Hollande émet le vœu de « réduire la dépense publique »

Presque rien de nouveau depuis la dernière conférence de presse de François Hollande. Attendons la prochaine, annoncée pour le 14 janvier.

Par Marc Crapez.

voeux_hollande_2Le chef de l’État vient de nous adresser ses vœux… À reculons. Vite fait. Sans rien de concret. Pas un mot sur la promesse de remise à plat fiscale. Il veut « faire des économies », mais il l’avait déjà promis une première fois en septembre et n’a rien fait depuis. En juin, il promettait de « tenir la dépense publique ». Il souhaite à présent « réduire la dépense publique ». Hollande est en train de se faire un mental, mais il n’est toujours pas dans le feu de l’action…

Il énumère quelques idées. Une consensuelle et évasive « transition énergétique ». Un souci de « simplifier la vie » des citoyens, notamment pour leurs démarches administratives. À la bonne heure. Sauf qu’il avait déjà promis un choc de simplification, ce projet s’est heurté à l’inertie de l’administration, et il n’a quasiment rien fait pour repousser l’obstacle depuis six mois.

Il se défausse, enfin, sur les entreprises. Annonce un « pacte de responsabilité » avec « moins de charges » et plus d’emplois à la clef. Sauf que le CICE ne fonctionne déjà pas bien. Sauf que lui-même n’a guère été responsable en accentuant l’instabilité fiscale et l’incertitude réglementaire. En somme, presque rien de nouveau depuis sa dernière conférence de presse. Attendons la prochaine, annoncée pour le 14 janvier 2014. Avec la galette des rois.


Suivre les articles de l’auteur sur Facebook.