Réchauffement climatique : va-t-on tous mourir de faim ?

CédG(CC BY-NC-ND 2.0)

Une nouvelle étude compte les morts au millier près… 35 ans à l’avance !

Par Benoît Rittaud

CédG(CC BY-NC-ND 2.0)
CédG(CC BY-NC-ND 2.0)

 

Revoilà les angoisses pour 2050 remises au goût du jour dans le Le Monde. Celui-ci, dans ses inimitables pages « Planète », titre en effet sur L’effet mortifère du réchauffement climatique sur l’alimentation en se fondant sur une nouvelle étude-qui-fait-peur publiée par le Lancet. Cette fois, ce sont 529 000 morts qui nous sont annoncés à l’horizon 2050, en raison de la chute à prévoir des rendements agricoles, causés bien sûr par le réchauffement climatique.

On admirera la précision de cette boule de cristal qui parvient à compter les morts au millier près trente-cinq ans à l’avance.

Pour nous rassurer avant l’arrivée du cavalier de l’apocalypse, voici quelques statistiques édifiantes que vous pourrez retrouver sur le site de la FAO :

• Évolution du nombre de personnes sous-alimentées dans le monde :

1

 

• Évolution de la quantité de nourriture par habitant par région du monde :

2

 

• Adéquation moyenne de l’offre alimentaire dans le monde :

3

 

En bonus, on pourra lire un article toujours du Monde se désolant, pour cause de chute des prix, il y a moins de deux mois dû au record de production agricole de 2015

Sur le web