Moralisation de la vie politique

Il n’y a que les socialistes pour oser : Harlem Désir propose un référendum portant sur la moralisation de la vie politique française.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013703 Harlem Désir

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Moralisation de la vie politique

Publié le 4 avril 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Il n’y a que les socialistes pour oser : Harlem Désir, premier secrétaire du PS, propose un référendum portant sur la moralisation de la vie politique française. Ce type, que l’ineffable amateur de préservatif Bergé présentait comme « un des moments de la conscience humaine, un des moments de l’honneur de la France » a été vulgairement condamné en 1988 pour un emploi fictif à son profit en dehors de sa présidence de SOS racisme à 18 mois de prison avec sursis et 30 000F d’amende ; il a aussi bénéficié  d’une amnistie de Tonton pour 80 000 de contraventions non payées en 1992…

Je ne vous rappellerai pas les scandales passés de la gauche, il y a Wiki et autres sites mauvaises langues pour cela, les scandales actuels dans vos médias, et, ô surprise, ceux que l’on peut voir venir sans avoir besoin de boule de cristal. Tandis que le camarade Mélenchon, sénateur zélé de Mitterrand la francisque appelle au grand soir de la Vème pour une Constituante avec ses camarades communistes dont la corruption par l’Empire du Mal n’est plus à démontrer.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • En voilà encore un qui ne manque pas de souffle !

    En avance sur Cahuzac, qui osait avant, alors que lui c’est après avoir été condamné.
    En tout cas, plus couillon aussi, et moins grandiose ! Parce que se faire piquer et condamner pour 30 000 francs, où va-t-on ?
    Reste à nous dire quelle(s) question(s) il poserait pour un référendum.
    Et puis, qui seraient les votants ? parce que une fois éliminés ceux qui seraient prêts à en faire autant s’ils en avaient l’occasion, peut-être ne resterait-il pas grand monde ?

  • Un repris de justice comdamné à 30 000 francs d’amende et à 18 mois de prison avec sursis pour ,emplois fictifs et qui a été amnistié par Mittérand de dizaines de milliers de francs de PV lorqu’il était le responsable d’SOS Racisme prôner la moralisation des politiques me laisse rêveuse!!!!!!!!!!
    Le voir à la têrte du PS aussi!!!!!!!!!!!
    De plus, il ne sait pas ce que signifie le mot « travailler  » pour vivre!!!
    Le monde est tombé sur la tête et les individus de son genre ont perdu toute pudeur!!!
    J’ai souvent des nausées dans ce monde pourri!!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Par Nathalie MP Meyer.

Trois ans après les premières révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son mari François Fillon, ancien Premier ministre et candidat présidentiel de la droite en 2017, ce qu’il est convenu d’appeler « Affaire Fillon » ou « PenelopeGate » est entré la semaine dernière dans sa phase procès.

Chef d’accusation retenu contre les protagonistes, essentiellement : détournement de fonds publics.

Loin d’être unique en son genre au rayon ... Poursuivre la lecture

Par Philippe Pascot.

À l’instar de la peau de chagrin originale, décrite par Balzac, qui rétrécit à chaque désir du personnage principal et, en disparaissant ainsi peu à peu, le conduit à la mort, la loi sur la moralisation de la vie politique se voit grignotée à chaque fois que les parlementaires le désirent, ce qui, tout en les engraissant, conduit lentement mais sûrement notre démocratie à la mort.

Le redressement moral promis par Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle n’aura donc été que de la poudre aux yeux, ca... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP.

Réjouissons-nous. Les sombres affaires Thévenoud, Cahuzac ou Fillon, c’est du passé ! Cette impression prégnante que la classe politique a tous les droits, surtout celui de se remplir les poches sur le dos du contribuable, c’est terminé ! Les conflits d’intérêt, passe-droits et abus de pouvoir petits et grands, c’est bien fini !

Aujourd’hui, nous vivons enfin dans une République irréprochable, véritable paradis politique où l’on marche sereinement, sans craindre les ampoules douloureuses et les cors aux pieds di... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles