Hausse du RSA, un cadeau aux plus pauvres ?

En augmentant le RSA, le gouvernement est généreux… avec l’argent des autres et, cette fois, à double titre.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Logo RSA (Tous droits réservés)Fin 2013, 2,25 millions de foyers français bénéficiaient du RSA, soit une augmentation de 7,4% en un an ! La progression de cette année est encore plus importante. La politique du gouvernement socialiste actuel semblant viser à l’égalité de tous dans la pauvreté, il est à craindre que cette évolution ne se poursuive.

Nos élus socialistes se définissant comme les « amis des pauvres », ce que nul ne saurait contester, vu qu’il en fabrique chaque jour un petit peu plus, décision vient d’être prise de revaloriser le RSA de 0,9% au 1er janvier 2015, le portant à :

  • 513,88 € pour une personne seule sans enfant ou personne à charge,
  • 770,82 € pour une personne seule avec un enfant ou une personne à charge, ou un couple sans enfant ou personne à charge,
  • 924,98 € pour un couple avec un enfant ou une personne à charge.

Rappelons tout de même que le gouvernement est généreux…. avec l’argent des autres et, cette fois, à double titre. D’abord parce que le RSA ne peut être versé que parce que d’autres cotisent et paient des impôts, et ensuite parce que l’État se désengage du financement du RSA, laissant aux départements la charge de verser ce que l’État promet !

Joyeux Noël à tous.


Sur le web