L’incroyable déclin de la faim dans le monde

sécurité alimentaire CC Flickr DFATD

L’indice de la faim dans le monde en 2014 indique des progrès importants effectués en matière d’alimentation.

Par Alice Tiounine
Un article de Trop Libre

sécurité alimentaire CC Flickr DFATD

Le  13 octobre, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont publié un rapport sur la faim dans le monde qui montre un effondrement massif du nombre de personnes ayant des difficultés d’accès à la nourriture.

Les statistiques montrent que le pourcentage de population sous-alimentée, d’enfants de 5 ans en insuffisance pondérale et de personnes décédées avant l’âge de 5 ans, a reculé de 39% en 24 ans. Cette évolution rapide s’explique grâce à la croissance économique et aux programmes gouvernementaux. La pauvreté dans le monde a ainsi fortement diminué depuis les années 1990, particulièrement en Inde et en Chine, permettant aux populations d’avoir un accès plus simple à l’achat de la nourriture. En outre, les programmes gouvernementaux et les aides internationales ont joué un rôle essentiel dans l’accès des populations à une alimentation saine.

Entre 2009 et 2011, 35 millions de personnes sont sorties d’une situation de faim chronique. Depuis le début des années 1990, la part de la population sous-alimentée dans le monde est passée de 18,7% à 11,3% de la population mondiale, et de 23,4% à 13,5% dans les pays en développement. En dépit de cette progression spectaculaire, encore une personne sur neuf, souffre de sous-alimentation aujourd’hui, soit 805 millions d’individus, dont la plupart en Afrique subsaharienne (Angola, Mozambique, Niger, Tchad, Soudan, Centrafrique).


Sur le web.