Valls voit des fachos partout !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Valls fascistes (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Valls voit des fachos partout !

Publié le 26 février 2014
- A +

img contrepoints096 Valls

La gauche s’étant arrogée la Vertu, elle peut se permettre d’insulter la droite sans vergogne faisant ainsi, par définition, œuvre pieuse. Quand Valls-le-Nul, titre gagné haut la main grâce à ses résultats sécuritaires, s’énerve et insulte – ou croit insulter – Goasguen en l’accusant de « venir de l’extrême droite », cela pour essayer de faire oublier sa scandaleuse incompétence (ou, pire, complicité avec les « Blaks blocks » qui ont fait pour un million d’euros de shopping dans les rues nantaises à l’occasion de la manif contre l’aéroport), quand, donc, Valls Duc du Trocadéro, Prince de Dieudonné, Terreur des Roms insulte Goasguen (qui a réfuté), il applique la vieille technique de désinformation initiée dès les années trente pour nier à la Droite toute légitimité à cause du pêché originel de l’extrême droite.

Sans entrer dans le débat, ce qui serait long, mais je vais craquer un jour, je rappellerai le passé communiste, marxiste, léniniste de nombre des dirigeants du parti socialiste, le plus connu étant celui de Jospin, taupe lambertiste auprès de Mitterrand, mais citons aussi l’incorruptible amateur de montre Julien Dray, son pote Rebsamen, ou le donneur de probité journalistique Plenel, etc. Ces types œuvraient pour détruire l’Occident « capitaliste », refusaient démocratie et élections et espéraient noyauter les institutions pour prendre le pouvoir.

Allez sur les sites de NPA et autres : si Le Pen publiait des textes similaires, Valls se précipiterait pour la liquider. Il manque un Tribunal de Nüremberg du communisme et de ses complices pour que l’on puisse sortir de l’ornière socialo-marxiste.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • N’oublions pas l’ancien Ligue Communiste Révolutionnaire en charge de… l’Economie et des Finances!

  • Excellente suggestion que nous nous honorerions de mettre en place , au nom de la vérité historique due à nos enfants : un Tribunal de Nuremberg où seront cités les acteurs vivants et trépassés du plus grand et monstrueux crime perpétré par des hommes envers leurs semblables , au nom du  » bonheur de l’humanité » , en toute impunité et où il ne faudra surtout pas oublier de faire comparaître tous les « acteurs  » impliqués dans cette formidable propagande qui se perpétue au sein de l’Education nationale…entre autres avec le soutien et les encouragements de tous les ministres depuis plus de 60 ans

  • Bah, le fascisme est un socialisme « extrémiste », donc clairement un truc d’extrême gauche.
    Valls est d’ailleurs une des figure politiques actuelles les plus proches de Mussolini (socialiste, nationaliste -un peu-, corporatiste, tout dans la « gueule » -menton dressé et grands mots- et incapacité à réellement diriger quoi que ça soit).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Frédéric Mas.

Fin du suspense à la droite de la droite : le polémiste Éric Zemmour a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle aujourd’hui, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Alors qu’il était entré en pré-campagne sur les chapeaux de roue, bousculant l’ensemble du débat public en imposant ses thèmes de prédilection (immigration, identité, souveraineté), Éric Zemmour commence à voir sa vitalité médiatique s’essouffler.

Zemmour personnalité clivante

Un sondage Odoxa, Mascaret pour Public ... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Un sondage Harris Interactive publié hier après-midi donnerait Éric Zemmour à 10 % dans les intentions de vote à la présidentielle.

Quelque chose se passe. #Zemmour2022 pic.twitter.com/ONCZedksvc

— Stanislas Rigault (@stanislasrig) September 14, 2021

Le polémiste et presque candidat Éric Zemmour a dû quitter CNews après la décision du CSA du 9 septembre dernier visant à décompter son temps de parole lorsque celui-ci porte sur le « débat politique national ».

La ... Poursuivre la lecture

Par Michel Faure.

Éric Zemmour déteste les libéraux, et les libéraux le lui rendent bien, mais ils n’aiment pas non plus qu’on tente de l’empêcher d’écrire et de dire ce qu’il pense, même s’ils jugent ses propos désolants, racistes ou haineux.

À travers ses paroles, ses écrits et jusque dans son apparence physique - cheveux gominés coiffés en arrière, costume croisé un peu trop large, regard intense sous d’épais sourcils - cet homme évoque la nostalgie des années d’avant-guerre et peut-être aurait-il aimé naître plus tôt. Sans d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles