Les questions au gouvernement que vous n’entendrez pas cet après-midi

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
assemblée nationale credits parti socialiste (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les questions au gouvernement que vous n’entendrez pas cet après-midi

Publié le 4 novembre 2015
- A +

Par le Parisien libéral.

assemblée nationale credits parti socialiste (licence creative commons)
assemblée nationale credits parti socialiste (licence creative commons)

Sarkozy par-ci, Sarkozy par-là. Si on écoutait uniquement le PS, on pourrait croire que l’ancien président de la République est toujours en poste, et qu’il est responsable de tout. C’est vrai que sa politique a fait du mal à la France : absence de baisse des effectifs de la fonction publique, hausse des dépenses de l’État, cafouillages, confusions, le bilan est connu. Mais la réalité, c’est que Hollande gouverne depuis 3 ans, et que le Parti Socialiste, majoritaire à l’Assemblée Nationale, au Sénat jusqu’à l’année dernière, dans les régions, dans les départements, dans les média, a eu le temps et la latitude pour réformer ce qui relève du politique. Après tout, la défiscalisation des heures supplémentaires  n’a-t-elle pas été stoppée dès août 2012 ? La TVA n’a t-elle pas été relevée le 1er janvier 2014, de 19,6% à 20% au taux normal ? Quand le PS a voulu décider, il l’a fait !
Alors, puisque le gouvernement ne prend pas ses responsabilités,  quand est-ce que les parlementaires, à commencer par les députés, vont user de leur droit pour poser les bonnes questions au Gouvernement (QAG) ?

Question au Premier Ministre, Manuel Valls
Monsieur le Premier Ministre, vous dénoncez les propos « pas sérieux » et « pas responsable(s) » de Nicolas Sarkozy, qui a estimé dans un entretien au Parisien qu’il n’y avait « plus d’autorité de l’État en France ». Question très simple, vous qui aimez, Monsieur le Premier Ministre, dire à la justice ce qu’elle devrait faire dans un certain nombre de cas, pouvez-vous nous informer sur les plaintes qui auront très certainement été déposées contre les fauteurs de trouble qui ont mis le feu à des voitures à Moirans ou sur l’autoroute A1 à hauteur de Roye ? Les Français ne comprendraient pas que ces personnes s’en tirent à bon compte, c’est à dire sans problèmes, quand eux peuvent se retrouver condamnés en justice pour un « outrage à agent » dont certains policiers sembleraient abuser. Les Français n’ont pas oublié les images qui illustrent, peut-être à tort, une certaine baisse de l’autorité de l’État.

Question au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius
Monsieur le Ministre, il y a deux ans, les corps des deux envoyés spéciaux de RFI, Ghislaine Dupont, journaliste de 57 ans, et Claude Verlon, technicien de 55 ans, avaient été retrouvés sans vie par des militaires français, dans la périphérie de Kidal (Mali). Al-Qaïda au Maghreb islamique avait revendiqué leur assassinat. Dix-huit mois après l’ouverture d’une information judiciaire, alors que l’enquête piétine tant sur le terrain à Kidal pour des raisons de sécurité qu’à Paris face au secret-défense, on ne connaît toujours pas les auteurs du crime, ni leurs commanditaires et de nombreuses questions restent en suspens. Vous aviez alors déclaré, Monsieur le Ministre : « l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon ne restera pas impuni »

Allez-vous, Monsieur le Ministre, demander la levée du secret défense, ou bien allez-vous admettre que les journalistes de RFI n’étaient pas que des journalistes, mettant en danger tous les journalistes français qui, à travers le monde, ne travaillent pas, directement ou non, pour des services de renseignement ?

Question à la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal
Madame la Ministre, le scandale de la tricherie sur les émissions de polluant par les véhicules Volkswagen et Porsche roulant au gazole soulève beaucoup de questions. En revanche, le président Hollande, lui, ne semble avoir que des réponses. Ainsi, il affirme : « En même temps, je suis responsable d’une grande industrie, l’industrie automobile française. Je ne vais pas, parce que Volkswagen a manqué à toutes ses obligations, mettre en cause les constructeurs français, parce que eux sont exemplaires. Ce n’est pas une entreprise française qui a manqué à sa parole, c’est Volkswagen. En matière de diesel, nous sommes les meilleurs, justement en termes de réduction des émissions de particules, donc permettez que la France aussi se défende ». Madame la Ministre, à quel moment le président Hollande, ce « responsable de l’industrie automobile française », a-t-il été nommé PDG de PSA ou de Renault ? Et sur quelles sources s’appuie-t-il pour affirmer de manière aussi définitive qu’il n’y a aucun problème d’émissions de particules pour les Clio, Mégane et autres C4 Picasso ?

Question à la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, Najat Vallaud-Belkacem
Madame la Ministre, il semblerait que vous ayez la volonté de vous attaquer au problème d’absence de mixité sociale à l’école. Seulement, personne n’a compris comment vous allez vous y prendre concrètement. Pouvez-vous nous expliquer, madame la Ministre, comment vous allez empêcher les parents bien informés de prendre des mesures d’évitement de cette mixité ? Allez-vous demander la fermeture pure et simple de l’École Alsacienne ?

Question au Garde des sceaux, ministre de la Justice, Christiane Taubira
Madame la Ministre, une certaine droite vous taxe de laxisme. Rien n’est plus faux. Il y a plus de prisonniers en 2015 en France qu’il n’y en avait en 2012, et l’augmentation est plus rapide que la croissance de la population. Votre collègue, Bernard Cazeneuve, est fier d’expulser davantage  de migrants clandestins que son prédécesseur Brice Hortefeux. Certains députés socialistes applaudissent les exécutions extra judiciaires des présumés terroristes situés dans les camps d’entraînements djihadistes en Syrie. Quant au discours de Grenoble, il est bien appliqué, à tel point que la Ligue des Droits de l’Homme se sent obligée de revenir sur la question des discriminations que les Roms subissent en France. Mais ce dont vous pouvez être la plus fière, c’est sans doute le recul de la liberté d’expression en France. Madame la Ministre, après la Loi Renseignement, quelles sont les étapes suivantes ? 

Question au ministre des Finances, Michel Sapin
Monsieur le Ministre, non, les Français n’ont pas rêvé. Un ministre du Budget a appelé à ne pas payer des impôts. Bravo ! C’est un pas dans la bonne direction. Problème : les dépenses, elles, demeurent. Monsieur le Ministre, à quand un programme sérieux de baisse de la dépense publique afin que tous les français soient en situation de sortir de manière pérenne et durable de cet enfer fiscal qui les étouffe ?

Question au Secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen
Monsieur le Ministre, le projet de loi de finances prévoit de diminuer des aides pour les adultes en incapacité de travailler, lorsqu’ils ont un Livret A. Autrement dit, les handicapés perdraient le droit d’allouer comme bon leur semble leurs revenus ? Ce projet de loi paraît inacceptable, déjà 20.000 Français ont signé une pétition pour s’y opposer. Monsieur le Ministre, le gouvernement et le parlement vont-ils revenir sur cette disposition ?

À un moment, il va effectivement falloir que la majorité actuelle sorte du célèbre « c’est la faute à Sarkozy » pour enfin assumer ses choix !

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Pour le livret A des handicapés, heureusement que c’est la gaugauche qui a pensé à cela. Imaginez le tsunami dans le cas d’une autre origine…

    • L’histoire du livret n’est pas nouvelle. Sarkosy l’a déjà mise en oeuvre pour les bénéficiaires du RSA (entre autres joyeusetés).
      Mais vous connaissez l’histoire :
      « Un jour, ils ont taxé les RSA, comme je n’étais pas au RSA, je n’ai rien dit ….. »

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quel pataquès ! Une gauche éclatée réduite à un petit 25 % des intentions de vote ; des candidats favorables à l'union à condition qu'elle se fasse sur leur nom ; une primaire populaire spécialement organisée pour obtenir le rassemblement mais dont la plupart des "candidats", Mélenchon, Roussel, Jadot, Hidalgo, enrôlés sans leur consentement, récusent tour à tour la légitimité ; des militants en grève de la faim pour inciter les têtes de liste à se rallier à cette primaire - bref, la gauche est en pleine crise de nerfs et c'est le moment que ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article
Par Nathalie MP Meyer.

Cet article doit se lire - j'insiste - comme la suite de "Manuel Valls : com’, ambition et coups de menton", portrait que j'avais écrit en décembre 2016 alors que l'ex-ministre de l'Intérieur puis Premier ministre de François Hollande venait de quitter Matignon pour participer à la primaire de gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Depuis son monumental plantage face à Benoît Hamon lors de la primaire de gauche de 2017, on le voit chercher fébrilement le parachutage politique en vue qui rendrait enf... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

C’est une première, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin marchera aujourd’hui pour protester contre les violences faites contre les policiers. Il n’est pas le seul à s’y rendre, loin de là. La « marche citoyenne » qui se tiendra face à l’Assemblée nationale accueillera un large spectre du monde politique, de l’extrême droite jusqu’au PCF, d’Éric Zemmour à Fabien Roussel (PCF) en passant par Jordan Bardella (RN) et Yannick Jadot (EELV).

J'y serai.#19mai #ManifPolice pic.twitter.com/3ku... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles