Peillon recrute des cancres

imgscan contrepoints 2013997 Peillon

Pour pourvoir davantage de postes, les jurys ont été contraints d’abaisser jusqu’à 4/20 la barre d’admissibilité aux concours de professeurs des écoles.

Pour pourvoir davantage de postes, les jurys ont été contraints d’abaisser jusqu’à 4/20 la barre d’admissibilité aux concours de professeurs des écoles.

Un billet d’humeur de René Le Honzec.

Prêt à tout et aux abois, les socialistes continuent leur descente aux enfers marxistes. François Hollande ayant acheté les voix des bataillons de l’Éducation Nationale en promettant 60 000 postes (ce que la Cour des Comptes a fustigé), Vincent Peillon avance inexorablement vers le massacre déjà bien entamé de la dite Éducation en embauchant au rabais pour remplir ses quotas soviétiques.

Ainsi que le rapporte L’Express, des académies bradent les barres d’accessibilité en rabaissant les seuils : ainsi, on peut devenir un prof’Peillon avec 4/20. Il est vrai que le niveau de marée haute des diplômés (90% au bac) rend très difficile la tâche d’en trouver suffisamment qui auraient le même niveau que les actuels enseignants qui les ont formés, c’est dire qu’on tourne en rond.

Comme le proclame le soviétiquement correct camarade Peillon :

Il faut se féliciter de la capacité retrouvée de l’Éducation Nationale à attirer les étudiants.

Je vous rappelle qu’il s’agit du type qui a déclaré que « l’École refondée est un instrument décisif du redressement du pays ». Pour reprendre le sage H16, « ce pays est foutu ».


4/20 pour être admissible au concours de professeurs des écoles.

À lire aussi :