collatéraux au Moyen-Orient, comme tout bon citoyen à tendance de le faire ces dernières années, de l’anti-USA comme on nous l’apprend aujourd’hui dans les lycées. Pourtant, il ne faut pas oublier que les dommages collatéraux ne sont pas une invention des USA, ils sont vieux comme le monde. Loin de moi l’idée de les nier et de ne pas les déplorer, je tiens juste é dire que tout rapporter à cela, comme cela est devenu une sorte de mode, n’est selon moi pas pertinent en l’espèce.

    Je vous remercie malgré tout pour la qualité de votre article !

    • « Il se peut aussi que l’application stricte du principe de la légalité se heurte à d’autres principes constitutionnels, comme la bonne foi et l’égalité de traitement. »

      Donc, si un dirigeant veut une politique anticonstitutionnelle, il le peut ? Pourquoi faire des constitutions si c’est pour être foulée des pieds par la première personne qui y voit une entrave à son ambition ?

      «vous oubliez d’après moi de comparer les statistiques françaises et étasuniennes des morts par armes à feu»

      Cet argument a été tant de fois réfuté qu’on n’a plus à le faire sur ce site.

      « comme tout bon citoyen à tendance de le faire ces dernières années, de l’anti-USA »

      1/ Je rappelle que l’argument est utilisé pour souligner le 2p2m d’obama.
      2/ parler des résultats catastrophiques des aventures militaires serait de l’antiaméricanisme ?
      3/ Et c’est un gars qui dit « vous oubliez d’après moi de comparer les statistiques françaises et étasuniennes » qui donne parle d’antiaméricanisme…

      « comme cela est devenu une sorte de mode »

      Ah ben oui, se soucier des victimes d’une guerre illégitime, c’est juste une mode…

      • Là n’est pas l’idée, le but est de permettre en cas de nécessité de s’affranchir de certains obstacles lorsque cela s’impose. Personne, n’y même moi, prétend que cela doit être utilisé à tord et à travers. Je vous renvois à l’art. 185 de la Constitution Suisse qui permet en cas de nécessité au pouvoir exécutif d’adopter des ordonnances. Cette pratique est commune à la majorité des pays dits du Nord, elle est légitimée par le fait que ces délégation proviennent de la Cst, et que la Cst a été acceptée par le peuple.

        Vous semblez aimez la notion de constitution au sens matériel du terme, je partage ce sentiment, mais n’oubliez pas que les décrets présidentiels y sont inscrits, Obama ne viole donc en aucun cas la Constitution comme vous le prétendez : « Pourquoi faire des constitutions si c’est pour être foulée des pieds par la première personne qui y voit une entrave à son ambition ? »

        Pour finir, parler de statistiques « étasuniennes » est bien le terme approprié, vous m’excuserez de ne pas emprunter un mot au langage courant comme « américanisme » pour ce débat : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dénomination_des_États-Unis_et_de_leurs_habitants
        ou encore : http://www.langue-fr.net/Etats-unien-etasunien

        • Sauf que le mot étasunien est un terme grossier, au même titre que de nègre.

          • Je vous prie de consulter les liens que j’ai mis à votre disposition

            • Sauf que étasunien n’est pas dans le dictionnaire de l’académie française qui fait autorité sur le bon usage en la langue française. C’est un hispanisme, me semble-t-il…

              Sinon, pour les comparaison des USA avec l’Europe, si au lieu de la France vous nous parliez un peu de la Suisse, son taux d’armes plus élevé que celui des américains et ses tueries, ses meurtres, ses vachers (cowboys), à la gâchette facile ?

        • >Vous semblez aimez la notion de constitution au sens matériel du terme, je partage ce sentiment, mais n’oubliez pas que les décrets présidentiels y sont inscrits, Obama ne viole donc en aucun cas la Constitution comme vous le prétendez

          C’est une blague ? Xe amendement : le gouvernement fédéral est dans l’anticonstitutionnalité flagrante dès lors qu’il légifère sur tout ce qui ne lui a pas été autorisé explicitement par la Constitution. Prohibition des drogues, TOUTE législation fédérale sur les armes, impôt fédéral sur le revenu, etc.

          • A noter que la seule légitimité constitutionnelle fédérale en matière d’armes à feu, c’est de rappeler à l’ordre les Etats qui violeraient le IIe amendement. C’est tout.

    • Et bien si il y a une statistique qui permettait de croire à vos hypothèse sur une corrélation présence d’armes-criminalité…j’en serais heureux car jusqu’à maintenant aucune n’est sérieuse et ne résiste a une analyse un peu poussée fussent elle étatuniennes . Malheureusement au moment même ou vous en trouveriez une , elle serait anéantis par la Suisse qui est meilleur en criminalité et qui a plus d’armes que les USA. L’armement des privés dans un monde homogène USA a démontré avec Chicago que la seule mesure de permettre les permis de ports d’armes caché a réduit de 20% immédiatement ce taux et celà dans une ville ou le maire est farouchement contre le CCW

      • Cependant, vous avez tort, car vous êtes dans le camp du mal et qu’une politique doit être jugée non pas à ses piètres résultats, mais aux bonnes intentions des partisans…

        • Ha oui…effectivement au royaume du politiquement correct ça marche …..malheureusement beaucoup moins quand on fait des bilans chiffrés

    • « Lorsque vous évoqueZ le fait que le président Obama passe outre le principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs, je tiens à rappeler que le principe de la légalité en général peut être outrepassé lorsque les circonstances le demandent. »

      Ce genre de phrase ressemble à s’y méprendre à une justification bien pourrie pour s’affranchir de la loi. Un despote de mauvaise foi n’aurait pas mieux tourné la chose…

      « Il se peut aussi que l’application stricte du principe de la légalité se heurte à d’autres principes constitutionnels, comme la bonne foi et l’égalité de traitement. A certaines conditions,  »

      C’est vague….

      « A certaines conditions »

      Un exemple?

       » […], il y aura lieu de s’écarter de la solution légale. L’application harmonisée de principes de même niveau, car tous constitutionnels, n’implique donc pas que le principe de la légalité prime systématiquement »

      Vague…
      Je suis désolé d’être franc mais ce paragraphe entier pue. C’est pas clair et ca tend quand même à justifier une exception à la règle qui garantit le respect des droits fondamentaux.

      « Lorsque vous prônez l’utilisation des armes à feu comme moyen de défens, vous oubliez d’après moi de comparer les statistiques françaises et étasuniennes des morts par armes à feu. Vous vous rendriez vite compte, je l’espère, que le surarmement des privés n’est pas une solution à l’insécurité. »

      Votre argument laisse supposer que qu’il y a une relation de causalité directe entre prolifération des armes à feu et violence. C’est faux:

      Prenons les pays suivants et leur taux d’homicides pour 10 000 habitants

      Suisse: 0,6%
      France:1
      USA:3,8
      Russie:9

      Les armes sont illégales en Russie, légales en Suisse, pas légales partout aux US et très réglementées en France (port interdit sauf usage pro). On voit bien que votre corrélation ne tient pas l’épreuve des statistiques officielle. Je ne parle même pas d’établir un lien de causalité…

      En plus vous parlez de « surarmement ». C’est quoi la différence entre « armé » et « surarmé »? Rien que votre prose démontre que vous n’êtes pas objectif. Vous répétez des poncifs que vous n’avez PAS analysé. Si vous aviez réellement regardé les statistiques vous sauriez que par exemple que sur presque les deux tiers des morts par arme à feu aux USA sont des suicides. Les morts accidentelles par armes à feu sur des enfants sont par exemple largement inférieures aux morts causées par des accidents dans des piscines (en 2000, 776 contre 3482).

      Toutes les statistiques montrent que les problèmes des USA ne viennent pas de leurs armes à feu. Ca n’explique pas assez bien le phénomène. Ce que vous dites ce sont des propos de bistrot.

      Je ne vous remercie donc pas pour votre commentaire: Mal argumenté, biaisé, etc…

      • Si mon paragraphe « pue », vous m’en excuserez je l’espère. Citer un post-doctorant m’a paru plus judicieux qu’énoncer des faits ou des statistiques sans fondements comme vous venez de le faire.

        Les armes sont légales en Suisse ? J’y habite, j’étudie le droit à Genève, et je peux assurer que le port d’arme est soumis à des conditions très strictes, qui rendent l’utilisation des armes à feu ultra-marginale. Rien à voir avec les USA, où il est aussi facile de se procurer du pain qu’un M16. Je vous en prie, ne faites pas confiance aveuglement aux dires d’internet.

        Votre dernier « argument », si je puis appeler cela un argument m’étonne d’autant plus. Vous mettez en exergue le fait qu’il y ait 5 fois plus de morts accidentelles liées par armes à feu que par noyade; je ne comprends pas ce que vous vous évertuez à prouver.. En Suisse, le nombre de morts d’enfant accidentelle par arme à feu en 2014 est selon l’OFPC de….0. Certes il y a plus d’accidents de piscine que par armes à feu aux USA, mais cela justifie-t’il les 776 enfants morts sous les balles d’armes qui n’auraient pas dû se trouver là ? Je trouve cette argumentation presque choquante, et m’étonne lorsque plus haut on déplore les dommages collatéraux au Moyen-Orient en minimisant plus tard la mort de 776 enfants.

        Bref, mon intention n’était pas d’animer un débat, mais juste de savoir nuancer un propos, ce que beaucoup de personne sur ce site ont de toute évidence de la peine à faire.

        Et comme pour moi (pas pour vous au vu de votre dernière phrase) la politesse est toujours de rigueur dans un état, au risque de tomber dans la culture française du débat dont je ne ferai pas la critique aujourd’hui, je vous remercie pour votre réponse.

        • 1/ Staline a été à l’école de la vie, c’est pour ça qu’on ne doit pas le citer ?
          Vous tenez là, un argument d’autorité assez minable. La prochaine fois, si vous voulez manger de ce pain là, citez au moins du Prix Nobel …

          2/ La détention d’armes automatiques est autorisée en Suisse. Dans la plupart des Etats américains, leurs détentions est également autorisées mais pas leurs ports. Bref, une situation similaire à la Suisse.
          Avez-vous vécu aux USA ? Avez-vous ne serai-ce que mis les pieds dans ce pays ? Connaissez-vous les règles encadrant la détention et le port d’armes à feu aux USA ? Savez-vous ce qu’est un M-16 ?
          Vu le niveau de votre prose, je serai tenté de répondre : « Non. », « Oui, une semaine à LA avec mes parents. », « Non. » et « Je crois savoir. ». Laissez moi vous expliquer qu’une promenade d’une heure sur Hollywood Bld ne fait pas de vous un expert en matière de culture américaine.

          3/ Etant donné qu’il y a moins de morts par armes à feu que par noyade, faut-il interdire les piscines en même temps que les armes à feu, avant ou après ? La « junk food » est liée à plus de morts aux USA que les armes à feu, faut-il l’interdire ?

          4/ Le monde se moque de votre intention. Oui, cela est triste mais la réalité est celle-ci. Ce qui compte est l’intervention que vous avez produite.
          Concernant celle-ci, pouvez-vous m’indiquer une formulation polie de votre goût pour vous signifier qu’elle était d’une médiocrité abyssale ?

          • Au vu de votre arrogance et de votre mépris de la politesse, vous répondre ne servira à rien.

            Comment mener un débat constructif avec des interlocuteurs dont l’unique but est de rabaisser ou détruire l’autre..?

            Vos arguments pro-arme m’effraient presque. Si je connais pas les USA, une chose et sure, vous n’avez jamais tiré avec une arme ou vu quelqu’un mourir sous une balle. Peut être qu’un service militaire vous ferait sortir de votre bulle et affrontez la réalité des armes à feu.

            Vous parlez comme un gamin prébubère, qui derrière son écran se sent fort à « clasher » les gens. Mais monsieur, faites un effort, mettez vos idées libertariennes de côté et essayer de réfléchir à pourquoi est ce qu’une tuerie à lieu tous les jours aux USA et pas en Europe.

            Il me vient à l’esprit une citation qui résume bien votre intervention, de ce cher Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord:

            « Tout ce qui est excessif est insignifiant. »

            • « Vos arguments pro-arme m’effraient presque »

              Freud avait une explication intéressante à l’hoplophobie

              « Peut être qu’un service militaire vous ferait sortir de votre bulle et affrontez la réalité des armes à feu »

              c’est mon cas, et je suis globalement de son avis, Est-ce grave docteur? ma puberté est-elle remise en cause? (c’est ma descendance qui en serait surprise)

              « mettez vos idées libertariennes de côté et essayer de réfléchir »

              mppfffffrrrrr

              « pourquoi est ce qu’une tuerie à lieu tous les jours aux USA et pas en Europe »

              laisseriez-vous entendre que c’est parce qu’il y a beaucoup d’armes en Suisse qu’on y voit aussi peu de tueries? (note: pour une tuerie suite à un « pétage de plombs », pas besoin d’autorisation de port d’arme, la détention est suffisante)

              et de votre côté, qu’avez-vous à dire à propos de la baisse constante de mortalité due aux armes à feu aux USA alors que la détention est en permanent augmentation, ainsi que le port? et à propos de l’augmentation constante des crimes violents au Royaume-Uni depuis que les armes y sont très difficile d’accès (fin des années 90)?

              Que pensez vous des innombrables tueries commises en Suisse avant 1999, époque à laquelle il était permis de porter des armes dans l’essentiel des cantons?

              « de ce cher Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord »

              en général, quand on n’est pas pédant, on se contente de dire Talleyrand

              • « Freud avait une explication intéressante à l’hoplophobie »

                LOL , ce néologisme est un mot créé en 1962 par le colonel Jeff Cooper qui ne repose sur aucune base scientifique , Pauvre Freud en 1962 il ne devait être que poussière depuis bien longtemps.

            • 1/ J’ai fait mon service militaire. Une attaque ad hominem de rater, je suppose ?

              2/ Les arguments vous effraient ? A vous lire, on le comprend aisément …

              3/ Sinon, à propos de votre ami Talleyrand : « Pour cet ancien évêque, les vases les plus sacrés étaient les pots de vin ».

        • Les post-doctorants sont des personnes comme les autres avec leurs opinions propres. Ce que vous citez n’est qu’un avis en rien basé sur des textes de loi. Le fait d’être un post-doctorant ne valide pas pour autant un avis incitant à ne pas respecter la loi et à bafouer les droits des individus même si cela est « pour le bien de tous » comme on nous le matraque régulièrement.

          • Ce n’est pas pour vous contredire, mais en Suisse (je ne peux pas parler des autres pays), selon l’art.1 al.3 CC: « Le juge s’inspire de la jurisprudence et d la doctrine. »

            Devinez quoi ? La doctrine, matière qui aiguille le raisonnement des juges est écrite par les doctorants et les doctorants travaillant dans le milieu académique.

            Alors non, ce n’est pas un simple avis, mais un courant doctrinal majoritaire en Europe, repris par de nombreux auteurs.

            Une recherche google du mot « doctrine » vous aiguillera peut être !

            • Je croyais que la Suisse était une démocratie et non une post-doctorantocratie…

              Je vous ai choqué mon biquet? Pov chéri…
              Mes statistiques sont sans fondement? Dommage que ce soit VOUS qui les aient mises sur le tapis:

              « Lorsque vous prônez l’utilisation des armes à feu comme moyen de défens, vous oubliez d’après moi de comparer les statistiques françaises et étasuniennes des morts par armes à feu.  »

              « Les armes sont légales en Suisse ? J’y habite, j’étudie le droit à Genève, et je peux assurer que le port d’arme est soumis à des conditions très strictes, qui rendent l’utilisation des armes à feu ultra-marginale. Rien à voir avec les USA, où il est aussi facile de se procurer du pain qu’un M16. Je vous en prie, ne faites pas confiance aveuglement aux dires d’internet. »

              Ce serait bien de connaitre la législation de VOTRE pays avant d’en parler… Rien que sur wiki on peut lire le contraire. Désolé j’ai pas interrogé un post doctorant pour vous citer les articles de loi…

              « La Suisse jouit d’une législation très libérale concernant les armes, ainsi, ce pays se trouve au quatrième rang mondial au nombre d’armes légères détenues par ses habitants, avec 46 armes à feu pour 100 habitants25.

              Les citoyens suisses ayant effectué leur service militaire peuvent conserver leurs armes de dotation à leur domicile, et les utiliser à des fins personnelles dans des stands de tir. Une estimation minimale chiffre le nombre d’armes militaires conservées par des particuliers à 350 000, dont 230 000 fusils d’assaut de calibre 5,56 x 45 mm OTAN et 120 000 pistolets d’un calibre de 9 mm Parabellum25. »

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_des_armes_%C3%A0_feu

              « Votre dernier « argument », si je puis appeler cela un argument m’étonne d’autant plus. Vous mettez en exergue le fait qu’il y ait 5 fois plus de morts accidentelles liées par armes à feu que par noyade; je ne comprends pas ce que vous vous évertuez à prouver..  »

              Je m’évertue à prouver que vos comparaisons de statistiques sont bidons et qu’on peu leur faire dire ce qu’on veut. Vous avez compris?

              « Je trouve cette argumentation presque choquante, et m’étonne lorsque plus haut on déplore les dommages collatéraux au Moyen-Orient en minimisant plus tard la mort de 776 enfants. »

              Je ne minimise rien du tout, je fais comme vous: je compare.

              « Bref, mon intention n’était pas d’animer un débat, mais juste de savoir nuancer un propos, ce que beaucoup de personne sur ce site ont de toute évidence de la peine à faire. »

              Vous confondez nuance et bullshit. C’est dommage. C’est surtout dommage pour vous. Ce qui est dommage pour moi c’est que votre bullshit passe très souvent pour du bon sens, un peu comme les gens qui disaient que la terre est plate il y a quelques siècles.

              « Et comme pour moi (pas pour vous au vu de votre dernière phrase) la politesse est toujours de rigueur dans un état, au risque de tomber dans la culture française du débat dont je ne ferai pas la critique aujourd’hui, je vous remercie pour votre réponse. »

              Je réserve la politesse à ceux qui la méritent. Vous arrivez sur ce site et vous postez un commentaire indigent intellectuellement, suffisant, et partial. Ca ne mérite pas que je vous fasse des ronds de jambe. Par ailleurs mes jugements tranchés ne sont pas des insultes quoique vous en disiez. Donc je vous les dis clairement, je ne vous remercie pas de votre commentaire parce que je ne remercie personne pour des travaux de cette qualité. Je ne remercie pas non plus mon neveu quand je change la couche culotte qu’il a garnie copieusement.

              En revanche je vous souhaite une bonne année, parce que ça mange pas de pain.

              • (les armes détenues à la maison par les personnes ayant fait le service militaire en Suisse sont désamorcée. Il manque une pièce, elles sont inutilisable jusqu’au stand de tir, ou la personne responsable leur remet ladite pièce.)

                Cet argument est donc à mettre de côté…

                • J’ai jamais entendu ça et je ne trouve pas de quoi le vérifier. Pourriez vous m’aider à vous croire s’il vous plait?

                  • Il faut consulter la LAAM (Loi sur l’armée) : https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19950010/index.html

                    En résumé, une fois les obligations militaires accomplies (dépend du choix de service long ou court) mais en tout cas à 32 ans, l’arme doit être rendue à l’arsenal ou bridée (je crois qu’ils enlèvent la culasse).

                    Pour le temps où la personne remplit encore ses obligations militaires, la personne a bien une arme à son domicile, mais jamais de munitions (à moins d’en voler à la caserne bien entendu, ce qui se fait malheureusement…).

                    Pour finir, les personnes astreintes au service militaire doivent effectuer deux jours de tests psychiques et physiques à la caserne militaire de Lausanne, où l’on vérifie qu’ils sont prêts à porter une arme (art. 7 LAAM)
                    Certaines personnes peuvent même être déclarées aptes au service militaire mais inapte au prof d’arme et se verront attribuer une tâche autre que fantassin.

                    Pour toutes ces raison, je ne pense pas que les armes fournies par l’armée soient potentiellement dangereuses pour la situation Suisse, ou du moins marginalement. Avec un taux de réformation de près de 50%, les personnes astreintes au service militaire sont (censées) ne pas représenter un danger au sens des tueries aux USA.

                    J’espère vous avoir éclairé.

                    • Heu pas vraiment, les armes remises aux militaires qui en font la demande ….et qui ont rempli leur obligation soit quelques tirs hors services reçoive leur arme sur laquelle on a juste enlever la possibilité de tirer en rafale ….pas que ce soit interdit puisque la possibilité existe moyennant un permis exceptionnel d’acheter des armes tirant en rafale.

                    • @Bud: Vous vous etes trompé: Les munitions sont disponibles dans le commerce. La loi laam est en revanche très intéressante merci pour ce texte.

                  • Les armes (fusils d’assaut en full-auto, qu’un Américain ne pourra légalement acquérir que s’il se ruine, seules celles datant d’avant 1986 pouvant être vendues légalement) sont remises sans culasse (17-18 ans) ou laissées au stand pour les jeunes (15-17 ans).

                    https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-59526.html

                    Tout citoyen suisse adulte en revanche peut s’en faire prêter une moyennant permis et quelques conditions.

                    http://www.lba.admin.ch/internet/lba/fr/home/themen/pers0/bewaffnung/leihwaffe.html

                    A la fin de leur service militaire, les soldats peuvent acquérir leur fusil pour un prix symbolique, converti en semi-auto.

                    La version semi-auto peut être achetée comme n’importe quelle autre arme, moyennant permis.
                    Les munitions peuvent être achetées légalement.

                    « Rien à voir avec les USA, où il est aussi facile de se procurer du pain qu’un M16.  » Ah ah, faut arrêter de gober Michael Moore.
                    http://laissez-faire.ch/fr/articles/le-port-d-arme-aux-etats-unis-entre-prohibition-et-liberte/

                • Idiotie totale, on a juste supprimer la possibilité de tirer en rafale ce qui n’empêche aucunement de tirer

        • le post-doctorant étant notoirement socialiste, et donc peu attaché à la liberté dès lors qu’elle s’oppose au « noble projet », vous ne vous offusquerez pas j’espère s’il est considéré ici comme peu crédible quand à son jugement sur la raisonnabilité de gouverner par décret « quand les circonstances l’imposent »…

        • La République de Genève est presque en France, à peine en Suisse, c’est un abcès de socialisme et d’hyper-regulation dans un pays qui sinon reste nettement plus libre.
          Un post-doc est un zombie. Pas assez vivant pour être prof, pas assez mort pour être étudiant (ou l’inverse), bref le plus mauvais argument d’autorité du siècle.
          Quant aux armes, effectivement leur fréquentation (service militaire ou autre) tend à rendre sage… Mais le fait que j’en ai chez moi n’a jamais causé d’accidents alors que le fait que d’autres n’en n’aient pas cause des accidents.
          Sinon, un mort est un mort quel que soit son âge et la façon dont il a perdu la vie…

          • « La République de Genève est presque en France, à peine en Suisse, c’est un abcès de socialisme et d’hyper-regulation dans un pays qui sinon reste nettement plus libre. »

            + 1

  • Excellent article pour une fois ….qui ne cède pas devant des larmes de crocodile d’un incompétente qui a beaucoup promis et peu tenus. En plus, il prend pas grand risque, il n’est pas rééligible.
    Pour le reste suffit juste de dire que statistiquement aux USA la population armé LÉGALEMENT donc disposant d’un permis de port caché la plupart du temps est 10 fois moins criminogène que la population normale, parce qu’une arme porté c’est de la responsabilité qui fait que aux USA on ne la sort aussi que si c’est nécessaire parce que montrer son arme alors que cela n’était pas nécessaire, c’est passer en tôle. Ha oui il a oublié surement que 90% des cas mortels concernent les gangs qui ne s’embarrassent pas de demander ces fameux permis pire qui n’achètent pas leur armes dans les foires officielles

    • Ben voila vous avez tout dit… toutes personnes ayant une arme sur soit l’utilise pour tuer d’autres personnes ( 90% des cas mortels concernent les gangs ) donc le port d’arme est dangereux pour la société , les membres des gangs sont armés et utilisent leurs armes pour tuer d’autres porteur d’armes à feu et vous voulez que tout le monde puisque porter une arme …

      ensuite les faits sont têtus .

      San Bernadiono arme obtenue légalement.
      Tuerie de Charleston arme obtenue légalement.
      Tuerie de l’Oregon arme obtenue légalement.
      Tuerie du Washington Navy Yard arme obtenue légalement.

      Les derniers massacres montrent que les armes sont obtenues légalement , interdire les armes à feu permet donc de sauver des vie puisque les criminels ne pourront pas en avoir.

      Essayez de faire un mass meurder avec un couteau, un lave linge etc…

      • Effectivement les faits sont têtus mais pas dans le sens où vous l’entendez.
        Les gangs n’achètent pas leurs armes légalement et durcir la législation ne changera rien pour ceux-ci.
        Les tueries dont vous parlez ont eu lieu dans « gun free zone » comme par hasard. Pas fous les tueurs! De plus, il s’agissait de tueries bien préparées par leurs auteurs, en aucun cas des « coups de folie » impulsifs. Les auteurs de ces tueries ont eu tout le temps de s’armer (légalement ou pas) pour mener à bien leur projet.
        Une personne déterminée à se procurer une arme à feu n’aura aucune difficulté à le faire, cf cette journaliste belge qui n’a eu besoin que ce 6 heures pour se procurer une kalachnikov dans notre Europe si bien policée.
        Penser que durcir la loi sur les armes à feu gênera les criminels tient lieu de « pensée magique ». Par contre, cela leur facilitera la tâche en empêchant les non criminels de se défendre.

        • Les membres des gang ont une espérances de vie de 25 ans, et ils sont armés permanence et côtoient des personnes armées en permanence c’est comme cela que vous voyez la vie?

          Les gun free zone voilà alors je vois que vous ne savez pas ce que cela veut dire puisque le terme exact est Gun-Free SCHOOL Zones donc juste devant les écoles et personne ne vous empêchent d’avoir une arme et même de la porter sur vous sauf que si vous êtes arrêter par la police vous prenez 5 ans de prison juste pour avoir une arme sur vous .

          Oui pour la journaliste belge qui arrivent a se procurer une arme en 6 heures , j’y crois pas vraiment surtout que cela a était fait en 2010

          il y a en France entre 18 et 20 millions d’armes à feu légale , je ne vois pas en quoi cela empêche la criminalité

          • « personne ne vous empêchent d’avoir une arme et même de la porter sur vous sauf que si vous êtes arrêter par la police vous prenez 5 ans de prison juste pour avoir une arme sur vous »

            voilà, personne ne vous empêche de faire un casse à la banque du coin*, mais si vous vous faites arrêter par la police vous prenez 5 ans de prison juste pour avoir fait un casse à la banque du coin (sauf si vous avez eu une enfance malheureuse, mais c’est un autre débat)

            j’aime bien votre façon de résonner 🙂

            *c’est bien pour ça que le banquier a meilleur temps d’être armé…

            • Vous n’avez rien compris , 5 ans de prison pour la possession d’une arme , cela a pour but d’éviter que les gang viennent prés des établissements scolaires pour se venger etc… et cela fonctionne très bien après vous rajoutez la loi 3 strikes law et là c’est 25 ans de prison.

              Si être armé est efficace expliquer moi pourquoi il y a des attaques de banque ( au USA les gardes sont armés), expliquer moi pourquoi il y a des attaques de véhicules de transport de fonds , de commissariats et même des guerres…en suivant votre résonnement il ne devrait pas y avoir tout cela .

              • Et si vous, vous nous expliquez pourquoi tous les états US qui ont introduit les permis de port d’arme ont vu leur statistiques de criminalité s’améliorer et pour la ville de Chicago c’était à 2 chiffres…et désolé, il y a des gun free zones en dehors des écoles

              • Pour info, un rapport de l’ONU a conclu, après une étude portant sur 65 % de la population mondiale répartie sur près de 50 pays, qu’il n’y avait aucun lien entre le nombre de décès par armes à feu et le taux de détention d’armes à feu au sein de la population.
                « United Nations, Economics and Social Concil, ref E/CN. 15/1997/4 » Commission on Crime Prevention and criminal Justice, 6ème session, Vienne, 28 avril – 9 mai 1997,

                Par ailleurs, avant 2005, date de publication du décret du 23 novembre, la détention au domicile d’une arme de 4ème catégorie pour sa défense personnelle était parfaitement admise.
                Le seul précédent récent d’interdiction de la détention d’armes par les citoyens français (sous risque de peine de mort), c’était sous le régime de Vichy. Belle référence!
                loi n°773 du 7 août 1942 J. O., 8 août 1942 ou encore la loi n°1061 du 3 décembre 1942,J. O., 4 décembre 1942,

          • @Loulou
            bonjour.
            Les « Gunfree zones » ne sont pas que des établissements scolaires. Certains autres endroits le sont aussi : comme des salles de cinéma par exemple. Il me semble aussi les bureaux de Poste.

            Quant au nombre d’armes en France détenues légalement, vu que la plupart des possesseurs sont des citoyens qui respèctent la loi et les autres citoyens, ces armes ne sont pas portées en public. et donc les utiliser pour « empêcher » la criminalité. Sur ce plan-là, je ne dirai pas que c’est au citoyen d’empêcher la criminalité, mais à l’Etat par ses moyens. Heureusement, il y a les lois sur la légitime défense avec la fameuse proportionnalité de la réponse. Face à un individu malveillant et armé, (ou 2) la réponse proportionnelle n’est pas possible, puisqu’à part les professionnels, et certains qui ont reçu une autrorisation préfectorale, le port de quoique ce soit qui ressemble de près ou de loin à une arme est interdit. Il est interdit d’avoir sur soi ou dans un sac une petite bombe lacrymo’.

            • Donnez moi un seul tueur de masse qui a délibérément choisit une gunfree zone pour tuer des gens ….il y en a aucun …

              Le problème est que 80% des tueurs de masse ont obtenue leur armes légalement et vous voulez que tout le monde puissent porter une arme ?

              • Heu si, 94% des tueries de masse des 25 dernières années ont eu lieu dans des gun-free zones. Alors que ces zones sont, somme toute, assez restreintes en superficie. Bref c’est TRÈS significatif et ça monte au delà e tout doute que les tueurs choisissent délibérément leur endroit…

                • Donnez moi un seul tueur de mass qui a délibérément choisit une gunfreezone ? , il y en a aucun ils ont tous agit pour un autre motif ( c’était l’endroit ou il bosse, ils étaient étudiants , lyceens , ou ils ont agit parce qu’ils détestaient une communauté ) mais rien absolument rien parce que c’est une guns free zone , dire le contraire est une mensonge

                  • Le problème est que ni vous ni moi ni personne ne peut lire les pensées, et encore moins les pensées des morts. Votre objection est donc complètement stupide.

                    • Très drôle ce commentaire et ridicule regardez juste les faits

                      -San Bernadino , le tueur travaillait au San Bernardino Department of Public Health , et le massacre a eu lieu pendant une fête de Noel avec le personne de San Bernardino Department of Public Health.
                      -Oregon un suprémaciste blanc attaque une église noire surement parce que c’est une guns free zone et pas une église avec que des noire a l’intérieur.
                      -Et les tueur de masse dans les entreprises juste parce que c’est une gun free zone , et pas parce qu’il a était licencier etc…

                      Je mets juste les dernières mass murder mais vous pouvez remonter 30 ans en arriére si vous voulez il n’a aucun tueur de masse qui l’a fait pour parce que c’est une guns free zone

                  • Le tueur du cinéma passant Batman il y a quelques années.
                    Il est allé tuer dans un cinéma qui faisait de la publicité sur son opposition aux armes et s’affichait en gun-free zone alors que sur le chemin entre chez lui et le dit cinéma il y avait plusieurs autres cinémas, diffusant le même film et de taille similaire.
                    Évidement les média mainstream n’en n’ont guère parlé, mais ça a quand même été relevé quelques fois…
                    Cependant les tueries de masse se finissent TOUJOURS sur l’arrivée d’armes à feu sur place (police, guarde, citoyen armé eux) et jamais par la restriction légale des droits de ci ou de ça, les tueurs sont très souvent morts après coup et on ne leur pose pas trop la question.
                    C’est logique, cependant. Si je devais décider de tuer des gens, je pense que je choisirais de le faire là où la chance qu’ils ripostent sera la plus faible… Même si on parle d’un terroriste ou d’un fou.

                    • Donc il a choisit ce cinéma non pas parce qu’il est dans une gun free zone puisque vous dites qu’il y avait d’autre cinéma, mais parce que ce cinéma faisait de la publicité contre les armes … vous voyez même vous vous arrivez a démontrer qu’aucun mass murder ne choisit d’attaquer parce que en gunfree zone, ensuite ce cinéma projeter Batman à minuit et comme a dit ce criminel il ne voulait pas tuer d’enfant.

                      « Si je devais décider de tuer des gens, je pense que je choisirais de le faire là où la chance qu’ils ripostent sera la plus faible… Même si on parle d’un terroriste ou d’un fou. »

                      -Dans un commissariat de police à Détroit
                      https://www.youtube.com/watch?v=J4ptniZBsP8

                      -Dans une caserne de l’armée US
                      Tuerie du Washington Navy Yard

                      etc…

                    • Vous avez vraiment du mal à lire ou alors je n’ai pas été clair ?
                      Il a choisi ce cinéma plutôt qu’un autre parce que celui où il a été était une gun-free zone revendiquée, ce qui n’était pas le cas des autres…

                      Les casernes sont un des endroits où il y a le moins de chances de croiser des armes CHARGÉES… Voire des gens portant des armes. A l’entrée il y en a, après c’est le désert.

                      Pour les commissariats, c’est là aussi gun free zone… Sauf pour les policiers, mais on sait que 1° ils sont en général moins bien entrainés au tire que les citoyens normaux (ils tirent en une année au stand ce qu’un « tireur du dimanche » tire en un dimanche… ) et 2° si on veut « tuer du flic » c’est quand même un peu le meilleur endroit possible (sachant que tuer un policier aux US c’est à la limite du suicide, où qu’on soit… )

                      Dernier truc. Les échantillons de taille 1 ou 2, même artistement montés en épingle par les médias ne permettent pas des statistiques fiables. Tout au contraire.

      • @Loulou
        Bonsoir

        En Chine 4 hommes ont tué une trentaine de personnes avec des couteaux dans une gare en mars 2014. D’autres ont fait pareil un an après en mars 2015, blessant 9 personnes.

        Le génocide au Rwanda (d’avril 1994 à juillet 1994) : 800 000 morts d’après l »ONU. Dont un bon nombre fait par des civils armés de machettes, de houes, de gourdins cloutés.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nocide_des_Tutsis_au_Rwanda

        Certes, les tueries dont vous parlez sont faites avec des armes détenues légalement, commises sur des gens désarmés (et impuissants).

        • En Chine se sont des attaques terroristes fait par la minorité musulmane et heureusement qu’il n’avait pas d’arme à feu il auraient tuer beaucoup plus de monde.

          Ensuite au Rwanda 800 000 morts par, machette c’est impossible, lisez bien wiki sur la passage ou ils regroupaient les personnes dans les stade, école et balance des grenades et finissez les survivant à l’arme légère, les machettes ne sont utiliser que par les civils pour tuer leur voisin , famille, amis .

          Et des gens armés n’aurait pas changer grands chose n’ont plus voir le policier qui se trouvait pour protéger les journalistes de Charlie Hebdo.

          • Non, en Chine, si les victimes avaient été armées, le tueur n’aurait pas fait plus qu’une victime(C’est hypothétique mais mon arbitraire vaut bien le votre)…

            Au Rwanda, l’immense majorité des victimes fut tuée à l’arme blanche.

            Le policier en charge de protéger les journalistes n’avait pas le droit de prendre plus qu’une arme de poing. Aujourd’hui il y a une plainte en cours qui dénonce le fait qu’il était trop légèrement armé.

            Et s’il vous plait, apprenez à différencier un infinitif d’un participe passé! Je vous jure que ça ne nuira pas à votre prose.

            • Si les victimes étaient armés les 8 tueurs aussi donc ce serait un carnages bien plus important .

              Au Rwanda source ? parce que le lien Wiki que j’ai eu sur le post de STF montre bien des regroupements dans des lieux public, attaques a la grenade et finitions a l’arme automatique, les armes blanches n’ont servis qu’a une minorité de civil .

              Avec une arme légère on peut très bien tuer une personne même armé d’une Kalash.

              Je suis libre d’écrire comme je veux

              • « regroupements dans des lieux public »
                Et comment ont ete regroupes ces gens? contre leur gre j’imagine, donc par la menace. Si tu es capable de te defendre (arme blanche ou autre), la menace est plus difficile a exercer…

                • Vous ne lisez pas le lien de STF et Wiki , mais vous arrivez quand même a écrire n’importe quoi pour justifiant l’injustifiable

                  « Généralement les autorités locales, parfois sous la pression de hiérarchies parallèles organisées par les préfets, prétextent la mise en sécurité des Tutsis pour les regrouper dans des lieux publics comme les stades, les bâtiments communaux, les écoles et les églises. Ensuite des groupes de miliciens achèvent les personnes, parfois précédés par les FAR qui commencent « le travail » avec des armements adaptés, des grenades notamment »

                  Vous la voyez ou la menace dans cette phrase ???

                  • @Loulou

                    C’est pour ça que j’ai écrit « … un bon nombre fait par des civils armés de machettes… »

                    Le fait est que ces individus, les attaquants chinois, les tueurs de Charlie Hebdo, les tireurs sur les terrasses, le tueur de militaires et de petites filles de maternelles, sont des lâches ! Les lâches cherchent la facilité ! Pour faire un maximum de victimes, il vaut mieux choisir un endroit où les moutons ne sont pas armés pour se défendre.
                    Votre analyse est que les tueurs de masse ne choisissent pas des « gunfree zones » (pourtant assez pratiques, stratégiquement parlant de leur point de vue), cependant vous notez qu’ils fréquentaient ces endroit. Donc ils connaissaient les lieux ! Ils devaient bien savoir si leurs collègues, camarades de classe, ou partenaires de prière (on ne s’attend pas à retrouvé un prieur armé dans une église) étaient armés ou non.

              • Je suis désolé mais votre interprétation de l’article wiki laisse à désirer. On y voit que des importations de Machettes on été effectuées avant le génocide. On y voit que la majeure partie de la population Hutu a été impliquée dans un pays où se payer une arme à feu était un luxe. On lit que le génocide a eu aussi lieu à l’intérieur des familles mixtes. Par ailleurs les grenades et les armes à feu ne sont pas des choses identiques. Rien dans l’article ne laisse clairement voir que la majeure partie a été exécutée à la pointe du fusil. Votre interprétation comme les reste de vos commentaires porte le sceau de la mauvaise foi et de la partialité. Chaque fois que quelque chose est imprécis, au lieu d’admettre qu’on n’a pas de sources vous supposez que la vérité complète va dans votre sens. Vous etes de mauvaise foi ET puéril.

                Vous êtes effectivement libre d’écrire comme vous voulez (ais-je jamais dit le contraire), et moi, je suis libre de vous dire que la forme de votre votre prose s’accorde avec le fond dans sa médiocrité. Si j’avais nié votre liberté à écrire ce la daube que vous voulez, je n’aurai pas commencé par « s’il vous plait ».

                Puéril ET de mauvaise foi… Vous faites dans la politique?

  • Ce discours larmoyant = Showoff

  • reprenons :

    a. Obama ne dispose d’aucun pouvoir législatif contraignant il est donc logique que ce qu’il propose soit d’un impact limité.

    b. je vois mal en quoi les mesures que vous citez rendront diificile l’accès au citoyen honnête.

    c. Je rappelle tout de même qu’une fusillade de masse a lieu tout les jours aux USA.

    d. lorsqu’on parle d’une estimation entre 500 000 et 3 000 000, soit un facteur de 1 à 6 ! , j’ai du mal à prendre cela au sérieux, non ?

    • « fusillade de masse », belle manipulation statistique.

      L’organisation Mass Shooting Trackers répertorie les « fusillades de masse » (« mass shooting »), définies comme des fusillades au cours desquelles au moins quatre personnes sont touchées, y compris le(s) tireur(s). Une définition différente de celle du FBI. Le bureau fédéral d’investigation définit, lui, une « fusillade de masse » comme une fusillade au cours de laquelle trois personnes au moins sont « tuées » par arme à feu.

      Des qu’il y a plus de 10 morts moi je rangerais ça dans la catégorie « Génocide ».

      • si vous préférez, je modifie

        c. chaque jour aux USA une fusillade fait au moins 3 victimes. je ne vois pas ce qui change sur le fond, mais bon…

    • Les anti armes manipulent la définition de massacres. Après, la tuerie en Oregon, ils ont dit qu’il y avaient
      eu 290 « mass shooting » en 2015. Il faut faire attention à la définition qu’ils donnent au terme « mass shooting ». Le FBI, par exemple, a une définition fédérale de « mass shooting » qui est défini comme » trois tués ou plus . »
      Mais la base de données qui montre plus de 290 incidents dénombre les blessés et les morts, elle compte même les incidents où aucun décès n’est survenu.
      Les résultats (pour le 10/10/15):
      0 personnes sont mortes = 123 incidents
      1 personne = 89 incidents est mort
      2 personnes sont mortes = 30 incidents
      3 personnes sont mortes = 22 incidents
      4 personnes sont mortes = 19 incidents
      5 ou plus est mort = 13 incidents
      296 incidents au total
      Conclusion:
      123 incidents ont effectivement zéro décès, ce qui n’est pas considéré par la plupart des gens comme u « mass shooting ».
      Une étude du FBI sur les fusillades de 2000-2013, montre que 40 % des tueurs se suicident. (donc, vous voudrez peut-être soustraire leurs morts au total )
      • Enfin, seulement environ 18 % de ces incidents seraient considérés comme massacres par le FBI.
      Sources: http://shootingtracker.com/wiki/Main_Page

    • Un article du Mises Institute qui démontre l’absence évidente de corrélation entre la possession d’armes, les « mass shootings » et la mortalité par meurtre.
      https://mises.org/blog/theres-no-correlation-between-gun-ownership-mass-shootings-and-murder-rates
      On remarquera également que bien que la quasi totalité des « mass shootings » aient été le fait d’hommes jeunes sous traitement ou venant de cesser un traitement avec des antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine ou (IRS) est très significatif, mais que cet aspect est systématiquement ignoré.

      Vous ne pouve pas nier le fait que l’immense majorité des fusillades de masse se passent dans des « zones sans armes »

  • Encore un article qui ne veut rien dire..

    Vous mélangez un peu tout déjà vous mettez en corelation une guerre en Afghanistan avec un problème criminel , cela n’a rien à voir

    Ensuite vous insister sur des chiffres entre morts civil avec enfants et tout ça mais cela fait longtemps qu’il faut se méfier de se genre de statistiques pour faire pleurer dans les chaumières et oui comment reconnaitre un terroristes alors qu’ils sont tous habillés en civil ?

    je vous mets un lien sur Gaza pour vous faire comprendre que les statistiques que vous avez trouvez sur internet sont a mettre à la poubelle

    http://www.slate.fr/story/90773/gaza-statistiques-morts-fausses

    Ensuite vous écrivez ceci:

     » il est certain qu’aucune de ces mesures n’auraient pu changer quoi que ce soit puisque les auteurs des fusillades n’avaient ni casier judiciaire ni histoires de problèmes psychiatriques et aucune des armes utilisées n’avaient été volées. »

    Donc toutes les armes ont étaient obtenues légalement , donc interdire la vente d’arme aurait eu pour conséquence l’absence de mass murder en fait c’est l’accès facile a des armes qui permet a des personnes de faire des carnages.Enlever les armes et vous n’aurez plus de mass murder

    Ensuite et c’est le gros problème de votre raisonnement vous mélanger criminalité et fanatique ( islamique, extrême droite, problème psy etc..)

    -Un criminel n’a absolument aucune raison de faire un carnage dans une école, il va s’armer comme pour n’importe quel « Américain pacifique » pour défendre son business et sa vie contre d’autres personnes eux aussi armées et qui en veulent à sa vie et à son business.
    -Un fanatique s’arme pour une cause morale, religieuse etc..il est prêt a mourir pour cela .

    Ensuite vous mélangez le port d’arme et la détention d’une arme

     » le droit de détenir et de porter des armes comme un droit inaliénable, droit exercé dans 42% des foyers américains. »

    « les armes à feu aux États-Unis sont utilisées dans une optique défensive 500.000 à 3 millions de fois par an. »

    Et ce serpent de mer qui est totalement faux comment vous pouvez donner raison a des statistiques aussi farfelues ?

    Surtout que David Hemenway, professeur de politique de la santé à la Harvard School of Public Health, montre que les armes a feu sont utilisés environ entre 55 000 et 80000 fois par an.
    Une autre étude montre que de 2007 a 2011 les armes utilisé dans un but défensif est de 67 740 fois par an
    http://www.vpc.org/studies/justifiable.pdf

    « Peu importe qu’au-delà du sensationnalisme médiatique, il n’y ait en réalité pas d’épidémie de violence armée puisque le taux de meurtres par armes à feu est à un niveau historiquement bas, en baisse de moitié par rapport à 1993, et ce alors qu’il n’y a jamais eu autant d’armes entre les mains des Américains. »

    Cela n’a rien a voir avec l’achat d’arme à feu voilà les causes de la baisse de la criminalité

    -réforme du système judiciaire
    -Durcissement des lois ( zéro tolérance, 3 strikes law)
    -Luttes contre les gangs
    -Lutte contre la corruption
    -Réforme de la police (meilleur stratégie, intervention etc…)
    -L’avortement qui a permis de diminuer les naissances des femmes pauvres, célibataires ou ados
    -Augmentation du taux d’incarcération et donc moins de récidivistes
    -Le plomb (lien mis en évidence entre délinquance et exposition au plomb pendant l’adolescence )
    -Internet qui mets les gens devant les écrans d’ordinateurs et non dans la rue
    -Logiciel qui permet de prédire les zones ou un crimes peut avoir lieu.
    -Accès au porno par internet

    Vous avez une réalité… les massacres sont le fait de personnes ayant acheter leurs armes légalement et vous voulez que tout le monde puisse la porter , les seul qui porte régulièrement une arme à feu sur eux , sont les membres des gang et on voit le résultat l’espérance de vie est de 25 ans, et 80% des crimes sont commis par des gang, et vous voulez que tout le monde soit a lui seul un gang ?

    Et en France vous voulez la meme chose que l’on porte une arme au boulot, pour faire ses courses , aller au match de foot, j’imagine déjà en Seine st Denis si l’arbitre siffle un pénalty il devra lui aussi être armé comme au Brésil ? merveilleux tout se réglera a coup d’arme à feu

    • Bonjour Loulou

      Je pense que vous faite fausse route, le but d’obama n’est pas de pacifier le pays, mais tout simplement de désarmer les citoyens pour mieux les contraindre à ses lubbies collectivistes, même en violant la constitution (c’est pas grave comme dit le post doctorant).

      Comme d’habitude, faire le bonheur des gens contre leur gré.

      • Bonjour Gillib,

        Le but d’Obama est d’arrêter les massacres, en prenant en comptes que les massacres ont lieu avec des armes obtenues légalement, il veut interdire et contrôler plus efficacement l’achat d’arme pour éviter les meurtre de masse .

        – L’extension des « background checks », les vérifications de casier judiciaire obligatoires pour tout achat d’arme à feu auprès d’un marchand
        – Une meilleure remontée des informations lorsque des armes sont volées à un marchand
        – Une base de données plus complète de personnes interdites d’achat d’armes à feu pour des raisons psychiatriques
        – Une attention portée aux technologies visant à améliorer la sécurité liée aux armes à feu

        Ce sont des mesures de bon sens, je ne vois pas pourquoi les pro armes font une telle critique surtout que des gens armés ne servent à rien contre des criminels armés, pire cela aggrave la situation, il y a plein d’exemple .

        • Je ne pense pas, le but d’obama c’est comme tout les hommes politiques de flatter son ego.

          Ce sont des personnalité narcissique qui veulent imposer leur diktat, d’où leur volonté d’être armé (obama est bien entouré de garde du corps surarmé?) et les citoyens lambda désarmés, sans défense.

          Obama se désintéresse de la vie humaine comme le dit bien l’article quand il s’agit de faire faire la guerre à des pays qui n’ont pas agressé l’US.
          Un petit syrien c’est aussi un être humain.
          Mais là pas de larmes.

          La guerre est le sublime jouet des hommes de pouvoir, la puissance jubilatoire sans entrave de l’état de droit.

        • Parce que comme tout bon socialiste et tout bon dictateur….l’utilisation de la tactique du salami est une méthode de base. Tout bon socialiste commence par interdire avant de spolier. Tous les dictateurs ont toujours pris soin de désarmer le peuple avant de s’en occuper pour leur bien

          • Vous pouvez m’expliquer comment un dictateur comme Hitler a pu désarmer sa population alors que 35 millions d’allemands possèdent une arme entre 1939 et 1945 ?

            • Pendant la 2è guerre… Situation banale! Pouvez-vous citer vos sources? Vous y incluez les armes de chasse?
              Et avant la guerre?

              • Je croix que loulou bat la campagne, le titre de l’article est clair « Armes à feu : Obama pleure, l’hypocrisie est à son comble »
                Comme tout bon troll, on parle d’autre chose, au lieu de rester sur le sujet: les larmes de crocodile de notre prix Nobel de la paix (sic).

              • les sources sont bidon.
                Hitler a bien passé des lois anti-armes (sauf pour les membres du NSDAP, pour qui au contraire les lois ont rendu l’accès aux armes plus simple) dès son arrivée. Et la république de Weimar qui lui a pavé la voie avait déjà bien entamé le processus.

                B. Harcourt (2004). « On Gun Registration, the NRA, Adolf Hitler, and Nazi Gun Laws: Exploding the Gun Culture Wars (A Call to Historians) ». Fordham Law Review 73 (2): 653–680.

                • Harcourt said, the Nazi regime was pro-gun compared with the Weimar Republic that preceded it

                  … DOMMAGE

                  B. Harcourt (2004). « On Gun Registration, the NRA, Adolf Hitler, and Nazi Gun Laws: Exploding the Gun Culture Wars (A Call to Historians) ». Fordham Law Review 73 (2): 653–680.

                  Et puis j’attends toujours un cas d’un tueur de masse qui a choisit un lieu free guns pour commettre ses crimes pour l’instant vous n’avez rien, le seul exemple que vous avez donné montre comme vous le dites vous même qu’il a choisit ce cinéma parce qu’il « faisait de la publicité sur son opposition aux armes », je rajoute qu’il ne voulait pas tuer d’enfant et qu’il a choisi une séance le plus tard possible, qu’il connaissez bien l’endroit pour avoir bloquer les portes de secours,et pour permettre aux policiers de les retarder . ‘ Fait tous vérifiable a l’inverse du votre )

                  gillib Je penses que vous avez du mal à lire regarder le post de PTE qui lui vient effectivement troller ce sujet , sur les dictateurs socialistes avec la tactique du salami

                  • J’attends tjs une stat qui montre une corrélation armes/hab vs homicide/hab.

                    Record d’homicides el salvator et honduras et peu d’armes dans le pays.

                    Le jour où le prix nobel de la pays décidera de se retirer du PO on en reparlera de ses larmes.

                    • Vous pouvez la chercher vous même la stat qui montre une corrélation armes/hab vs homicide/hab, je ne vois pas en quoi cela serait utile mais cherchez vous allez trouver .

                      « Record d’homicides el salvator et honduras et peu d’armes dans le pays. »

                      Et alors…. Vous connaissez les MARAS surement que non en fait ce sont des jeunes hommes ayant un flingue sur eux 7/7jours, 365 jours par an et qui tuent des jeunes hommes ayant eux aussi un port d’arme permanent , maintenant vous mettez les MARAS dans un autre pays et vous verrez le taux d’homicides augmenter de façon spectaculaire

                    • Bingo, vous avez tous compris, cela n’a rien a voir avec la possession on non d’armes des honnêtes citoyens.

                      Ouvrez les yeux, les honnêtes citoyens qui suivent les lois de leur pays ne sont pas dangereux armés ou non.. mais ils peuvent se défendre.

                      Et cela obama ne veut pas de citoyen qui peuvent se défendre. Le 14 juillet la prise de la bastille avait pour but de récupérer de la poudre pour que les citoyens puissent se défendre contre le tyran.

                  • Pour votre info lisez le cette étude sur les morts violentes, les stat sont tjs à regarder avec recul

                    https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/18823/pop_et_soc_francais_395.fr.pdf

                    • Faux débat et très drôle et comment on fait pour devenir un « mauvais citoyen » ? , vous croyez que les membres des gangs, sont nés « mauvais citoyens » depuis leur naissance ? non il le sont devenus et le port d’arme leur permet de le rester.

                    • C’est facile les honnêtes citoyens respectent la loi, je suis un bon citoyen, la loi actuelle ne me plait pas mais je suis pour un état de droit

                      Ne déviez pas le débat, l’interdiction des armes ne baissent pas le nbre d’homicide, la lutte contre la violence est multifactorielle, relisez Freakconomics.

                      Les choses ne sont pas monofactorielles.

                      Vous êtes sur un site libéral, et nous croyons que les pb se rêglent au niveau des individus, nous croyons à un ordre spontané. La solution n’est pas dans les interdictions qui de toutes façon ne sont pas suivies par les malfaiteurs.

                      Un monde harmonieux est un monde où les individus sont respectés.

                      Cordialement.

        • La plupart des tueries ont été réalisées par des personnes sans casiers judiciaires, non connues psychiatriquement et avec des armes non volées. Les personnes avec des casiers judiciaires (quelquefois connues psychiatriquement également) et avec des armes volées n’ont rien a faire des différentes réglementations pour accéder à toutes les armes qu’elles souhaitent. Encore une mesure qui n’atteindra pas la bonne cible!

          « – Une attention portée aux technologies visant à améliorer la sécurité liée aux armes à feu » : grand flou qui finit invariablement chez tout socialiste par une surveillance et une limitation des libertés de la population (pour le Bien de Tous évidemment).

          Indépendamment de la défense individuelle, le 2è amendement de la constitution a été conçu pour permettre également au citoyen de se défendre seul ou (plutôt) en groupe contre un Etat devenant intrusif et spoliant le citoyen de ses droits. Se défendre contre un Etat spoliateur est une conception insupportable à tout socialiste puisque pour eux, l’Etat est le Bien qui doit gouverner les Hommes incapables par essence à se gouverner eux-mêmes.
          Les pères fondateurs et les premiers citoyens des USA se méfiaient beaucoup de l’Etat. Ils avaient bien raison.

    • Ce qui est marrant avec tous les anti armes c’est que tous leurs arguments reposent sur l’émotionnel et non pas sur le rationnel, ils utilisent les émotions et l’ignorance pour manipuler les gens. Un manuel (de propagande) fait par le lobby anti armes aux USA dit clairement aux partisans anti armes qu’ils doivent utiliser l’émotionnel ce qui est bien la preuve du fait qu’ils n’ont pas d’arguments rationnels.
      Utiliser des arguments émotionnels revient ni plus ni moins qu’à manipuler les gens et cette technique est utilisé quand on n’a pas d’arguments rationnels.
      Autre manipulation classique des anti armes, ils se contentent de prendre le nombre de morts par armes à feu ce qu’ils oublient de préciser c’est que la majorité de ces morts se sont les suicides. Aux USA, plus des deux tiers des morts par armes à feu sont des suicides. Les études sur le sujet (Mukherjee, 1997), (Carrington et Moyer (1994)) montre que la disponibilité globale des armes à feu dans un pays influence juste le choix des méthodes utilisé mais pas le taux global de suicide. Dans un pays sans armes, les gens se suicidant par armes à feu le font quand même mais par d’autres moyens que les armes à feu. Quand un pays interdit les armes à feu, il y a bien une baisse du taux de suicides par armes à feu mais pas de baisse du taux de suicide global
      D’ailleurs, pour les meurtres, c’est la même chose. Si vous interdisez les armes à feu, vous auriez peut être une diminution des meurtres par armes à feu mais pas des meurtres en général (les gens se tourneront juste sur d’autres moyens pour commettre les meurtres).
      Quand on veut resteindre une liberté, c’est à celui qui veut la resteindre de prouver qu’il a des raisons de le faire donc c’est aux anti armes de prouver qu’une hausse de disponibilité des armes à feu cause une hausse de la criminalité (et des suicides) et ils n’ont pas réussi. La grande majorité des études (dont les études faites par des organismes officiels (donc indépendants ) )sur le sujet ont clairement dit qu’il était impossible d’établir une corrélation (on ne parle même pas de causalité ) entre une disponibilité des armes à feu et criminalité (même chose avec le suicide).
      Les études sur le sujet varient. certaines études disent qu’une augmentation de la disponibilité(le nombre d’armes à feu en circulation) des armes à feu entraine une baisse de la violence(Kleck et Gertz 1995; Kates et Mauser 2007). Sur le sujet, vous pouvez aussi lire « More Guns, Less Crime: Understanding Crime and Gun Control Laws » du Dr. John Lott. Une conclusion que tirent également Rossi et Wright dans « Armed and Considered Dangerous: A Survey of Felons and Their Firearms » (Aldine Transaction, 1986).
      D’autres études disent qu’il n’y a pas de corrélation entre disponibilité des armes à feu et homicides (Southwick 1997; Moody et Marvell 2005). Lisez aussi: BOSWELL (Matthew), Reassessing the Association between Gun Availability and Homicide at the Cross-National Level, American Journal of Criminal Justice, Décembre 2012, pp. 682-704.
      Si on regarde les choses de manière objective, je pense qu’il faut pencher sur le fait qu’il n’y a pas de corrélation entre disponibilité des armes à feu et homicides autrement dit qu’il n’y a ni impact positif ni impact négatif.

    • pratiquement tous les tueries de masse aux USA ont eu lieu dans des lieux (cinéma, écoles,…) où le port d’armes est interdit. Est un hasard si la très grande majorité des tueries ont lieu dans des endroits où le port d’armes est interdit ??
      Chicago, Washington D.C., Détroit, et La Nouvelle Orléans: 4 villes ayant un taux d’homicides extrêmment élevés. ces 4 villes ont toutes au moins 2 points en commun :
      1) Elles ont été sous contrôle politique de gauche depuis au minimum 50 ans, et,
      2) C’est dans ces villes que l’on retrouve les lois les plus sévères quant au ‘gun control’. les usa sont un cas très intéressant à étudier car la législation d’armes n’est pas du tout uniforme elle dépent d’un état à l’autre et même d’une ville à l’autre. En Amérique depuis 20 ans il y a de plus en plus d’armes entre les mains des citoyens, et le taux de crime ne cesse de baisser.
      Depuis que la mairie de Chicago a été contrainte d’autoriser le port d’arme dans les lieux publics pour les propriétaires de permis plus tôt cette année, les vols ont baissé de plus de 20% et le taux d’homicide de la ville est à son niveau le plus bas depuis des décennies. Corrélation n’est pas causalité, on ne peut dire avec certitude que l’un et l’autre sont liés. Mais en tout cas, le port d’arme légalisé n’a pas mené à des tueries folles dans la rue comme les anti-armes aiment à le fantasmer. La ville attend plus de 100.000 demandes de permis d’ici la fin de 2014.
      Source : http://rare.us/story/guess-what-happened-when-chicago-started-allowing-concealed-carry-firearms/
      autre exemple: Jusqu’à ce qu’elles soient supprimées en 2008, Washington DC aux Etats-Unis était la ville qui connaissait les réglementations sur les armes les plus dures du pays, avec une interdiction complète des armes de poing et des armes longues assemblées et fonctionnelles. Peu de temps après que ces lois sont mises en place, Washington était régulièrement classé parmi les villes les plus violentes dans les rapports annuels. Pendant les années où l’interdiction des armes de poing était effective, le taux d’homicides était en moyenne 73% plus important que ce qu’il n’était au commencement de la loi, tandis que le taux d’homicides des Etats-Unis était en moyenne 11% moins élevé. (Source : Knowing Guns, 2013)

    • « Ensuite vous insister sur des chiffres entre morts civil avec enfants et tout ça mais cela fait longtemps qu’il faut se méfier de se genre de statistiques pour faire pleurer dans les chaumières et oui comment reconnaitre un terroristes alors qu’ils sont tous habillés en civil ?
      je vous mets un lien sur Gaza pour vous faire comprendre que les statistiques que vous avez trouvez sur internet sont a mettre à la poubelle
      http://www.slate.fr/story/90773/gaza-statistiques-morts-fausses »
      Je ne vois pas trop le rapport avec le sujet mais sur Gaza, la situation n’a rien avoir. Il s’agit ni plus ni moins de propagande et de mensonges. La propagande propalestinienne est sans doute l’une des propagandes les mieux développés au monde. Il est important de souligner le rôle des médias complice de la propagande du Hamas, les médias prennent comme sources du nombre de morts, des ONG liés au Hamas. Autrement dit des sources peu fiables.
      Tous les « reportages » faits à Gaza sont étroitement surveillés par le Hamas qui veille à ce que les journalistes montrent ce qu’ils veulent qu’ils montrent. La guerre israélopalestinienne est sans doute la seule guerre où vous n’avez jamais d’images de combattants d’une des partie (en l’occurence, les palestiniens). Les médias montrent uniquement des images de civils palestiniens en particulier d’enfants palestiniens. D’ailleurs, bcp de reportages faits en territoire palestinien sont faits avec l’aide de journalistes ou photographes palestiniens qui veillent à ce que le reportage soit en faveur des palestiniens.
      A noter que le Hamas emploie des enfants (ou plutôt des adolescents) pour combattre. Quand ils meurent, ils sont présentés comme des enfants morts au combat alors que ce sont des terroristes.
      Plusieurs centaines d’enfants ont été tués en creusant les tunnels pour le Hamas, il n’y a personne pour s’indigner de cela.

      Les palestiniens truquent le chiffre de leur démographie. Des études ont montré qu’il y avait bcp moins de palestiniens que les chiffres donnés par l’AP. La raison c’est pour recevoir plus de subsides.

      Les médias européens font de la propagande anti arme tout comme ils font de la propagande anti israélienne (pour ce qui est d’israel, ils se surpassent en terme de mensonges et de désinformation).

      Dans tous les pays, quand il y a une attaque terroriste, les médias disent « terroriste tué » quand il s’agit d’un palestinien, au lieu de parler de terroriste, ils disent palestinien tué.
      7 musulmans tués au Bataclan: voilà le titre qu’ils auraient dû titré s’ils faisaient comme pour Israel

  • Bonsoir et bonne année à tous !

    En 1764, le grand jurisconsulte Cesare Beccaria écrivait dans l’illustre « Traité des Délits et des Peines » que : « Mauvaise est la mesure qui sacrifierait un millier d’avantages réels en contrepartie d’une gène imaginaire ou négligeable, qui ôterait le feu aux hommes parce qu’il brûle et l’eau parce qu’on se noie dedans, qui n’a aucun remède pour les maux mis à part leur destruction. Les lois qui interdisent de porter les armes sont d’une telle nature. Elles ne désarment que ceux qui ne sont ni enclins, ni déterminés à commettre des crimes (…) De telles lois rendent les choses pires pour les personnes assaillies et meilleures pour les agresseurs ; elles servent plutôt à encourager les homicides plutôt que de les empêcher car un homme désarmé peut être attaqué avec plus de confiance qu’un homme armé. On devrait se référer à ces lois non comme des lois empêchant les crimes mais comme des lois ayant peur du crime, produites par l’impact public de quelques affaires isolées et non par une réflexion profonde sur les avantages et inconvénients d’un tel décret universel « .

    J’ajouterai l’Article 10 non retenu de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789, proposé par le comte Mirabeau :
    « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes et de s’en servir, soit pour la défense commune, soit pour sa propre défense, contre toute agression illégale qui mettrait en péril la vie, les membres ou la liberté d’un ou plusieurs citoyens « , refusé donc par le « Conseil des Cinq » car ils ont considéré que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer « .
    De plus, les membres du comité des cinq ajoutèrent : « qu’il est impossible d’imaginer une aristocratie plus terrible que celle qui s’établirait dans un État, par cela seul qu’une partie des citoyens serait armée et que l’autre ne le serait pas ; que tous les raisonnements contraires sont de futiles sophismes démentis par les faits, puisque aucun pays n’est plus paisible et n’offre une meilleure police que ceux où la nation est armée ».
    http://www.armes-ufa.com/spip.php?article365

  • @Loulou
    « Faux débat et très drôle et comment on fait pour devenir un « mauvais citoyen » ? »

    Il n’y a pas de mauvais citoyen. Il y a les citoyens, et ceux qui ne le sont pas.

    Un citoyen est une personne qui relève de la protection et de l’autorité d’un Etat, dont il est un ressortissant. Il bénéficie des droits civiques et politiques et doit accomplir des devoirs envers l’Etat (ex : payer les impôts, respecter les lois, remplir ses devoirs militaires, être juré de Cour d’assises…). http://www.toupie.org/Dictionnaire/Citoyen.htm

    Personne faisant partie de ceux qui, dans un état organisé, jouissent des mêmes droits et obéissent aux mêmes lois. https://fr.wiktionary.org/wiki/citoyen

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Depuis son investiture l’an dernier, Joe Biden fait paraître Gaston Lagaffe comme un habile funambule jonglant sans se blesser avec des tronçonneuses. Non seulement il gâche tout ce qu’il touche sans en assumer la responsabilité au moins partielle, mais il rappelle la grande hypocrisie des médias quand vient le temps de rapporter les actions d’un président « du bon côté. »

En effet, alors que tout édit du méchant homme orange était perçu comme (insérer variant du fascisme à la mode), la même action effectuée par un démocrate est estimé... Poursuivre la lecture

 

L'Ukraine nous donne une leçon comme l'Histoire seule sait les écrire. Elle met nos convictions à l'épreuve. La guerre semblait loin, et elle est à nos portes. Les conflits armés semblaient basculer vers l'hyper technologie, et on en revient au bon vieux fusil.

Nous pensions être dans l'ère de la guerre complexe et professionnelle, puis nous voyons des civils prendre les armes et offrir une résistance inattendue à l'armée Russe. L'Ukraine est en train de démontrer que les civils armés restent quoi qu'on en pense un rempar... Poursuivre la lecture

Février est le mois de l’histoire des Noirs. Il est intéressant de voir comment, malgré une oppression certaines dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, ils ont pu maintenir leur dignité et progresser. Martin Luther King Jr. est sans doute celui qui a eu la meilleure réflexion sur les relations raciales en 1963 :

Je rêve du jour où mes enfants seront jugés pour ce qu’il y a dans leur cœur et non pour la couleur de leur peau.

Malheureusement pour lui, la couleur de la peau est tout ce qui semble importer pour les démocrat... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles