Dailymotion, la « pépite française » sacrifiée par les caprices de Montebourg

Dans un excès de colère, le ministre Montebourg a de nouveau été… « productif » ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dailymotion, la « pépite française » sacrifiée par les caprices de Montebourg

Publié le 8 mai 2013
- A +

Dans un excès de colère, le ministre Montebourg a de nouveau été… « productif » ?

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Pour ceux d’entre vous qui étaient en vacances ou qui n’ont pas eu l’occasion de suivre le détail de « l’affaire Dailymotion », voici un résumé des épisodes précédents.

Dailymotion, start up de la vidéo en partage

Dailymotion est un service vidéo sur Internet où chacun peut apporter et regarder des vidéos. Le onzième plus important service vidéo sur Internet, loin derrière Youtube, dont la création ne remonte pourtant qu’à un mois seulement avant celle de Dailymotion. Ce qui a fait la différence entre les deux ? Youtube a été racheté par Google qui en a fait le leader mondial, Dailymotion a été vaillamment soutenue par le Fonds Stratégique d’Investissement qui lui a permis de devenir une « pépite française ». Chaque mois, plus de 100 millions d’internautes se connectent à Dailymotion, pour environ 2,5 milliards de vidéos visionnées, selon le cabinet ComScore.

Cherche à s’appuyer sur une major de la toile

En janvier 2011, France Telecom/Orange annonce un accord prévoyant sa montée au capital à hauteur de 49%, valorisant Dailymotion à 120 millions d’euros. Le FSI s’est ensuite progressivement retiré, au fur et à mesure qu’Orange montait dans l’actionnariat. Depuis janvier 2013, l’entreprise est devenue une filiale à 100% de l’opérateur téléphonique. Rapidement, Stéphane Richard, le PDG de FT, comprend que Dailymotion se doit de croître en Asie et sur le continent américain. L’Europe seule ne peut permettre une progression suffisante. FT n’est pas en situation d’apporter ce soutien à sa filiale. « Notre priorité est de trouver un allié qui assure le développement de Dailymotion hors d’Europe », explique Stéphane Richard, patron de France Télécom-Orange. « Nous avons envisagé plus de 60 partenaires potentiels en France et à l’étranger avant de nous focaliser sur Yahoo! »

Au secours, Montebourg s’en mêle !

C’est ainsi que nous arrivons à la semaine dernière et son actualité bondissante et rebondissante.

Jeudi dernier, 2 mai, Arnaud Montebourg annonce avoir bloqué le rachat de Dailymotion par l’américain Yahoo!

Il ne vous a pas échappé que Montebourg, ministre du « redressement productif »,  affirme avoir agi en accord avec Pierre Moscovici. Sauf que ce dernier n’a pas l’air de très bien s’en souvenir…

« Yahoo! veut dévorer Dailymotion. Nous leur avons dit : non, ce sera 50-50 », déclare A. Montebourg, sur Europe 1. L‘Américain Yahoo! souhaitait initialement racheter à France Télécom 75% du capital de Dailymotion, avec une option pour monter à 100 %. Les négociations avec FT avançaient : « J’avais pourtant refusé que Yahoo! dispose d’une option pour acheter la totalité du capital de Dailymotion, et nous étions sur le point de trouver un arrangement » déclare le Président de FT aux Échos.

C’était sans compter avec la finesse, l’intelligence, le doigté, l’ouverture d’esprit et le sens de l’intérêt général du ministre du « redressement productif » !

Un grand numéro d’apparatchik devant des partenaires médusés

C’est dans le Wall Street Journal, que paraissent les détails de l’affaire. Le refus français a été officialisé et notifié aux parties (l’une et l’autre sidérées) le 12 avril à Paris lors d’une réunion entre Arnaud Montebourg, le numéro deux de Yahoo!, Henrique de Castro, et le directeur financier de France Télécom, Gervais Pellissier. « Je ne vais pas vous laisser vendre l’une des meilleures start-up françaises ! », aurait lancé le ministre du « redressement productif » au cadre de FT médusé, ajoutant en haussant le ton « Vous ne savez pas ce que vous faites ! »

Yahoo! jette l’éponge

Une telle attitude, un tel langage, complètement incompréhensibles pour des non-Français, entraîna, comme il se doit, une rupture immédiate des négociations de la part des Américains. En voilà qui risquent de monter, avec par exemple les patrons de Titan, Mittal ou Hundaï le club des « amis de la France »… Cette rupture permit à notre ministre de se fendre d’un communiqué dans lequel il déplore « qu’à ce stade, Yahoo! et Orange n’aient pu aboutir à la conclusion d’un accord satisfaisant pour l’ensemble des parties », tout en déclarant que « le ministère du redressement productif est attaché à créer les conditions optimales du développement international de Dailymotion ». Ben voyons…

Quelques réactions des intéressés

Jeudi matin, dans  un entretien aux Échos, le patron d’Orange, Stéphane Richard, critique à mots couverts l’intervention du gouvernement, en rappelant que « Dailymotion est une filiale d’Orange, et non de l’État. C’est le groupe, sa direction et son conseil d’administration qui gèrent ce dossier. » Stéphane Richard n’ira pas bien loin dans sa critique du gouvernement. Il vise la présidence de Veolia et se doit, dans cette perspective, de ménager le pouvoir politique.

Vendredi, c’est le PDG de Dailymotion qui exprime son désappointement : Cédric Tournay se dit « évidemment » déçu que Yahoo! ait jeté l’éponge. « J’ai initié et soutenu ce projet, en accord avec Orange, notre actionnaire. Je regrette le blocage gouvernemental, parce que nous vivons dans un environnement mondialisé où nous devons, pour le bien de nos entreprises, faire des choix qui maximisent nos chances de succès sur le long terme »…  « Certes, nos racines sont françaises, nos équipes aussi, majoritairement, mais nous sommes présents à Londres, à New York, à Palo Alto… Les États-Unis sont notre premier marché, représentant 35% de notre chiffre d’affaires. C’est plus que la France », résume M. Tournay. Il poursuit en affirmant que l’accord n’aurait pas été en défaveur de Dailymotion et de sa maison-mère Orange : « le projet industriel discuté avec Yahoo! et Orange était enthousiasmant pour Dailymotion, car il consistait à faire de nous la plateforme vidéo du groupe américain au niveau mondial. » « Nous aurions conservé notre identité et continué à opérer notre activité de façon autonome, mais avec une ambition décuplée. La stratégie de Yahoo! est d’investir massivement dans la vidéo. Dailymotion aurait bénéficié de ces investissements. Ce projet était aussi à l’avantage d’Orange, qui aurait continué à nous accompagner. »

Tout est à refaire, il faut trouver un partenaire pouvant assurer le développement international de Dailymotion

Montrant qu’il n’a vraiment pas compris la problématique de Dailymotion, le ministre Montebourg a tout d’abord proposé de mobiliser des financements publics, plus particulièrement le Fonds pour la société numérique des PME. Mais Stéphane Richard préférerait que l’État s’abstienne : « Nous ne cherchons pas des partenaires financiers ! Notre priorité est de trouver un allié qui assure le développement de Dailymotion hors d’Europe ». Ce à quoi M. Montebourg a répondu en affirmant que ce partenariat pouvait « parfaitement être [mis] en œuvre avec de nombreuses autres propositions que France Télécom a reçues ». Les nombreuses propositions de Monsieur Montebourg, ça ne vous rappelle rien ? Florange, Aulnay, Petroplus… En tous cas, Yahoo! a annoncé qu’il partait faire ses emplettes ailleurs et le PDG de FT a annoncé qu’il repartait à la chasse au partenaire. Bonne chasse Monsieur Richard, et soyez assuré de toute l’aide et de tout le soutien du gouvernement français…

Fleur Pellerin serait elle l’exception gouvernementale ?

Enfin, non, mon ironie n’est pas justifiée pour la totalité du gouvernement. Cette affaire aura attiré l’attention sur une personne censée, intelligente et compétente de ce gouvernement. Madame Fleur Pellerin :

Un oasis de bon sens et d’intelligence dans ce triste monde gouvernemental…

Voir les commentaires (17)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (17)
  • C’est le ministre du développement contre-productif…..

  • faux le PDG d’orange avait arreté les negos d’avec Yahoo bien avant que Montebourg ne se mele de cette affaire …..
    article a charge donc

    • Je m’intéresse au sujet, avez vous une source ?
      Maintenant si orange avez stopé les negos avec Yahoo, pourquoi montebourg intervient ce grand nigaud, sinon juste pour faire un coup.

  • La seule personne « censée, intelligente et compétente » ? Si elle méritait ces qualificatifs, elle aurait démissionné depuis longtemps et dit sa vérité à ce gouvernement d’ahuris impuissants, sur le mode : « Français, vous avez confié la France à d’infâmes connards ». Un minimum de lucidité, de courage et d’amour propre (pour ne pas dire les gros mots comme dignité ou honneur) sont aussi des compétences. Mais la soupe politicienne est trop bonne et la carrière personnelle compte plus que tout le reste, bien avant l’intérêt du pays.

  • Cavaignac, ne vous laissez pas emporter. Démissionner est certainement pire pour nous, car elle sera remplacée par plus mauvais. Elle est intelligente et pragmatique et se distingue en bien de ses confrères (ce n’est peut être pas très difficile, je vous l’accorde, mais tout de même). Il faut encourager la compétence.

    • Fleur Pellerin, un exemple d’intelligence… Ca pique un peu quand même. Quand on sait que la donzelle veut « taxer Google » en imposant une taxe sur les FAI « qui ne sera pas répercutée sur les utilisateurs », on peut sincèrement douter de son « intelligence ».

      Au mieux, il s’agit d’une borgne dans un monde d’aveugle…

    • « Cavaignac, ne vous laissez pas emporter. » Etonnante remarque car mes propos étaient singulièrement pondérés comparativement aux agressions des socialistes contre notre pays et ses habitants. De mon temps, leurs crimes les auraient conduit tout droit au peloton pour les principaux chefs de bande et à la déportation pour les sous-fifres, avec un aller simple pour assécher la mangrove guyanaise.

  • Le libéralisme c’est aussi de laisse tomber un truc quand ça n’est pas rentable.
    Problème Dailymotion ça n’est pas un mot très frenchy et c’est inconnu à l’étranger.

  • Fleur Pellerin « censée, intelligente et compétente »? Elle s’est associee a la moitie des declarations pourries de Montebourg. Elle a saisi avec lui l’autorite de la concurrence pour faire une etude sur l’introduction de Free comme operateur, introduction « menee sans concertation ». Elle cherche a faire taxer les entreprises comme Google… un danger public.

  • Voila ce qui arrive quand on vote pour un adjoint de sous-prefecture qui s’entoure par copinage et non par competence.

    Non et non ! surtout pas de demission, ni de remplacement : continuons dans cette voie.

    En cas de cohabitation (ou de suicide de flan), les minables au pouvoir seraient encore capables de dire dans quelques annees (le ridicule ne les a jamais tue, d’ou le nombre), que les bons resultats de leur politique audacieuse et de progres seraient arrives plus tard (cf. les lendemains qui chantent).

    Alors non ! Gardons encore quatre ans ces minables, et les pleins pouvoirs (acquis egalement par la volonte du peuple). Ils ont voulus la place, qu’ils y restent.

    Et les Francais dans tout ca me direz-vous?

    Ah, mais ils se sont democratiquement prononces, pour un progamme politique qui etait disponible en ligne (et vide, aussi). Il faut maintenant qu’ils avalent du socialisme jusqu’a l’ecoeurement, jusqu’a la mort si il le faut,…. et que ce soit bien imprime dans leur petite tete pour les decennies a venir!

    Quand on fait une connerie, on paie,….et il n’y aura aucune amnistie.

    PS: pour la hausse des taxes diverses, considerez ca comme un impot national sur la connerie!

    • Ahaha je cherche le bouton Like pour votre commentaire M. Minable mais digne 😀
      A quand l’introduction des boutons Like pour les commentaires sur les articles de Contrepoints??

  • Imaginez que le Luxembourg serait intervenu pour interdire la vente de Skype à eBay, puis à Microsoft. Au contraire, ils ont tout de suite saisit l’occasion pour tirer plus d’activité de vers leur territoire.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Anne Hidalgo gauche française
0
Sauvegarder cet article

Par Olivier Maurice.

Y a-t-il encore une gauche en France ? On peut se poser la question : les derniers sondages indiquent que la somme des intentions de vote en faveur de candidats de gauche déclarés est à peine créditée d’un quart au premier tour de la prochaine élection présidentielle.

Alors bien sûr, un sondage à plusieurs mois de l’échéance électorale ne présume en rien de la réalité des opinions ou des décisions de votes qui seront finalement prises, mais le symbole est d’importance.

Où est passée la gauche triompha... Poursuivre la lecture

Par Nicolas Lecaussin. Un article de l'Iref-Europe

Dans une interview accordée au journal L’Opinion du 12 juin, le nouveau président de la Cour des comptes, le socialiste Pierre Moscovici affirme : « Il faut sortir de la logique austéritaire » !

Mais où est-ce qu’il a pu voir de l’austérité dans un pays champion du monde des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires ?

Les dépenses publiques sont passées de 1020,5 milliards d’euros en 2007 à 1318,6 en 2018. Elles sont de 20 % supérieures à la moyenne de la zone ... Poursuivre la lecture

Moscovici - Taxe sur les dividendes
0
Sauvegarder cet article

Par h16.

Joie, bonheur et petits fours frais : la Cour des comptes a enfin un président tout neuf ! Pierre Moscovici, ex-député, ex-ministre, ex-commissaire européen devient donc le premier président de la Cour des comptes, en remplacement de Didier Migaud, après cinq mois pendant lesquels le poste fut laissé vacant.

Certes, c'est nettement plus que les deux semaines nécessaires pour faire passer le ministère de l'Intérieur du Collomb au trou du cul au Castaner : Emmanuel Macron a, comme souvent, pris son temps pour confirmer là... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles