Ras-le-bol fiscal : jusqu’où ? Conférence exceptionnelle samedi prochain

Venez retrouver l’équipe de Contrepoints pour un grand débat sur le ras le bol fiscal, ses acteurs, et comment concrètement faire changer la France.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Matinée-Débat le 21 septembre

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ras-le-bol fiscal : jusqu’où ? Conférence exceptionnelle samedi prochain

Publié le 15 septembre 2013
- A +

Venez retrouver l’équipe de Contrepoints pour un grand débat sur le ras-le-bol fiscal, ses acteurs, et comment concrètement faire changer la France.

Par la rédaction de Contrepoints.

Le ras-le-bol fiscal s’amplifie en France alors que le gouvernement foule au pied ses promesses de stabilité fiscale. Qui sont ces révoltés, comment agissent-ils, comment faire plier le gouvernement ? Autant de questions que Contrepoints abordera lors d’une conférence exceptionnelle samedi 21 septembre à Paris, qui réunira les principaux représentants de ces mouvements.

MATINÉE DÉBAT

Samedi 21 sept. 2013

09:00 – 13:00

AGECA, salles 7 et 9

177 Rue de Charonne
75011 Paris

 

 

Sont confirmés:

– Dominique Reynié, Professeur des Universités à Sc. Po Paris et DG de la Fondapol

– Serge Schweitzer, Université d’Aix-Marseille, Responsable de la filière Analyse économique à l’ICES

– Philippe Herlin, chargé de cours au CNAM et chercheur en finance

– Laurent C, l’auteur de la série « Je quitte la sécu », indépendant qui livrera son témoignage sur comment quitter la sécurité sociale

– Claude Reichman, Président-fondateur du MLPS

– Aurélien Sallé, vice-président de l’union des auto-entrepreneurs, coordonnateur de la défense AE

– Jennifer Landry, du collectif « Les médecins ne sont pas des pigeons »

– Gaspard Koenig, du Parti Libéral Démocrate

– Pascal Avot, consultant en publicité/marketing

– Nicolas Doucerain, chef d’entreprise et auteur de « Ma petite entreprise a connu la crise »

– Arnaud Boucheron, créateur du think tank libéral « L », à Sciences Po Paris

– Jean-Marc Piet, syndicaliste CFTC

 

https://revoltes.eventbrite.fr/

Programme :

Petit-déjeuner offert, de 9h00 à 9h30

Introduction par le Pr. Schweitzer

Tables rondes de 9:50 à 13:00 (pause à 11:10)

 

La participation est à la discrétion de chacun d’entre vous. Vous vous inscrivez, et vous donnez ce que vous voulez ! (min. 1€)

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Il faut supprimer la grosse monnaie-papier et revenir au bon vieux troc: plus d’impôts possibles, car le fisc n’a rien à échanger: voilà la vérité et de toutes façons il vaut mieux trois billets de 50 qu’un billet de 100 ?! Mais une bonne partie de l’économie tourne uniquement grâce au noir, supprimer l’argent liquide et c’est l’effondrement garanti !. Faites comprendre ça à un énarque !

  • Excellente initiative.

  • Bonjour. Grands Dieux ! A sujet ad hoc, parterre docte. Merci infiniment, Jenny.

  • c C’est avec le plus vif intérêt que je participerai à cette matinée débat,heureuse de retrouver Serge Schweiter que j’avais rencontré à l’Université d’été du Parti libéral
    (ni Face book,ni Tweets pour moi)

  • malheureusement je suis à la campagne ce we, sinon j’aurais bien aimé être présente ! La prochaine fois !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Youri Chassin.

[caption id="attachment_259945" align="aligncenter" width="640"] Surplus d'impôts By: Rex Roof - CC BY 2.0[/caption]

La nouvelle a fait grand bruit : le Québec est en surplus budgétaire. Alors qu’on a encore en tête les problèmes de patates en poudre et autres histoires d’horreur dans les réseaux publics, les surplus budgétaires annoncent pour certains ce qu’ils nomment un « réinvestissement », c’est-à-dire de nouvelles dépenses publiques.

Entendons-nous, il y a des cas choquants, et nombreux, qui illus... Poursuivre la lecture

Par Michel Albouy

[caption id="attachment_220018" align="aligncenter" width="640"] partir-Samson Benjamin (creative common)[/caption]

Lentement mais sûrement les riches quittent la France. Les départs à l’étranger de contribuables aisés est en hausse de 40% et celui des redevables à l’ISF a augmenté de 15%, selon Les Échos.

La courbe des exilés fiscaux français est train de s’accentuer à la hausse et aucun renversement de tendance n’est en vue. Même si on ne peut pas parler encore d’exode de masse (et c’est heureux !) le ... Poursuivre la lecture

Par Marjorie Legrain.

La lutte contre les inégalités est censée être un credo de tout gouvernement socialiste, même virant à tribord. L'impôt est ainsi regardé comme l'une des principales armes des dirigeants pour restaurer un peu d'équité, quand des fossés immenses se creusent comme aujourd'hui. Pourtant, l'un d'entre eux au moins, la taxe d'habitation, provoque un effet tout à fait inverse.

Les Français ont eu un été 2013 radieux, d'après Météo France, avec des températures et un ensoleillement au rendez-vous. Pourtant... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles