Contrôle URSSAF ! Rendez-vous, vous êtes cernés ! Pan ! Pan !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
red-urssaf1.jpg

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Contrôle URSSAF ! Rendez-vous, vous êtes cernés ! Pan ! Pan !

Publié le 19 décembre 2013
- A +

Le décor pourrait être celui d’un Flunch. Oui, c’est ça : imaginez un Flunch, avec ses plantes décoratives en plastique, ses tables en formica, ses chaises en formica, ses plateaux repas en formica et ses caissières en formica pleine forme qui enregistrent les achats de clients blasés. Le repas est fini, quelques consommateurs ramènent le plateau sur le tapis roulant destiné à les amener à la cuisine. À ce moment, deux colosses tombent sur le gérant du restaurant, le plaquent au sol en hurlant « URSSAF, rendez-vous ! »

L’analyse post-mortem montrera que le salaud de gérant, malencontreusement mort d’une crise cardiaque à la suite de cette descente impromptue, n’avait que ce qu’il méritait : outre un taux de cholestérol bien trop élevé, ce capitaliste assoiffé du travail des autres utilisait subrepticement ses clients pour du travail dissimulé. En effet, en ne rémunérant personne pour que les plateaux soient correctement ramenés sur le tapis roulant de la cuisine, ce patron parasite tentait à l’évidence de s’affranchir des saines règles salariales de France que le monde nous envie ; en ne payant pas un serveur pour faire ce travail, il dissimulait le travail de ses propres clients.

Une honte.

oh filocheBon, ok, c’est une histoire inventée et vous aurez compris que j’exagheuu ah tiens non en fait, je n’exagère même pas : on découvre, stupéfait que la réalité dépasse encore l’affliction, que la mésaventure cocasse de ce méchant gérant de Flunch est une simple variation sur un fait, bien réel celui-là, qui se déroule en Bretagne : en juin 2012, une gérante du bar « Mamm Kounifl » de Locmiquélic, près de Lorient dans le Morbihan, a subi un contrôle URSSAF plutôt musclé. Vers minuit trente, alors qu’il est de tradition pour les clients, lorsque le bar est bondé comme ce soir-là, de rapporter leurs verres un fois les consommations terminées, une cliente profite de son trajet vers les toilettes pour déposer quelques verres sur le comptoir. Ni une, ni deux, une femme se lève et colle sa carte tricolore sous le nez de la patronne pendant que son mari se fait plaquer par un homme pour… un contrôle URSSAF.

Soyons honnête : pour une fois, il ne s’agit pas de l’un de ces faits divers tristement sanglants qui relaterait ensuite comment les clients de l’établissement, mis en joue par une faune interlope déjà chargée en substances psychotropes, se sont fait dépouiller avant que le chien de la patronne se fasse tuer, son canari violer et sa voiture voler pour assurer aux malfaiteurs une fuite plus rapide. Ouf. Après tout, ce n’était que des inspecteurs URSSAF, ces gens assoiffés de justice, d’égalité et pétris d’humanisme vibrant dans leurs yeux globuleux de têtards subventionnés ; on pouvait s’attendre, donc, à un dénouement heureux parsemé de petits bisous et de câlins logiques après une malencontreuse méprise.

oooh filocheIl n’en fut rien : les inspecteurs, emportés dans leur implacable désir de justice et malgré la stupeur des clients du bar, expliquent alors qu’ils considèrent que les clients se comportent comme des serveurs. Les contestations de la gérante ne feront – évidemment – qu’aggraver son cas : on est en France, république citoyenne, certes, festive, bien sûr, mais surtout populaire et attachée à rappeler aux patrons et autres employeurs que l’entreprise privée n’y est que tolérée, socialisme oblige. Dès lors, foin d’excuses bidons et de convivialité supposée dans ce geste des clients, il y aura poursuites. Non mais.

Et poursuite il y eut : dans le mois, un courrier en recommandé leur enjoint de payer une amende de 7900 euros pour travail dissimulé, avec saisine du procureur de la République. En novembre, la brigade de gendarmerie de Port-Louis leur signifie leur placement en garde à vue pour travail illicite ; flanquons les aubergistes au trou, cela leur apprendra à être un peu trop conviviaux, non mais.

Citoyenne et Festive, depuis 1789

Las. L’URSSAF, pas du tout aidée par un parquet à cheval sur les principes, ne pourra pas se payer le couple infernal : le rapport, comportant des anomalies, transforme la garde à vue en simple audition, qui aboutira à un classement sans suite de l’affaire en novembre 2012. Heureusement, l’Organisme Égalitaire de Ponction Sociale à Coups de Bâton ne se laissera pas si facilement impressionner par quelque procureur tatillon et poursuit donc sa procédure au civil en réclamant, après pénalités, 9000 euros à la gérante.

À ce point du récit, j’entends déjà quelques idiots inutiles trolls socialoïdes lecteurs très naïfs m’objecter qu’en réalité, il semble évident que les inspecteurs de l’URSSAF n’auraient jamais tenté une telle procédure sans avoir de solides preuves qu’une affaire louche se déroulait dans ce bar ; ainsi, rien n’interdit d’imaginer qu’une « cliente » était en réalité une serveuse travaillant au noir et rapportait les verres régulièrement, pour toute la salle. Étonnamment, un tel cas de figure est assez facile à prouver (présence de la « cliente » de façon régulière dans l’établissement, jusqu’à l’heure de fermeture ou dès son ouverture, pas de table attitrée, ne consomme rien, etc.). Le classement sans suite par le parquet laisse alors entrevoir une collusion entre la justice et les gérants de bar, hypothèse tout à fait crédible qui place immédiatement la Bretagne dans les terres de révoltes et de complots ourdis contre la République.

wtf filoche

Plus sérieusement, ceux qui connaissent les méthodes de l’URSSAF ne sont ici absolument pas étonnés de cette histoire rocambolesque où des citoyens innocents se retrouvent poursuivis pour des faits imaginaires par l’une des pires engeances (avec les inspecteurs des impôts et les douaniers) que la société doive supporter. Ce cas ridicule est en réalité parfaitement symptomatique de tout ce qui va de travers dans ce pauvre pays : deux petits kapos de Prisunic, tout imbus des pouvoirs qui leurs sont octroyés pour ruiner leurs concitoyens, n’avaient absolument aucun contrôle plus judicieux à faire, aucune mafia (avec un peu plus de répondants qu’une gérante de bar) à pourchasser, ou un syndicaliste à rappeler à ses devoirs d’employeur modèle (voire tout un syndicat, allons-y gaiement) et seront donc tombés à bras raccourcis sur une proie facile pour boucler leurs quotas d’affaires.

Et puis, quelle bonne idée de saboter un commerce qui fonctionne ! La France, de toute façon, a trop de travail et quelques chômeurs permettront de rappeler à tous ce qu’est la joie d’avoir si facilement un travail, une entreprise qui fonctionne et permet de payer les impôts, les taxes et les cotisations qu’on demande par brouettées entières parce que nos inspecteurs le valent bien ! Bref, il faut le dire : cette intervention musclée s’impose dans ce pays qui prend décidément trop de liberté avec le travail.

URSSafMais on peut aller plus loin : on le comprend, les URSSAF ont fort à faire pour redresser les torts dans ce pays, et on sent nettement que leur force de frappe s’étiole à mesure que le mal s’étend et ronge la société. Mais il n’est pas dit que les fiers citoyens du Bisounoursland laisseront faire. C’est pourquoi je vous propose de participer vous aussi à la dénonciation de ces abominables déviances et du travail dissimulé par lequel les saines cotisations et les bonnes charges sociales ne sont pas perçues, amenant tous les jours le pays plus près du précipice de l’enfer turbolibéral des gens qui contractent entre eux sans utiliser la Sécu, sans passer par les syndicats, et ne s’en portent pas plus mal, tout en grignotant des chatons mignons et des bébés communistes.

Vous aussi, utilisez le cerfa ci-joint pour dénoncer, à votre tour, tout travail dissimulé dont vous auriez connaissance. C’est plus qu’utile, c’est nécessaire pour redresser ce pays. Que dis-je, nécessaire ! C’est vital ! Il en va de la République du Bisounoursland et de la bonne santé de tous nos fiers Inspecteurs du Travail sans lesquels la France pourrait fournir du travail à tous ceux qui le demandent pardon je veux dire s’enfoncerait dans le chaos désordonné de la catallaxie.

Lecteurs, lectrices, à vos plumes !

cerfa travail dissimulé
—-
Sur le web

Voir les commentaires (102)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (102)
  • Pu…., Mother Fuc… !

    Il est grand temps d’autoriser le port d’arme pour des cas comme cela. Simple, propre, efficace: Une balle, c’est pas grand chose et au moins ça fait du bien. C’est win win pour la société, le patron, et même pour l’Etat qui va ainsi éviter de se ruiner trop vite. (attention c’est du 3° degré, n’envoyez pas les chiens…)

    Perso, j’avance sur mon fichage auprès de tous les services des impôts. Je leur donne tous les moyens de me ruiner encore plus et plus vite. J’en ai ras le bol de souffrir ! Par contre je refuse la mensualisation: c’est moche au niveau des poils et c’est plus drôle de ne plus pouvoir payer en fin d’année.

    • A propos d’armes, voici une petite histoire perso (ca se passe en Belgique):

      Je subis un controle fiscal, petit a petit, je vois des dizaines, puis des centaines d’euros disparaitre car on me refuse certaines depenses professionnelles (a un taux de 50%, ca chiffre vite)

      Je joue de temps en temps a des FPS, je ne pensais pas que cela puisse un jour me conduire a vouloir tirer dans le tas… et bien c’est pourtant ce a quoi je pensais pendant ce controle. Si j’avais eu un flingue sur moi, je ne sais pas si je ne m’en serais pas servi!

      Pour conserver ma sante mentale, la prochaine fois, j’enverrai un avocat ou comptable.

      Petit message a tous ces fonctionnaires a qui l’on donne trop de pouvoir: faites attention, votre « prime de performance », cela pourrait etre vos heritiers qui la toucheront!

  • Il est aussi intéressant de voir les commentaires des lecteurs du journal Le Monde sous l’article qui relate les faits : pour beaucoup de lecteurs, il est évident qu’il s’agissait d’une serveuse « au noir » qui a été pincée par les services administratifs. Le fait que le Parquet ait classé l’affaire sans suite, et que de nombreux clients ont témoigné en faveur du débitant de boissons (tous des menteurs, pouvant être poursuivi pour faux témoignage) ne trouble pas leur certitude. Les pratiques de l’URSSAF telles que dites dans l’article sont donc bel et bien soutenues par une partie importante de la population de gauche.

    • Les lecteurs du Monde, une partie importante ?

      • … une partie importante de la population de gauche, oui.

        • 100% des lecteurs du monde sont de gauche… Tout comme 100% des encartés FN UMP PS et tous les autres partis politique, et tout comme 95% de la population francaise…

          Vivement que je me casse au Luxembourg…

          • De gauche ? Ils défendent tous le travail de Bismarck et Pétain ; ils vénèrent tous le Roi-Dieu, omniscient, omnipotent, bon et REEL, lui, contrairement au con des évangiles : l’Etat ; ils sont tous shootés à la moraline-base et prônent la sainte alliance du sabre et du goupillon ; ils détestent tous la propriété et la mobilité sociale, ils ne rêve tous que d’une société de castes, où chacun est défini par son « statut » qui lui garantie une vie identique à elle-même du début à la fin, ils sont tous paternalistes et se chargent de protéger le pauvre peuple des misère de la vie parce qu’il n’est pas capable de s’en protéger lui-même, ils sont tous vieux et efféminés, effrayés par un risque de risque, prenant refuge dans une réglementation exponentielle pour tous contrôler, etc.
            C’est pas ce que j’appelle la gauche. Ils sont tous méchamment de droite. Ils ont seulement une microscopique différence dans leur catalogue moral, et de ce point de vue la prétendue gauche, qui entend interdire la prostitution, est encore plus à droite que l’autre.

    • Les commentaires sur L’Immonde sont TOUJOURS consternants.

      Note : C’est un des seuls sites où les commentaires sont réservés aux abonnées.

  • On imagine que le bar en question devait être un endroit sympa où tout le monde se connaît et est copains avec tout le monde. Un truc insupportable.
    Cela donne encore plus envie de faire la grève de toute consommation.
    Assécher tous ces parasites qui nous bouffent la vie.

    • Vous avez tapé juste. Ayons une pensée pour le pauvre employé de l’URSSAF, seul le soir devant sa télé, son mari ou sa femme qui ont fuit, ses enfants qui refusent de le rencontrer…. trop de honte pour ces pauvres enfants

  • Enguirlander Sapin : travail dissimulé, vous devez le prendre tout décoré, légion d’honneur et ordre du mérite compris. Ceci dit, on aimerait bien savoir ce qu’il en pense.

  • Organisme super répressif comme en 40, tout à l’image de ce que devient notre pays.
    Comme pour la répression automobile, nous somme tous considérés délinquants.

    • Avez vous eu l’info pour éviter la surcharge du perif parisien pour évité la pollution loool. Notre liberté de se mouvoir disparait de pic de pollution en idéologie éco-conscient !

  • Si le mari a vraiment été plaqué, il doit pouvoir poursuivre le gars de l’URSAFF pour coups et bléssures, ils sont pas assermentés, me semble-t’il, et il y’avait pas mal de témoins.

    J’aimerais aussi voir quelqu’un les poursuivre pour harcèlement (on leur colle littéralement une amende pour ne pas avoir été condamné), mais ça demanderai une sacré paire de c****, et des reins vraiment solides.

    •  » pour coups et blessures »

      Ou au moins agression.

    • ils sont certainement assermentés : n’importe qui peut l’être, il suffit de le demander au tribunal d’instance.
      Mais l’assermentation ne les autorisent pas à ce comporter comme des flics face à des délinquants tentant de fuir

      • il faudrait revoir ce probleme d’assermentation qui fait que certains citoyens ont une parole qui vaut plus que les autres,et ils en abusent trop souvent

  • L’URSAFF est un organisme privé. Bombarder ses employés « inspecteurs », et leur fournir une carte tricolore, bref se faire passer pour des agents de la force publique, c’est déjà un paquet d’infractions. Aggravées par le comportement violent des personnes en cause, qui manifestement se prennent pour des flics autorisés à n’importe quoi (ce que ne sont pas les vrais flics)
    Le ministère doit dissoudre ce « groupe de combat » factieux !
    CP Article 431-13
    Constitue un groupe de combat, en dehors des cas prévus par la loi, tout groupement de personnes détenant ou ayant accès à des armes, doté d’une organisation hiérarchisée et susceptible de troubler l’ordre public.
    Article 431-14
    Le fait de participer à un groupe de combat est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

    Pour rire un peu :
    http://www.urssaf.fr/general/les_urssaf/nos_formations_professionnelles/la_formation_dinspecteurs_01.html

    • Il y’a donc bien moyen de les poursuivre. Peut-être monter une association de persécutés de l’URSSAF…

    • Ces machins bidules sont une sorte de secte. Le régime de fonctionnaire est anti-constitutionnel.

      J’attends toujours une « loi » qui alignerait le statut public et privé. On peut toujours rêver.

      De la à parler de transparence, de concurrence, de liberté, d’égalité en fonction des capacités de chacun pour toute la population….de performance du secteur public qui se doit de « servir » le peuple…..

      Pardon, vous avez dit client ! Non, non, vous faites erreur, vous êtes juste contribuable.

      Ah, bon, je contribue à qui ?

      -Bah, à nous, c’est déjà pas mal !

  • On pourrait en faire de même !
    Certains branleurs politiques sont condamnés pour absence de travail.

    Les nôtres ont pourrait les condamner pour l’inverse:
    – leur travail conduisant à un appauvrissent rapide des Français, il est un fait qu’ils seraient moins nuisibles à ne rien faire.

    Cela mérite un nouveau service de contrôle et de verbalisation:
    – Une loi = un contrôle du ministre en question, paf le chien !

    • Je propose la démission du gouvernement et de l’assemblée ainsi qu’une inéligibilité de 5 ans quand une nouvelle loi passe. Pour faire en sorte qu’ils y réfléchissent à deux fois avant de voter n’importe quoi. Et renouveler régulièrement nos zélites, accessoirement.

  • Ce qui m’étonne de plus en plus, c’est qu’il y a tout de même des gens (naïfs , idiots) pour créer des sociétés commerciales (SA, SARL) en France. Ne voient-ils pas ce qui leurs pends au nez ??

    • Oui moi aussi je me demande encore comment il peut y avoir des gens qui créent des entreprises de nos jours en France. Il faut être fou.

  • Le niveau de cet article quand même…

    Il y a des témoins et des tribunaux (le TASS de Vannes en l’occurrence), donc on va peut-être attendre que l’affaire soit jugée et que les plaignants et défendeurs aient remis leurs conclusions pour savoir ce qu’il en est réellement non ?

    On m’indique dans mon oreillette que la partie pénale a été classée sans suite par le Procureur de la République.

    • Ben justement, ça ne te met pas la `puce à l’oreille que le procureur ait classé sans suite cette affaire? l’URSSAF continue son harcèlement c’est tout ce que je vois, c’est temps de disette il faut bien racler les fonds de tiroir.

      • Désolé, j’ai pas eu accès aux mémoire des propriétaires du bar ou de l’URSSAF.

        Bizarrement ici on aime bien dénoncer le sensationnalisme des infâmes journalistes subventionnés quand ça ne va pas dans votre sens, par contre quand c’est pour une bonne dénonciation des URSSAF (franchement ça vous parait crédible un agent de l’URSSAF qui « plaque » le gérant ???) là on attend toujours les critiques sur la pluralité des opinions et la prudence qui devrait aller avec le sensationnalisme à 2 balles.

        indignation sélective ?

        • « (franchement ça vous parait crédible un agent de l’URSSAF qui « plaque » le gérant ???) »

          Ca ne me parait pas plus extraordinaire que ça.

          • Vous avez vu ce genre de comportements de vous même ou c’est du « on dit » et du café du commerce ?

            • Moi, j’ai vu, plusieurs fois, ces comportements.

              C’est même parfaitement banal de la part de ces kapos aigris.

            • Continuez à les traiter de kapo, allez même plus loin, dites carrément que la prochaine étape c’est la dénonciation auprès de la Kommandantur. Je suis sûr que ça va convaincre plein de gens pour la conversion au libéralisme. Avec des représentants pareils ça donne envie. Bastiat et Menger doivent se retourner dans leur tombe d’être représentés par des gens aussi modérés que vous.

        • @Surya
          C’est vrai que ça semble bizarre des agents de l’URSAFF qui jouent les gros bras, toutefois, je ne sais pas si on peut faire confiance dans la justice en France car elle a fortement tendance à suivre les idées politiques des gouvernants de ce pays, ou des puissants selon le cas.

          • Le service public sait ! C’est tout !

            J’ai la même sensation avec les impôts. Ils savent, point.

            Le peuple est laissé dans son ignorance. Non car il a envie, ni car il aime, mais parce que, bah, c’est pratique comme ça.

          • @Golum
            C’est clair, on est beaucoup trop gentil, dans d’autres pays, ils ne font pas des débats sans fin, les gens vont dans la rue, car finalement, c’est seulement la rue qui est écoutée et encore.

      • Tiens voilà la version de l’URSSAF, bizarrement il parle de 2 salariés qui seraient non déclarés, et il n’y aurait eu aucun « plaquage », version confirmée par le procureur :

        http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Europe-soir-nicolas-poincare/Sons/Europe-Soir-Le-journal-du-18-12-13-1747665/

        à 5:08. Bizarrement je peux être à peu près sûr qu’il n’y aura pas de mise à jour de l’article avec la version de l’URSSAF. Etrange non ?

        • Ouai enfin il est normal que les 2 inspecteurs se défendent. Vous connaissez beaucoup de personnes qui disent publiquement qu’ils ont eu tord ou qu’ils sont dans le faux ? Il y aura forcément 2 versions. C’est vrai que dans ce bas monde les gens qui ont le pouvoir sont tous honnête. Il suffit de se rappeler toutes les sales affaires de détournement de fond public, fraude fiscal et j’en passe…

          Pis techniquement, le vol des cotisations qu’ils opèrent, au niveau des gens qui entreprennent et qui sont leur propre patron, tout ça, pour le recouvrement de la sécu et du système la retraite, sa me fait doucement rire. Quand vous savez combien ils versent par an pour avoir un minimum retraite légal quand ils peuvent prendre la retraite !

          • Quel vol de cotisations ? je suis au régime micro social et je paye mes charges tous les trimestres, en contrepartie j’ai accès l’assurance maladie et à une cotisation retraite (pour une pension minable – j’en suis informé, retraite base + complémentaire CIPAV = pension de 400€/mois).

            ben je prends mes dispositions en conséquence…

            • Si tu es content c’est parfait. Souffre néanmoins qu’un autre considère comme un vol le fait d’être obliger de payer pour un service (de merde) qu’il n’a pas demandé, fournis par un organisme qu’il exècre. Sur le fond comme sur la forme, rien ne distingue l’URSSAF de la mafia.

            • Si vous n’êtes pas content, montez votre parti et présentez vous aux élections. Ha merde, c’est vrai que le libéralisme à la sauce Hayek / Friedman c’est pas trop compatible avec les élections. Les chiliens morts sous Pinochet en savent quelque chose.

            • @h16
              Surya est un produit de l’époque, un petit Hitler Jungen correctement endoctriné. Le lui reprocher n’a pas tellement de sens. Il ne traine ici que parce qu’il est persuadé d’avoir la vérité pour lui, donc rien à craindre pour son intégrité morale.
              Il ne sait pas qu’il prend le risque de découvrir la réalité.
              @Surya
              « Si vous n’êtes pas content, montez votre parti et présentez vous aux élections ». Bravo pour la répétition du mantra d’ECJS. Tu as bien mérité du Parti. Sauf que … les élections sont une bataille dans la guerre civile (et c’est pas moi qui le dit, c’est Clausewitz, et après lui Foucault, un ultra-gauchiste pourtant).
              Est-il moins grave de se battre à coup de bulletins de vote qu’à coups de flingue ? A priori oui, mais ça dépend de ce qu’on fait ensuite, quand on a gagné le pouvoir : si c’est pour faire comme Hitler, Mussolini et Allende (trois infâmes crapules socialistes qui ont toutes gagner des élections), ou comme l’URSSAF, non, ce n’est pas moins grave. C’est même pire. Tu n’aime pas Pinochet ? tu as bien raison. Hélas, si j’en crois Anesi :
              (http://www.anesi.com/Fascism-TheUltimateDefinition.htm ), tu ne vaut pas mieux que lui, tu es même pire que lui :

              If you think you are better than a fascist because you are passing laws to control people’s behavior in trivial and oppressive ways, instead of beating people up, well, you are wrong. The fascists did exactly the same thing. In fact, you are worse than a fascist, because you are too cowardly to do the dirty work yourself, and want to leave it to the police and the courts.

              So unless you would be willing personally to use physical violence to enforce a law, knowing that you might be severely injured or killed while doing so, you have no business making such a law, and will only bring contempt upon yourself and the legislature if you do so.

        • Vous avez un lien sur le communiqué signé de l’URSSAF ?

        • Vous avez raison, il est assez imprudent de se fonder sur un simple article de journal. Et il serait souhaitable d’avoir la version de l’URSSAF. Sauf que … y’a pas de version l’URSSAF !
          refus d’interview enregistré par France Bleue (pas une radio ultra-libérale, pourtant…) ;
          http://www.francebleu.fr/faits-divers/urssaf-travail-au-noir-cafe-concert-mamm-kounifl-morbihan/ramener-son-verre-au-pub-du-travail-dissimule-1112772
          faudra se contenter d’un vague propos d’un anonyme directement responsables des urssafistes accusés, évoquant des « propos diffamant » (sic) (une plainte en diffamation est donc certainement en préparation ? non ?)
          Et le 19/12 à 16 h 30 la section « actualité » de l’URSSAF bretagne est vide
          http://www.bretagne.urssaf.fr/index.php?option=com_newsflash&Itemid=9923
          S’ils ne méritent pas le déluge de coups médiatiques qu’ils se prennent depuis hier soir, ils sont incompétents en terme de com.
          S’ils le méritent… J’imagine qu’ils sont encore en train de chercher qui va se coller à la rédaction et surtout la signature d’un communiqué qui défende l’organisme et ses agents sans courir le risque de mentir…

          • Voilà. On attendra donc le jugement.

            • Ils sont tous comme vous ?

              Parce que si oui, on a un vrai problème de démocratie avec des gens comme vous. Vous êtes quand même limite, pour ne pas dire limité.

            • le temps du jugement, le gars de l’URSSAF continue sa petite vie peinard sans risque et sans que sa responsabilité personnelles soit engagée.

              le patron du bar est nettement moins tranquille avec un procédure sur le dos, car lui peut être tenu pour responsable personnellement. Et il a autre chose à faire qu’à se défendre contre une procédure (faut qu’il gagne de l’argent s’il veux manger à la fin du mois).

            • En France, si la personne a été innocentée au pénal, il n’y a pas à attendre de jugement pour le civil. Sans être juriste, je pense que l’URSSAF joue sur le fait que quand une plainte est classée, la personne visée ne dispose pas de preuve opposable de son innocence.

            • @ MichelO
              Le pénal est plus exigeant en terme de preuve et de procédure que le civil, et vous pouvez être « non coupable » au pénal et condamné au civil.
              Cela dit il est vrai qu’il est plus intéressant d’être innocenté dans un procès que de bénéficie d’un simple classement sans suite, même si formellement ça revient strictement au même. D’où l’intérêt de contre-attaquer, si possible (c’est couteux et usant), pour qu’il y ait un procès.

  • H16 c’est un vrai plaisir de vous lire. Merci pour votre boulot.

  • A l’instar de CopWatch (site web d’extrême gauche qui affiche la tête des flics coupables de bavures) ou du fameux Mur des Cons, prendre en photo nominative ces fachos de fonctionnaires et les publier.

    Ca servira lors de leur procès à la Libération.

    • Ha les défenseurs de la liberté qui veulent faire des listes… ça nous ramène aux heures les plus sombres de notre Histoire…

      • @surya
        à vous lire,je me demande si nous ne sommes pas en train de vivre les heures les plus sombres

        • Personnellement, je n’appelle pas à faire de liste de « ces fachos de fonctionnaires » et les « publier ».

          Je pense d’ailleurs que pour qualifier sur la base d’un article douteux (vérification des sources ?) des  » fachos de fonctionnaires » il faut avoir un sérieux problème de valeurs et quelques neurones grillés.

          • Mais si, au contraire, très bonne idée. Faisons des listes. De gauche, de droite, de dictateur, de fonctionnaires élus, de fonctionnaires syndicats. Il est très utile de tenir des listes à jour pour comprendre que la transparence est aujourd’hui imposée que dans un sens et toujours contre le secteur privé qui paye le secteur public. Vous appelez ça comment vous ? Oui, c’est du parasitisme couplé à une dictature donnant plein pouvoir à une bande d’escrocs pour asservir une bande d’esclave.

            • Oui, faites des listes de ceux qui ne pensent pas comme vous. La prochaine étape c’est quoi ? Les étoiles jaunes pour les fonctionnaires pour qu’on puisse les reconnaître dans la rue ?

              Votre idéologie pue.

            • Parce que ce n’est pas ce que le gouvernement est en train de faire ?
              Savez-vous que La Manif Pour Tous est en train de subir un contrôle fiscal ? Vous me direz pourquoi pas. En effet mais quand le contrôleur fiscal est un des responsables de LGBT, vous me direz que c’est une coïncidence ?
              Alors mon vieux, on se bat avec les armes de son adversaire.
              Toutes ces saloperies se paieront un jour au prix fort.

            • C’est triste de voir quelqu’un qui n’est pas capable de comprendre le second degré.
              Le cerveau des socialistes de ce pays est vraiment ramolli, complètement ratatiné 😀

            • Il y a donc les « libéraux » et les « socialistes » ? Quand on a 2 neurones connectés le monde est donc binaire. ça explique la profondeur du raisonnement.

            • > Surya

              J’allais dire « collectiviste », plutôt que « socialiste », mais j’ai bien peur que votre niveau de conscience ne soit pas assez développé pour comprendre le sens de ce mot.

            • ça ne change rien. Il n’y a donc aucune nuance possible entre le « marché libre » et le « colllectivisme » ? Pour comprendre les nuances il faut allumer son cerveau :/

            • @Surya
              collectivisme => non marché libre
              marché libre => non collectivisme
              marché libre non collectivisme
              http://www.wikiberal.org/wiki/Collectivisme

              J’évite de mettre trop de texte autour, ça influence les gens et je suis contre la pensée unique.

            • @Golum
              Oui, il faut faire des listes, parce que déja, les gens sont fichés aujourd’hui par la police dés qu’ils manifestent ou s’expriment, mais aussi parce qu’il y aura une libération, et qu’il faudra régler les comptes. Et c’est justice.

            • Correction message précédent destiné à Surya

          • Avec ce que je subis personnellement de la part de l’URSSAF, RSI et fisc, j’ai largement acquis le droit de les traiter de fachos. Le harcèlement bureaucratique, la paperasse inutile, les pénalités abusives, les comptes bloqués, les huissiers, merci je connais. Ils m’imposent un enfer depuis des années. Si vous êtes récemment à votre compte, vous allez connaître aussi. Vous chialerez.

            Ce sont des fachos parce qu’ils soutiennent activement un régime qui dérape dangereusement vers la spoliation.

            Le fascisme du XXIème siècle, ce n’est pas une dictature paramilitaire (ça c’était les années 1930), c’est le parasitisme bureaucratique étouffant (public ou privé). Ce nouvel avatar du fascisme provoque tout aussi bien de graves dégâts humains. Il tue les initiatives, détruit ce que des individus veulent construire, il pousse à la ruine et à la mort sociale. Il tue parfois pour de vrai en poussant au suicide. (1 par jour, agriculteurs + artisans-commerçants). Pire que Breivik et autres Merah réunis !

            Les petits fonctionnaires administratifs et sociaux sont des petits kapos, des Torquemadas. Ils croient sincèrement être dans le bon camp, mais ne voient pas leur dérive abjecte. Ils n’ont pas conscience des dégâts humains qu’ils génèrent à leur insu et s’en fichent.

            Faut arrêter de leur parler avec douceur. C’est des paires de gifles maintenant qu’ils méritent pour leur ouvrir les yeux. Et surtout les ramener à une attitude plus raisonnable. Mais s’ils persistent à choisir d’être dans le camp des salauds, il faudra qu’ils assument quand leurs victimes se rebelleront.

            • Il y a plein de problèmes avec les URSSAF et en particulier le RSI. Maintenant si vous ne faites pas la différence entre ces gens et des fachos, ouvrez un livre d’Histoire au lieu d’étaler votre médiocrité intellectuelle crasse.

            • Vous devriez visiter un camp avant de parler de kapo. Continuez à utiliser ce genre de vocabulaire. AU moins vous révélez votre vrai visage. Je ne donne pas cher des « libertés individuelles » de ce qui ne sont pas d’accord avec vous. Elle est belle la pensée néolibérale française :/

            • Surya: « Elle est belle la pensée néolibérale française :/ »

              Tu ne serais pas en train de traiter les gens de facho parce que tu penses que traiter les gens de facho c’est pas bien ?

              LOL !

              Sur quelques un de tes écrits je suis d’accord avec la dénonciation du manque de nuance, mais ce sont des commentaires, les gens sont exaltés, remontés et s’expriment sans aucune inhibition.

              Mais sur le fond quand même il y a de sacrés éléments d’inquiétude dans un pays dont la démocratie et les libertés économique sont aussi faible et les libertés civiles se ratatinent pendant que le contrôle de l’état augmente sans cesse en même temps que les impôts, les dépenses et la dette.

              Tu as d’autres pays qui s’en sortent parfaitement niveau budgétaire et social avec 30% d’impôt et d’état en moins.

            • C’est pas moi qui appelle à publier des listes nominatives.

            • C’est vous qui devriez ouvrir un livre d’histoire Surya. Un vrai, pas un manuel du mamouth.

              Vous y verriez le fonctionnaire de la « direction de l’aryanisation économique du commissariat aux affaires juives » devenir le fonctionnaire du « service de restitution des biens des victimes des lois et mesures de spoliation », avec le même zèle.
              C’est le même homme. le premier méritait-il l’épithète de facho, de kapo ? le second, celle de banal fonctionnaire ?
              C’est le même homme. Banalité du mal.
              l’URSSAF est un des avatar du mal. De l’antéchrist, en fait : un méchant qui se fait passer pour le gentil.

            • +1
              Crachons sur les kapos.

          • « Votre idéologie pue. »
            Pourtant c’est bien la mission de l’Urss gnaf de faire listes ?! Non.

            Des listes des méchants patrons qui veulent gagner de l’argent.
            Ah, non, c’est pas comme ça que ça marche.

            En fait, il y a des listes des bilans positifs des entreprises en France.

            toute entreprise qui a un bilan positif est pas définition en infraction. En effet, c’est impossible avec toutes les taxes et les lois imposées d’être rentable….

    • Comme d’habitude l’info donné sur Contrepoints ne dit vraisemblablement pas tout, se contentant de reprendre les informations du journal « Le Telegramme de Brest »
      Car quiconque est commerçant a bien compris les tenants et aboutissants de cette histoire rocambolesque
      Ce n’est certainement pas pas du niveau aussi simpliste que:
      (commerçant persécuté) vs (URSSAF)

      Dans 99% des descentes de l’URSSAF ce sont d’autres commerçants qui sont à l’origine d’une dénonciation.
      Des commerçants qui payent des employés avec charges sociales et tout le tralala.
      Donc concurrence déloyale de la part du commerce concerné qui a beau jeu de se victimiser .

      Un jour viendra peut-être où Contrepoints s’intéressera au concept de la concurrence déloyale.
      Chez nous ça se règle encore avec des descente de l’URSSAF, ailleurs c’est à coup de flingues.

      A vous de choisir la meilleure des deux méthodes.

      • Tiens, un sophisme de fausse dichotomie.

      • C’est quoi l’objet ? La démonstration ? Qu’H16 t’énerves ?

        Il y a des chiffres, des stats, des preuves sur les contrôles fiscaux. (Cf ifrap)

        Des milliers d’entreprises ont fermés leur porte, des milliers d’emplois à la poubelle. Des vie brisées, des familles à la rue. A l’opposé les personnes ayant déclenchés les contrôles, non jamais, je dis bien jamais, terminé, clôturé un dossier (la souffrance durant plusieurs années avant de planter le méchant patron).

        Ces contrôleurs ayant atteint l’objectif de faire un Max de dossiers sur des patrons en une année ont obtenu une promotion.

        Elle est pas belle la vie ?

        Faite le compte: des milliers à la rue contre un parasite mieux payé. Vous trouvez donc que la jalousie d’Etat justifie cela ? C’est complètement paradoxal d’avoir un État de plus en plus gros qui a de plus en plus de besoins qui fait tout pour tuer celui qui le fait vivre. Vous ne trouvez pas que c’est très stupide comme comportement ?

        Bref, les voies du socialisme ne reposent que sur du vent idéologique. Il n’y a aucune preuve mathématique que ça fonctionne. En revanche on a beaucoup de preuves historiques que le socialisme rend pauvre, con et conduit au extrémismes.

        • « En revanche on a beaucoup de preuves historiques que le socialisme rend pauvre, con et conduit au extrémismes. »

          Effectivement, le socialisme rend con, ce n’est plus à démontrer 😀

      • « Concurrence déloyale » ?? on nous ressert la même soupe putride que « l’intérêt général ».

        Vous êtes vraiment prêt à tout pour défendre votre abjecte idéologie.

      • harrisburg: « Un jour viendra peut-être où Contrepoints s’intéressera au concept de la concurrence déloyale. »

        Pour la sortir sur un site qui ne cesse de dénoncer le capitalisme de connivence il ne faut pas avoir peur de passer pour un abruti total.

  • Et Cahuzac, ministre des finances qui détourne le fisc.
    Et le Syndicats de la Magistrature qui édifie des murs des cons pour y épingler des pères de victimes de viol et d’assassinat.
    Et Guérini, toujours en place avec toutes ses magouilles.
    Et les syndicats CGT, CFDT et autres FO qui se goinfrent avec l’argent de l’UIMM et de la formation professionnelle,
    etc

    Tous ces braves gens qui nous donnent des leçons de morale et d’honnêteté font monter la colère. Jusqu’où ? Ils ont déjà peur. Les flics ne sont plus là pour protéger la société mais pour protéger le pouvoir.
    Valls ne se déplace plus sans 50 cars de CRS.
    Les abords de L’Elysée ne sont plus praticables.
    Ils ont la trouille et ils ont raison.

    • 🙂 YES !

      Tant mieux, qu’ils tremblent, car la fourche qui va les prendre sera forcément populaire !

      C’est ça le plus drôle (enfin si on peut dire) dans l’histoire. Le socialisme ne va pas tomber « à cause » des libéraux mangeurs de chatons, mais bien à cause du peuple qui est poussé au bout du bout.

      Hélas, l’histoire se répète, apprendrons nous un jour ?! C’est ça la vraie question.

  • Quitter la sécu…Seul moyen d’affamer la bete …

  • On n’imagine mal les inspecteurs de l’URSSAF se lancer la nuit dans le Bois de Boulogne pour coincer les maquereaux qui eux ne paient aucune cotisation sociale.

  • ils ont du travail sur la planche les inspecteurs de l’urssaf ; dans tout les domaines , dans tous les métiers , il y a du black ; les kiné , les ostéos , les chirurgiens esthétiques , si si ! les mécaniciens , les artisans , les pas artisans , les fonctionnaires , si si !jusqu’à nos bons politiques qui palpent plus à eux tout seul que tous les autres réunis ; heureusement qu’il y a le black , sinon la france serat encore plus bas que ce qu’elle est ; et puis trés franchement , payer des charges sociales pour engraisser les plus riches en haut et les plus feignants en bas ….et puis quoi encore !!!

    • Je ne suis pas trop sur que les charges sociales engraissent les plus riches. Par contre je sais qu’il y a un bon nombre de ministres avec un compte en banque à zéro €, en location HLM, touchant plus que 10 000 €/mois.

      Cela est quand même inquiétant…..quant à la gestion de la France.

      Ou alors ils mettent leurs économies en Bitcoin, en or ou dans des tableaux. Ou alors ils mettent l’argent hors de France. Ce qui est quand même drôle alors qu’ils nous imposent des taxes, lois de plus en plus ignobles et insupportables.

      Ce pays est parfait !

  • récemment lu dans un magazine :

    – redressements notifiés 16 à 18 milliards d’euros.
    – argent effectivement rentrée dans les caisses de l’Etat suite à ces redressements : 9 milliards d’euros !!!

    Où est la différence ? les redressements auraient-ils été déclarés invalides par la justice ?

    Cela fait tout de même 7 à 9 milliards (soit près de la moitié) de redressements injustifiés !!! Qui ont coûté très cher aux contrôlés pour répondre aux fonctionnaires du fisc pour rien en définitive.

    • J’imagine que, comme pour les redressements du Fisc, une bonne part de ces redressements non effectivement recouvrés sont des redressements à charge de sociétés en faillite, ou bien à charge de contribuables ayant disparu ou complètement insolvables. Ces redressements notifiés embellissent ainsi le « tableau de chasse » des zélés fonctionnaires, dont les chefs pourront ainsi claironner l’efficacité. En Belgique, m’a-t-on dit, l’Administration fiscale anti-fraude (l’Inspection Spéciale des Impôts) s’en faisait une spécialité, et même pas quelques pourcents des redressement notifiés étaient effectivement perçus. Depuis lors, seuls les sommes effectivement perçues sont mises au crédit de cette administration fiscale.

    • @ breizh lu récemment sur sur Contrepoints dans : Société , Social Dépenses sociales du 18/12/13
      « il n’ y a de richesses que d’ hommes  »
      Si @ breizh l’ a écrit c’ est que c’ est vrai

  • Ha on vire mes réponses à H16 mais on laisse passer des insultes (« crétins illettrés ») et des références nauséabondes (kapo…). On aime pas trop la contradiction ici. On au moins la ligne éditoriale est claire. Vus les propos tenus ici vous êtes bien moins respectables que les gens que vous souhaitez dénoncer.

    • Vous semblez piqué(e) au vif par mes propos. Le terme « kapo » vous déplaît.
      Dites-moi quel terme de la langue française désigne un individu dont le zèle aveugle nuit fortement à autrui, provoque des drames humaines sans qu’il en ait conscience.

      C’est un vrai problème aujourd’hui. Les organismes URSSAF, RSI… agissent au nom du beau mot de « Solidarité ». Et se croient tout permis en ce nom envers ceux qui la financent.
      Ils sont fiers dans leurs bilans sociaux d’indiquer tant de remboursements maladie, tant de soutiens maternité, etc.
      Mais jamais ils n’indiquent la contrepartie : le coût infligé en amont. Combien de petits entrepreneurs qui ne demandaient qu’à vivre sont ruinés, anéantis. S’il faut détruire Pierre et Paul pour aider Jacques, le bilan humain est négatif.

      Les fonctionnaires exécutants tirent leur salaire de cette machine infâme. Ils ne veulent surtout pas la remettre en cause, au contraire, ils la veulent toujours plus puissante. Comment faut-il nommer cette attitude fortement égoïste ?

    • Sury-a: « On aime pas trop la contradiction ici. On au moins la ligne éditoriale est claire. »

      Tu continues SURTOUT à ignorer tous les posts sérieux et les arguments donnés pour te poser en victime et répéter ton seul message « libéro-l’est-facho ».

      Pour un mec qui pleurniche justement sur les jugements à l’emporte pièce tu passes vraiment pour un guignol sur le coup.

  • En lisant tous les commentaires, j’en arrive à la conclusion qu’il ne faut plus monter de boite en France. Ceux qu’ils l’ont fait sont invariablement surpris aux premières difficultés par le manque de sollicitude des URSSAF qui se contrefoutent de vos problèmes.
    Mais personne n’a jamais dit que créer une entreprise et des emplois était une sinécure.
    Résumons, les entrepreneurs sont vus par une grande partie de la population comme des exploiteurs. Le travail est extrêmement taxé dans notre pays (11 points de différence en faveur de notre principal partenaire l’Allemagne). En cas de soucis, l’humain disparait au profit des papelards (voir URSSAF et IMPOTS).
    Conclusion, prendre le risque avec son argent et/ou son énergie de créer de l’emploi est, socialement parlant, suspect, voire blâmable. Sachant cela, il faut être un peu maso ou alors avoir les bonnes connections politiques pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.
    Combien faudra-t-il de temps pour que les dernières Dagny Taggart se rendent ?

  • Et pourquoi donc dans certains cas l’Etat considère les gens comme des Bénévoles et dans d’autres comme des Travailleurs au Noir ?? Pourquoi donc le business du Puy du Fou peut il se targuer d’employer des centaines de bénévoles voir des milliers pendant la saison haute ? 2 poids 2 mesures sans être inquiété par qui que ce soit !!!

    • Quid des syndicats, des élus avec cumul de salaires et de fonctions, etc….

      Des usine à gaz comme EDF, SNCF, Air france qui ont des caisses noires festives légales.

      Quid des banques, des assurances retraites (une a disparue avec Hollande comme chef….), des connivences légales. Des comptes en Suisse, des magouilles, des crimes, des suicides inexpliqués. L’Etat n’a pas que les mains sales. Il a le reste du « corps » aussi.

      Bref, la transparence est toujours dans le même sens.
      Le privé doit être irréprochable et cracher toujours plus pour des parasites ignobles et inutiles.

  • Donc ramener ses verres quand le bar est blindé pour se faire servir la p’tite soeur, c’est du travail non déclaré? Eh bah merde alors, je connais une chiée de bar qui sont dans la mouise. Le mot d’ordre est passé. La prochaine fois qu’on a un contrôle inopiné gui-gui, le mec, on lui pète les jambes et direct dans la grève. Hips. Santé!

  • Il me semble reconnaitre Gérard Filoche sur la photo. Gérard est un inspecteur du travail à la retraite, CGT, Attac, etc. et adeptes de toutes ces bonnes tirades que l’on pratique à gauche, et je dirais même plus très à gauche. Mots-clés: #capitalisme, #actionnaire #patron #exploitation

    Je vous recommande vivement de causer avec lui sur Twitter, c’est un vrai régal !

  • c’est marrant, ce besoin dans notre beau pays de défendre ceux qui ne respectent pas la loi. et la loi, si elle ne plait pas, il faut la changer. il y a des élections pour cela. mais ceux qui critiquent aisément votent rarement…

  • un bar et un resto emploi du personnel au black le bar depuis 10 ans a constater de 6h a 8h tous les jours et le jeudi de 6h a 13h30 de plus très sale poussière, cafard, graisse partout poussière collé aux bibelots qui tombe sur les tasses et verres
    un resto emploi une personne ts les jeudis a midi au black
    de plus la plupart des recettes environ 8000 euros par mois ne sont pas déclarer a vous de voir s il merite controle

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’âge de la retraite semble avoir beaucoup d’intérêt pour les candidats, il n’en a pratiquement pas pour les retraités actuels et futurs.

Certes l’âge de la retraite est désormais au cœur de la campagne électorale. Dans son allocution de lundi soir le Premier ministre a annoncé non seulement son soutien inconditionnel au candidat Macron (ce qui était surprenant et courageux) mais aussi sa certitude que les tout premiers jours du nouveau président (« reconduit » a-t-il dit avant de corriger pour « réélu ») seraient consacrés à la réform... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jacques Clouteau

[caption id="attachment_217468" align="aligncenter" width="640"] zoetnet-heroes-(CC BY 2.0)[/caption]

Voici quelques années je suis allé visiter la Valachie du Nord.

Quelle idée, me direz-vous, d'aller visiter la Valachie du Nord, un des derniers paradis communistes de la planète, pratiquement le seul qui a su arrêter le nuage de poussière quand le mur de Berlin est tombé en 1989... C'est une vieille histoire de famille qui remonte aux années 1930. Ma grand-mère, qui était valaque, est tombée amoureus... Poursuivre la lecture

Matrix Intelligence artificielle
0
Sauvegarder cet article

La Suède a été souvent à la Une dans les médias pendant ces deux années de pandémie Covid-19, grâce à une gestion bien plus sensée et respectueuse des libertés individuelles que les autres pays occidentaux. Maintenant ce pays scandinave fait de nouveau parler de lui à l’étranger car une entreprise suédoise propose d’héberger le pass sanitaire par implant sous-cutané.

Cette nouvelle peut évidemment choquer les libéraux, mais il faudrait néanmoins faire quelques précisions non seulement sur cette solution technique, mais plus largement s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles