Les hypocrites de la coalition anti-austérité

Les mauvais élèves de l’Union européenne s’unissent contre l’ « austérité ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 322 austérité dépense

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les hypocrites de la coalition anti-austérité

Publié le 4 août 2014
- A +

Par Steve H. Hanke
Un article du Cato Institute

imgscan contrepoints 322 austérité dépense

L’Union européenne (UE) est toujours enlisée dans son marasme économique. À Bruxelles, de nombreux membres de la classe politique affirment que l’austérité budgétaire est à blâmer. Mais, ce diagnostic est erroné. L’UE souffre d’un problème d’austérité monétaire et financière, mais non pas d’un problème d’austérité budgétaire. Pour s’en convaincre il suffit de regarder le graphique ci-dessous. Depuis le mois de mars 2012, le montant global des prêts octroyés au secteur privé dans la zone euro s’est constamment effrité, passant de 16,5 milliards d’euros à 16 milliards d’euros en juin 2014.

eurozone_private_credit

Ça ne fait rien. La fronde contre l’austérité budgétaire de l’UE a le vent en poupe avec aux commandes Matteo Renzi, le Premier ministre italien et actuel Président de la présidence tournante de l’UE. En fait, Renzi est même allé jusqu’à former une coalition anti-austérité avec la France et l’Espagne. Selon cette coalition, ses membres ne peuvent tout simplement plus imposer de nouvelles réductions de dépenses publiques1. Ils affirment que leur budget a été rogné jusqu’à l’os. Cette affirmation est ridicule.

Ratio entre salaire moyen des hauts fonctionnaires et salaire moyen national
Ratio entre salaire moyen des hauts fonctionnaires et salaire moyen national

 

Il n’y a plus de coupe budgétaire possible en Italie ? Revenez à la réalité. Les hauts fonctionnaires sont payés plus de douze fois plus que le salaire national moyen. En ce qui concerne la France et l’Espagne, leurs fonctionnaires sont également  « bien payés ». Il est temps que les gens cessent d’écouter les hypocrites de la coalition anti-austérité, et qu’ils commencent à examiner les chiffres.

Traduction : Contrepoints.


Sur le web.

  1. NdT : Le 21 juin dernier, 8 chefs d’État de pays membres de l’UE, tous socialistes (Matteo Renzi pour l’Italie, Werner Fayman pour l’Autriche, Helle Thorning-Schmidt pour le Danemark, Victor Ponta pour la Roumanie, Robert Fico pour la Slovaquie, Bohuslav Sobotka pour la République Tchèque, et Elio Di Rupo pour la Belgique), se sont réunis à Paris. Au cours de ce mini-sommet, ils ont discuté des conditions qui les amèneraient à accorder leur soutien à la nomination de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission Européenne. En particulier, ils ont réclamé un assouplissement du Pacte européen de Stabilité et de Croissance, qui fixe une limite de 3% du PIB pour les déficits publics des pays de la zone euro, estimant que cette exigence est pour partie responsable de la croissance molle que l’on observe dans beaucoup de pays européens.
Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • ils sont fous ,on vas continuer a s’endetter jusqu’ou .cela ne vas rien arranger ,bien au contraire. cela vas repousser un peu la chute ,mais elle sera encore plus mortifère .

    • Ces types sont comme les accros du casino qui jouent « une dernière fois, celle là c’est la bonne » jusqu’à avoir tout perdu.
      A ceci près que c’est avec notre argent qu’ils s’amusent.

      • il ne sont pas fou : ils défendent leur clientelle, les gens qui les ont élu : les fonctionnaires et les assisté. c’est à payer ces gens la que sert la dette, pas à autre chose…

        • ils défendent leur clientèle,

          Comme vous le remarquez si bien, le politicien s’est doucement transformé en commerçant nous refilant ses salades pourries … :mrgreen:

          • ça c’est vrai ça ! bien dit camarade …

            tu veux pas un peu de tapioca ? c’est délicieux et l’empreinte carbone est proche de zéro …

            • Je pète pas après ❓

              Les gaz c’est du méthane hyper toxique pour la planète … :/

              On pourra bientôt plus bouffer ce qu’on veut : on aura une carte verte Vitale avec une puce pour ouvrir la bouche …
              Vous verrez … rires tristes 🙁

  • Ca n’est pas baisser le salaire des hauts fonctionnaires qui rétablira les équilibres économiques, et c’est même à mon avis détourner l’attention du véritable problème : leur politique. Exigeons au contraire des hauts fonctionnaires qu’ils fournissent des performances en rapport avec le salaire qu’on leur verse.

  • Steve HANKE devrait contacter Hollande et toute sa clique « d’allumés accrocs à la dette » de toute urgence !
    Entre 2 commémorations, il pourrait tenter de ramener à la réalité le pleurnichard de Tulles qui n’a de cesse de vilipender la rigueur budgétaire germanique faute d’avoir compris sa nécessité.

  • il n’ y a pas que les hauts fonctionnaires, les bas aussi : dans la situation de quasi déflation que connait l’europe et notamment la france, ils sont les grand gagnant, vu que leur salaires et pension de retraite sont graver dans le marbre. la plupart ne savent mème plus quoi faire de leur argent : ils ne veulent tout de mème pas s’acheter un deuxième 4×4 ! j’en connais un qui a fait couvrir sa piscine ( en dur … ) 100.000 euro.

  • cà s’ améliore on est sorti de crise on est dans le marasme maintenant

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Un article de l'IREF Europe

Pour soutenir son industrie et lutter contre l’inflation, Washington a déclenché un plan massif de subventions : l’Inflation Reduction Act (l’IRA). Promulgué en août, il prévoit une enveloppe de 430 milliards de dollars.

En pratique, l’IRA consiste à subventionner la production nationale (automobile électrique, batteries, énergies renouvelables) et à verser des crédits d’impôt aux industriels du monde entier pour les inciter à s’installer sur le sol américain. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, é... Poursuivre la lecture

Dans le scandale de corruption des élus européens par le Qatar et le Maroc qui secoue Bruxelles, tous les chemins ramènent au socialisme et à l'étatisme.

Un mois après l’arrestation de la vice-présidente grecque du parlement européen Eva Kaili et de cinq italiens, tous socialistes, pour corruption et blanchiment d’argent, ce sont deux autres députés, également socialistes qui ont fait l’objet d’une procédure d’urgence pour lever leur immunité le 2 janvier dernier.

Depuis, c’est Marie Arena, la présidente de la sous-commission de... Poursuivre la lecture

2023 sobre
11
Sauvegarder cet article

Décidément, 2023 commence sur les chapeaux de roues et pas seulement parce que le premier janvier est tombé un dimanche : au vu des petites nouvelles passées discrètement, presque inaperçues, pendant la période des fêtes, voilà une année qui ne pourra qu’accumuler les bonnes surprises !

Mentionnons déjà l’arrivée, dès ce premier janvier, de la Croatie parmi les pays membres de la zone euro : ayant fait le choix bizarre de rejoindre le groupe des pays européens qui se sont attachés un gros boulet à la cheville en espérant courir plus vi... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles