Vaccination covid : l’enfer social pour les bénéficiaires du RSA

Corona vaccine by Japanexperterna.se (CC BY 2.0) — Japanexperterna.se, CC-BY

OPINION : le refus de l’accès au RSA pour les non-vaccinés dans certains départements montre un nouvel aspect de l’hystérie covid.

Par Olivier Maurice.

Jusqu’au 5 août 2021, le statut des Français vis-à-vis de l’emploi était simple à comprendre : soit vous aviez un emploi, soit vous n’en aviez pas. 

C’était sans doute trop simple pour l’administration française, il a donc fallu inventer un nouveau statut, réservé comme il se doit uniquement à une catégorie très particulière de la population, celle des salariés et des agents publics suspendus.

Maintenant, vous pouvez avoir un emploi, mais ne pas en avoir, ne pas travailler, sans être au chômage et être exclus de toutes les législations concernant ceux qui travaillent, comme de celles concernant ceux qui ne travaillent pas.

Le pass sanitaire ou rendre invisible des individus

Vous n’êtes ni chômeur, ni employé, vous êtes nulle part.

La condition pour être frappé de cet exil social : ne pas présenter un formulaire administratif dûment complété. 

Alors bien sûr, médiatiquement les choses sont différentes, parce que présentées autrement. Cette nouvelle catégorie de parias rejetés dans une zone de non droit, exilés de la société, sans aucune possibilité de travailler ni de percevoir le chômage, ce sont les horribles pas beaux qui n’ont pas voulu se faire vacciner.

Parce qu’il faut se faire vacciner ! Sinon, ils vont nous reconfiner et comment on fera pour aller boire un café le matin au bistrot du coin, alors ? 

C’est bien là tout le problème : cette ineptie juridique et sociale provient directement du fait que toute une partie de la population ne voit absolument pas le mal qu’il y a à flanquer certains dans l’exclusion et la misère la plus complète pour le seul crime de les empêcher de jouir de leurs petits plaisirs. 

Mais ça, on le savait déjà : cette magnifique catégorie sociologique, qui est relativement bien identifiée d’ailleurs, nourrit un égoïsme colossal et fait preuve d’un total manque de morale et d’empathie de façon entièrement assumée et décomplexée.

Comment les reconnait-on ? C’est très simple : ce sont les mêmes qui ne ratent pas une occasion de faire la morale à la Terre entière afin de dénoncer ce que dans leur monde égocentré, ils considèrent comme étant de l’égoïsme et un manque de morale et d’empathie :

Vous ne vous rendez pas compte ! À cause de ces moins que rien, on va m’interdire d’aller prendre un café en terrasse ! Mais c’est un scandale ! Et en plus ils se plaignent de perdre leur travail, leur maison, leur famille, leurs revenus… Mais quelle bande d’égoïstes ! Comment peuvent-ils ? Comment osent-ils ne pas penser à moi et à mes problèmes bien plus graves que les leurs, alors que je suis pourtant le centre du monde !

Des départements socialistes contre le RSA des non-vaccinés covid

Dernier désagrément causés par ces horribles contrevenants au formulaire (parce que c’est le seul crime qui leur est reproché, la législation existante interdisant formellement de légiférer sur le statut vaccinal ou tout autre critère de santé) : donner du travail aux administrations régionales et grever les minuscules budgets des régions (74 milliards en 2016 tout de même) pourtant déjà bien insuffisants pour financer les frais de personnels et toutes les opérations clientélistes indispensables. 

Quinze présidents socialistes de conseils départementaux sont tombés de leur chaise quand ils ont appris l’information de la part de la Caisse d’Allocation Familiale : les suspendus pour manquement au formulaire doivent être payés avec leur argent, celui du RSA.

Insupportable ! Non seulement l’État n’est pas capable de mettre au pas tous ces égoïstes qui m’empêchent de boire mon café, mais en plus c’est à moi de m’occuper de ces pauvres !

Allez vite, une lettre au Premier ministre, ça nous donnera le temps de mettre en sommeil tous ces dossiers… enfin, ça nous donnera une bonne excuse si jamais on nous reproche de les faire traîner… enfin, qui nous permettra de noyer le poisson si on nous demande pourquoi tous les dossiers de RSA trainent depuis toujours, pourquoi la CAF affiche un délai de traitement de 10 jours, et que la réalité constatée traine autour de 3 mois. Trois mois, mais pas pour obtenir le RSA, trois mois pour obtenir le premier rendez-vous

Quelle calamités, tous ces pauvres !

Pour info, pour un couple avec deux enfants à charge, le RSA c’est 10 646,88 euros par an. Un couple dont les conjoints gagnent chacun le SMIC, paie 9000 euros de charges sociales au total par an, sans compter tous les impôts et taxes. Et il y a d’énormes dégrèvements de charges pour les employés payés au salaire minimal.

Le meilleur système social du monde que le monde entier nous envie. Juste, solidaire, et gratuit en plus !

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.