Pourquoi les enfants perdus de la République sont devenus des barbares

Le témoignage d’un enseignant.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
La courneuve credits sayf (licence creative commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi les enfants perdus de la République sont devenus des barbares

Publié le 13 janvier 2015
- A +

Par Patrick Aulnas.

La courneuve credits sayf (licence creative commons)

J’ai été enseignant pendant presque quarante ans à partir du début des années soixante-dix. J’ai connu de nombreux établissements, certains très difficiles avec un taux important d’élèves ou d’étudiants provenant de l’immigration. S’adresser à un public qui se situe au confluent de deux civilisations, de deux systèmes de valeurs permet d’observer et de prendre conscience concrètement des difficultés que doivent surmonter les jeunes issus de l’immigration. La distance entre le milieu familial et le contenu de l’enseignement est alors considérable. Lorsqu’on enseigne le droit fiscal d’entreprise en DECF (diplôme d’études comptables et financières) devenu aujourd’hui DCG (diplôme de comptabilité et gestion), il est question de report en arrière des déficits dans les sociétés de capitaux, de coefficients de déductibilité de TVA, etc. Il s’agit de situations relativement complexes à examiner sous l’angle technique. Tout cela n’a strictement aucun sens pour des parents immigrés n’ayant presque pas été scolarisés et conservant une perception purement concrète et religieuse du monde. La distance entre ce qu’étudie l’enfant et ce que pensent les parents est un abîme qui se creuse d’année en année et suscite des conflits.

À la fin du 20ème siècle, le milieu professionnel était assez réticent à accueillir les jeunes issus de l’immigration, avec cependant de nombreuses disparités selon les entreprises. Ces difficultés d’accueil étaient déjà perceptibles pour la recherche de stages. D’une manière générale, à compétences identiques, les profils typiquement européens étaient préférés. Je ne jette pas la pierre aux responsables du recrutement pour autant. Si une relation client est nécessaire, par exemple dans un cabinet d’expertise comptable, il faut s’adapter à la mentalité des clients ou risquer de les perdre. Le choix est évident. Beaucoup de jeunes issus de l’immigration parvenaient à s’insérer malgré tout. Mais les moins chanceux ou les moins appréciés dans les entretiens d’embauche pouvaient se décourager et devenir une proie facile des propagandistes du fondamentalisme. J’en ai vu passer en quelques années du blue jeans et des cheveux longs à la djellaba et à la barbe. Et je ne connaissais que les jeunes les plus favorisés, ceux qui avaient poursuivi leurs études après le bac. Que dire de tous ceux qui avaient décroché dès le collège ?

Les filles se heurtaient fréquemment à leur père qui se faisait un devoir de défendre les valeurs traditionnelles. Elles voulaient se comporter comme leurs camarades européennes, parfois physiquement provocantes pour affirmer leur féminité, mais ce comportement était totalement rejeté par le milieu familial. On peut aisément le comprendre lorsqu’on a soi-même frémi des audaces vestimentaires de sa propre fille. La violence du conflit est décuplée dans une famille où règne l’Islam traditionnel. J’ai vu des jeunes filles, encore étudiantes, mariées contre leur gré avec des hommes du pays d’origine car ainsi le voulait la tradition. Comment vivre un tel écartèlement entre deux civilisations ?

Les conflits intrafamiliaux durs et les difficultés d’insertion professionnelle se superposent ainsi à un véritable choc de civilisation pour cette jeunesse qui n’aspire comme toute la jeunesse qu’à découvrir, expérimenter, apprendre et vivre librement. Mais il y a les racines familiales, une partie des siens encore dans le pays d’origine. Est-on occidental ou maghrébin ? Les deux, bien sûr, mais qui peut se prétendre capable entre quinze et vingt-cinq ans de réaliser une telle synthèse, de supporter un tel fardeau ? Beaucoup y parviennent cependant et c’est déjà une prouesse. D’autres entament une dérive qui peut les conduire très loin.

Les enseignants ont été en première ligne pour observer ces dérives. Nous ressentions parfaitement le malaise mais que faire ? Comment faire ? Nous n’avons pas su, nous n’avons pas pu. Et il ne s’agit pas principalement d’une question de moyens. Le problème est trop complexe, trop vaste. Certains individus rencontrent l’Histoire et elle détermine leur destin.

Comment peut-on en arriver à vouloir tuer les dessinateurs de Charlie Hebdo ? Tout homme normal se contente de rire, de sourire, voire de ressentir une provocation en regardant des caricatures, fussent-elles d’un dieu ou d’un prophète. Quoi de plus salutaire que de rire de nous-mêmes, pauvres humains. De nos petitesses, de nos maladresses, de nos croyances même. Pourquoi tuer ceux qui nous proposent de partager un petit instant d’irrévérence, de malice, de provocation ?

Il est difficile de trouver une réponse satisfaisante à ces questions. Mais il faut beaucoup de désillusions, beaucoup de frustrations, beaucoup de souffrance pour transformer un être humain en fanatique prêt à tuer froidement. La haine de la société dans laquelle il vit se manifeste par la volonté de détruire l’autre érigé en ennemi. Il faut pour cela qu’un enfant à la dérive rencontre un mentor qui le valorise en lui confiant une mission sacrée. La sacralisation du meurtre suppose une idéologie ou une religion instrumentalisée par des politiques pour justifier la transgression. Tuer n’est plus tuer : il s’agit de sauver le monde et de détruire les adeptes du mal.

Les frères Kouachi, Amedy Koulibaly et tous les enfants perdus de la République ont parcouru ce chemin qui transforme un homme en simple instrument au service des tyrans du pseudo État islamique. Pour fuir le désespoir, ils ont choisi la haine en se donnant à un dieu imaginaire et maléfique créé de toutes pièces par des manipulateurs haïssant la liberté.

Voir les commentaires (217)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (217)
  • La France doit désormais croire en elle-même et mieux faire pour inciter tous ceux qui demeurent sur son sol, au respect des valeurs de la République. Son avenir est à ce prix.

    • Facile de dire ça quand on s’appelle Jean-Pierre Maurice. Est-ce qu’Abdel Kader Boulahouane, habitant dans un ghetto où l’échec est la seule issue adhérerait à votre respect desvaleursdelarepublique ?

      Je ne suis pas pro-immigration ou ce que vous voulez, je me mets simplement à leur place.
      Les pouvoirs publiques ont entrainé cet échec : parcage dans des ghetto, laxisme de la justice, école de l’échec, l’assistanat… L’extremisme radical n’existait pas il y a 40 ans en France, pourtant nombreux étaient les ouvriers immigrés.
      Je pense qu’il faut une adhésion de ces jeunes aux valeurs de la république à partir du moment où celle-ci le permet de vivre et d’améliorer leur vie.
      La liberté doit être la liberté d’entreprendre, de créer, de s’en sortir par soi-même
      L’égalité doit être la véritable égalité des chances : qu’on doit black, blanc, beurre, la bonne volonté et la prise de risque peut permettre de s’en sortir
      La fraternité, libre de donner, de partager ou non le fruit de son travail.

      L’Etat les écrase sans possibilité pour eux de s’en sortir : comment pourraient-ils ne pas rendre cet Etat responsable de leurs maux ?

      En gros, il faut dire la vérité : l’Etat ne peut rien mais prend ton destin en main.
      Pour ça il y a toutes les réformes structurelles à réaliser : retraite, sécu, marché du travail…

      L’islamisation des banlieues n’est le fruit que des échecs de l’Etat.

      •  » l’état les ecrase …  »

        ha bon ? vous vous croyez peut-etre en corée du nord ? quand une entreprise privée, un grand groupe ou une PME refuse de les employer parce qu’ils sont d’origine nord africaine, c’est l’état qui est responsable ?

        l’état à d’abord fait son travail pour les intègrer en leur payant des études suivant leur possiblilé, mais s’il y a depuis longtemps echec d’intégration, c’est d’abord une doctrine multiculturaliste et victimisante , qui est responsable, et pas l » ETAT  » avec un grand E… se sont précisément les gens ( tous de gauche ), qui donnaient raison aux pères qui mariaient de force leurs filles au bled, qui justifiaient la juxtaposition de la culture musulmane à la culture européenne, sans qu’il y ai assimilation ( ou alors dans l’autre sens … ) qui sont responsable de la situation ou nous sommes arrivé.

        ensuite, l’impossibilité permanente de se recycler dans l’économie informelle quand on essuie un refus à l’embauche, à surement aussi beaucoup joué dans la marginalisation des magrhébins : quand on fait la chasse au travail au noir comme cela se passe en france, la seule solution qui reste, n’est elle pas la délinquance et le trafic de drogue…

        dans la non intègration des populations d’origine africaine en france, ce n’est pas l’état tout court, mais l’état providence qui est responsable. c’est à dire la mauvaise utilisation de l’état.

        • Vous parlez d’une conséquence, elle parle d’une cause… vous dites globalement la meme chose. Les enfants de cités se sont retrouvés assez rapidement entre communauté (du au regroupement communautaire, tout comme le 13eme a Paris est devenu Chinois).
          Les parents sont venu avec un travail en poche, mais quand est arriver le tour des enfants, les francais par peur de l’étranger ont commencé a ne pas leur offrir de travail. Cela mélangé avec le peu de qualification de ses enfants du a un mode d’éducation non adaptée à la nouvelle situation, a conduit les cités a un taux de chomage très important… arrivé le tour des petits-enfants, voyant à la télé les « riches » francais (on voit toujours les riches jamais les pauvres quand on est pauvre, et réciproquement), l’arrivé du rap et il faut le rappeler a l’époque les groupes de skinhead qui parcouraient les rues, ces jeunes ont commencés a se regrouper et former des communautés de quartiers. Ces communautés ont commencé a toucher a la violence (skinhead vs black dragon par exemple) à l’argent facile de la drogue,…. et vous arrivez aux jeunes d’aujourd’hui qui quand ils descendent dans leurs cages d’escaliers ont d’autres choix de suivre le mouvement… soit çà, soit ils se font tapper et parfois pire.

          Cette situation conduit les entreprises a ne pas confier de job a un wesh wesh (ce qui est normal) mais aussi a généraliser et donc a voir en Mohamed un wesh wesh… et donc faire perdurer le systeme.

          La solution serait peut-etre de répartir les populations pauvres au sein des classes moyennes, ce qui se fait plus ou moins avec les HLM dans des communes de petite ampleur et qui pour le moment se passe globalement bien, vu que les enfants cotoient les autres et deviennent amis et par conséquent ne voient pas la classe moyenne comme un ennemi…. ce qui est le cas quand un jeune qui se croit pauvre (qu’il cotoit 2 minutes un sans-abris et il comprendra qu’avec sa console, ses assedics,… il est bien riche).

          Une fois cela dit, il faudrait donc en effet plus de mixité sociale pour qu’après une génération si ce n’est deux, que le prénom a consonnance étrangère et la couleur de peaux puisse changer la donne face a l’emploi et donc face à la violence et la dérive de certains.
          Mais tout cela n’est pas sans compter sur un autre point imporrtant… la construction d’un jeune, le jeune a besoin de se construire, il a besoin de trouver des valeurs, de suivre des modes,… et par conséquent est influencable et le souhaite, donc si il ne se dirige pas vers la délinquance ou la religion, ira vers l’alcool et la drogue (pour rappel, les clients des dealers de cité sont majoritairement des enfants de classes moyenne). Chaque enfant a besoin de se construire dans le bon et le mauvais, repéré et expérimenté le mal pour le comprendre, c’est d’ailleurs pour cela qu’on est indifférent à la peur en tant qu’enfant et qu’a l’age adulte on le devient… on a deja tester le mal, et on a compris nos propres limites.

      • C’est quoi les valeurs de la république ?

      • La bonne vieille rengaine des BAC – 5 qui débordent de haine parce que l’Etat français et la société civile française ne les ont pas laissé exploiter leur plein potentiel… Peut-être est-ce la culture française qui leur donne l’impression que tout doit leur tomber tout cuit dans le bec sans rien faire?

        Quels efforts ont-ils fourni pour réussir?

        Quelle vie auraient-ils eu au bled?

        Au lycée, le meilleur élève de ma classe de terminale S venait d’une banlieue sensible. Il était témoin des voitures qui brûlaient tous les soirs dans son quartier. Mais lui bossait comme un dingue.

        • On s’en fout de la vie qu’ils auraient eu au bled, ils sont français et nés en France, comment pouvez vous reprocher à des personnes ne pas être intégré alors que vous niez leur francité ?

          • simple question ? si vous tenez tant que ça à la francité, pourquoi par exemple ne vous convertissez vous pas au catholicisme ? il y a bien eu des béni oui oui du temps des colonies ? ou alors, si le catholicisme vous déplais à ce point, pourquoi ne devenez vous pas athé, comme 75 % de la population française ?
            on ne peut pas réclamer la francité et s’acharner à ce mettre en marge d’elle …

            • La nationalité française n’a rien à voir avec la religion.
              Je suis Français mais aussi Algérien, ne comptez pas sur moi pour renier une partie de moi-même

              • Et vos enfants? Si vous en avez seront-ils 100% français dans votre vision des choses ( après ils feront ce qu’ils voudront bien sur ).

                Je vous comprend et j’apprécie que vous dites algérien et pas forcément musulman ou autre choses, même si vous l’êtes.

                • Mes enfants seront élevés dans le respect des deux cultures, leur faire prendre conscience de leur appartenance à leur société française, tout en leur enseignant que leur culture est aussi maghrébine, orientale, je pense que lorsque l’on dose bien la chose ça ne peut être qu’un enrichissement personnel

          • On ne leur nie pas la francité.
            C’est l’état avec son socialisme débridé qui amenés dans cette impasse les classes les plus fragiles.

            • Vous je ne sais pas mais beaucoup les considèrent comme des Français de seconde zone ( le commentaire  » quelle vie ils auraient eu au bled » en dit long).
              Je ne sais pas si c’est le socialisme ou autre chose mais en tous cas oui il y a quelque chose qui ne marche pas

              • Des gens qui brandissent le drapeau algérien dès qu’il est question de l’Algérie ou qui sifflent la Marseillaise dès qu’ils l’entendent se définissent d’eux-mêmes comme non-Français. D’ailleurs, si vous en croisez et arrivez à communiquer assez avec eux, posez-leur la question pour confirmation.

                C’est vous qui usez du qualificatif dégradant de « français de seconde zone ». Pour ma part, je me demande juste quel genre d’existence ils auraient pu avoir dans ces pays du Maghreb dont pour la plupart ils se réclament comme une « patrie de coeur ».

                • Mais pourquoi ils se sentent pas français ? Il y a peut-être des raisons, je dis ça…
                  Le qualificatif « français de seconde zone » est malheureusement très vrai, et vos propos le montrent en partie

                • Effectivement, depuis le départ de la puissance coloniale, l’eau est aléatoirement potable à Alger ! Je renverse la doctrine « on est pauvre donc malhonnête » par « on est malhonnête donc on est pauvre » ! CQFD.

              • C’est peut etre le fait que les français qui ont que la nationslité framçaise sont choqués quand ils sont traités de racistes par ce qui en ont deux!. Dans la culture française ont ne peut que etre français que si ont seulement francais. L’histoire française parle sourtout de guerres pour dèfendre la patrie. Au bled les franco algèriens ne sont pas de vrais algèriens. Mieux vaut qu’ils apportent des cadeaux pour etre les biens venus! La double culture enseignée aux enfants si l’èpouse est fraco française et les enfants portent un nom français! Les autorités françaises ne sont pas duppes sur la mentalité des bi nationaux. Quant aux franco français ils ont un problème de ligitimité pour les politiques qui en ont deux! Ils se sentent envahis sinon manipulés. Ce que j’ècris je l’ai vècu, et j’en ai souffert, de certains de mes propes enfants qui m’onr ècrit « nique ta race » dont Madame Taubira et M. Hollande gardent copies et qui en ont recemment pris en considèration pour agir envers la mère bi nationale au point de faire faire prononcer un divorce sans ma prèsence et après que la mère en fut dèbouté de sa demande pour un dossier vide. Je crains que maintenant en France, les autorités seront très vigilante pour les dossiers où il y a des binationaux…

                • « C’est peut etre le fait que les français qui ont que la nationslité framçaise sont choqués quand ils sont traités de racistes par ce qui en ont deux »

                  C’est pas clair du tout votre phrase.
                  Sinon je n’ai jamais été mal cueilli en Algérie, j’y vais tous les ans ou tous les deux ans et je m’y sens vraiment bien, pour peu qu’on soit respectueux et pas vaniteux les gens y sont généralement accueillants.
                  La double culture elle s’acquière automatiquement du moment où l’individu est confronté à la société française ( à l’extérieur) même si la culture familiale est différente.
                  Enfin votre histoire est certes touchante mais n’est ce pas là plus un problème familial que politique ?

  • Charlie ne m’a jamais fait rire, leurs provocations étaient un manque incroyable de respect, et le respect de l’autre ça existe. Si moi je moque publiquement de Hollande lorsqu’il est en visite (c’est rare en France) de suite la police m’envoie au trou………………………..
    Il y a des lois qui protègent ce respect, mais bizarrement elles sont applicables pour certains pas pour d’autres.
    Cela ne justifie pas ce meurtre commandité.

    • La liberté de caricature, et de se moquer de qui on veut, ça existe. Et heureusement.
      Maintenant, la France n’est pas un exemple de liberté d’expression totale, mais bon.

    • Quand la loi coranique se sera imposée en France, tout sera prêt pour la faire respecter.

    • Personnellement, je suis pour une liberté d’expression libre même si des fois ça fait mal. Et je peux comprendre que certains puissent être choqués. Même si je me sens libre de m’exprimer, mes parents m’ont appris un devoir de reserve envers certaines choses qui peuvent être importante comme la religion. j’ai un oncle qui racconté que Jésus c’était des conneries et ça blessait ma grand-mère très pratiquante; pourtant c’est utiliser son droit à l’expression mais c’était irrespectueux.

      Alors sous pretexte de la liberté d’expression, on peut se permettre de blesser, faire mal volontairement ?
      Il ne doit pas y avoir de barrière légale à la liberté d’expression mais elle doit être de la responsabilité individuelle si chère aux libéraux. Pour moi Charlie Hebdo étaient des sales gosses à qui on n’a pas appris les bonnes manières, qui peuvent se permettre de dire tout ce qui leur passe par la tête, sans se soucier du mal qu’ils peuvent causer.

      Je ne dis pas qu’ils mériraient de mourrir, ni qu’ils devaient se taire mais que si j’étais à leur place, j’aurais nuancé un peu (responsabilité individuelle)

      • personne ne vous oblige à lire charlie hebdo, comme personne ne vous oblige à allez à la corrida, à regarder une étape du tour de france ou un jeune coureur est mort en heurtant un parapet, et personne ne vous oblige à acheter les vidéo X qui trône sur le rayon du haut juste à coté de la porte, chez votre marchand de journaux …

        • Flo ne dit pas le contraire, elle/il dit que heureusement que Charlie Hebdo peut s’exprimer comme il le fait, libre a lui de le faire… mais… en tant que libérale précise qu’en effet, la liberté individuelle entraine irrémédiablement la notion de responsabilité individuelle… donc d’accepter les conséquences de ces actes. C’est comme si il était autorisé de s’entre-tuer, si vous vous amusez a tuer quelqu’un, il faut s’attendre a ce que d’autres personnes se vengent ou face pareil… la responsabilité individuelle est la pour vous rappelez que vous faites ce que vous voulez mais que vous pouvez calculer les risques. En gros si il est autorisé de tuer par la loi, combien vont exercer cette possibilité ? pratiquement la meme quantité qu’aujourd’hui, les gens sont intelligents et sont responsable et ne tuerait pas pour rien.
          Charlie Hebdo était libre de faire ce qu’ils voulaient, personne ne devrait les tuer ou meme leur nuire physiquement pour cela, mais, et c’est un peu comme si quelqu’un traite la mère d’un adolescent de tous les noms, tous les jours,… l’enfant risque de devenir violent, ou comme le harcelement, des gens victimes de harcelement se taisent jusqu’au jour ou ils en ont marre et vont trop loin…
          Et en l’occurence, Charlie Hebdo n’avait qu’un seul et unique but dans la vie,harceler les musulmans… après avoir fait la meme chose des chrétiens pendant des années…. bref qui sème récolte, et ne demander pas a quelqu’un victime d’un harcelement de répondre à une juste mesure. Tout comme le commercant qui se fait vandaliser sa boutique 4 fois par jour, ne lui demander pas de répondre en étant juste…

          • Pas d’accord du tout. Personne n’oblige les musulmans à lire Charlie Hebdo. Et puis ne vous inquiétez pas, les islamistes auront toujours un truc à nous reprocher. Ce qui les dérange, c’est notre existence. Regardez les Juifs de la portes de Vincennes, ils avaient fait des caricatures ?
            Et les gamins tués dans leur école au Pakistan, ils avaient fait des caricatures ?
            Faut pas baisser la tête.

          • Personne n’oblige quiconque à lire Charlie Hebdo donc vos analogies sont inopérantes.

          • Et en l’occurence, Charlie Hebdo n’avait qu’un seul et unique but dans la vie,harceler les musulmans…

            Vous croyez qu’ils auraient lâché les cathos si facilement ❓
            Un si bon « filon » qu’ils exploitaient sans vergogne ❗

          • La responsabilité de ses actes oui, écrire et parler ne sont pas des actes, cela n’a aucune conséquences matériel

      • « Alors sous pretexte de la liberté d’expression, on peut se permettre de blesser, faire mal volontairement ? »

        Non. La liberté d’expression a des limites et ces limites sont définies par la loi: injure publique, diffamation, incitation à la haine, etc.

        « si j’étais à leur place, j’aurais nuancé un peu »

        Chacun a son auto-censure. Vous n’étiez pas à leur place. Reprocher aux dessinateurs de CH d’être allé trop loin, c’est comme de reprocher à la victime d’un viol la manière dont elle s’habille. Les assassins sont responsables de leurs crimes, pas les victimes.

      • Bonjour,

        De parents musulmans je suis athée.
        Je suis né et j’ai grandi dans ces quartiers dit sensibles.
        Ma culture : Cavanna, Chalie, Fluide glacial en autre…
        Ma formation ? Ingénieur d’une « grande » école d’ingénieur.
        Des centaines de lettres de motivations plus loin et toujours les MEMES questions !!!

        Mon métier depuis cette école : enseignant de la fonction publique!

        Pourquoi ?

        Pourquoi les recruteurs dans les années 90 me demandaient TOUJOURS si j’étais musulman, si je pratiquais et comment j’allais me comporter en tant que cadre face à des gens qui votaient FN ???

        Pourquoi le jeune que j’étais, plein d’espoir, était-il obligé de se justifier ? Je voulais VIVRE sortir de ce quartier mais impossible de valoriser ce p… de diplôme …

        Alors un concours (un obstacle de plus) et me voilà enseignant !

        J’étais pris au piège !

        Je ne me suis pas tourné vers la religion mais je comprends qu’on puisse faillir par faiblesse d’esprit, par besoin de repères, de reconnaissance !!!

        Oui l’Etat, les entreprises, l’école, les parents, nous … tous avons une responsabilité dans cette tragédie qui amène l’Homme à toujours choisir le parti des persécutés que ce soit un FN ou un EI (Etat Islamique) ou autre fascisme !

        Bien à vous.

        Boualem

        • Cher Boualem, votre témoignage est émouvant et la qualité de votre prose convainc de votre capacité à transmettre les savoirs. Vos élèves ont plus de chance que vous. Il est en effet aussi regrettable qu’ injuste que la sottise humaine vous ait privé de la carrière que méritaient vos talents et les efforts qu’implique le succès de votre parcours académique.
          Une question me hante cependant, chaque fois que qu’un témoignage similaire m’est relaté, ce qui est hélas fréquent, pourquoi diable vos parents ne vous ont-ils pas appelé Bernard ou Benoit? Jadis, les immigrés donnaient à leurs enfants des prénoms français pour marquer leur désir de s’intégrer dans la société qui les avait accueillis. Les juifs ne se prénomment pas systématiquement Moise ou Shlomo. Mes grands parents polonais ont appelé leurs filles Elisabeth et Marie, bien que l’ainée ait porté un autre prénom sur son acte de naissance. Il a été francisé dès son arrivée en France (à 3 ans) et ce fut pour mes grands-parents une évidence de pas créer le stigmate de la distinction dans la société où ils avaient décidé de se fondre. Mariée à un Allemand et vivant en Amérique, j’ai choisi un prénom pour notre fille qui ne la distinguerait de ses camarades de classe dans aucune des trois cultures où nous étions susceptibles d’évoluer.

          La possibilité de donner plusieurs prénoms permet de conserver vivante la culture d’origine. S’agit-il d’un dans le cas de vos parents d’un refus d’allégeance à celle du pays d’accueil? Ceci pourrait expliquer cela, et même si la stigmatisation par le prénom est une imbécillité inexcusable, elle est un fait de société avec lequel il faut composer.

        • eh oui..
          Il y a moins de distance entre un athée musulman et un athée non musulman qu’entre les intégristes qui se haïssent et pourtant tous se ressemblent.

          c’est la réussite des terroristes : la simplification tant des problèmes que des réponses..et c’est le bonheur des politiques aussi d’ailleurs…

          Il y a des problèmes …mais tuer des innocents n’est pas la solution….

          si on commence à penser « les musulmans » c’est déjà un piège.

          bon les années 90 c’était pas le pied non plus pour trouver du boulot…

    • Réponse pertinente ! La langue française était parlée en Europe il y a deux siècles ! Elle devait cette particularité aux philosophes moralistes. Ces philosophes nous ont laissé quelques maximes: tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler…ou d’écrire…ou de caricaturer. Ces philosophes perçaient la complexité qui se cache dans les expressions et les intentions humaines. Cela les conduisait à la prudence et la mesure. Dans le peu de choses qu’une intelligence humaine commune arrive à saisir dans sa complexité et sa vérité, la profusion moderne de charabia, de provocations, de veulerie déguisée, d’opportunisme, de vanité suinte en abondance !
      Cette ivrognerie verbale ne correspond d’ailleurs pas à une quelconque excellence du savoir, de l’intelligence, mais à du »copier-coller » médiatique, ou à des humeurs. La société de consommation produit entre autres pollutions des paroles et des écrits… pour rien. Sinon le plaisir de s’exprimer ! Ce que je vais faire cependant ! Simplement pour exprimer une impression! Les actes des 3 « terroristes » me font davantage penser à un acte suicidaire d’une nature particulière puisqu’en se détruisant à l’âge de 30 et quelques années, ce qui est grotesque, il ont tué de façon grotesque d’autres humains. Ce mépris de la vie ( de la sienne et de celles des autres), me semble être le symptôme de notre époque…suicidaire ! Ayant vécu et travaillé en Arabie heureuse, il y a bien longtemps, tellement longtemps, on pratiquait pour résoudre les nombreux problèmes que posent la vie en société, quelque chose qui voulait être l’exemplarité, dans le travail, dans la politesse, dans la mesure, dans l’ amicalité…au détriment de toute logorrhée impuissante et stérile, et nous avons entraîné plein de gens avec nous…
      Français depuis je ne sais combien de génération (presque plus que Français), je me demande souvent ce que cela signifie en terme d’exemplarité. Dans le cas qui nous occupe, le fait de dire, pour dire, sans dire rien d’autre, de faire un dessin affublant d’un nez de cochon leur prophète, ou de représenter la dirigeante d’un parti politique par une merde sur un drapeau tricolore, semble devoir développer chez bon nombre de mes co-nationaux, une ferveur pour cette possibilité qui nous hisserait sur une sommet démocratique…Permettez-moi d’en douter

  • il y a des centaines de millions de gens qui souffrent dans le monde ; si tous réagissaient comme des fanatiques meurtriers , personne au monde ne seraient à l’abris ;et puis tout ces fanatiques , pourquoi ne restent ils pas dans leur pays respectifs pour défendre leur cause ? pourquoi viennent ils s’en prendre à la population qui n’a rien à voir avec les décisions prises en haut lieu ? pourquoi faut il que ce soit toujours les mêmes qui trinquent ?

    • La France se permet d’intervenir à l’étranger, de tuer des personnes dans des pays étrangers. Comment pouvons nous nous étonner que l’inverse se produise?

  • « J’en ai vu passer en quelques années du blue jeans et des cheveux longs à la djellaba et à la barbe. »
    C’est ce qui m’inquiète le plus personnellement, être « barbu » c’est plus qu’une religion, c’est bien le signe et l’affichage au grand jour d’une idéologie islamiste. De même beaucoup de marchés ont aujourd’hui un petit étal qui vend des articles religieux (Corans, musiques et livres religieux en tout genre): il y a ne serait-ce que 10 ans, ça n’existait pas. Qui finance ça? D’où vient l’argent?

    Pour ce qui est des filles, de l’expérience que j’en ai, elles s’en sortent en général mieux que les garçons.

    • les ventes d’articles religieux ont toujours existé. Et je vois pas où est le problème, beaucoup se plaignent que les musulmans ne laisseraient pas les autres vivre leur vie tranquille, mais les musulmans sont scrutés et critiqués quel que soit leur mode de vie.
      Si j’ai envie d’acheter un Coran j’achète un Coran, si j’ai envie d’acheter une Bible j’achète une Bible …
      Et le financement ça s’appelle le commerce

      • Oui, dans quasi chaque marché populaire, vraiment? (Ce n’est pas une statistique évidemment)
        Le problème c’est ce que ça implique derrière sur un retour du tout religieux.
        Que les musulmans vivent leur vie comme ils veulent c’est assez évident. Mais les « barbus » en djellaba ne sont pas exactement des musulmans comme les autres.

        • Ce que je n’apprécie pas dans vos propos, c’est que vous essayez de laisser aux seuls courants salafistes la légitimité de l’Islam, on peut être un musulman non salafiste et être proche de sa religion, avoir un Coran chez soi etc …

  • Ce sont les parents qui donnent ou non les clés de l’intégration à leurs enfants, pas le pays d’accueil et la bonne volonté des enseignants n’y peut rien.
    Ce sont les parents qui donnent ou non un sens à leur décision de quitter leur pays, qui expliquent ou non à leurs enfants leur choix et le bénéfice qu’ils en attendent pour eux.
    Si les parents ne sont pas eux-mêmes convaincus du bien-fondé de leur choix, s’ils privilégient systématiquement leur langue et leurs coutumes, voire leur pays d’origine, s’ils ne disent pas à leurs enfants que leur vie sera plus facile ici que là-bas, comment leurs enfants pourraient-ils se sentir chez eux ici…

    Il n’y a pas d’enfants perdus de la République, il y a des enfants qui paient l’incohérence de leurs parents qui sont venus en France sans désirer devenir français.

    « …S’adresser à un public qui se situe au confluent de deux civilisations, de deux systèmes de valeurs permet d’observer et de prendre conscience concrètement des difficultés que doivent surmonter les jeunes issus de l’immigration… »
    Tout est là, si ce n’est que l’auteur à l’image de toute la classe politique n’ose pas nommer les choses et dire quel système de valeurs se heurte aussi violemment au notre.
    Ce n’est pas le jeune issu de l’immigration lambda qui est écartelé ainsi entre deux monde et qui peut se transformer en terroriste, c’est le jeune musulman.
    Malgré les intervenants qui viennent en boucle répéter sur tous les plateaux que l’islam ce n’est pas ça, force est de constater que le terrorisme dans le monde aujourd’hui est un terrorisme islamiste.
    C’est une infime minorité des musulmans disent nos experts non musulmans.
    Alors, il faut laisser l’énorme majorité régler le problème, 95% d’une population ne peut longtemps de dire victime des autres 5%

    • Les immigrés n’ont pas quitté leur pays par plaisir ou par gaieté de coeur, il faut le savoir.
      Cela a été un véritable déchirement pour eux mais c’était leur unique solution pour subvenir aux besoins de leur famille.
      D’ailleurs quand on discute avec ces immigrés de longue date, il faut savoir que la quasi totalité ne voyait pas leur vie en France, leur émigration ne devait être que temporaire le temps que leur pays se développe et devienne un peu plus prospère, mais les gouvernements maghrébins ayant échoué ils n’avaient pas d’autres choix que rester en France.
      Mais en aucun cas pour eux il s’agissait du moins à l’origine, de s’assimiler pleinement à la société française et de renier tout ce qu’ils étaient.
      De plus de manière objective, ces immigrés là n’étaient pas instruits ( paysans dans leur pays d’origine, ouvriers en France) peu maîtrisent bien la langue française ( comment s’intégrer à une société avec laquelle on peut à peine communiquer), ajoutez à cela le fait que ces populations se soient retrouvés dans des quartiers où tout le monde est à peu près du même village et vous voyez que toutes les conditions d’une intégration réussie ne sont pas remplis.
      Si comme vous dites ces parents  » privilégient systématiquement leur langue et leurs coutumes » c’est parce qu’ils ne connaissent que ça !
      Et là le rôle de l’Etat et de la société dans son ensemble aurait dû être d’aider ces jeunes là à se sentir pleinement membre de cette société française, au lieu de ça on a préféré les regrouper dans des quartiers périphériques en pensant que les problèmes se règleraient d’eux-mêmes.

      De plus il faut savoir que ces dérives liés à la religion ne proviennent pas de leurs parents, l’islam de ces jeunes ce n’est pas l’islam maghrébin de leurs aïeux mais un islam wahhabite rigoriste exporté par les pays du Golfe via les média et les réseaux sociaux.
      Clairement si vous pensez que certains jeunes deviennent terroristes à cause de l’éducation religieuse de leur famille vous vous trompez pour la simple et bonne raison que leur islam n’est pas celui de leurs parents, c’est à l’extérieur du domaine familial que se produit le basculement.

      Je vais passer sur le terrorisme, on parle beaucoup du terrorisme islamiste, j’attends toujours celui qui me démontrera par A+B que bombarder sauvagement la Libye et l’Irak ne relève pas d’une certaine forme de terrorisme… Bref.

      Enfin, il faut rappeler dans cette tragique histoire, que les musulmans sont Coulibaly, les frères Kouachi, mais aussi Ahmed Merabet. Mais les médias et l’opinion majoritaire préféreront retenir l’islamité de Said Kouachi plutôt que celle de ce malheureux agent de l’Etat mort pour la France.

      • Je vais passer sur le terrorisme, on parle beaucoup du terrorisme islamiste, j’attends toujours celui qui me démontrera par A+B que bombarder sauvagement la Libye et l’Irak ne relève pas d’une certaine forme de terrorisme… Bref.

        Pas bref 🙁

        Et les Yézidis, qu’ont-ils fait pour subir un génocide.
        Je voulais répondre autrement, mais je m’arrête là.
        Vous faites l’apologie du génocide. 🙁 🙁 🙁 🙁

        • Mon pauvre vous semblez être à court d’argument, et votre manque d’argument vous pousse à m’accuser de choses ignobles.
          Vous êtes pathétique

          • Vos arguments sont plus que discutables.

            Et là le rôle de l’Etat et de la société dans son ensemble aurait dû être d’aider ces jeunes là à se sentir pleinement membre de cette société française, au lieu de ça on a préféré les regrouper dans des quartiers périphériques en pensant que les problèmes se règleraient d’eux-mêmes.

            Vous êtes un pur socialiste, et vous ne comprenez pas grand-chose, même si vous autres explications sont correctes en général. Ce sont ces gens qui se sont regroupés dans ces quartiers, peu chers, et les habitants précédents ont préféré des maisons individuelles. Personne n’a forcé personne à aller à tel endroit.

            Je vais passer sur le terrorisme, on parle beaucoup du terrorisme islamiste, j’attends toujours celui qui me démontrera par A+B que bombarder sauvagement la Libye et l’Irak ne relève pas d’une certaine forme de terrorisme… Bref.

            PAS BREF : Et les Yézidis, qu’ont-ils fait pour subir un génocide. ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

            PS : je ne donne pas dans le qualificatif moi 🙂

            • « Ce sont ces gens qui se sont regroupés dans ces quartiers »

              faux, ce sont les seuls quartiers qu’on leur a proposé à leur arrivée, les habitants précédents sont partis parce qu’ils en avaient les moyens, ni plus ni moins.

               » Et les Yézidis, qu’ont-ils fait pour subir un génocide »

              Où ai je dit qu’ils avaient mérité de subir un génocide ? Où donc ?
              Je ne fais pas dans le mensonge moi …

              • Je ne fais pas dans le mensonge moi …

                Dans l’amalgame, vous …

              • faux, ce sont les seuls quartiers qu’on leur a proposé à leur arrivée, les habitants précédents sont partis parce qu’ils en avaient les moyens, ni plus ni moins.

                Pardon : vous auriez voulu qu’on leur propose des villas avec piscine en centre-ville ❓
                De votre propos on déduit : ces populations sont restées car elles n’avaient pas les moyens d’aller ailleurs.
                Ou d’envoyer de l’argent à la famille et de trouver ailleurs.
                Il y a 30 ans, ces logements ne devaient pas être si mal.
                Cela ne doit être la seule cause.

              • Et les Yézidis, qu’ont-ils fait pour subir un génocide

                Pourquoi n’en parlerais-je pas ❓
                C’est vous qui menez le débat ❓
                Il faut une autorisation de l’université du Caire ❓

                Où ai je dit qu’ils avaient mérité de subir un génocide ? Où donc ?

                Et ou ai-je dis que vous l’avez dit ❓ :/ :\
                Mon dieu mon dieu, que ne faut-il pas lire 🙁

                Je ne fais pas dans le mensonge moi …

                Si vous le dites, c’est que c’est la vérité :mrgreen:

                • Alors si je ne l’ai pas dit pourquoi me poser la question ?
                  J’imagine que pour un Arabe qui critique la politique extérieure américaine c’est forcément un dangereux terroriste ( alors qu’en France en dehors de l’UMP et du PS tous les partis sont hostiles à cette politique)

      • « Mais les médias et l’opinion majoritaire préféreront retenir l’islamité de Said Kouachi plutôt que celle de ce malheureux agent de l’Etat mort pour la France. »
        C’est factuellement faux.

      • Je suis d’accord avec vous sauf sur le point concernant la responsabilité de l’état français.

        L’état ( que je n’aime pas par ailleurs ) a fait beaucoup pour les fils d’immigré et leur parents: aides sociales, nourriture conforme, subventions des mosquée etc…

        Venant des mêmes quartiers, et étant moi-même fils d’immigré à moitié je peux vous assurer que certains étaient mieux assisté que moi.
        On retrouve dans l’histoire le même problème concernant la condition des noirs aux états-unis. Certains étaient mieux lotis dans les usines que des travailleurs blancs car les représentants des travailleurs noirs avaient obtenus des conditions de travail moins ignoble que pour le blanc isolé.

        M’enfin, à la fin, dans ce système, il ne faut rien attendre de l’état. De ce point de vue beaucoup de français sont victimes du léviathan, immigré compris ( et surtout ).

        • Les fils des immigrés, les immigrés sont, par Loi reconnus, comme individus à pouvoir obtenir des aides de l’Etat par le vote des dèputés qui ne comptent jamais les couts de leur vote sur les familles. Le problème n’est pas là. Le problème est que l’Etat a joué la politique des lobbying industriels sans demander l’avis des français sur le type de permis de travail fallait appliquer. En Suisse il n’est pas question de supporter des chomeurs ètrangers à vie. En autorisant le regroupement familial alors que ces travailleurs ne pouvaient finacièrement soutenir financièrement, l’Etat est devenu providence sur le dos des autres travailleurs. Il aurait fallut verser leur contributions sociales dans leur pays d’origines, et avec les transferts des salaires, permettaient de laisser leur famille au pays, et les immigrés motivés à retrouver leur pays. Il semble que l’Etat a agi dogmatiquement sans pragmatisme. Il aurait ètait mieux d’investir dans leur pays , voir verser à fond perdu des allocations dans leur pays, tout en permattant à pouvoir venir travailler en France sous contrat.

        • Je pense que face à un échec d’aussi grande ampleur il est difficile de ne pas dire que l’Etat a failli quelque part, il est vrai que les banlieues ont bénéficié d’importants investissements publics mais pour quels résultats ?
          Dans le quartier où j’ai grandi depuis une dizaine d’année tout le quartier est réaménagé, les immeubles repeints etc … Pour autant je vois encore des jeunes traîner aux pieds des bâtiments ( plus beaux certes), un chômage de masse, des gamins qui quittent l’école à 16 ans. Investir oui mais comment et pour quels effets ?

          Malgré cela je suis d’accord pour dire que ce n’est pas de l’Etat qu’il faut attendre une vraie bonne réponse, mais cela n’empêche d’affirmer qu’il y a eu dysfonctionnement quelque part

          • Malgré cela je suis d’accord pour dire que ce n’est pas de l’Etat qu’il faut attendre une vraie bonne réponse, mais cela n’empêche d’affirmer qu’il y a eu dysfonctionnement quelque part

            Votre propos est lucide et tout à fait pertinent. Le dysfonctionnement, c’est le socialisme, surtout poussé à l’extrême.

            • J’allais dire exactement la meme chose.

              Je suis moi-aussi totalement en accord avec ce commentaire.

              Je suis moi-aussi persuade que la renaissance de la societe Francaise passe par l’application d’une bonne dose de liberalisme. Il faudrait un peu liberer les gens et les laisser commencer a gagner de l’argent avant de les saccager d’impots. Je me suis installe en Irlande en 88, c’etait beaucoup plus facile qu’en France et cela reste toujours plus facile, meme si la tendance, comme ailleurs en Europe (merci Bruxelles) est a toujours plus de reglementations.

              Il y a un exemple que j’aime bien, et qui est une caricature parfaite de la derive (lorsque l’on compare cette histoire avec la paralysie sociale contemporaine), parceque cet exemple est reel, parcequ’il a ete vecu et que ce vecu aujourd’hui ne serait, tragiquement, plus possible du tout. Le grand-pere d’un ami est arrive tout seul, de grece, a Marseille, il y a deux generations, sans un sou et sans un mot de Francais, a quatorze ans. Mon ami a 72 ans cette annee, vous avez donc une idee approximative de l’epoque d’arrivee du grand-pere.

              Ce jeune arrive a Marseille ne connaissant que la boucherie, puisque c’etait la profession de sa famille en Grece, s’est mis tout de suite a travailler chez un boucher Marseillais. Gageons qu’il etait fort mal paye et que le travail etait sans doute tres dur, les conditions de logement ne devaient pas etre terribles non plus, et pourtant il a commence a gagner sa vie et a apprendre la langue tant bien que mal. Au bout de quelques annees, il a pris un petit comptoir a son compte au marche, puis le comptoir rapportant quelques sous qu’il avait pu mettre de cote, il s’installa boucher a son compte, finit par acheter un magasin, puis un second, puis plusieurs magasins, et il fit de si bonnes affaires qu’il prit sa retraite a 45 ans.

              Il arriverait aujourd’hui en France, apres quelques annees d’ecole obligatoire ou on le ferait chier a apprendre le Francais dans les bouquins, plutot que sur le tas, et ou on insisterait pour lui faire preparer un bac, puis un diplome universitaire quelconque pour aller avec, il finirait sans doute chomeur.

          • On est d’accord.

  • Votre analyse semble restreindre les apprentis barbares aux decendants maghrébins mais nous voyons regulierement des tetes, rousses ou blondes au dessus de barbes dans les photos de groupe des djiadistes.
    Dans nos cités, c’est la misere sociale le problemevoil n’y ara plus d’espoir de s’ en sortir.
    Bien pire que les inégalités de richesses, le drames se trouve dans l’inégalité des chances.
    Il me semble que nous ne pourrons sortir de cette orniere qu’en ameliorant la mobilité sociale.
    Tant de choses semble possible dans ce sens, ouvrir les concours sur equivalences et pas uniquement certaines ecoles ou diplomes, relancer la formation pour adultes, la formation continue etc…
    Nous avons laisser trop longtemps le monopole de l’enseignement a l’Etat et separer l’enseignement technique du spirituel, releguant celui-ci aux organisations religieuses. la societe civile va reagir: ce sont ces mouvements qu’il faut financer, ceux qui vont parl de spiritualité philosophiquement: les musulmans contre le terorisme, les musulmans modernes, capable de distingué la parabole du literale d’un côté et de l’autres cesser de denigrer toutes formes de spiritualités comme etant forcement obscurentiste. La religion peut avoir un role structurant pour ceux qui en ont besoin.

  • Le premier budget de l’état, l’éducation Nationale, ce monstrueux dépensier qui produit un résultat délétère sur la société. Ce monstre, non seulement assèche l’économie privée, insuffle une idéologie rouge, mais en plus, donne à chaque mauvais élève une cape d’invisibilité sociale.

    C’est l’école en tout premier lieu qui a dit aux futurs barbares : « vous ne faites pas partie du même monde que nous ». Dès lors, contrairement à ce que dit l’auteur de cet article, ce n’est nullement la faute des entreprises et des fameux entretiens d’embauches.

    Qui mieux qu’un professeur pour exclure et briser les jeunes cerveaux ? Ces barbares ont étés fabriqués, on est d’accord, mais c’est un long processus, et l’éducation nationale est fortement responsable. D’ailleurs, pour un professeur, partir à la retraite à 55 ans, après avoir fabriqué des centaines de bombes humaines, c’est largement mérité, pas du tout irresponsable, car cela laisse le temps d’écrire des articles pour se disculper !

    • Oui oui, c’est cela oui…
      C’est la fôte à l’école, aux professeurs, à l’éducation nationale, au directeur, au programme scolaire, aux camarades de classe, à la société (elle a que des problèmes)…

      Ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout, la faute aux terroristes, ni à leurs parents.

      Rien ne changera jamais au Bisounourskistan.
      Si on pars du principe que « ce n’est pas leur faute les pauvres petits ils sont victimes de la société », alors on doit considérer que ces individus ne méritent aucun droit.
      On leur enlève le droit de vote illico presto, le droit de conduire, le droit d’être libre et on les traite comme les gamins attardés qu’ils sont.

      • On ne nait pas terroriste monsieur

      • Je pose le problème de l’invisibilité sociale qui commence par une suite de mini procès de Nuremberg : les conseils de classe. Et quand les jeunes ont réalisés qu’ils avaient pris perpétuité, ils ont commencés la mutation … en barbares.

        • Sans aller jusque là :p il est évident que si ces jeunes avaient réussi à l’école ils n’en seraient pas arrivé là.
          J’entends par réussite le fait de sortir du système éducatif avec un diplôme ( Master, Licence, BTS, Bac pro, CAP ou autres…)

          • Et si cette diplomite aiguë était responsable du désastre, il n’y a pas si longtemps on pouvais sortir de l’école à 14 ans sans un seul diplôme et réussir une carrière professionnelle. Aujourd’hui c’est impossible, pourquoi? La plupart des diplôme ne valent pas un pet de lapin et constitue en fait juste un filtre discriminant pour « sélectionner » les élus pour un CDI. Les autres seront à tout jamais en galère.

  • Tuer 17 personnes est une barbarie qui choque mais en tuer des millions c’est accepté au nom de la propagande US. Les musulmans de France ne peuvent que constater ( comme les autres français) le déclin de notre civilisation, l’échec de l’europe, la corruption des élites, la non durabilité de l’état providence….Il est par ailleurs bien compréhensible que les tueries barbares orchestrées par les israélo-américains suscite une énorme vague d’émotions. les ingrédients sont donc présents pour que certains aient envie d’agir et de mener un combat.Pour obtenir la paix il faut que chacun ( Musulmans,israeliens, USA, politiques français) fasse un pas.c’est dans l’écoute et le dialogue que des solutions seront trouvées.

  • quid de la communauté asiatique qui à elle aussi été colonisée sans être colonisatrice, qui à une culture extrêmement différente de la notre et qui parvient à s’intégrer sans problème…. Les enfants perdus de la république ne le sont pas du tout a cause de la république….

    • allez voir en Australie…
      « Les universités australiennes se sont vite adaptées, comme l’Université de Monash dans l’état de Victoria qui est à la pointe de la culture asiatique. Sa cantine propose régulièrement des nouilles de Singapour et son pôle sportif des activités telles que le Taekwondo, le Judo, le Wu Shu et d’autres arts martiaux venant d’Asie. En parlant d’adaptation, les rues australiennes sont remplies d’affiches et de publicités traduites en chinois, japonais ou même en coréen, parfois les 3, ce qui est assez surprenant au premier abord. »

      Petite pensée aux tibétains pour la colonisation !

    • les sociétés asiatiques ( d’ailleurs largement laicisé depuis des lustres ) n’ont jamais été malade de la religion comme le sont actuellement les sociétés arabomusulmanes. quand aux mouvements regressionistes ( comme les taiping au 19ième siècle ) ou regressionistes et anti occidentaux ( comme les boxers vers 1900 ), il y a fort longtemps qu’ils ont été écrasé et qu’ils n’ont jamais refait surface.
      dans la péninsule arabique, les salafistes reignent en maitre … et sont appuyé par ce qui est , encore, la plus grande puissance militaire de la planète …

      • « les sociétés asiatiques ( d’ailleurs largement laicisé depuis des lustres ) n’ont jamais été malade de la religion comme le sont actuellement les sociétés arabomusulmanes. »

        les conflits au Moyen-Orient relatifs au fondamentalisme relèvent bien plus de problèmes politiques que théologiques.
        La vraie maladie des sociétés arabo-musulmanes c’est l’absence de développement et de stabilité

        • et d’ou vient l’absence de développement et de stabilité ?

          quand on prône le respect des règles du temps du prophète, on ne peut PAS avoir de développement , et probablement pas non plus de stabilité, vu que cette attitude va provoquer un affrontement permanent avec les sociétés environnantes …

    • Incomparable, pas la même histoire entre l’Europe et le Maghreb qu’entre l’Europe et l’Asie

  • Vous vous posez la question : pourquoi de tels actes ?

    Hier, dans le Journal du Dimanche, on pouvait lire une interview d’un ancien moudjahid, proche de Ben Laden avec ce titre: « Le moudjahid « juste » condamne les djihadistes « dévoyés » ».

    Cet homme qui, d’après l’article, a étudié le Coran affirmait:

    « Les raisons pour lesquelles ces hommes ont tué les caricaturistes sont inacceptables. Il n’existe aucune punition dans l’islam envers ceux qui se moquent du Prophète ou qui ne croit pas en lui. »

    On a aussi entendu ce type d’affirmation dans de nombreux médias ces derniers jours.

    Pourtant, voici ce qui est écrit dans le Coran :

    « Ce livre est un ordre qui vient de notre part ; nous envoyons des apôtres à des intervalles fixés. » Sourate (94,4)

    « Ceux qui traitent mes signes de mensonges, ceux qui les dédaignent, seront livrés au feu et y demeureront éternellement. Qui est plus impie que celui qui forge des mensonges sur le compte de Dieu ou qui traite ses enseignements d’imposture ? » Sourate (6,34- 35)

    « Faites la guerre à ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils soient soumis. » Sourate (4,29)

    Peut-on être plus clair? Les faits sont là, incontournables. On constate aujourd’hui qu’ils sont détournés, et même niés.

    • Que dites vous de cela ?

      1. « Supporte avec patience les propos des infidèles et au moment de les quitter, prends soin de ménager leurs susceptibilités ! » [Sourate 73, verset 10]

      2. « … fais donc preuve d’une noble indulgence » [Sourate 15, verset 85]

      3. « Ne discutez avec les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) que de la manière la plus courtoise » [Sourate 29, verset 46]

      4. « Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux » [Sourate 16, verset 125]

      5. « Sois bon envers les autres comme Dieu l’a été envers toi ! Ne favorise pas la corruption sur la Terre » [Sourate 28, verset 77]

      6. « Ne prends pas un air arrogant en abordant tes semblables et ne marche pas sur terre avec insolence car Dieu n’aime pas les vaniteux insolents » [Sourate 31, verset 18]

      7. « Dieu ne vous défend pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous attaquent pas à cause de votre religion et qui ne vous expulsent pas de vos foyers. Dieu aime ceux qui sont équitables » [Sourate 60, verset 8]

      8. « Et s’ils (les païens) renoncent (à vous combattre), alors ne leur témoignez plus d’hostilité, sauf contre ceux qui ont un comportement inique » [Sourate 2, verset 193]

      9. « Et s’ils (les ennemis) sont enclins à la paix, accède à leur requête » [Sourate 8, verset 61]

      10. « Et si l’un des non-croyants demande ta protection accorde-la afin qu’il écoute la parole de Dieu puis fais-le reconduire en lieu sûr » [Sourate 9, verset 6]

      source : http://www.sunnisme.com/article-les-versets-du-coran-qui-commandent-de-tuer-73790066.html

      Ci-dessus une explication de texte de ces versets pris individuellement.
      Je nuance donc votre propos mais confirme que la peine de mort est obligatoire dans les pays musulmans pour les musulmans appelés « hypocrites »

      je vous joins également une explication de texte de la bible concernant la peine de mort :
      « La Loi de l’Ancien Testament condamnait la peine de mort pour certains actes : meurtre (Exode 21:12), kidnapping (Exode 21:16), zoophilie (Exode 22:19), adultère (Lévitique 20:10), homosexualité (Lévitique 20:13), être un faux prophète (Deutéronome 13:5), prostitution et viol (Deutéronome 22:4) et plusieurs autres crimes. Toutefois, Dieu montre souvent de la miséricorde quand la peine de mort devrait être appliquée. David commit un adultère et un meurtre, pourtant Dieu ne demanda pas sa vie en échange (2 Samuel 11:1-5, 14-17 ; 2 Samuel 12:13). En fin de compte, tout et chacun de nos péchés mériterait la peine de mort (Romains 6:23). Fort heureusement, Dieu fait la démonstration de son amour pour nous en ne nous condamnant pas (Romains 5:8). »

      En savoir plus: http://www.gotquestions.org/Francais/peine-mort-capitale.html#ixzz3Ohoc0fo6

      • Ce texte du Mufti Siraj Desai est effectivement une belle tentative de concorde entre les musulmans et les non-musulmans et vous avez raison de le produire.

        Le problème n’est pas une question d’interprétation, mais, dans ce cas, de versets sortis de leurs contextes avec une traduction parfois très complaisante. L’auteur oublie de préciser que parmi les infidèles, il y a les « méchants », ceux qui s’opposent à l’islam. Alors effectivement, si vous ne critiquez jamais, si vous ne vous opposez jamais à l’islam, vous ne risquez pas votre vie. Dans le cas contraire, vous devez être combattus jusqu’à ce que vous cessiez vos agissements. 1 000 versets sur 6 000 concernent les infidèles et les châtiments qu’ils encourent.

        Mais je trouve la tentative de ce Mufti très intéressante.

        Il faut lire le Coran dans son intégralité avec deux ou trois traductions différentes, si on veut en avoir une idée objective.
        Et si vous le faîtes, comme le font tous les musulmans pratiquants, vous constaterez qu’il est quasi impossible de nuancer les ordres contenus dans le texte. Il est d’une incroyable précision avec un rappel incessant: un bon musulman doit craindre Dieu, qui connait le moindre de ses agissements.

        Quant à l’explication de texte de la Bible, j’aurais aimé que vous explicitiez « plusieurs autres crimes ». Car quand il est question d’amour de Dieu pour nous, il ne s’agit pas de l’humanité, mais uniquement des croyants qui se prosternent devant lui. Là encore il faut lire la Bible dans sa totalité pour se rendre compte de sa réalité.

    • En fait, je pense que ces gens passent des messages codés directement par les médias officiels.

      En gros ils disent l’inverse….de ce qu’ils pensent.

    • contrairement aux mathématiques, ont peut généralement faire dire tout et n’importe quoi aux  » texte religieux  »

      en 1850, dans le sud de la chine, un illuminé, qui prétendait etre le frère de jésus et avoir été acceuilli au paradis ou on lui avait transplanté de nouveaux organes ( certainement la quèquète à rocco ? vu le harem qu’il aura une foi sacré roi du royaume de la grande paix céleste … ) lance une rebellion qui fera de 20 à 60 millions de morts suivant les auteurs.

  • Quel excellent article, merci beaucoup à Contrepoints et l’auteur. M. Aulnas est véritablement un de mes préférés.

  • Intéressant votre expérience.

    « La sacralisation du meurtre suppose une idéologie ou une religion instrumentalisée par des politiques pour justifier la transgression. »

    hélas, de nombreux passages du Coran, de nombreux hadiths, l’exemple de Mahomet sacralisent le meurtre.

    Face à l’Occident, l’Islam révèle ses contradictions. Les musulmans ont beaucoup de mérites quand ils parviennent à passer par dessus.

    • Il faudra parler alors des contradictions de l’Occident qui prétend répandre le bonheur et la liberté (ou plutôt le capitalisme) partout dans le monde, mais qui bombarde des peuples sur à peu près tous les continents

      • L’occident bombarde des peuples ! Ah oui hein, l’occident envoie des avions bombarder spécifiquement des civils partout dans le monde (à peu près dites-vous, merci pour votre indulgence…), et surtout des africains, des maghrébins, pour les obliger à être capitalistes, c’est ça ??

        Et pendant ce temps là, Saddam Hussein était un saint adulé de son peuple (un véritable dictateur et tortionnaire), Khadafi était un saint adulé de son peuple (surtout par les femmes, enfin, les plus jolies, et surtout celles qui étaient kidnappées pour servir d’esclave sexuelle dans son harem). Et la « barbarie islamique au levant », ils sont très humains aussi, surtout avec les chrétiens, les coptes, et même les musulmans qui ne sont pas assez musulmans pour eux passent au couteau à égorger.

        Mais tout ça, c’est la faute de « l’occident », c’est la faute des blancs capitalistes (ou pas), c’est la faute des Charlies Hebdo, on l’a bien cherché et on le mérite bien, c’est ça?

        Vous voulez que je vous dise ce que je pense de ce genre de réflexions qui ne cachent qu’à grand peine une haine de l’occident? Oui, des dirigeants, des pays occidentaux ont pris ou prennent encore des décisions, guidées par des intérêts économiques et géostratégiques inacceptables, et qui ont des effets dramatiques.

        Mais ce n’est pas « l’occident », qui vous gêne le plus, à mon avis, c’est la réussite des pays occidentaux, la prospérité, la stabilité, et la liberté dont on jouit dans ces pays, comparé aux vôtres sur le continent Africain. Cela vous insupporte de voir que la civilisation musulmane a fini par s’écrouler et disparaître face à la montée en puissance de l’occident à partir du 19ème siècle.

        Il faudra parler des contradictions de gens comme vous qui accusent l’occident de tous les vices et viennent y émigrer en masse, mais qui continuent dans leur propres pays à couper des mains (ou des cous), marier des fillettes de force, tuer des femmes violées, interdire toute liberté de culte, et j’en passe. L’occident n’est pas un modèle de perfection, mais n’a pas de leçons de vertu à recevoir de la part d’états islamiques comme ceux auxquels je fais allusion.

        • Sachez qu’un terroriste aura toujours une bonne raison, du moins pour lui.
          Si Saddam a été présenté par les USA comme l’incarnation du diable sur Terre c’est pas parce qu’il enfermait des opposants mais parce que son sous-sol était plein de pétrole.
          Soyons pas hypocrites. Et c’est sûr qu’aujourd’hui la vie en Irak et en Libye relève du paradis sur Terre …
          Il faut vraiment être le dernier des demeurés pour penser que ces guerres ont été déclenchés pour des raisons humanistes

          J’ai pas de haine pour l’Occident, mais pour la politique impérialiste de l’Occident, si vous étiez un minimum intelligent vous seriez capable de faire la différence.

          Et sachez que je suis français, je n’ai émigré nul part, donc votre condescendance et tous vos clichés archaïques gardez les pour vous parce que vous êtes en plein dans la diffamation et le racisme.

          • C’est la réponse du berger à la bergère. Si mon commentaire est raciste et diffamatoire, autant l’est le vôtre à propos de « l’occident qui bombarde des civils ». Clichés archaïques? Je l’ai inventé les « crimes d’honneur » au Pakistan? L’attentat des twin towers? C’étaient des tueurs, tout ces gens brûlés vifs dans des tours en flamme? Ces femmes vitriolées ou fouettées parce que victimes de viol, ou accusées d’adultère?

            Bien sûr que ces guerres en Libye ou ailleurs n’ont pas été déclenchées par charité, mais ce n’est pas non plus par charité que des chrétiens, peuples aussi anciens voire plus anciens que les musulmans, se font égorger au Moyen-Orient.

            Désolé d’être aussi véhément, mais tout ce que je dis c’est que des civils innocents payent des 2 côtés pour les conneries de leurs dirigeants, alors je ne peux pas accepter ces accusations graves et non moins diffamatoires selon lesquelles « l’occident » veut dominer le monde et bombarde des civils, parce que c’est faux. L’impérialisme est essentiellement américain, et la France n’est le toutou de l’oncle Sam qu’à cause de ses présidents. Les français n’ont rien à voir là-dedans et n’ont pas à payer le prix pour cela, pas plus que les habitants des pays d’Afrique. On peut se comprendre maintenant?

            • Mon commentaire est diffamatoire ? Parce que dire que la France a bombardé la Libye, les USA l’Irak, c’est diffamer ? Je vous conseille de revoir la définition du mot diffamation.

              Monsieur vous dites  » gens comme vous qui accusent l’occident de tous les vices et viennent y émigrer en masse, mais qui continuent dans leur propres pays à couper des mains (ou des cous), marier des fillettes de force, tuer des femmes violées, interdire toute liberté de culte, et j’en passe. »

              Sachez que j’ai rien à voir dans tout ça, c’est scandaleux de se faire traiter de la sorte, alors arrêtez de donner la leçon quand vous êtes pas capable de respecter votre interlocuteur.

              Bref, à partir du moment où le gouvernement français a réintégré l’OTAN, de facto il suit la politique américaine, qui j’insiste est impérialiste et dominatrice, quand on se permet de bombarder des pays étrangers pour y changer le gouvernement je vois pas comment on peut appeler ça autrement.

              Imaginez qu’un pays X décide du jour au lendemain de bombarder la France car le gouvernement français ne plairait pas à cet Etat X de détruire toute structure étatique, de placer un gouvernement pantinet de laisser l’anarchie et la guerre civile s’installer, comment le vivriez vous ?

              • « Sachez que j’ai rien à voir dans tout ça, c’est scandaleux de se faire traiter de la sorte, alors arrêtez de donner la leçon quand vous êtes pas capable de respecter votre interlocuteur. »

                Moi non plus je n’ai rien à voir avec tout ça. Je conspue BHL qui a poussé à la guerre en Libye, et je remercie Chirac, même si ç’avait pu être pour de mauvaise raisons, d’avoir refusé de participer à la guerre en Irak. Et je maudis Hollande de financer et armer les djihadistes en Syrie. Je refuse toute ingérence française à l’étranger qui n’aurait pas été explicitement sollicitée.

                J’ai heurté votre sensibilité, parce que vous avez heurté la mienne. Parce que je suis occidental, et fermement opposé à ce que vous dénoncez, je n’accepte pas qu’on fasse l’amalgame de « l’Occident-impérialiste-tueur de civils », qui est aussi insupportable pour moi que « l’Afrique-islamiste-égorgeuse d’innocents ».

                L’Amérique et l’Otan ne sont pas garants des valeurs de tous les pays d’Occident et de tous les occidentaux réunis, et si la Maison Blanche ne fait pas bombarder la France, elle ne se prive pas de tout faire en matière de manipulations et créations de conflits pour l’affaiblir, et toute l’Europe avec. Je suis consterné par nos dirigeants français qui suivent servilement, au détriment de nos intérêts et de ceux de nos amis étrangers.

                • J’ai heurté votre sensibilité ? En quoi ? Reprenez mes propos je n’y ai jamais dit que vous étiez responsable de quoi que ce soit, je parle de gouvernements, d’organisations.
                  Quand je dis l’Occident il semble évident que je parle des dirigeants occidentaux et français qui ont choisi de redevenir un vassal des Etats-Unis ( Sarkozy 2009 )

                  • Là vous êtes de mauvaise foi ! Ou alors inconscient de la portée de vos propos.

                    Car en effet, c’est qui « l’occident »? Je suis occidental. Vous commencez à comprendre? Ca vous semble évident que c’est l’amérique et toussa, mais ça ne l’est pas, tellement « l’occident » est accusé de tous les maux par les islamistes, par une proportion significative de gens issus d’Afrique en général, et même par nos dirigeants français.

                    Ou alors peut-être n’avez-vous pas l’habitude de voir un occidental se défendre, comme vous savez défendre l’Islam? Quand vous dites que l’Occident prétend apporter la liberté et en fait bombarde des civils, vous faites un amalgame, vous accusez implicitement les occidentaux en général de soutenir des guerres impérialistes et des bombardements de civils (ce qui est encore une fois faux: même les faucons de la Maison Blanche ne sont pas allés cibler pour le plaisir des civils). Je n’ai fait ce genres d’amalgame avec l’Islam que pour vous faire ouvrir les yeux sur la façon dont un occidental qui n’a rien à voir là-dedans peut le recevoir. Si vous refusez toujours de le comprendre alors bonjour.

                    • En langue faut il vous dire que je ne vous accuse de rien et que mes propos ont pour objet uniquement la politique extérieure des Etats occidentaux ?
                      Je n’ai jamais évoqué les peuples occidentaux, ou alors prouvez moi le contraire

                    • Ou alors inconscient de la portée de vos propos.

                      C’est plutôt cela. Un énorme amalgame.

            • Bien sûr que ces guerres en Libye ou ailleurs n’ont pas été déclenchées par charité, mais ce n’est pas non plus par charité que des chrétiens, peuples aussi anciens voire plus anciens que les musulmans, se font égorger au Moyen-Orient.

              Et les chrétiens ne sont pas les seuls à se faire égorger : tous les non musulmans sunnites y passent, même les chiites.
              Ce n’est pas flatteur du tout. Certains devraient en changer de couleur.

          • Je ne suis pas certain que c’est pour le pètrol pour Sadam, mais peut etre pour les USA de se faire rembourser des US$ 50 milliards qui ont soutenu Sadam pendant la guerre contre l’Iran… Sadam qui avait stabilisé l’Irak à sa manière savait que le pays avait besoin de calmer les religieux et autres petits chefs locaux pour moderniser le pays. Comme Kafafi l’avait fait en Lybie, qui au delà de son comportement de dictateur au gout prononcé pour la gente fèminine de rève, avait fait de la Lybie un pays riche pour un Etat africain. Le gros problème avec les musulmans , c’est l’indicipline, et la laicité. Chacun se dit bon musulman, car on n’a pas encore trouvé le moyen de stabiliser une lecture du Coran, sinon le faire èvoluer avec le temps pour en donner une lecture universelle en phase avec les liberté accordées dans les pays où la Foi n’est plus qu’une affaire personnelle. Tant que des pays utiliseront la religion comme pretexte ( comme Bush l’a fait et la Constituion amèricaine aura fait le necessaire pour arreter cette folie) il y a peu de chance que la fraternité entre les peuples soit possible. Je suis certain alors que les franco français de toutes religions refusent tout act criminel commandité par l’ètranger .Quand aux autres, la Loi est là pour y veiller. Un conseil : èviter les USA dans l’avenir. L’Oncle Tom a des dèfauts, mais au moins il veille à ce que ses citoyens sur son sol soient protègés des idées apportés de l’Etranger qui n’ont jamais fonctionnées. La tolérance est pourtant dans le Coran!

      • Vous délirez carrément.
        La Suisse bombarde des peuples sur tous les continents ❓
        Tenez-vous juste une fois un discours sensé ❓
        Vous faites de l’apologie du terrorisme.

        • En quoi je fais de l’apologie de terrorisme ? Dénoncer la politique des USA et de l’OTAN c’est être un terroriste ?
          Même BHL n’aurait pas dit mieux ( ou pire)

          • Vous répétez les arguments de ces gens là. En passant sous silence le reste qui est loin d’être négligeable.
            Vous êtes quand même confus : l’OTAN ne fait pas de politique. Ce sont les états qui la font.

            S’il est exact que les USA ont fait une erreur immense avec l’Irak, qui a envoyé les avions dans les tours à NY et dans le Pentagone ❓
            Selon vous, il est interdit de se défendre.
            Donc à cause des USA en 2003, ce que fait Boko Haram en brûlant les villages, tuant les gens, mettant les fillette en esclavage sexuel, et j’en passe, c’est justifié en retour ❓

            • Les arguments de qui ? L’OTAN envoie des bombes, c’est pas bien mieux, l’OTAN est un l’outil de vassalisation de l’Europe par les USA.

              De se défendre ? C’est quoi le rapport entre le 11/09 et l’Irak ? Absolument aucun.
              Où m’avez vous vu soutenir Boko Haram ? Vous pensez que je suis du genre à défendre des agressions de civils ( d’ailleurs Boko Haram fait beaucoup plus de mal aux Musulmans et Chrétiens nigérians qu’aux Américains)

              • c’est pas bien mieux, l’OTAN est un l’outil de vassalisation de l’Europe par les USA.

                Désolé, mais vous êtes très confus : ce n’est pas un outil de vassalisation. D’ailleurs la France en était sortie.
                Mais l’union fait la force face à un système comme le pacte de Varsovie.
                Y voire autre chose …. J’admire vos dons de voyance ❗ Vous voyez aussi à travers les murs ❓
                Cela pourrait être vachement utile :mrgreen:

                C’est quoi le rapport entre le 11/09 et l’Irak ?

                Vous ne lisez pas les commentaires ❓ J’y ai pourtant noté certaines choses ❗

                Quant à Boko Haram, ce n’est pas parce qu’il fait du mal à des musulmans que l’on peut se permettre de se taire.

                • La menace du Pacte de Varsovie en 2009 ? Pourquoi pas …

                  Non je ne les lis pas, expliquez donc.

                  Où ai je dit qu’il fallait se taire devant les agissements de Boko Haram ? Le mensonge et la perversion des propos d’autrui c’est une seconde nature chez vous ?

                  • Votre première nature, c’est l’amalgame confus hein ❓

                    • j’attends toujours que vous m’expliquiez l’amalgame que je fais.
                      Au pire je vous invite à commander un dico pour votre anniversaire ( Noël étant déjà passé)

                    • Bon, il vous faudra consulter vous-même votre dictionnaire, ou en acheter un :mrgreen: quel effort :mrgreen:
                      A défaut, il vous faudra attendre encore 11 mois 😀
                      Je vais quand même pas ouvrir le dico que j’ai dans le dos, non ❓

                  • Non je ne les lis pas, expliquez donc.

                    Si vous ne liez pas les commentaires, comment pouvez-vous affirmer cela :

                    Le mensonge et la perversion des propos d’autrui c’est une seconde nature chez vous ?

                    A moins de supposer que l’autre est un menteur par nature ❓

                    • C’est là le truc, un menteur ne peut croire personne. Pour avoir lu (plusieurs fois et des wahhabites) les textes sacrés. Vous pouvez mentir, voler et tuer, si c’est un infidèle … Il me semble que c’est assez clair, débattre avec un infidèle n’a pas d’importance, il n’y a pas de rationalité là dedans.

                    • oh que les textes religieux permettent un fine de traiter comme de la merde les infidèles n’est pas l’apanage de l’islam… toutes les religions monothéistes ont ça en option..et ont pratiqué..
                      la question est toujours le nombre de gens qui choisissent l’option intégriste.

                      Ce qui énerve un peu est que les gens attachés à leur « origine  » religieuse ne veulent pas voir ça, les religions monothéistes offrent autant un message de paix que d’intolérance..

                    • et à ce propos une vidéo intéressante

                      https://www.youtube.com/watch?v=DiEk-E5F1C0

                      bon pas vraiment intéressante, mais , je veux juste illustrer le fait que on peut faire des choses complètement con avec tout son cœur et qu’au fond c’est admirable, en fait non, j’adore.

                    • Vidéo assez déjantée.

                      Il a l’air conditionné dans son déguisement ?

                    • vous n’avez pas compris le message! cette vache qui danse est une marionnette de l’empire americano sioniste, à moins qu’elle ne dissimule un terroriste..foutu loi anti foulard…c’est forcement interdit aussi en france…va tout faire peter!

                    • Et cette vidéo elle n’est pas cool peut être ? Le peuple le plus fier qui se lève tôt pour travailler et qui produit des merveilles !

                    • pas de vache= pas de message

                    • Mais quand même le solo de guitare 2:11 ça vaut bien une vache !

                    • ben voyons, j’y vois la dépravation de l’occident, avec de beaux cheveux néanmoins, et la main de l’empire americano sioniste est ici si manifeste que je ne la mentionne pas.
                      quoique quà à la seconde lécture,aleossky ce serait bien cryptocommuniste, mais comme les cryptocommunistes ne sont qu’un faire valoir des americanosionistes ça ne change rien sur le fond.

                    • Justement c’est suspect, car il n’a pas l’air conditionné. Forcément double message.

                    • ça vous arrive de faire prouve d’humilité, de laisser votre orgueil de coté et d’admettre que j’ai raison? c’est si difficile de communiquer de nos jours?

                    • que j’ai raison?

                      Mais oui vous avez raison !!!

                      N’empêche que c’est inhumain de s’agiter dans un gros isolant, il risque le coup de chaud. C’est d’autant plus suspect…

                      Ce qu’il y a de bien dans ces messages, c’est qu’ils peuvent avoir plusieurs significations.
                      Chacun en retient une selon sa sensibilité.

                    • il s’agit d’un contrat entre le patron et le travailleur et là où je vois un travailleur heureux le bolchevik que vous êtes me parle de souffrance au travail; c’est bien l’isolation et en plus c’est écolo…vous êtes contre l’isolation c’est ça? vous voulez aussi des frontières passoires qui laissent passer les terroristes?
                      je suis charlie moi monsieur ( *) et vous êtes un charlot monsieur!
                      vous n’etes pas un michelC vous etes un michelF- non mais!

                      (*) je déclare être de tout coeur avec le mouvement identification à charlie sauf pour c’est quand que je suis pas d’accord avec.

                    • il s’agit d’un contrat entre le patron et le travailleur et là où je vois un travailleur heureux le bolchevik que vous êtes me parle de souffrance au travail; c’est bien l’isolation et en plus c’est écolo…vous êtes contre l’isolation c’est ça?

                      S’il tient le coup.

                      vous voulez aussi des frontières passoires qui laissent passer les terroristes?

                      De toutes façons, elles ne seront jamais étanches.

                      Et cela fait parti du complot.

                    • La pression sociale est forte :

                      «La liberté de ne pas croire n’existe pas dans les pays musulmans»
                      Le marocain K. el Gh. revendique le droit d’être athée dans un pays musulman. Son combat pour la liberté d’expression l’a contraint à quitter son pays pour se réfugier en Suisse en 2011

                      Kacem el Ghazzali a dû quitter son pays, le Maroc, parce qu’il a publiquement déclaré son athéisme. Menacé de mort, il est entré en contact avec l’ambassade helvétique au Maroc et obtenu un visa pour la Suisse. Depuis 2011, il vit à Zurich.

                      L’athéisme n’est pas permis au Maroc?

                      La culture islamique ne fait aucune place à la non croyance. Devenir athée, c’est un acte de trahison. On est automatiquement perçu comme un étranger à sa propre société. Cette culture n’accepte pas la liberté de ne pas croire, elle n’autorise pas l’individu à faire ses propres choix, à penser par lui-même.

                      Quel a été votre cheminement?

                      Mon histoire, ce n’est pas seulement celle de quelqu’un qui devient athée. Dans ma communauté, j’ai revendiqué le droit de l’être, d’être accepté comme citoyen, comme humain. J’ai écrit des articles sur un blog. Certains ont été publiés dans la presse britannique. J’étais aussi très actif avec les ONG des droits de l’homme au Maroc. J’ai reçu des menaces de mort. La pression devenait trop forte. J’ai alors pris contact avec l’ambassade suisse et j’ai obtenu un visa. Je suis parti du Maroc pour la Suisse en 2011. Depuis, je vis à Zurich. Et je suis intervenu plusieurs fois au Conseil des droits de l’homme de Genève au nom de l’ONG International Humanist and ethical union (IHEU), spécialement à propos de violations des droits de l’homme dans les pays musulmans.

                      La réaction de pays musulmans à la nouvelle caricature de Mahomet en une de Charlie hebdo ne vous a pas surpris?

                      Non. Dans les pays musulmans, c’est banal. Tout musulman, même modéré et libéral, ne supporte pas l’idée de liberté d’expression. Il se trouve offensé pour un oui ou pour un non. Même si c’est de la part de quelqu’un qui n’est pas musulman ou qui a quitté l’islam. Le seuil de tolérance est très bas. Pour les islamistes, c’est pire. Dans leurs mosquées, les chrétiens et les juifs sont traités de singes ou de porcs. Si j’étais un immigrant né en Europe qui va à la mosquée dans un pays musulman et que je parle de mes voisins chrétiens ou juifs, cela m’exclurait aussitôt de la communauté.

                      Il y a beaucoup de gens qui pensent comme vous dans les pays musulmans?

                      Il y en a eu avant l’islam, pendant et il y en aura encore après. On n’en entend pas parler parce qu’il n’y a pas de réelle liberté d’expression dans les pays musulmans. Avec les réseaux sociaux, cette expression devient possible. Je reçois beaucoup de messages de jeunes qui vivent dans des pays musulmans. D’Egypte, beaucoup, d’Arabie saoudite ou du Pakistan. S’ils rejettent la religion musulmane, ce n’est pas pour se convertir, c’est parce qu’ils se déclarent agnostiques, sans croyances.

                      Est-ce différent d’être athée en Occident ou dans les pays musulmans?

                      Pour ceux avec qui j’ai été en contact en Occident, c’est un peu une mode, ou le fruit d’une éducation rationaliste. Pour moi, c’est un choix politique. Je m’oppose à la charia, la loi islamique. Je conteste les lois civiles inspirée par l’islam. Dans un pays musulman comme le Maroc, il y a un prix à payer à cet engagement. Il est cher. Car les autorités parlent au nom de Dieu. Mohamed VI, roi du Maroc, est commandeur des croyants. En 2012, le haut conseil de la religion a déclaré que le rejet de l’islam, l’apostasie, valait condamnation à mort. Ce qui est contraire à la constitution et en violation des droits de l’homme.
                      (TDG)

        • J’aimerais bien que vous m’expliquiez en quoi mes propos sont inconscients.
          Au moment où on parle le plus de liberté d’expression on aurait pas le droit d’être en désaccord avec la politique extérieure américaine et de l’OTAN ?

          • Vous mélangez tout et mettez tout dans le même panier, un immense amalgame.
            En plus vous faites passer les dirigeants pour de parfaites brutes, et si G.W.B. l’a peut-être été, ce n’est pas le cas des autres.

            Quand vous dites que les USA ont attaqué l’Irak pour le pétrole, les USA savaient déjà qu’ils possédaient des ressources. Au contraire, ils prenaient le risque d’être pris de court et de ne pas en avoir assez.

            • La France depuis 2009 se lie à la politique américaine et la reproduit ( cf Libye).
              Pas avoir assez de quoi ? Parce que vous pensez que c’est l’immense humanisme américain qui a présidé à la décision d’agresser l’Irak ? Moi je dirais plutôt que ce sont les lobbys de l’armement et pétroliers américains

              • c’est l’immense humanisme américain qui a présidé à la décision d’agresser l’Irak ?

                Peut-être que quelque chose vous échappe. Des faucons (ou de vrai …) avaient dans l’idée de faire quelque chose de bien pour la région. Au final, cela leur a coûté des centaines de milliards de $.
                Libre à vous de penser : bien fait ❗

                Oui, et pour finir : l’immense humanisme de DAECH et d’Al Qaeda :mrgreen: Méga ricanements.

                • On y croit…

                  Donc pour vous toute personne en désaccord avec la politique étrangère américaine est un partisan de Daesh ?
                  Eh ben, quel sens de la mesure…

                  • Vous persistez malhonnêtement à nous faire dire ce que n’avons pas dit.
                    Savez vous faire autre chose ❓ :mrgreen:

                    • @Hichem,

                      Je n’avais pas encore eu le temps d’intervenir, mais je dois dire qu’alors qu’au debut vous disiez des choses parfaitement justes – intelligentes et verifiables – quand a l’origine du changement de l’enseignement et de la pratique de la religion Musulmane en France, des courants populaires Nord Africains d’un cote et Wahhabite de l’autre, je dois dire que cela fait deja quelques commentaires ou vous avez commence a deraper fabuleusement avec votre fixation sur l’imperialisme Americain – aide par l’Otan.

                      On est ici typiquement dans le domaine d’une politique fiction totalement inverifiable.

                      Maintenant quant a l’interventionnisme de L’Otan , ou des Nations Unis, ou Americaines, je ne crois pas me rappeler qu’il y ait eu du petrole en Afganistan. Si vous en trouvez, soyez gentil de m’envoyer un lien.

                      Rappelons au passage que, depuis la deuxieme guerre mondiale, les Etats Unis et les pays Occidentaux, ont souvent cru bon d’aller aider les peuples en difficulte face aux extremismes de tout genre.

                      Mon grand-pere et son frere furent tues par les Nazis et je suis bien heureux que l’oncle Sam ait decide de traverser l’Atlantique pour venir nous aider, meme si a l’evidence, en aval, le plan Marchal a rapporte quelques sous aux liberateurs. Et cela ne me derrange pas le moins du monde, peut-etre parceque je suis liberal et pragmatique, la real-politik est la seule qui soit.

                      Pour le reste on est dans les etendues infinies du reve.

                      Je suis persuade que les Musulmans du Kosovo aient ete egalement ravis de recevoir l’aide internationale et d’echapper aux charniers. Et je ne me rappelle pas qu’il y ait eu du petrole au Kosovo…

                      La campagne en Afganistan etait clairement post 9/11, et comme je le disais deja plus haut, je ne crois pas qu’on y ait trouve du petrole non plus.

                      L’Irak fut une erreur et il y avait du petrole. Rappelons quand-meme que Sadam avait envahi le Koweit et que l’Arabie Saoudite fut par ailleurs tres heureuse de cette intervention. La Syrie est un pays petrolier qui risquerait de tomber dans la nebuleuse extremiste. Et qui a aussi du petrole. Accessoirement.

                      La verite, c’est que parfois les pays que l’Otan ou l’UN viennent aider ont du petrole.

                      Et que parfois ils n’en ont pas.

                      Il ne s’agit pas non plus de colonialisme ou d’imperialisme, mais bien d’avoir la volonte de defendre les interets de ses amis et nos propres interets. Parceque au dela des discours – de tous les discours – telle est la nature de la politique et de la diplomatie internationale. Dans le domaine de la politique internationale, tous les pays sont la pour defendre leur beefsteak. Les pays Musulmans, Chretiens, les Israeliens, les boudhistes ou les Shinto.

                      Parceque telle est la nature du monde.

                      Et pas seulement les pays de l’Otan et les Etats Unis.

                      Et en ce qui concerne la penetration ideologique du territoire Francais par les freres Musulmans en provenance d’Egypte et des imams envoyes par l’Arabie Saoudite, vous ne pensez pas que la presence du petrole en Arabie Saoudite ait aussi participe au probleme de la diplomatie du panier a crabes ?

                      Ou il soit difficile de mettre la main et encore plus de l’enlever sans se faire pincer les doigts…

                      Le gouvernement Francais connaissait deja tres tot cette situation, et le rapport des renseignements generaux sur la question du foulard, et la pratique de la religion Musulmane en France, a ete presente au parlement des 1995. Voila donc 20 ans que nos politiciens sont au courant de cette derive ideologique et du passage progressif d’une pratique Berbere, appaisee et tolerante, a une pratique dure en provenance du moyen Orient – et qu’ils ont decide de ne rien faire.

                      Je me repete – mais c’est dommage pour cette fixation post imperialisme Occidental, parceque sinon votre analyse de la genese de la presence Musulmane sur le sol Francais etait interessante, et de premiere main puisque vous etes issu vous-meme de l’immigration et que vous pouvez donc en parler de ce point de vue la.

                    • Bonjour inanutshell .

                      Et pas de pétrole en Serbie. C’est drôle, la mémoire est TRÈS sélective et l’on ne retient que ce qui arrange.
                      Et pourtant au Kosovo, combien de civils serbes ont disparus, certains pour leurs organes ❓

                      Le monde n’a pas changé : Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Sauf nous bien sûr.

                    • Vous parlez de malhonnêteté, laissez moi rire

  • Quel constat !!!
    Bravo …
    En tant que médecin rural peu confronté aux conflits culturels j’ai suivi une famille d’origine Algérienne dont une des filles est l’ami d’une des miennes.
    Quand la soeur ainée de 17 ans est rentrée de grandes vacances mariée à un type de 35 ans son ainé quelle surprise !!!
    Elle a pris de la distance avec sa famille qui est partie dans le sud vers Toulouse et je l’ai épaulée pour sa séparation. Par la suite elle a rencontré un … Tunisien !!! et j’ai été chapitré pour ne rien dévoiler.
    Maintenant elle mène sa vie heureuse et sa soeur plus jeune vit comme elle en a eu envie loin des traditions.
    Comme quoi ils et nous pouvons évoluer mais c’est plus facile quand la concentration est plus diluée car il n’y a pas la pression sociologique des autres …

    • Cela dit les mariages forcés restent quand même très marginaux aujourd’hui, du moins chez les familles maghrébines. Il y a des mariages arrangés, mais très rarement forcés ( en tous j’en ai jamais eu écho dans mon entourage/voisinage)

      • et encore heureusement …

        chez les occidentaux, les mariages arrangés ( à part peut etre pour les têtes couronnées ) sont égale à zéro.

        le problème du monde arabo musulman n’est pas qu’il soit en retard sur les autres ( occident et asie orientale : tous les pays est asiatique ont rattrapé leur retard sur l’occident en une génération , le japon à la fin du 19ième, taiwan et la corée entre 1960 et 1980, la chine continentale entre 1980 et 2010 ) mais qu’il semble vouloir retourner en arrière…

        • Y a rien de honteux à un mariage arrangé, tant que chacun y apporte son consentement.

          La raison est simple : les gouvernements laïcs pan-arabes des années 60-70 ont tous échoué, or la seule alternative politique c’est les courants du type Frères musulmans, logiquement les gens se sont tournés vers ces partis, mais ça ne durera pas, en Tunisie et en Egypte cela a duré à peine 2 ans.
          La montée du religieux est un phénomène visible dans de nombreux endroits du monde ( USA, Russie…) ce n’est pas propre au monde arabe.
          Le vrai problème du monde arabe c’est sa politique de développement, tant que les problème de la pauvreté, du chômage des jeunes, de la corruption ne seront pas réglés, une frange importante se tournera vers les partis extrêmes.
          Cependant je dissocie bien l’Islam ( religion) de l’islamisme ( idéologie politique)

          • « logiquement les gens se sont tournés vers ces partis, mais ça ne durera pas, »
            Seul le temps tranchera, mais je suis plus pessimiste que vous.

            « La montée du religieux est un phénomène visible dans de nombreux endroits du monde ( USA, Russie…) ce n’est pas propre au monde arabe. »
            Le monde traditionnellement musulman est envahie de propagande wahhabite, ça laissera des traces. Et en général les institutions étatiques et de droit qui la composent sont bien plus fragiles que celle des USA.

            • Envahie oui en non, pour allez régulièrement le courant salafiste est quand même ultra minoritaire. Vous me direz que l’Algérie a été vacciné au prix d’une douloureuse guerre civile.

              • L’Algèrie n’a rien à voir avec une dictature. Le dire ce serait une agression. Pourtant les tèmoignages d’officiers de l’armée profondèment attachés à leur pays, convaincus de leur mission salutaire contre les èlus au suffrage universel, ont finalement choisi de dèsobèir sur l’application des techniques emplyées par l’armée française pour obtenir du renseignement et ont du quitté l’Algèrie de leur coeur. Ces 200 000 morts dont la france n’a jamais voulu informé son peuple car 10% des français ont beaucoup de racines dans ce grand pays. Oui j’ai ètè èmu de lire des livres ècrits en exil par ces soldats algèriens. faut-il ètre aveugle pour ne pas se rendre compte que tout est bon pour prendre ou garder le pouvoir. Certains utilisent la religion, d’autres le mensonge, souvent la menace, et parfois la guerre civile…

          • le mariage arrangé n’est pas honteux ?

            Quand il consiste à gruger l’administration d’un état en vue d’obtenir la nationalité, désolé que je ne ne vois pas ça sous un très bon œil.

            Mes amis d’origine algérienne, français ou pas, se sont tous vu proposer des femmes. A chaque fois qu’ils retournent au bled la pression est importante.
            Songez juste que l’on m’a même proposé un mariage arrangé contre 15k euros…. chose que j’ai évidemment refusé.
            Un de mes amis, algérien, qui à connu une rupture et, en crise sentimentale envisageait, de prendre une épouse de là-bas…par dépit.

            Des cas de mariage arrangé ou le mari entretient femme et famille au bled et une autre ici sont courants.

            Le frère d’un de mes amis algérien s’est marié au bled avec une femme qu’il n’avait rencontré qu’une seule fois.

            C’est triste car ce type de mariage tourne souvent en peau de chagrin, la femme est souvent très démunie et subie la pression sociale du groupe.

            Après, oui, en France il y a beaucoup de divorce et d’affaires sordide mais c’est quand même très différent.

            Sans compter la situation des femmes en algérie qui est lamentable… mais bon , ce n’est pas mon pays…. Cependant, cela se transpose ici, les femmes célibataires française d’origine algérienne sont souvent sollicitée de manière insistante pour trouver un mari qu’elles n’ont jamais vu.
            J’en ai connue deux. Elles ont refusée. Leur familles les a reniée, répudiée. L’une à sombré dans l’alcool, l’autre dans une forme soft de prostitution.

            • Vous confondez bcp de choses, un mariage arrangé n’est pas forcément un mariage de papier, par exemple l’an dernier j’ai un ami d’enfance qui voulant se marier a demandé à ses parents de lui trouver une femme, et de l’autre côté une fille ( de France je précise) voulait se marier, les parents se connaissant ont fait se rencontrer les deux protagonistes, ils se sont plus et se sont mariés, aujourd’hui ils attendent un enfant et je pense que ça se passe plutôt bien entre eux.
              C’est un mariage arrangé, mais pas pour les papiers ( puisque tout deux français), d’ailleurs même chez les non maghrébins il est courant qu’une connaissance mette en relation deux personnes, c’est aussi une forme d’arrangement, dans le temps on appelait un entremetteur …
              Puis il faut savoir qu’en matière de mariage il y a très peu de certitudes dans tous les cas, le taux de divorce dans la société française est très élevé, et je ne pense pas que ça soit à cause de mariages arrangés

              Pour votre dernier paragraphe vous parlez de mariage forcé, pas arrangé, c’est différent.
              Et l’on ne peut pas comparer les Algériennes d’Algérie et celles de France, celles d’Algérie ne refusent pratiquement jamais un mariage pour la simple raison qu’elles veulent sortir du terrible ennui du foyer parental, ce qui fait qu’elles acceptent le premier venu, parfois même quand leurs parents ne sont pas très favorables. C’est très difficilement comparable

              • A en juger par ces différents témoignages, le mariage arrangé n’est finalement pas si « marginal » que ça, pour reprendre votre terme.

                Et je pense que mariage arrangé rime forcément avec mariage forcé. Pas obligatoirement forcé par la famille, les proches, la communauté, mais aussi forcé par la situation, par exemple, comme vous le décrivez vous-même, pour « sortir du terrible ennui du foyer parental ». Vous employez le mot « terrible », ce n’est pas anodin.

                Cela dit, les français se félicitent du mariage d’amour par consentement mutuel, et ça donne 50% de divorces et toutes les « recompositions » familiales qui vont avec. En fait, il faudrait plutôt parler de « décomposition », mais ce n’est que mon avis d’affreux conservateur ^^.

                Comme disait je ne sais plus quel comique, le mariage, quand on l’a inventé, on ne se doutait pas qu’un jour, on vivrait aussi longtemps! Mais en conclusion je ne peux que blâmer notre génération qui a perdu le sens et la valeur du mot « engagement ». Un mariage est un engagement, un contrat, et peut-être même un serment. Aujourd’hui, dès que ça dérape, on envisage de faire ses valises plutôt que de renouveler son engagement et développer sa fidélité.

                Hors-sujet? Je ne pense pas: les gamins ont cet exemple, et ça donne ce qu’on voit, et on a ainsi des raisons de penser ce qu’on pense! 😀

                • J’ai dit que les mariages forcés et contraints étaient marginaux, les mariages arrangés un peu moins ( ça reste quand même une minorité), et je ne vois pas pourquoi ils seraient des mariages forcées, à partir du moment où la volonté de se marier est partagée par l’homme et la femme.
                  Quand je parle d’ennui c’est par rapport à la vie qu’a une jeune fille en Algérie, une jeune fille en Algérie ne travaille pas, ne sort pas ( où alors de temps en temps avec sa mère), reste à la maison toute la journée … C’est pour ça qu’elles sont autant pressées de se marier, aujourd’hui généralement les parents laissent le choix du mari à leur fille, donc on peut parler systématiquement de mariage forcé.

                  Et comme vous le dites un mariage d’amour n’est pas non plus un gage de réussite loin de là, la relation copain/copine n’a rien à voir avec la relation mari/femme ( vie commune, responsabilités …) et ça bcp l’apprennent à leur dépends.
                  Un mariage réussi doit être basé sur un consentement mutuel, mais l’amour n’est peut-être pas une condition sine qua non à la réussite d’un ménage.
                  Par exemple la génération de mes parents, les époux étaient mariés très jeunes sans se connaître, pour autant aujourd’hui ils sont mariés depuis 40-50 ans, très peu de divorces chez ces personnes là. Même si je pense que ce modèle là n’est plus possible aujourd’hui.

                  Et comme vous le dites les divorces et séparations sont catastrophiques pour une société, quoiqu’en diront certains, un enfant a besoin d’un père et d’une mère.
                  Sans vouloir faire de la sociologie de comptoir, de mon expérience ( pas personnelle mais à partir de mon entourage), les enfants qui grandissent sans père, dans des familles recomposées … souvent ( pas toujours) sont plus fragiles que la moyenne. C’est ce que je constate, il doit surement y avoir des études sur le sujet, c’est à creuser

  • Pourquoi cela ne marche t’il pas ?
    Oh, mais c’est très simple :

    Adapter l’Etat « laïque » dans des zones « désintégrées » c’est comme de pisser dans un violon.
    Alors que faire ?
    Donner l’envie de s’en sortir…simplement.

    Si la compétence était une qualité reconnue et non pas étouffée par la connivence d’Etat et autres lobby rattachés, n’importe qui pourrait gagner sa vie en travaillant.

    Comprenez bien qu’un jeune des banlieues préfère vendre du shit et se faire 10 000€ par mois, que de se faire crier dessus dans un bureau pour 900€ tout en payant des taxes, des impôts, le loyer, la bouffe….

    Le vrai problème n’est pas la banlieue, c’est le barrage de nos élus au développement harmonieux de la population.
    Proposition:

    Donnons les places de HLM au centre de Paris et logeons nos élus en banlieues.
    C’est en gros le seul moyen efficace pour qu’ils comprennent !

  • Où vivez-vous ? Il semble que vous soyez tous blindés et issus d’écoles protégées du centre-ville ou privées.

    Moi je suis issu de la banlieue, école de la république envahi d’imbéciles qui avaient zappé le 1er précepte de l’Islam : « L’islam c’est le savoir ». Ils refusaient de s’instruire comme le demande leur prophète, ensuite sélectionnent les sourates qui vont nous embêter et leurs soeurs et mères.. Tu ne peux pas, si tu ne t’es pas instruit, appliquer quoique ce soit. Personne ne le leur rappelle ?
    Enfin nous les Cathos et Juifs on s’en est sorti, on se retrouve régulièrement, on a des postes avec des salaires plus que confortables.. Alors les clichés du style : Ghetto = fin de vie, ou échec scolaire ou meurtre, il faut arrêter..

    Celui qui veut : peu. Les Musulmans s’en sortent aussi, malheureusement, ils ne sont pas très « amis », n’aimant pas les retrouvailles… Mais on suit leur carrières..

    Villepin avait le contrat clé : pour intégrer un max. : Pas de garanti d’emploi : à la moindre erreur : viré sans préavis…Pas possible d’arriver en retard ou de se voiler le jour après la signature du contrat définitif, sinon : dehors…
    Le patrons frileux, pouvaient ouvrir leurs portes à la diversité.

    Les BOBOS de gauche n’en voulaient pas, et l’ont saboté pour protéger ces emplois pour leur progénitures..(les belles âmes s’arrêtent ou commencent leurs propres intérêts).

    Un perte sans précédent pour le mieux vivre ensemble.

    • parfaitement, le problème, c’est les bobos, s’ils n’existaient pas, il faudrait interdire de les inventer …

    • l’échec dans les banlieues à mon avis c’est loin d’être un problème de religion.

      • Certainement, mais la religion s’est imposée comme solution de cet échec.

        • L’islamisme plus que l’islam.

          • L’islamisme c’est l’islam en activité.
            L’islam c’est l’islamisme en sommeil.

            Ferhat Mehenni (poète kabyle).

            • L’islam = religion
              islamisme = idéologie.
              Ne comparons pas n’importe quoi

              • pas d’accord avec cette vision des choses, plus généralement les religions monothéistes prises ou de façon intégristes au pied de la lettre ne s’accommodent que d’un régime théocratiques..
                Mais tout tient à la définition des musulmans ,des catholiques chrétiens et juifs…

                Et le jeu à 10 centimes après un acte odieux commis par une personne au nom de sa foi est de déclarer que ce n’est pas un bon croyant…c’est facile ça…

                Il n’y a peu de catholiques en France ..les gens se disent chrétiens ou catholiques mais sont rarement dogmatiques, pareillement les musulmans de cultures sont parfaitement intégrables…mais les religieux intégristes finissent toujours par vouloir imposer leurs lois aux autres, il suffit d’écouter le pape qui a de façon déguisée « compris » celui qui se venge d’une insulte faite à son dieu , avec une comparaison hallucinante avec celui qui insulte une mère…

                Je respecte les croyants…à la seule condition qu’ils me respectent…. jamais un croyant intégriste ne peut accepter une personne qui affirme ne pas croire en l’existence de dieu.

                Il n’y a qu’un dieu pour un croyant monothéiste c’est indiscutable et incontestable..il y a des paix armées, des tolérances mais toute montée intégriste liée à une lecture particulière et rigoriste des livres saints conduit à au mieux de petits conflits religieux au pire des massacres.

                Le catholicisme, le judaïsme l’islam sont des problèmes car ce sont des idéologies religieuse, mais ce sont des idéologies , pas les croyants, car leur foi est souvent très élastique.

                • Le problème c’est que vous ramenez systématiquement la pratique religieuse à l’intégrisme.

                  • Pas du tout, la confusion vient de la définition des musulmans chrétiens, juifs, ceux qui suivent « le » dogme sont intolérants pas essence et l’intégrisme reste une idée relative, expliquez moi donc à quels points du dogme permettent de différencier les intégristes des autres???
                    ..mais la masse ne suit pas le dogme, ils ont simplement la religion de leur parents, c’est comme une étiquette qu’on vous colle et qui n’a pour conséquence que vous suivrez quelques rites religieux alors qu’ au quotidien les gens vivent dans le péché ( mortel).
                    Vous vous dites musulman mais vous n’êtes absolument pas intégriste..vous n’avez pas une lecture sans interprétation humaniste..

                    Marre de ces machins mal définis… nous avons des gens qui nous expliquent qui sont les bon musulmans ou catholiques..mais changez de pays..et tout change..

                    La conséquence de ma définir les termes de base..c’est cette série de post..en l’occurrence aujourd’hui le sujet polémique c’est qui sont les musulmans.

                    C’est idiot mais si on commençait pas définir clairement ce qu’est un musulman…ce qui distingue un musulman intégriste d’un musulman non intégriste…on avancerait un peu..et quand je dis définir..je veux dire qui me permet de rattacher tel personne à un groupe plutôt qu’un autre sinon TOUS les discours qui incluent l’idée des musulmans comme un groupe sont vides de sens.

                    Dans ce registre polémique on a la définition du français , pour moi c’est clair (sauf pour les nouveaux nés!), c’est une personne qui a la nationalité français…mais alors on va vous parler de vrai français… ça fait ch….

                    soyez clairs! ah désolé je suis souvent confus moi même , je veux dire, utilisez des termes définis clairement..et on cause.

    • 100% d’accord avec vous Guangdong.

  • L’article a le mérite de relater le vécu de l’auteur, et de son empathie pour ses élèves.

    Je voudrais vous parler du rôle de parent. Depuis que j’ai une expérience directe de ce « métier », j’éprouve ce qu’est l’art d’éduquer des enfants. Cadrer, répéter, patienter, intéresser, faire découvrir, rassurer, consoler…etc. ça prend beaucoup de temps, c’est un investissement humain pour la génération qui vient. J’ai acquis la certitude que l’égalité des chances advient à la naissance (en bonne santé) et que c’est le couple parental qui est l’acteur principal et responsable pour que ces chances se concrétisent. Peu à peu l’enfant puis l’ado prendra de l’autonomie dans ses méthodes de travail, et des choix d’orientation.

    Les moyens du maître d’école sont donc limités par le soutien accordé à l’élève par sa familles. Sans lien avec celle-ci que peut bien faire l’instituteur si l’élève décroche ?

    Si éduquer est un art et beaucoup d’attention, tous les parents ne connaitrons pas les même succès dans leur oeuvre éducative. Notre condition humaine est d’avoir dépendu durant notre enfance de l’éducation de nos parents. C’est ici que le concept d’égalité des chances apparait comme un miroir aux alouettes pour les tenants de l’égalité des conditions.

    Sauf à instruire au rabais, ce qui est le contraire de la vocation d’une école, un vrai crime contre l’esprit, et un manquement à l’épanouissement de chaque enfant, les élèves auront au fil de leur scolarité des résultats de plus en plus inégaux. C’est l’ordre naturel des choses.

    Il appartient à la société et à son pouvoir politique de permettre l’accès à des emplois pour tous les niveaux scolaires. C’est pas compliqué : laisser faire la société civile, et prélever moins d’impôts.

    Mais ce serait trop simple ! On pourrait se passer des services de nos politiciens professionnels ! Alors Acte Ier ils ont bridé l’entreprise par les taxes et raréfié l’emploi. Puis Acte II ils ont présumés des discriminations dans les recrutements. Enfin Acte III un ressentiment est né face au chômage durable et persistant, aggravé dans certaines communautés par le clientélisme politicien.

    L’école n’est pas coupable. Chaque parent peut s’investir dans le triangle éducatif parent-élève-enseignant.

    • L’école n’est pas directement coupable. Le rôle de l’école est avant tout d’instruire et non d’éduquer.
      Simplement sa mission a évolué dans le mauvais sens. On en enseigne la doctrine de la médiocrité et des enseignements complétement en décalage avec les besoins du marché du travail et de son économie.

      • « L’école », en l’occurrence, ce ne sont pas que les profs. Ils subissent une situation qui désespère aujourd’hui la majorité d’entre eux. Ils sont les victimes du réformiste pathologique qui détruit les apprentissages depuis quarante ans. Les responsables de la débâcle scolaire, ce sont les instances dirigeantes de l’Education nationale (le mammouth). Les syndicats sont inféodés depuis une éternité, et par connivence idéologique, à une bande de cinglés, militants d’un égalitarisme forcené, auxquels nous devons ce changement de mission de l’école qui l’a conduite au désastre actuel, mission qui n’a pas évolué avec l’air du temps mais par la volonté de cette clique qui comprend les inspecteurs (des travaux finis) qui n’ont jamais tenu une classe mais plient l’institution gré de lubies qui sabotent la scolarité du quart d’une classe d’âge et plombent leur avenir.

        Cette Nomenklatura anti-élitiste ( sauf pour ses rejetons) est obsédée par la volonté de niveler par le bas et bride les cracks pour faire gagner les tocards, disait De Gaulle qui le leur reprochait déjà, peu avant de quitter le pouvoir.

        Par ailleurs, aucun système scolaire digne de ce nom ne devrait se conformer aux  » besoins du marché », mais former de futurs citoyens-électeurs capables de comprendre le monde. On en est loin!

  • Les enfants, les filles, les hommes… Je crois que vous avez oublié la pire part de l’Enseignement de la république : les jeunes garçons.

    Le problème des filles a trouvé sa solution. Pas celui des garçons.

  • Non, personne ne mérite de mourir pour un dessin, mais pour autant c’est pas parce que ces journalistes ont disparu dans des circonstances dramatiques qu’il faut se » prosterner » devant leurs travaux.
    Les caricatures de ce journal ( contre le Prophète Mohamed, mais aussi contre la religion chrétienne et les autres …) me faisaient gerber le 06/01/15 et me faisaient toujours gerber le 08/01/15, non pas pour les dessins en tant que tels mais pour le message qu’ils véhiculaient.
    Après on sera tous d’accord pour dire que ce qui s’est passé est scandaleux et injustifiable ( pensées particulières pour les victimes policières et les autres oubliés du massacre)

  • Pauvres enfants perdus de la Républiques … Cela me peine beaucoup que de lire ce triste constat. Pauvres petites créatures pleines d’amour et de tolérance devenues méchantes à cause de la mauvaise république raciste …
    Vous n’en avez pas marre de ce misérabilisme aveugle ? Il est grand temps que notre société arrête de se remettre en question à chaque fois que de la racaille viole les lois ! Les individus sont RESPONSABLES de leurs actes. Toute tentative d’explications de ces derniers n’est qu’une justification déguisée de l’injustifiable.

    • « Toute tentative d’explications de ces derniers n’est qu’une justification déguisée de l’injustifiable. »

      Non c’est juste la différence entre une conversation de PMU et un débat argumenté.
      Le monde c’est pas que  » y a des méchants et des gentils ».
      C’est en recherchant les causes qu’on évitera de nouvelles tragédies de la sorte

      • >>> Message modéré.

        • Plus que le nombre je pense que le problème est la concentration.

          Pour ce qui est de l’émigration je vais vous parler de mon cas, moi je suis né en France, mais mes deux grands frères sont nés en Algérie, monsieur on parle d’une époque où les gens n’avaient pas de quoi manger, quand mes frères avaient faim ma mère me racontait qu’elle allait dans les champs ramasser des herbes pour les donner en infusion à ses enfants pour seule nourriture. Ni vous ni moi n’avons connu la vraie misère. Ensuite mon père a rejoint son frère en France pour y travailler comme ouvrier dans une usine automobile et ensuite il a fait venir sa famille.
          Doit on comparer mon père à un Adolf Hitler ? Lui qui a toujours travaillé honnêtement et respecter les lois françaises ?

          Sinon je n’ai pas compris la fin de votre message, personne n’a parlé de conversion de quoi que ce soit

          • ça c’est ce qui gêne forcement quand on dit les musulmans… ça ne définit pas un homme..ou une femme..
            le simple fait de parler des musulmans et zou s’engage dans une voie sans issue…

            avec un qualificatif ça va mieux…mais c’est le qualificatif qui importe…

            Les terroristes ont déjà gagné cette manche, la religion est redevenu un sujet, et elle est devenus aussi un outil de transformation de jeunes qui étaient simplement avant des gosses s’immigré délinquants qui maintenant peuvent commettre leurs rapines avec une autoabsolution.

          • >>> Message modéré.

            • ça tombe bien je ne vous ai accusé de rien, ça veut dire quoi squatter votre maison ? Vous dites n’importe quoi.
              Et comparer l’immigration et la colonisation c’est du grand délire, personne n’a exproprié des Français de force pour voler leurs terres, les immigrés ne se sont pas accaparés le pouvoir, bref, vous êtes en plein délire paranoiaque.
              Et pour toi « trois » je confirme, vous êtes parano

              • « Et comparer l’immigration et la colonisation c’est du grand delire…les immigres ne se sont pas accapares le pouvoir. »

                Cela n’est pas tout a fait vrai, car la recuperation cynique des votes des secondes et des troisiemes generations par le parti socialiste est percue comme telle par un grand nombre de Francais. Il est vrai que ce n’est pas la faute des Francais issus de l’immigration, mais cette aspect des choses est observable cependant. Une partie importante de la population d’origine immigree fait partie de la clientele du parti socialiste. Celle-la meme qui vit dans des conditions souvent difficiles, aidee par l’etat, et qui benificierait sans doute massivement de l’introduction du liberalisme en France.

            • @robin35
              Vous savez, il y a des gens qui voulaient empêcher la liberté de circulation et qui ont construit un grand mur, il n’y a pas si longtemps. Vous voulez faire la même chose, peut-être que ça va marcher cette fois ?
              Ce n’est pas en niant la liberté des autres que vous obtiendrez la paix…

          • Ni vous ni moi n’avons connu la vraie misère.

            J’en porte les stigmates.

            Doit on comparer mon père à un Adolf Hitler ?

            Personne n’a dit cela, ce serait excessif. C’est vous qui le faites en auto-victime 🙁

          • A cette époque, vos parents essayaient de s’intégrer et de se faire accepter: d’ailleurs ces gens étaient très bons, gentils, avec des très bonnes valeurs. (Effet de motivation)

            Pour votre génération qui est aujourd’hui parquée en banlieue, il n’y a pas d’autres valeurs que l’extrémisme. Et c’est logique. N’importe qui deviendrait extrémiste et ou dealer dans ce cas.

            Ceux qui s’en sortent aujourd’hui sont à ce titre doublement exceptionnels.

            Si je devais choisir entre banlieue et escroc chic de Paris, je prendrais, bien entendu la place d’un fonctionnaire escroc. Mais, les places sont chères.

            Comme je ne vis pas dans une banlieue….je ne peux pas être dealer. Je suis condamné dans ma normalité pathétique de Français moyen. J’en reste très objectif, quand même.

  • Une jeunesse sans buts est une jeunesse malheureuse et désadaptée, qui n’a rien à faire de ses journées, qui est bien nourrie mais ne peut pas rêver, prisonnière des allocations qu’elle reçoit.
    Comment voulez-vous qu’ils s’intègrent? Vous qui étiez prof, vous aviez la responsabilité de promouvoir le débat, d’expliquer les textes de Hayek, Smith et Bastiat, de les aider à développer un esprit critique.

  • « La sacralisation du meurtre suppose une idéologie ou une religion instrumentalisée par des politiques pour justifier la transgression. Tuer n’est plus tuer : il s’agit de sauver le monde et de détruire les adeptes du mal. »

    Très juste. Et comment distingue-t-on le bien du mal? Par la Morale, que l’Education nationale a consciencieusement évacué des programmes…

  • Il y a plus de 10 ans, la télévision a diffusé le témoignage poignant d’un immigré algérien, qui augurait bien mal d’un pays où il lui était désormais interdit de discipliner son fils de CM1 en lui flanquant une baffe, par crainte d’être conduit au poste de police sur dénonciation de l’instituteur.
    Un des tabous que la tragédie doit faire exploser est celui de l’instrument majeur que l’école a été dans le renoncement (reniement) par la France de ses valeurs traditionnelles, que cet homme avait connues dans le département français qu’était l’Algérie et qu’il avait cru retrouver en traversant la Méditerranée. La nature ayant horreur du vide, ne vous étonnez pas, disait-il en substance, que mes co-réligionnaires tombent dans le piège d’une sous-culture fanatisée de l’Islam quand la France a organisé une sécularisation si radicale de sa société qu’elle a créé un vide spirituel et moral incapable de répondre à leurs demandes. Le laïcisme est une idéologie au même titre que l’islamisme. Ils induisent les mêmes comportements sectaires. Et la démission de l’Education nationale dans ce domaine mérite un examen mais l’impunité de ses instances dirigeantes ne les incitent pas à se remettre en question. Ils ne sont pas soumis à la sanction des urnes/
    L’école est un agent primordial d’intégration et son échec est le premier facteur de l’intégrisme

    • Souvent les personnes ayant basculé dans l’extrémisme sont des personnes qui étant jeunes n’ont pas bénéficié d’une structure familiale forte, pas toujours mais souvent ( père absent, mère en difficulté, enfance en foyer, rupture avec la famille …). ça vaut aussi souvent avec ceux qui sont tombés dans la délinquance
      Certains disent que le basculement des jeunes dans l’intégrisme vient de leur famille, moi je dirais qu’il vient plus d’une absence de famille

      • oui, mais justement, dans le passé, l’école prenait le relais d’une famille absente, défaillante ou démissionnaire. Elle ne peut plus le faire depuis que des cinglés ont décrété que sa mission n’était plus d’instruire, de transmettre des savoirs EMANCIPATEURS, mais de niveler la société en vidant les contenus enseignés de leur substance éducatrice. Or il est notoire que la seconde est exclusive de la première et que l’égalitarisme est une dérive sectaire facteur d’inégalités.

  • Des générations de maghrébins
    – fervents pratiquants-
    issus de l’école de la République dans leur pays d’origine, de milieu analphabète et humble n’ont jamais eu aucun problème à s’intégrer ici.

    L’éducation y était valorisée et le respect dû à l’enseignement.

    La France était considérée comme une chance et non un dû.

    P.S. Ceux qui mentionnent l’Australie devraient préciser:
    – qu’il faut avoir un compte en banque alimenté
    – S’ s’engager par écrit à respecter les lois du pays.
    – la préférence nationale-à juste titre- prévaut
    Aucune comparaison à établir avec la France.

    • s’engager par écrit à respecter les lois??? c’est assez con…ça force les gens à dire une connerie…on ne connais déjà pas les toutes les lois françaises…

    • La préférence nationale est une rupture d’égalité (en droit), et est à ce titre une ânerie.
      Pour ce qui est du religieux, l’islam nord africain a toujours été très tolérant et ouvert.

  • Je suis dubitatif…

    J’ai vécu un (bon) moment sans un rond, dans un 15m2 pourri, en mangeant des pattes sans beurre et en me déplacant à pied. J’ai fini par commencer à travailler et à force de journée de 12h ou plus, j’ai sortit la tête de l’eau (l’état se gavant au passage me la bien remit dedans).

    Aurais-je mal tourné si je ne m’en était pas sortit? Possible…
    Serait-je aller tuer mon voisin ou faire quelque dommage que ce soit à une personne vivante? Non. J’aurais préféré y passer plutot que d’arriver à un truc pareil.

    Je n’accorde aucune excuse à ce genre de personnage, aussi perdus soit-ils.

  • Ce sont les parlements qui bloquaient les réformes du roi.

    La révolution peut s’enorgueillir d’avoir envoyé à la guillotine Condorcet et Olympe de Gouges:2 forts symboles,le 3eme étant ultérieurement Toussaint Louverture.

    litterature audio.com:
    Chateaubriand sur la prise de la Bastille
    Robespierre -discours en faveur de la mort du roi-

  • Pour brièvement résumer:

    – Depuis les fabliaux du moyen âge,ce pays connait une tradition de satire et caricature.
    Quasi de l’atavisme culturel!
    Ceux qui ont la foi en rient quand c’est drôle ou ignorent si cela ne leur convient pas.

    Il faudrait arrêter de polariser en supposant un soit-disant message là où il n’y en a aucun.
    Cette excitation mentale concernant la religion n’a pas sa place en France.

    -Il est intellectuellement malhonnête d’affirmer que la France intervient à l’extérieur pour ses seuls intérêts.
    L’accord de bien des pays est donné pour éviter d’avoir à intervenir eux-mêmes.

    – Ce misérabilisme 5 étoile.fr est une insulte à toute les familles modestes passées présentes et à venir sans aide d’aucune sorte.
    A chacun de prendre ses responsabilités comme le font les étudiants qui financent leurs études.

  • A longueur de journees, vous parlez ici des bienfaits du mondialisme, et bien voila le retour de boomerang, les petits à cotes déplaisants qui ne cesseront de grandir: Bien sur pour l’instant le bobos des villes et le capitalos sont protégés mais pour combien de temps encore

  • Restaurons le service militaire !!!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Frédéric Mas.

Plusieurs titres de presse se sont unis à l’initiative du directeur de publication de Charlie Hebdo pour défendre la liberté d’expression dans une « lettre ouverte ». Le texte alerte sur les menaces totalitaires sans précédent qui pèse sur l’expression libre des idées en France, au moment où se déroule le procès des assassins de la rédaction de Charlie Hebdo :

« Aujourd’hui, en 2020, certains d’entre vous sont menacés de mort sur les réseaux sociaux quand ils exposent des opinions singulières. Des médias sont o... Poursuivre la lecture

Par Laura Calabrese[1. Professeure d’analyse de discours et communication, Université Libre de Bruxelles (ULB).]. Un article de The Conversation

L’attentat perpétré contre Charlie Hebdo a provoqué des réactions massives dans le monde, sûrement comparables à celles d’un événement comme le 11 septembre mais bien plus visibles par la proximité avec laquelle nous l’avons vécu sur les réseaux sociaux numériques.

La réponse épidermique au choc a été incarnée par le slogan « Je suis Charlie », par lequel une énorme quantité d’internaut... Poursuivre la lecture

Par Olivier Maurice.

Avec le procès des attentats de 2015, la réédition par Charlie Hebdo des caricatures et la tempête provoquée par la caricature de Danièle Obono, le débat sur la liberté d’expression s’invite ironiquement sur le devant de la scène, alors que la France encaisse sans vraiment broncher depuis six mois une cascade ininterrompue de privations de libertés en tout genre.

Comme d’habitude, tout ce que la France compte d’opposants déclarés et affichés au libéralisme en profite pour donner des leçons de liberté à la Te... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles