La France doit sortir du statu quo sur le gaz de schiste

Pour l’Institut Montaigne, il faut avancer sur la question du gaz de schiste et sortir du statu quo induit par l’interdiction actuelle de l’exploration du sous-sol en France.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France doit sortir du statu quo sur le gaz de schiste

Publié le 11 juillet 2014
- A +

Estimant que le gaz de schiste est déjà une réalité qui a bouleversé les équilibres économiques internationaux, le rapport Gaz de schiste : comment avancer plaide pour que la France lance un plan de recensement des ressources sous le contrôle d’une commission ad hoc ainsi que des sites pilotes sur la fracturation hydraulique.

Le rapport, rédigé à l’issue de l’audition d’industriels, de chercheurs et d’associations, pointe les conséquences négatives sur la compétitivité de l’industrie française face aux entreprises américaines qui bénéficient de l’exploitation massive des gaz de schiste dans ce pays et propose de rendre systématique et contraignante la réalisation d’études d’impact environnemental afin de maîtriser les risques.

Dans la logique de développement du mix énergétique, le gaz naturel est donc une source d’énergie incontournable qui permettrait de créer des marges de manœuvre nécessaires pour investir ailleurs et accélérer ainsi le redressement économique et la transition énergétique de la France.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Pourquoi l’institut Montaigne ne conclut-il pas son article en disant: Si nous disposions du référendum d’initiative citoyenne, (Comme en Suisse notamment,) nous pourrions soumettre notre proposition aux citoyens qui doivent pouvoir reprendre la parole entre deux Présidentielles/Législatives?

    Dans une démocratie digne de ce nom les citoyens doivent pouvoir décider de ce qui les regarde,non?

    Voir http://www.article3.fr et signez la pétition en faveur du principe du référendum d’initiative citoyenne…

  • Bonjour,

    Ce petit commentaire qui n’a pas de rapport direct avec l’article, juste pour signaler que le nouveau gouvernement conservateur australien vient d’abolir la taxe carbone, que ce pays pratiquait depuis de nombreuses années (loi votée bien-sûr par le précédent gouvernement de gauche, qui a eu pour effet d’augmenter considérablement le prix de l’électricité dans ce pays et a été à l’origine d’une nette augmentation du nombre de chômeurs). Voilà un pays où les politiques font ce qu’il faut une fois élu pour résoudre les problèmes, sans se préoccuper des cris d’orfraie des écologistes locaux, ni de l’opposition qui crie au crime historique contre la nature et les générations futures.
    Lu ce jour dans le WSJ et le NYT. Punaise ça fait du bien !

    http://www.nytimes.com/2014/07/18/world/asia/environmentalists-decry-repeal-of-australias-carbon-tax.html?hp&action=click&pgtype=Homepage&version=HpSum&module=second-column-region&region=top-news&WT.nav=top-news&_r=0

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Jean-Jacques Nieuviaert.

 

Selon un rapport du 28 avril du « Centre for Research on Energy and Clean Air », bien que les volumes de ventes aient diminué, la Russie a presque doublé ses revenus issus de la vente de combustibles fossiles à l'UE pendant les deux mois de guerre en Ukraine grâce à la flambée des prix. La Russie a perçu sur cette période environ 62 milliards d'euros de ses exportations de pétrole, de gaz et de charbon, dont environ 44 milliards vers l’UE, ... Poursuivre la lecture

Toujours plus large, toujours plus long, toujours plus lourd. Tel pourrait être le credo des constructeurs automobiles pour nous acheminer des véhicules ne cessant de gagner autant en taille qu’en poids. Et ce pour des infrastructures qui, loin d’évoluer dans le même sens, iraient plutôt dans celui de la démobilité avec contraction des axes jusqu’à leur disparition pure et simple.

L’on pourrait même se demander s’il n’existe pas une règle universelle qui voudrait que plus les ralentisseurs et chicanes gagnent en taille, plus les véhicu... Poursuivre la lecture

Qui a encore en mémoire le documentaire Gasland ? Projeté en 2010 au festival de Sundance aux États-Unis son contenu s’était répandu comme une traînée de poudre dans le monde entier.

Véritable procès d’intention à l’encontre des exploitants américains de gaz et pétrole de schistes, le documentaire mettait en avant la question controversée de la pollution des nappes phréatiques par la méthode de la fracturation hydraulique. La célèbre image du « robinet en feu » laissant supposer une eau du robinet polluée par le gaz a fait le tour du m... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles