Le député écologiste Marcel Chéron avoue : une éolienne ne produit rien

La vérité sortirait-elle de la bouche des écolos ? Un député écolo déclare à la radio qu'une éolienne ne produit rien.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Éoliennes (Crédits : Aoedieart, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le député écologiste Marcel Chéron avoue : une éolienne ne produit rien

Publié le 21 avril 2013
- A +

La vérité sortirait-elle de la bouche des écologistes ? Un député déclare à la radio qu’une éolienne ne produit rien.

Par Nick de Cusa, depuis la Belgique.

La vérité sortirait-elle de la bouche des écologistes ?

On était amené à en douter, vu leur insistance, au lieu de s’occuper de protection de la nature, qui devrait être leur raison d’être, à répéter jusqu’à plus soif des choses qu’un minimum de vérifications suffit à invalider.

Entre autre, pour ne prendre que quelques exemples parmi une liste infinie :

  • l’énergie renouvelable n’est pas chère. Alors qu’en fait, si.
  • l’économie verte crée des emplois. Alors qu’en fait, non, si on fait le bilan net.
  • la cause anthropique du réchauffement est prouvée. En réalité, toujours pas.
  • le capitalisme détruit l’environnement. Pas si sûr.
  • le CO2 est un polluant. Allons, un peu de sérieux.
  • l’éolien est écologique. Tristement, tout sauf.
  • ce ne sont pas les gens qui paieront. Mais comment encore croire ça, face à l’évidence qui s’accumule ?
  • le GIEC fonctionne de façon scientifique. On aimerait tant.

On pourrait continuer comme ça longtemps.

La question est de savoir si ces personne s’acharnent à répéter des choses fausses par obstination idéologique, ou si elles sont simplement mal renseignées. Avouons que le travail fait par l’école, la presse, les médias et tous les responsables politiques, même non écologistes, est déplorable.

Jusqu’ici, j’avais plutôt tendance à pencher pour la sincérité mal renseignée. Certes, on me rétorquera que de meilleures informations sont de plus en plus faciles à trouver, que ce soit sur skyfall.fr, pensee-unique.fr, ou encore même ici sur Contrepoints. Mais enfin, à part ces trop rares îlots avouons que dès qu’on allume la télé, la radio, qu’on ouvre un journal, qu’on clique sur le web, et pour peu qu’on se dote d’une quantité de méthode Coué qui n’a nul besoin d’être abondante, et peut même être tout à fait modeste, on peut très bien imaginer de ne jamais tomber sur rien d’autre que ces croyances fausses, et donc ne jamais voir qu’elles le sont.

À mes yeux, ça semblait possible. Agaçant, crispant, mais possible.

Et soudain, aujourd’hui, j’ai été frappé d’un doute. Grâce à Frédéric Wauters, je suis tombé sur cette déclaration faite par le député écologiste Marcel Cheron à la radio belge RTBF Première, qui a dit ceci, au sujet d’un adversaire politique :

Vous savez, Monsieur Borsu, pour moi, c’est un peu une éolienne politique, il brasse beaucoup de vent mais il ne produit rien.

Pour moi, c’est une phrase spontanée lancée dans le feu de l’action. Ce qui veut dire, selon toute probabilité, qu’elle révèle – par omission des inhibitions normalement activées – le fond de la pensée de M. Cheron.

Du coup, me voilà confronté à une nouvelle possibilité : en fait, ils savent.

—-
Lire aussi :

Voir les commentaires (81)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (81)
  • Ouah la preuve !

    Quand on pense que Nick de Cusa est à l’origine de « contrepoints », on comprend que cela reste un ilôt.

    Je rigole.

    Faut mettre plus de sérieux dans vos analyses les gars, parce que là.

    « Un écolo traite un autre d’éolienne donc l’éolien c’est du vent ».

    Ah Ah Ah

    Et à part cela il n’y a pas d’acharnement anti éolien chez vous, jusqu’à vous aveugler.

    • @ProEole
      Remarquez qu’il faut avoir une foi indéfectible pour s’imaginer que le vent soufflera juste quand l’on a besoin d’électricité:Pas de chance , en général c’est plutôt le contraire !

    • wouarf, le commentaire. Mais dit nous, pro-éole, est-ce que tu possède toi-même une éolienne, directement ou en co-propriété ; auquel cas tu vas pouvoir nous dire combien elle a couté — à toi, et à la collectivité, si subvention — et combien de kWh/an elle produit ?
      Parce que sinon, tu es juste une éolienne toi même, qui cause, brasse de l’air, et ne produit rien.
      Les libéraux, et donc contrepoints, ne sont pas contre les éoliennes. Seulement contre le pillage de la caisse publique pour satisfaire les adorateurs de totem hachoirs de volatiles censé repousser une catastrophe climatique (avec autant d’efficacité que des vieux CD accrochés aux arbres repoussent les lion : la preuve, il n’y a pas de lions chez mon voisin).
      Mais tant que pour construire un derrick à air tu uses de tes ressources et de celles de tes acolytes , et pas de celle des autres, et que tu prend les mesures de protection de l’environnement et des voisins qui s’imposent, vas-y, juste fais le

      • il n’y a pas que les libéraux…mais c’est vrai que c’est plus un billet d’humeur qu’un article…

        La question de savoir si les gens savent ou ne savent pas des choses est d’ailleurs assez difficile à trancher!
        Non mssieur je ne suis pas un fraudeur mais juste un incompetent.

    • L’ilôt croit chaque jour. L’océan de la malinformation recule.

  • Cet article n’est pas fondé scientifiquement pour affirmer la non rentabilité de l’ éolien…. donc il est inutilement polémique.

    • cet article est juste une petite pique, une moquerie. Faut pas y attacher trop d’importance 🙂 Et si ça fait bisquer les éolienne comme pro-éole, c’est pas grave

      • Oui et non. M. Cheron parlait d’un autre sujet. Il avait donc baissé sa garde, omis l’autocensure automatique obligatoire. Comment ne pas penser que c’est bien le fond de sa pensée qui a jailli ?

      • Les anti éoliens ultra libéraux à votre sauce utilisent n’importe quoi, la preuve, ils l’avouent eux-mêmes.

      • Au contraire 😉
        C’est plutôt marrant !

      • Au contraire 😉
        C’est plutôt marrant !

        (C’est à P que je voulais répondre, pas à « pro-Quichotte » plus loin.)

    • Oui, cet article n’est pas là pour « démontrer » (la réalité nous la connaissons).
      Par contre, il est là pour mettre en lumière l’hypocrisie profonde chez ces gens là.
      Merci !

    • Aucune éolienne ne serait installée sans subvention, ce qui implique leur non rentabilité…CQFD

  • Mauvaise langue.
    21 avril 2013 at 10 h 10 min

    Quota CO2 officiellement abandonnés, éoliennes contreproductives comme chacun le sait, photovoltaïque en plein effondrement priuvant qu’il ne vivait que de subventions, lampes éco consommant finalement plus que celles à incadescence, combien de milliards perdus en Europe pour amuser les escrolos ?

  • S’ils savent et continuent à vouloir installer des éoliennes = nous ruiner tous, que faut-il penser des « écolos »?
    Les éoliennes ne sont pas rentables: les promoteurs eux-mêmes le disent! ils n’en installent pas s’ils ne sont pas sûrs de récolter les Certificats Verts et/ou toute aide équivalente que nous payons… Pour ce qui est des chiffres: top secret!!! Vous avez compris pourquoi….

    • Les éoliennes n ont un rendement que de 15 à 25% tenant compte du vent ( force ) sans parler des ennuis techniques

  • On appelle ça effectivement un « lapsus révélateur ». En même temps, quand on défend politiquement (et donc merdiatiquement) une position indéfendable à force de mensonges, ça devait arriver tôt ou tard…

  • L’éolien c’est du vent payé au prix fort. Il n’y a pas a sortir de là.
    Une solution pour les rendre rentables à 100 pour 100.
    Organiser des débats écolos dans les parcs éoliens.
    Quitte à brasser de l’air pour ne rien dire, autant que cela fasse tourner la boutique.

  • 1 l’éolienne c’est du vent. Et sa coûte cher…
    2 les écolos brassent de l’air et nous coûtent cher..
    Que les écolos tiennent leurs réunions dans les parcs éoliens.

  • C’est impressionnante la mauvaise foi des anti-écolo !
    Si les éoliennes ne produisent de l’énergie que 20% du temps, il suffit d’installer un ventilateur géant alimenté à l’énergie nucléaire en face de chaque éolienne afin qu’elle produise 100% du temps ! Le tour est joué !

    • Vous avez raison !
      Tout comme certains éclairaient, la nuit, des panneaux solaires avec des lampes géantes fonctionnant à l’énergie nucléaire.

      • Mais non, franchement vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez. On met un panneau solaire derrière un spotlight qui lui est alimenté par le panneau donc on a de l’énergie infinie tadammmmm.

        Non mieux encore, prendre une ralonge électrique, la brancher et ensuite la débrancher en la rebranchant sur elle même créant ainsi une ralonge autoalimenté ! TADAM !!!

        • Bobjack : « On met un panneau solaire derrière un spotlight  »
          —————————–
          C’est précisément ce qu’ont fait des Espagnols mais en mieux, en injectant dans le réseau du courant produit par des générateurs diesels pour le vendre au prix surtaxé des renouvelables ! Ils se sont fait attraper en étant trop gourmands en faisant ça même la nuit, pour du courant sensé venir du PV, c’est franchement pas malin. Avec les escrologistes, la réalité dépasse la satire.

          Et ce n’est pas la première ni la dernière arnaque autour des c.nneries durables (cf les escroqueries à la TVA à la bourse du CO2, les quotas carbone truqués…), pouvait-on en attendre autre chose des mesures stupides des pastèques ?!?

      • Je doute que ça soit rentable, vu qu’une installation à un rendement de 15% maximum, il faudrait se faire racheter le courant PV 6 fois plus cher que ce qu’on paye le nucléaire, et le compte n’y est pas.

        • C’est pourtant ce qu’on fait des espagnol comme le signale Minitax (c’était de cette arnaque précisément dont je parlais).
          Ils se sont fait choper parce que quelqu’un s’est rendu compte que des panneaux solaires produisaient la nuit. 🙂

    • non pas anti écolo mais anti subventionnement de l’eolien, tant que vous n’aurez pas compris ça…

  • facebook_anne.paye.7
    21 avril 2013 at 17 h 19 min

    Enfin !!!

  • IL suffit de voir les problemes que rencontre l’Allemagne pour l’eolien en mer du nord pour s’en convaincre des milliards pour du vent dommage

    • Et pendant ce temps là…

      http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2013/03/27/imf-want-to-fight-climate-change-get-rid-of-1-9-trillion-in-energy-subsidies/

      1300 milliards de subventions pour les énergies fossiles… Mais à part ça le problème c’est l’éolien… Bon Nick de Cusa, vu que c’est la mode vous voudriez pas nous faire un peu de transparence sur vos sources de financement ?

      • http://www.masterresource.org/wp-content/uploads/2013/04/Federal-Electric-Subsidies.png

        (Le gros des subventions aux carburants fossiles dans le monde sont pour l’essence dans des pays pauvres comme l’Egypte, ce qui n’a rien à voir avec la production d’électricité. Je suis naturellement 100% contre de telles subventions. Je suis contre toute subvention).

        Notre association a pignon sur rue. Ses comptes sont vérifiables.

        Merci pour vos questions.

        • Vous vivez de dons manuels, ils peuvent venir d’antiéoliens pour disposer d’une tribune

          • Vous extrapolez à partir de votre propre cas ?

          • @P,
            Oui, c’est ce qu’on appelle en psychiatrie de la projection, typique des bigots activistes comme ProEole ou Tilleul. Ils projettent leur tare sur les autres mais ne la voit jamais chez eux.
            Les faits et la réalité ne veulent rien dire pour eux, leur comportement relève bien de la psychiatrie.

          • La psychiatrie, la psychiatrie… Comme tu y vas ! Non, MiniTax, non, pas d’accord, ils sont au-delà de toute ressource thérapeutique ! La psychiatrie ne relève que les cas curables, que diable !

        • L’étude du FMI que j’ai cité montre qu’au contraire il y a énormément de subventions fossiles également dans les pays développés, au premier rang desquels les états unis. Vous savez très bien que les néoconservateurs n’ont jamais et n’iront jamais dénoncé ses subventions parce que la fratrie Koch est un gros contributeur de votre idéologie… (c’est même reconnu sur ce site avec une news qui dénonçait l’OPA de ces oligarques sur le Cato Institute !). De la même façon que le PCF n’a jamais dénoncé le sort des ouvriers en URSS, jamais un think tank libertarien n’ira critiqué une seule fois les subventions de l’industrie fossile : on ne mord pas la main qui vous nourrit…

          Votre lien ne parle que d’exonération d’impot (c’est bizarre, vous etes moins loquace pour celles du pétrole, du gaz et du charbon qui sont pourtant plus importantes… réduire les impots pour les EnR c’est de la subvention mais les réduire pour les fossiles c’est une vaillante lutte des farouches résistants contre l’ogre étatique c’est ça ?), que d’un rapport sur la production par MWh, et que sur 2010… Une fois que l’éolienne est installé elle ne touche plus rien donc vous pourriez au moins faire la différence entre le crédit d’impot qu’a touché l’éolienne quand elle a été installée et les subventions qu’ont reçu les énergies fossiles (ou fissile) à l’époque où elle aussi étaient installés… Vainqueur de la grande course aux impots ? fossile et fissiles et haut la main (plus de 10 fois plus) !

          http://i.bnet.com/blogs/dbl_energy_subsidies_paper.pdf

          • Une éolienne touche toute sa vie des tarifs d’achats préférentiels de sa production. Plus, des systèmes d’achats forcés de quand elle produit en l’absence de demande. Rien que pour la Beglique c’est déjà 2,7 milliards d’€ par an.

          • Tilleul : « Vainqueur de la grande course aux impots ? fossile et fissiles et haut la main (plus de 10 fois plus) !

            http://i.bnet.com/blogs/dbl_energy_subsidies_paper.pdf »
            ———————————————————————————-
            L’étude en question compare les subventions des renouvelables et du nucléaire & fossiles en $ absolu et non en $ ramené au kWh !!!

            Il faut être complètement crétin pour interpréter un tel torchon (produit par des promoteurs des énergies renouvelable, pour l’indépendance et la neutralité, on repassera !) comme preuve qu’il y aurait trop de subventions des fossiles ou du nucléaire, vu que ceux-ci comptent pour plus de 90% d’énergie consommée et rapportent une montagne d’impôts et taxes aux Etats.
            Mentir et encore mentir, c’est tout ce qui reste aux escrologistes.

        • Ah très bon, le lien de la statistique bidonnée de Nick de Cusa vient de l’Institute For Energy Research qui est un think tank fondé et financé par ExxonMobil et dirigé par un de ses cadres avec également des financement de la part de Koch Industries dont le siège se trouve en Suisse, et dont un des administrateurs les moins connus s’était lié d’amitié, enfant, avec la baby-sitter du neveu d’un type qui, avant de s’engager dans le corps des Marines et mourir dans un étrange accident, jamais résolu par la police de Détroit, avait travaillé six mois pour une entreprise fabricant des aliments transgéniques qui avait été éclaboussé par un « vous n’imaginez pas quel scandale » en Inde, justement dans la même province, enfin, pas la même, mais à moins de 1.000 kilomètres quand même, où s’est installé une autre infâme multinationale de vêtements sportifs dont les liens avec le Pentagone sont évidents car ils ont été démontrés par un scientifique chilien expulsé du Collège des Vétérinaires pour avoir révélé les obscures pratiques d’un astrophysicien officiel et dont la femme avait été torturée par Pinochet grâce à la politique impérialiste de Kissinger, lequel n’a jamais été jugé par le Tribunal Pénal International à cause de la puissante protection que lui offre le beau-frère d’un associé du propriétaire de la fabrique des bouts filtres travaillant pour Marlboro…

          Fair and balance le Nick de Cusa…

  • Merci à contrepoints

    La vérité finira bien par éclater malgré l’ignorance de quelques individus verts mais plutôt en phase de décomposition, individus qui me rappel les militants communistes des années 70, le monde devait être communiste, l’URSS allait triompher des méchants capitalistes. Et bien non la bêtise et l’ignorance ne triomphe jamais.

  • Personnellement je n’entrerais pas dans le pseudo débat initié par ProEolien dont la réaction frise l’hystérie. Je retiens l’article pour ce qu’il me procure, un franc sourire de bon matin.
    Merci monsieur de Cusa.

  • Effectivement, cet article est loin, très loin, d’être à la hauteur de Contrepoints en général.
    Savez-vous qu’au Brésil, l’électricité produite par les éoliennes est compétitive avec les autres sources puisqu’il n’y a aucune subvention?
    Qu’une éolienne se rembourse énergétiquement parlant en 6 mois environ dès que le site est un peu venté?
    Que le prix de revient du kWh nucléaire des nouveaux EPR est estimé à 100€/MWh conttre un tarif de 82€/MWh pour l’éolien?
    Etc.

    • Gerldam : « Savez-vous qu’au Brésil, l’électricité produite par les éoliennes est compétitive avec les autres sources puisqu’il n’y a aucune subvention? »
      ————————–
      Oui oui, au Brésil, en Papouasie, en Antarctique… bref, aux endroits où personne ne peut aller vérifier. On connaît votre musique de joueur de pipeau, les camelots de St Ouen nous font ça tous les jours.

      • Ce n’est pas parce que vous n’y connaissez rien que vous devez insulter ceux qui savent. D’ailleurs, avec un tout petit effort, une recherche sur Google vous confirmera ce que j’affirme.
        C’est vous le pipoteur.

        • @Gerldam
          Google ne confirme rien du tout, tout ce que ça renvoie, c’est des liens de sites escrologistes qui se répètent entre eux une info sortie du chapeau, bref, c’est aussi fiable qu’une prédiction de chez Mme Soleil.

          Quand bien même, à supposer par l’absurde que l’éolien soit moins cher au Brésil, on n’en a rien à battre vu que toutes les éoliennes du Brésil produisent moins d’électricité qu’une petite centrale de 500MW, au mieux, ce ne serait qu’une exception qui confirme la règle.
          Et la règle est qu’il y a une explosion du prix du kWh dans tous les pays qui ont installé ***massivement*** des éoliennes comme le Danemark (prix du kWh le plus élevé en Europe, super !) ou l’Allemagne.

          Mais évidemment, en bon escroc, vous ne parlez que de l’anecdote (non confirmée) qui va dans votre sens et vous balayez sous le tapis la montagne de preuves qui dérangent.

          Mentir et encore mentir, c’est ce qui reste comme argument aux bigots des renouvelables. Mais bon, c’est pas comme si c’était nouveau hein !
          Worldwatch Institute en 1984: « Les subventions sont essentielles pour la viabilité économique des fermes d’éoliennes mais ne seront plus nécessaires dans quelques années »

          American Wind Energy Association en 1986: « L’industrie de l’éolien a démontré un niveau de fiabilité et de performance qui la rend très compétitive. Au point que la Commission à l’Energie de l’état de Californie a prédit que l’énergie éolienne sera la source d’énergie au coût le plus bas dans les années 1990, surpassant même les grands barrages hydroélectriques. »

    • Alors pas besoin de subventionner l’éolien. Parfait. On peut aligner les tarifs d’achat de l’éolien (et du PV, etc.) sur les autres sources, c’est nickel. Les éoliennes se multiplieront comme des petits pains jusqu’à produire tout notre courant.
      Oh. wait.
      http://www.manicore.com/documentation/eolien.html

    • Bonjour Gerldam
      On n’est pas contre l’éolien, on est contre les interventions de l’état dans l’économie, si l’éolien est compétitif tant mieux, sinon basta.
      Le pire c’est que peut-être que l’éolien peut être compétitif dans certaine occasion, mais que les subventions ne permettent pas de faire le tri et de laisser les sites compétitifs émergés.

      • Gros malins va…. Et donc vous faites comment pour que l’éolien puisse se développer en France où le prix de l’électricité au consommateur final est régulé et fixé par décret par le gouverment français, où la quasi totalité des productions électriques appartiennent à une société appartenant à l’état français, qui possèdent également le réseau de transport et le réseau de distribution, où même la revente d’électricité est interdite par la loi à toute société qui n’est pas habilité par le ministère et où, cerise sur le gâteau, on vous oblige même à prendre en charge chaque fois que vous vendez un kWh une partie des retraites de cette société (la CTA) ?

        • bonjour Tilleul
          Gros malin et demi
          Où avez vous vu que les libéraux étaient pour le monopole du commerce de l’électricité.

          • A peine que vous êtes pour les monopoles, ah c’est vrai vous êtes juste contre la concurrence :p :p :p

        • Tilleul : « Et donc vous faites comment pour que l’éolien puisse se développer en France où le prix de l’électricité au consommateur final est régulé et fixé par décret par le gouverment français »
          ———————————–
          L’éolien ne se développe pas non plus ailleurs où il n’y a PAS de monopole de l’électricité (USA, Japon, Allemagne, Espagne, GB…), nulle part en fait, sans une montagne de subventions et/ou sans des contraintes artificielles qui font exploser le prix des sources classiques d’électricités.

          On pourra remarquer l’ironie : qu’un gauchiste se plaigne d’un monopole d’Etat et d’un surplus de réglementations, il faut qu’il soit désespérément en manque d’argument !

          • vous avez conscience que tous les pays que vous citez avait et même ont encore des monopoles de l’électricité et que tous ont du avoir des lois mises en place pour ouvrir ces marchés afin de permettre aux énergies renouvelables d’avoir un accès sur le réseau ?

          • @Tilleul,
            Ca tu n’en sais rien vu que tu affirmes n’importe quoi qui te vient par la tête.
            Les renouvelables, tous les pays l’avaient déjà expérimentés dès le premier choc pétroliers, les USA avaient planté des dizaines de milliers d’éoliennes sous Carter, nous, on avait notre usine de la Rance sensé être le fleuron d’un avenir radieux des EnR. Résultat, le flop intégral, malgré une montagne d’argent public gaspillé.
            Et les EnR, ça continue de ne pas marcher, c’est donc la preuve par mille que c’est une chimère, et non pas parce que ce serait à cause d’un monopole ou d’on ne sait quelle nouvelle excuse stupide sortie de ton chapeau.

            Tu as tort sur les EnR, comme sur le charbon, sur le nucléaire, bref, sur tout. Il n’y a qu’à te voir prendre l’Allemagne comme modèle du développement « vert » il y a tout juste quelques années (eh oui, j’ai de la mémoire, l’Internet aussi, dommage pour les bigots dans ton genre), l’Allemagne qui construit maintenant à tour de bras des centrales à lignite.
            Tu n’es qu’un pathétique couillon, prêt à gober n’importe quelle foutaise escrologiste à la mode.

  • C’est bien le débat continue sans moi.

  • Si cet article est sensé apporter la preuve de quoi que ce soit, alors je suis le Pape. Au vu de la valeur que nick de Cusa donne à cette pique politique, il ne fait que confirmer l’absence totale de fondement scientifique aux théories véhiculées par ce site. En effet, tout ce qu’il affirme semble dit sérieusement. Pour info, l’éolienne d’Energie 2030 tourne depuis des années, elle a un bon rendement financier et électrique, merci pour elle. Pour des chiffres (réels eux), contactez l’asbl Energie 2030, ils vous informeront. Malgré tout, votre site ressemble plus à une secte du libéralisme à tout crain et de l’anti-Etat qu’autre chose.

    • En tout cas, Contrepoints semble vous faire peur pour que vous preniez un peu de votre précieux temps pour y déposer votre petite crotte. C’est très éclairant sur la réelle solidité des arguments que vous pourriez fournir.

      • miam miam le bon chèque de Koch Industries…

        • oui, ça va payer pour la cargaison de bébé communiste, près à rôtir, qu’on va nous livrer en provenant de directe de Cuba ; on espère bien battre nos amis les pédo-nazi, cet fois.
          Bon ben c’est pas tout ça mais il faut aussi que je relance nos amis tabagistes, ils sont en retard pour la livraison. Et si ils sont en retard, on ne pourra pas polluer et empoisonner autant qu’on s’est engagé à le faire auprès des gnomes de Zurich, et les illuminati vont encore nous tirer les oreilles, et il faudra encore que la licorne rose nous sauve la mise, et elle ne pourra pas faire péter les volcans et tomber les météorites pour affamer les grec et …
          enfin bref, tu vois le topo : le monde ne serait pas à feu et à sang et ce serait pas cool pour nous.
          Heureusement qu’on peut compter sur Koch, parce que Gore, ce pourri, il fait rien qu’à nous scier les pattes. on lui a pourtant dit que son plan était trop compliqué, que ça marcherait jamais. Mais en fait, j’ai honte de l’avouer, sa façon de bien sélectionner les plus cons pour leur bourrer le mou pour faire le boulot gratuitement (gratuitement, tu te rend compte ? quelle horreur) pour appauvrir le monde pour avoir plus de pouvoir pour encore plus se dorer les c…. et bien ça al l’air de marcher. C’ets à vous dégouter du travaille bien fait à l’ancienne, tient.
          A, enfin, les voila.

    • Energie 2030 a un bon rendement financier, encore heureux, avec les indécentes subventions qu’elle touche… Tu en croques, ou bien tu es juste un pigeon qui paye sans le savoir ?

  • Depuis que les écolos veulent tourner la terre vers le soleil avec des éoliennes, on ne peut que constater l’échec.

  • http://www.economiematin.fr/les-experts/item/4373-eolien-electricite-tarifs-augmentation-fiscalite
    Et devinez qui on retrouve à « venter » les vertus de l’éolien dans les commentaires? 😆

  • Actuellement il n’est pas fait une bonne exploitation du vent.
    Il est fait du commercial seulement.
    Le matériel dans sa théorie est lamentable, il est fait pour être vendu, pas pour produire !
    Il ne faut pas en conclure qu’il n’y a rien à tirer du vent.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Conjugué avec l’arrêt politique des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim en 2020 et l’arrêt inopiné pour contrôles techniques de cinq autres réacteurs, le retard de livraison de ce premier EPR en France entraine un risque de sous-capacité de production d’électricité cet hiver.

Un avenir nucléaire ou non ?

À l’heure où les Français s’interrogent de plus en plus sur l’avenir énergétique de leur pays et sur les coûts du gaz et de l’électricité, le nucléaire s’invite dans la campagne présidentielle.

Sur fond de changement cli... Poursuivre la lecture

Une nouvelle réglementation interdisant les emballages en plastique des fruits et légumes est entrée en vigueur au 1er janvier 2022. Relater sa genèse est plus intéressant et instructif que gloser sur les désagréments et catastrophes à venir. Ce fut priorité à la bien-pensance et la démagogie au détriment de l'efficacité économique et sociale.

Le 1er janvier 2022 est entré en application le Décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021 relatif à l'obligation de présentation à la vente des fruits et légumes frais non transformés sans conditionn... Poursuivre la lecture

 

En ces moments de pénuries de vent et de soleil quand ils sont nécessaires, (l’intermittence n’étant pas gérable, même au niveau européen, n’en déplaise à certains), et en l’absence depuis plusieurs décennies de constructions de centrales nucléaires nouvelles aux émissions les plus faibles de gaz à effet de serre, à la suite du démantèlement de nombreuses centrales au charbon très polluantes, l’Europe s’est réveillée avec pour seul recours le gaz vendu à prix fort, en particulier par la Russie.

Une dépendance envers la Russi... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles