Dailymotion, le règne de l’émotion et la daimytion de la pensée

Montebourg a saboté les négociations entre Dailymotion et Yahoo. Rassurez-vous : Fleur Pellerin enfonce le clou !
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo de Dailymotion (tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dailymotion, le règne de l’émotion et la daimytion de la pensée

Publié le 9 mai 2013
- A +

S’il vous arrive de baguenauder sur les interwebs, d’aller titiller du lolcat et vous tenir au courant de ce qui se passe en matière de nouvelles technologies (et pas seulement en venant lire ce blog), vous êtes déjà au courant de l’affaire Dailymotion. Vous savez déjà que, dans un sursaut patriotique brouillon, le bouillant ministre du Dressement Reproductif a encore une fois saboté l’avenir d’une boîte française.

Ministère du Redressement Productif - MRP 2012Je dis encore une fois, parce que la liste des exactions d’Arnaud Montebourg est impressionnante : en un an, il a déjà glissé ses grands doigts gourds dans un nombre considérable de petits engrenages délicats, bousillant ainsi quelques belles aventures industrielles françaises, avec force coups d’éclats mémorables et consternants. Cette fois-ci, le chien fou, encore humide de sa baignade dans les eaux troubles de ses précédents dossiers grossièrement bidonnés, s’est glissé dans la complexe négociation entre Dailymotion, propriété à 100% de Orange, et Yahoo : le groupe américain tente en effet de racheter tout ou partie du n°2 mondial de la vidéo en ligne, afin de former un concurrent solide contre Youtube, le solide numéro un, détenu par Google.

Le Ministre intervient donc. Inévitablement, les négociations capotent, les Américains repartent, mi-consternés, mi-furieux, et le groupe français se retrouve gros-jean comme devant, ce qui est habituel et nécessaire pour la carpette qui lui sert de PDG et qui vise, on le rappelle, à une autre place au chaud (Veolia) ce qui oblige à de bonnes relations avec le pouvoir en place et une souplesse de trapéziste italien pour se faire ainsi passer dessus sans sourciller. Pour toute oraison funèbre, Montebourg aura expliqué sur les ondes, histoire d’ajouter la bêtise à l’humiliation :

« Yahoo! veut dévorer Dailymotion. Nous leur avons dit : nan d’abord, ce sera 50-50. »

Fleur Pellerin, la déléguée chargée de rattraper les boulettes d’Arnaud, est rapidement intervenue pour dire que tout ceci n’était pas bien grave, avoir des amis c’est très utile, et avec un peu d’astuce, d’espièglerie, c’est la vie de Candy la plupart des boîtes françaises lorsqu’elles ont le culot de se faire racheter par de gros groupes américains et de devenir mondiales : on sait préserver les joyaux français, que voulez-vous.

daymolition

Las.

La pauvre Fleur, aussi sympathique et télégénique soit-elle, est de la même trempe que son ministre de patron : de brillantes études dans la morne école nationaâaale d’administration de la République suivies par une brillante (mais terriblement monochromatique) carrière à bidouiller des politicarderies ennuyeuses dans des institutions d’État aussi poussiéreuses que rémunératrices. On comprend que le résultat sera à la hauteur générale de ce qui sort de ce genre de parcours : joliment nul.

On apprend en effet qu’après ses explications vasouillardes pour tenter de rattraper le bébé dont l’eau du bain avait été vidangé au kärcher par Arnaud, la déléguée, interrogée sur la reprise des négociations entre Dailymotion et d’éventuels acquéreurs, a expliqué vouloir « un état discret ».

C’est, on peut le dire, un peu tard.

Maintenant, à moins de passer son temps à mater des chats rigolos sur internet, tout le monde est parfaitement au courant que Dailymotion cherche à s’étendre, qu’il est à vendre et que l’État français (ici, son bruyant épithélium en la personne d’Arnaud Montebourg) veillera à ce que cette vente se fasse dans des conditions aussi médiatisées et aussi défavorables à l’acheteur que possible. Fleur aurait d’ailleurs intérêt à ne même plus évoquer ni le nom de Dailymotion, ni celui de Montebourg, tant la devise internet « Do Not Feed The Troll » semble à ce point idoine pour cet épineux dossier.

Ceci serait bel et bien bon si, dans l’un de ces lapsus mentaux qui caractérisent nos voltigeurs de la politique française, la déléguée n’avait pas malencontreusement ajouté, tout à trac :

« Si les capitaux qui viennent, ou les partenariats industriels qui viennent dans le tour de table pour accompagner ce développement sont américains, russes, chinois, japonais, peu importe. »

Je parlais de chats rigolos. C’est le moment d’en mettre un.

WTF ?

Le libéral assez méchant que je suis, à la lecture d’une telle déclaration, ne peut que partir en ferventes prières pour que, oui, justement, Dailymotion soit racheté par les Chinois. Oh, oui, si le Dieu du LOL existe, il faut que Dailymotion soit racheté par les Chinois. Je crois que les semaines qui suivraient une telle annonce seraient un feu d’artifice, que dis-je, une succession de feux d’artifices, un festival pyrotechnique dans la presse à base de missiles M51 décorés de couleurs criardes et de noms amusants !

Comment, en effet, imaginer les Français en général et la presse en particulier, accepter sans broncher l’idée que le fleuron français tomberait ainsi dans l’escarcelle d’un pays réputé pour sa censure internet ? Comment imaginer la composition subtile du sourire d’Arnaud Montebourg lorsqu’il lui faudra s’enfiler ses tartines matinales de Patriotisme Economique après une telle vente ?

Relisez bien la citation au-dessus du chat rigolo. Il n’y a aucun doute, aucune ambiguïté : le patriotisme économique franchouillard ne rompt pas devant une démocratie (aussi percluse de rhumatisme soit-elle), mais s’affalerait mollement devant la ploutocratie russe (Привет, товарищ Путин !) ou mieux encore devant le totalitarisme communiste chinois. Fleur Pellerin peut bien nous expliquer que c’est un problème de forme et pas de fond(s), toute personne ayant deux sous de bon sens et un pouce opposable comprend qu’elle vient ici de raconter une énorme connerie.

Franchement, le plus gros censeur de l’internet mondial au capital du français Dailymotion, ça, ça aurait de la gueule dans le Bilan Hollande et le Bilan Pellerin (le Bilan Montebourg est déjà tellement hilarant que cela passera inaperçu). En attendant, cette saillie, et par extension, toute cette affaire, montre que nos dirigeants n’ont aucune foutue idée de ce qu’ils font et ce qu’ils racontent et que l’idéologie la plus étique leur sert maintenant de fil conducteur.

Vers le gouffre.

montebourg : daimition

 


—-
Sur le web

Voir les commentaires (17)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (17)
  • Même si je trouve l’ingerence, le ton et la façon de faire de Montebourg deplacee, hypocrite et contre productive, je dois avouer que le cas dailymotion me laisse perplexe.
    Il faut bien avouer que yahoo est un expert dans le rachat d’entreprise qu’il coule par la suite, ou qu’il n’arrive pas non plus a developper, il a une bonne liste deja a son actif.
    On peut repricher aux Francais d’etre cons et de pas vouloir refourguer des boites aux autres, je suis assez d’accord avec ca. On peut aussi se dire que la suffisance des americains qui souhaitent prendre un controle total sinonruen n’est pas plus intelligente.
    Je ne sais donc pas trop quoi penser. Yahoo n’arrive deja pas a bien integrer ses services ni à les vendre. S’eut ete dommage de leur vendre une entreprise a 75% pour qu’ils la coulent dans 1 an ne sachant pas quoi en faire. Wait

  • Pour la bonne bouche, signalons que le vrai nom de Fleur Pellerin est Kim Jong-Suk. C’est également et très exactement le nom de l’épouse de Kim Il-sung et mère de Kim Jong-Il. Et je ne plaisante pas. Je n’ai pas d’explication à ce phénomène paranormal, mais il ravit les zygomatiques.

    •  » pour la bonne bouche  »

      full metal jacket – hooker scene ( youtube )

       » – fiveteen dollar: too beaucoup !!

      – me sucky, sucky. me love you long time ! « 

    • Rien de paranormal quand 12.5% des coréens s’appellent Kim.

      • Quel est le pourcentage de Coréens qui s’appellent Kim Jong-Suk ?

        • Pour le prénom Jong-Suk ou Jong-Seok, je n’ai pas trouvé le pourcentage. Le prénom n’arrive qu’en 10e position des plus donnés, le plus fréquent étant Seok-Jong. Je suis donc convaincu que la coïncidence est moins remarquable qu’elle ne le paraît à nos yeux d’occidentaux. Il me semble bien plus remarquable que je connaisse personnellement un James Bond !

        • Amellal Ibrahim
          9 mai 2013 at 18 h 06 min

          Bonjour,

          Arnaud Montebourg en empêchant ce rachat bloque temporairement la possibilité de croissance de Dailymotion en-dehors de la France et principalement aux USA, la crainte que si Yahoo ! eût racheté Dailymotion, ils auraient délocaliser et licencier le personnel français, cette crainte est-elle justifiée ?

          • Les problèmes de croissance de DM ne seraient en rien diminués par une « délocalisation » de l’activité française, les nouveaux propriétaires, à moins d’être stupides, se seraient occupés d’autre chose. Par contre, il serait certainement devenu moins facile d’y trouver une gâche pour placer les neveux de politiciens français, et la direction aurait sans nul doute été remaniée.

  • dilymotion ne communique pas ses comptes, il y a quelques années cette boîte consommait des montagnes de cash ( ça m’étonneraot que DM soit profitable aujourd’hui) et c’est pour ça qu’Orange est entré au capital pour soulager les fonds lourdement plombés par DM. Il n’y a pas de stratégie valable au rapprochement DM / Orange, Orange étant un fournisseur de tuyaux qui n’a jamais réussi à devenir un fournisseur de contenu et dans sa situation pas trop brillante la cession de DM faisait sens et la précédent You Tube / google montrait la voie car là il y des synergies de business grâce à la pub.

    ne pas céder à Yahoo est une c…, on comprend que ceux ci voulaient la majorité pour ne pas faire dépendre leurs décisions d’un risque de véto franchouillard.

    Je peux me tromper mais je ne mettrais pas un kopeck dans DM aujourd’hui après ce qui s’est passé grâce à notre piteux ministre du dressement reproductif …

  • Montebourg, c’est l’alchimiste abruti qui transforme les pépites en crottes.

  • Le problème avec Montebourde est qu’il représente une partie importante des idiots utiles de l’électorat PS. Notre Président flambyoyant a réussi à le neutraliser politiquement en lui attribuant un ministère bidon. Cela permet d’occuper Montebourde et d’éviter d’éventuelles alliances plus ou moins explicites Montebourde-Mélenchon.
    C’est clair que c’est de la pure stratégie politique à la sauce hollandaise, payée par le contribuable, mais les socialistes ne sont jamais à quelques millions près surtout quand il s’agit de l’argent du contribuable…

  • Montebourde, sinistre du gaspillage improductif

  • Arnaud Montebourg, c’est un peu l’Attila de l’interventionnisme : là où il passe, l’emploi ne repousse pas.

  • … là ou il passe, l’emploi trépasse…

    et quand on monte au bourg, c’est qu’on vient de la campagne

  • @h16

    je me demande s’il faut avoir des petits pied pour mettre des mocassins en peau de couille ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Olivier Maurice.

Y a-t-il encore une gauche en France ? On peut se poser la question : les derniers sondages indiquent que la somme des intentions de vote en faveur de candidats de gauche déclarés est à peine créditée d’un quart au premier tour de la prochaine élection présidentielle.

Alors bien sûr, un sondage à plusieurs mois de l’échéance électorale ne présume en rien de la réalité des opinions ou des décisions de votes qui seront finalement prises, mais le symbole est d’importance.

Où est passée la gauche triompha... Poursuivre la lecture

Par Alain Goetzmann.

Ces dernières semaines une vidéo d’Arnaud Montebourg, interviewé par Xerfi Canal, fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ex-ministre de l’Économie, du redressement productif et du numérique, auparavant avocat et leader politique régional, il avait déjà surpris lorsqu’évincé du gouvernement, il décidait de suivre l’Advanced Management Program de l’INSEAD, dont l’objectif affiché est de transformer les cadres supérieurs en dirigeants d’exception.

Dans cette vidéo, il livre une sorte de rapport d’étonnement sur ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Marc Lassort

La première atteinte à la liberté de presse, à l’indépendance du secteur de la presse et à la déontologie des journalistes n’est-elle pas précisément le montant élevé des aides à la presse ?

Les aides à la presse sont calculées et accordées par l’État aux titres et aux agences de presse en fonction de plusieurs critères, comme le niveau des ressources publicitaires, les investissements pour le développement numérique, les tarifs postaux préférentiels, l’aide au pluralisme ou encore l’aide à la presse locale. Ell... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles