Bonne année 2015 de la part de Contrepoints !

Ça y est, 2015 est arrivé, avec son lot de feux d’artifices, de vœux plus ou moins convaincus et de bonnes résolutions.

Ça y est, 2015 est arrivé, avec son lot de feux d’artifices, de vœux plus ou moins convaincus et de bonnes résolutions. Le début de la sixième année aussi pour Contrepoints, un vrai journal, toujours en pleine croissance et qui s’ancre pour la durée dans ce monde en perpétuel changement qu’est la presse en ligne.

Pourtant, il peut sembler difficile d’être optimiste pour un libéral en France aujourd’hui, coincé entre une réglementation toujours croissante, des dépenses publiques ou une fiscalité qui semblent ne jamais vouloir descendre, et un durcissement de la population sur les sujets de société.

Mais, nous le voyons chaque jour, en recevant vos témoignages, en lisant vos commentaires, en voyant les esprits changer, toutes les raisons d’espérer sont là et nous motivent plus que jamais ! Même dans l’actualité, les signaux sont au vert : messages d’espoir d’une jeunesse qui dit oui à la liberté, d’indépendants qui se lèvent contre un RSI en folie et agissent pour faire sauter le monopole de la sécurité sociale ou plus globalement d’une société qui dit non à la régulation à tout crin et cherche à se libérer. De même, aussi étatiste que reste la politique gouvernementale, son focus est passé de la hausse des dépenses publiques à sa baisse et à un Arnaud Montebourg remercié a succédé un Emmanuel Macron plus modéré.

Tout cela ne se concrétisera pas sans vous : il y a un an, le président de Liberaux.org appelait à ne prendre qu’une seule bonne résolution, « se prendre en main ». J’aurais pu copier-coller son article tant il reste approprié mais laissez-moi en extraire l’essentiel : cessons de chercher ailleurs notre salut et prenons le en main, sur tous les sujets, aussi infimes soient-ils. Osons ainsi espérer pour 2015 des libéraux plus optimistes et moins ronchons, force de proposition et de changement plutôt que râleurs dans leur coin, comme déjà beaucoup le font avec brio parmi nos nombreux partenaires. Plus largement, l’horizon est grand ouvert si le pays sort enfin de sa déprime pour embrasser ses chances, nombreuses, et s’approprier son propre destin.

À notre modeste niveau dans l’équipe de Contrepoints, c’est ce que nous continuerons à soutenir, en apportant un amplificateur à toutes les voies libérales, de toute tendance, sans rentrer dans les querelles de chapelle. Le tout en promouvant toujours une vision positive, qui souligne combien la liberté est la réponse aux défis de notre temps, dans tous les domaines.

Grâce en particulier à nos donateurs qui généreusement soutiennent notre action et que je remercie, cette vision qui est la nôtre porte progressivement : il y a un an, il semblait impossible pour un journaliste libéral de vivre de sa plume sans renier ses idées. Aujourd’hui, l’équipe de Contrepoints s’est enrichi d’un premier salarié, Frédéric Mas, notre secrétaire de rédaction. En 2015 nous espérons bien, grâce à vous, la faire grandir d’un journaliste et asseoir notre place parmi les principaux pure players du web au même titre que Rue89, Slate ou Atlantico.

Comme le rappelait l’an dernier le président de Liberaux.org que je citais, n’hésitez pas et prenez vous aussi part à l’aventure : diffusez les articles que vous aimez, par mail ou sur les réseaux sociaux, parlez de Contrepoints autour de vous, proposez-nous vos articles, vos compétences informatiques ou, tout simplement, faites nous part de vos suggestions à redaction@contrepoints.org ; vous êtes nos meilleurs ambassadeurs et notre raison d’écrire !