Démocratie en France : on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas

Tandis que François Hollande est allé parler de démocratie en Tunisie, Manuel Valls offre un triste spectacle des pratiques démocratiques à la française.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Démocratie en France : on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 11 février 2014
- A +

Par le Parisien libéral.

Président Hollande - constitution tunisienne

Le président Hollande est allé se faire applaudir en Tunisie en fin de semaine dernière. Ça doit lui faire du bien, par ces temps de sondages en berne (officiellement moins de 20% de satisfaits).

Mais après tout, cela n’est pas si fréquent qu’un pays s’engage sur le chemin de la démocratie, au moins par le biais de l’adoption d’une constitution.

En revanche, puisque le Président Hollande est allé parler de démocratie en Tunisie, pourquoi n’évoque t-il pas son état ici, chez nous, en France ? Comment François Hollande peut-il accepter les accrocs plus ou moins violents aux principes constitutionnels français commis par le gouvernement, pour ne pas parler du foulage au pied des valeurs de ce pays ?

manuel valls

Il se trouve que pendant que le Président Hollande fait la promotion de la démocratie, par les mots en Tunisie (ou par les armes au Mali ou en Centrafrique…), Manuel Valls, pour ne citer que le ministre de l’intérieur :

Soyons clair. Même si Manuel Valls est, de son propre aveu, avant tout un ami de la République et non pas de la démocratie et des libertés, ce n’est pas le maire d’Évry qui est en cause, mais bien un système dans lequel il n’est qu’un exemple caricatural.

En effet, quand le PS était dans l’opposition, le parti de Valls et Hollande avait demandé à Sarkozy et Fillon de ne pas étendre le secret défense. Le PS est-il revenu sur cette loi depuis ? Non.

Ou encore, quand de nombreux Français ont protesté contre Hortefeux et Besson qui leur demandaient de prouver leur nationalité française, le PS a t-il changé cette situation depuis ? Manifestement, si on en croit France 3 Haute Normandie qui relate l’affaire de ce nouveau sans- papiers, Sikhou Camara, les choses n’ont pas complètement changé.

Qui est responsable de ce maintien des contrôles policiers au faciès, des difficultés de renouvellement de papiers d’identité, mais aussi de cette dérive sur la séparation des pouvoirs, dont l’article 20 de la Loi de Programmation Militaire constitue un point d’orgue ?

Cette alliance entre des fonctionnaires tenants du conservatisme administratif, le PS cynique qui déroule le business plan rédigé à La Rochelle et le défaitisme des Français sur le combat pour les libertés, ce ne sont pas les idées et propos de Manuel Valls qui y changeront grand chose. Si au moins les gens de « droite » qui apprécient tant Manuel Valls pouvait comprendre cela… en tout cas, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.


Sur le web.

Voir les commentaires (51)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (51)
  • Et pourquoi ne pas mentionner la 29eme place de la France qualifiée de « Démocratie imparfaite » en dessous de la République tchèque (16eme) de l’Uruguay (17eme) du Costa Rica (20eme) de l’Afrique du Sud (28eme):
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9mocratie

    Pour un pays qui se gargarise avec le mot « démocratie » il serait bon de le rappeler sans cesse: La France tiens plus de la monarchie élective que de la démocratie proprement dite comme elle est pratiquée au Canada au Danemark, en Suisse ou en Australie par exemple.

  • Les socialistes ne sont pas démocrates. Ils portent en eux la haine de l’être humain et l’intime conviction qu’ils savent mieux que les autres. Ce n’est pas pour rien que l’immense majorité des dictatures sont socialistes.

    • « que l’immense majorité des dictatures sont socialistes. » Bien évidement quand pour tout libéral qui se respecte, ce qui n’est pas libéral est socialiste.

  • Valls est un roquet.

    Votre liste à la Prévert le prouve.

    C’est une petite frappe… On pouvait le déceler dès la fameuse vidéo où on voit le Catalan marchant à Evry… en réclamant quelques « blancs », quelques « white », quelques « blancos »… Pour les caméras de télé bien entendu.

    https://www.youtube.com/watch?v=ESXpTsAJQ-4

    Ce sans-terre a été intoxiqué par l’opium du pouvoir. Littéralement enivré. Il s’est cru premier ministre… voire même président de la ripoublique !

    Si, si.

    Telle une pouffe devant son miroir un lendemain de cuite, le visage crayonné de maquillage dégueulant, il s’est pris au jeu des sondages… Ah… la « cote » de popularité… Oui président. Rien de moins.

    Mais il s’est grillé. Contre le mur du réel.

    La criminalité explose, l’immigration est incontrôlable, et ce petit monsieur continue de croire qu’en faisant des moulinets, à déblatérer à longueur de journée sur les « discours de haine », sur la situation 1934 de la France, ça suffira.

    Sa désillusion sera cruelle.

    Hollande achèvera de le flinguer.

    Car ce n’est pas Valls qui remplacera Ayrault.

    Et c’est tant mieux, tant cet homme est dangereux, hystérique, creux et veule.

    Valls dehors.

    • Moi je l’aime bien Valls !

      En fait il est une caricature à lui même. Non, mieux, si on l’additionne aux autres: Montebourg, belle bécasse etc… je trouve qu’ils sont parfait !

      Une telle homogénéité, une telle complémentarité, c’est beau comme du casimir. (déchiqueté par une bombe à neutron)

      Et je déconne pas, si l’on en croit les stats (de la ménagère en manque…faut croire!) Valls et poupon Montebourg ont la côte.

      Comme quoi, ce pays est foutu.

  • Valls a une gueule qui passe bien..atout preponderant pour le futur..futur president d ex-france.

  • Un état aux abois, qui n’a plus d’argent, avec un système qu’est la 5éme République, donne forcément dans la dictature.
    Les habitants de se pays vont être noyé pour étanché la soif de pouvoir et d’argent de ces cyniques parasites qui sont aux commandes du service pour eux même.

  • Excellente nouvelle ! La Cour des Comptes met les pieds dans le plat.

    http://tinyurl.com/m3ycqjp

    -« La Cour des comptes anticipe un dérapage du déficit public en 2013 et 2014 »
    En raison des «incertitudes qui demeurent sur les comptes de l’année 2013, il existe un risque significatif que le déficit public excède la dernière prévision du gouvernement, de 4,1% du PIB», a déclaré Didier Migaud.

    Le noeud se resserre autour de la gorge des crapules. L’arithmétique va les asphyxier.

    -Autre nouvelle, énorme : Migaud dévoile le pot aux roses au sujet des mystérieux « 50 milliards de baisse des dépenses publiques d’ici 2017 ».

    Ils nous refont le même coup ! Il s’agira simplement d’un RALENTISSEMENT de la HAUSSE TENDANCIELLE des dépenses publiques. 😉

    « Didier Migaud rappelle qu’il ne s’agit pas «de réduire la dépense publique, mais d’en limiter la progression à environ 2% par an» en valeur. Soit une hausse de 70 milliards sur trois ans au lieu de 120 milliards.  »

    120-70 = 50…

    C’est beau comme un crèche.
    😉

    Bref, tout cet attelage invraisemblable va s’écraser la gueule contre le Mur de la Réalité.

    Le plus tôt sera le mieux. C’est le seul moyen. Mettons les en faillite.

    Participez à l’effort ! Expatriez-vous, réduisez votre consommation, vos investissements, délocalisez vos entreprises, licenciez votre personnel.

    • Oui, je pense que partir est la seule possibilité !!

    • et quand tout cela sera arrivé, qui est ce qu’on aura: le roquet, Valls, le bras dans le gilet…

      les périodes trouble achouche toujours d’homme à poigne et de centriste, comme bonaparte, clémenceaux, de gaulles… ou Valls.

  • comment voulez vous apporter la démocratie dans une nation , alors qu’on ignore ce qu’est la démocratie et ses principes ?
    de plus , rien n’est plus incertain que ce qui aurait dû fonctionner chez nous , fonctionnera dans une nation dont les valeurs sont sans équivoque très différentes des nôtres .

    • Pourquoi cette idéalisation aveugle de la démocratie
      la démocratie n’est pas la panacée
      Bien sur l’alternative à la démocratie n’est pas la dictature

      • liberal think: « la démocratie n’est pas la panacée »

        Non, c’est juste moins pire que tous les autres systèmes.
        Les vraies démocraties (participative) sont toutes très bien classé pour la liberté économique. Dans les 20 premiers pour la plupart. Les démocratie représentative (des monarchies élective en fait) sont bien moins classées.

        Les pas-démocratie elle sont toutes médiocrement classée à part quelques exceptions qui ne dépendent que d’un très petit nombre de décideurs, le pays peut basculer en une génération de décideurs. (Et ça ne créé pas d’oligarchie, non non)

  • Expliquer l’affaire Dieudonné en une phrase lapidaire « faire interdire un comique » démontre la mauvaise foi de l’auteur.
    Dieudonné est un militant politique fortement impliqué dans des des campagnes électorales, ses spectacles sont un relais de son militantisme.

    • Oui et alors ça prouve quoi ?
      Vous préférez un Etat totalitaire socialo-communiste ? (avec peut être les mêmes relais d’argent en Afrique….)

      Ce que je vois: c’est un état totalitaire qui essaie d’éviter la concurrence…..
      Cela n’excuse en rien, ni le comique, ni l’Etat. Par contre ça explique peut être ce qu’à voulu dire l’auteur.

      C’est quand même fort de chocolat cette histoire. C’est du jamais vu avant.

      • Remplacer dans les drôleries de Dieudonné le mot « juif » par « arabe » ou « noir » et c’est le tollé mondial.

        • Pas la peine, il le fait déjà lui-même. Du reste, même s’il est militant, cela ne limite en rien sa liberté d’expression, qui doit être défendue en tant que telle et pour elle-même, quelque ce qu’il dit ou pense, à l’exception d’appels a la violence et de menaces DIRECTS envers des INDIVIDUS.

          • « Pas la peine, il le fait déjà lui-même. »

            Ah oui, où ça?

            • Dans ses sketchs.

              Ses blagues sur les africains sont tout aussi choquantes que celles sur les juifs. La différence principale est qu’il est d’origine camerounaise et que l’ironie dans ses paroles quand il parle de l’Afrique est donc évidente.

            • Et le fait qu’il n’a pas milité pour un « parti anti-nègres ».

    • pire, il est une menace pour la nation, qui faut-il le rappeler à certains, n’a plus d’unité ethnique ! comme dans les balkans, comme au liban…

    • Interdire des opposants politiques, est ce que ce n’est pas encore pire que d’interdire des comiques ?

    • Regardez les artistes de gauche, 95% du PAF, ne sont-ils pas impliquées politiquement. Noah avec les campagnes du P¨S récemment. J’aimerais qu’on m’explique la différence entre Dieudonné et les Bedos.

  • « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire » (Feu Alain Etchegoyen, ex-patron du Commissariat général au Plan dans « La démocratie malade du mensonge », petit ouvrage toujours disponible 🙂

    « Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont forcément raison » (Le grand philosophe Michel Collucci)

    On peut encore voire surtout évoquer Alexis de Tocqueville et son « Ceux qui regardent le vote universel comme une garantie de la bonté des choix se font une illusion complète. »

    Alors que nos sociétés ont le culte insensé suicidaire du vote majoritaire .

    « …. mais encore faut-il le savoir et le dire » d’après Etchegoyen.

    Me permettez-vous de le dire, de le redire et de le dire encore, ici et ailleurs, dans un but constructif

    • Oui, la démocratie c’est une sorte de socialisme qui autorise les Etats à décider du sort des autres pays « non démocratiques » et qui agit au nom du peuple qui soit disant l’a élu pour ça…..

      La démocratie c’est donner pouvoir à une élite qui va pouvoir endetter les gens sur plusieurs générations sans avoir de compte à rendre.

    • « Dépasser la démocratie: Pourquoi la démocratie ne mène pas à la solidarité, à la prospérité et à la liberté, mais aux conflits sociaux, aux dépenses publiques effrénées et à la tyrannie »

      excellent ouvrage
      si possible à acheter en numérique sur Amazon ( pas cher), ça enquiquinera la loi anti-Amazon et nos crony-capitalistes de maison d’édition

    • Des français qui critiquent la démocratie c’est comme des aveugles qui critiquent les couleurs.
      Difficile d’appeler « démocratie » (pouvoir par le peuple) ce qui est en fait une monarchie élective
      vu que quasi aucune des 120’000 lois françaises n’ont été votées par le peuple.

      Les VRAIES démocraties (participative), elles, font pratiquement toutes partie des pays les plus libéraux et les mieux gérés, la France n’en fait pas partie parce que ce n’est pas une démocratie. Les pas démocraties elles, sont larguées dans le fond des classements à part quelques exceptions qui dépendent d’un très petit nombre d’hommes.

      Indice de démocratie:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9mocratie

      Liberté économique:
      http://en.wikipedia.org/wiki/Index_of_Economic_Freedom

      • « Des français qui critiquent la démocratie c’est comme des aveugles qui critiquent les couleurs. »

        Ranger 70 Millions d’individus dans le même sac et appeler ça « les Français », c’est un truc de socialiste.

  • Et en plus le gouvernement est de plus en plus inefficace pour accomplir sa fonction la plus importante : la sécurité des biens et des personnes .Mr Valls est présenté comme un bon communiquant , ce qui impliquerait qu’il n’a aucun objectif chiffré et encore moins de stratégie et de plan de mise en oeuvre ( sinon il les communiquerait).

    • que faire avec des affairistes si ce n’est que plomber la france :

      depuis le départ du genéral de gaulle , les candidats aux présidentielles , ont tous  » sans aucune exception  » été des affairistes n’ayant strictement aucun respect pour la république , qu’ils se sont tous empréssés de vendre aux oligarchies étrangères .

      pompidou et vge , les premiers pionniers qui ont vendus la finance française à l’oligarchie financière rothschild qui est resté au demeurant aux commandes de bruxelles .
      qui depuis 1973 à aujourd’hui a pensé à sauver la france du naufrage qui la menaçait ? qui ? .
      surtout pas un dénomé sarkozy qui lui , à définitivement donné lencore plus de prérogatives par le traité de lisbonne .

      • Ah une interprétation un tantinet complotiste voire même simpliste
        C est pas la faute à la finance mais plutôt aux gaspillages étatistes
        La solution de nationaliser la planche a billet est pire car dans un état démocratique donc forcément clienteliste quelque soit la transparence aboutira à un résultat à l Argentine

      •  » comment ? samuel est juif !!!

        heureusement ma fille épouse un bon catholique, comme tout le monde. bien blanc, y serait mème un peu palichon, vous ne trouvez pas ? « 

    • Inutile d’utiliser le conditionnel.

  • Démocratie mon c… !

    Regardez le dernier « fromage » de la république, balancé par la Cour des comptes.

    http://tinyurl.com/pxvsgrd

    « La Chancellerie des Universités de Paris ».

    -60 planqués
    -14 millions de budget
    -loue des apparts aux copains, et aux enfants des copains , à prix « copains » !

    Bref la totale.

    Combien de temps allons-nous supporter cela ?

    Je reviens à mon antienne : sans thune, ce fromage n’existerait pas, ces planqués n’existeraient, et cette corruption généralisée n’existerait pas.

    Ca a l’évidence et la dureté du diamant.

    Donc, résistance. Mettons-les tous en faillite.

    • il est toujours interessant de faire des listes des petites ordures politiques,….

      …des accidents multiples sont toujours possibles en ces temps troubles.

    • Bien dit.suis deja parti depuis Sarkozy. J’aimerai revenir, mais la, moralement, c est pas possible. Plus un sou pour l’Etat français.

  • Oui c’est lamentable. Pour ce qui est de la France pays démocratique, et donc, critère nro un, qui pratique la séparation des pouvoirs, il faudra revoir votre article. La séparation des pouvoirs n’est pas du tout dans la constitution de 58; à sa place il y a un système de partis, avec un parti majoritaire à l’Assemblée qui est celui du pouvoir exécutif – le gouvernement – un pouvoir judiciaire avec des magistrats nommés directement ou indirectement par le ministre… et bien sûr un président intouchable et responsable devant rien… notre pays est une monarchie présidentielle mâtinée de quelques outils de vote, qu’ on peut d’ailleurs contourner – faire voter le parlement au lieu des citoyens, pondre des décrets… –
    Le mieux serait un système de votations comme en Suisse, mais élargi, pour avoir beaucoup moins d’élus parasites, un président responsable devant les Chambres,… il y a du travail à faire!!

  • Dire que ce mec n’est même pas effedechouche et qu’il ose m’interpeller « papiers siouplait »

    • Vous avez complètement raison. Moi aussi, je suis français de souche depuis pratiquement le début de la France, mon arbre généalogique en témoigne. Je ne peux accepter de me faire arrêter et donner des ordres par des personnes qui ont obtenu la nationalité française en 1982. C’est ainsi. Il aurait pu au moins attendre la deuxième génération pour se permettre une telle arrogance. La France ne lui coule pas encore dans le sang, sinon, il n’aurait pas fait autant de conneries en si peu de temps. Valls est comme son patron et leur équipe, un crétin dirigé par un crétin dans une équipe de crétins entourés de crétins. Je serais Président de la République, je commencerais par émettre un décret entérinant la fin officielle de l’ENA. Dans la foulée, je mettrais à la retraite – ou même je les virerais de la fonction publique pour haute trahison sans revenus, puisqu’ils ont fait fortune sur le dos de la République, ils n’ont plus besoin d’elle – et dans des placards les 6000 énarques qui ruinent la France depuis 1945. Ce n’est pas du populisme, c’est une mesure de bon sens. Donner les pouvoirs en France à des gens compétents, pas des apparatchiks. De toutes façons, que je le dise ou non, cela se terminera comme cela pour eux. Il y aura une nouvelle guillotine, un jour ou l’autre, car ils se comportent comme les aristocrates avant 1989.

  • On ressemble de plus en plus à la Russie…

  • Le pouvoir panique, c’est évident.

    Sarko et ses ministres avaient donné une image lamentable.

    Hollande arrive à faire pire.

    Quelque part, c’est un exploit.

  • Le propre de la République est de détruire tout ce qui n’est pas comme elle…

  • Devant le monopole d’un tout soi-disant socialisme français devenant nettement nazillon, il convient de renforcer la liberté d’expression des citoyens blogueurs contre la police de la pensée qui gagne chaque jour du terrain. Parmi les grands hebdos aux ordres, L’Express a été le premier à exclure de ses blogs les vilains citoyens non conformistes, et sa rédaction se félicite scandaleusement du contrôle d’internet mis en place par les Chinois; Le Point est en train de le rattraper à grands pas. Les quotidiens l’Humanité et Libération ayant eux aussi depuis plus longtemps choisi la propagande au mépris de l’information sont malheureusement maintenu en survie grâce à nos impôts. Il est temps d’exiger fermement l’inscription de la liberté d’expression dans la Constitution pour mettre fin à ces dérives antirépublicaines.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Par Johan Rivalland.

Le libéralisme est décidément une notion bien floue et très mal perçue par une grande partie des Français, nourris dès le plus jeune âge aux mamelles de l’État et qui sont persuadés, à tort puisqu’on le leur fait croire en permanence, que le libéralisme serait je ne sais quelle force occulte organisée qui les plongerait dans une sorte d’océan où ils se noieraient sans que personne leur vienne en aide. D’où la justification de l’interventionnisme et de l’État-providence, sans lesquels nous serions sans doute perdus.... Poursuivre la lecture

La démocratie est un sujet que nous avons souvent abordé, et qui a été étudié depuis fort longtemps par de très nombreux intellectuels. Loin d’être notre horizon indépassable, elle a donné lieu à un certain mysticisme.

Mise en cause dès ses origines, ayant rencontré des difficultés inhérentes à sa nature dès son apparition dans la Grèce antique, la démocratie semble une fois de plus à bout de souffle et menacée non seulement dans ses fondements, mais dans son existence-même. D’où l’intérêt du débat engagé entre deux philosophes contemp... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles