La taxe Tobin rapportera deux fois moins que prévu

James Tobin

La taxe Tobin rapportera 600 à 800 millions d’euros en 2013 (contre 1,6 milliard prévu), en partie à cause d’une baisse des volumes de transaction.

La taxe Tobin rapportera 600 à 800 millions d’euros en 2013 (contre 1,6 milliard prévu), en partie à cause d’une baisse des volumes de transaction.

Selon Bercy, la taxe Tobin rapportera 600 à 800 millions d’euros en 2013, au lieu de 1,6 milliard prévu. Et en 2012, les recettes de ce nouvel impôt instauré en août n’ont pas dépassé 250 millions, loin des 550 millions escomptés.

Sur Nyse-Euronext, entre août et novembre 2012, les actions échappant à la taxe ont vu leurs échanges baisser de 10 %, celles soumises à la taxe sur les transactions financières (TTF) de 21 %. Bercy relativise : «Cette baisse des volumes n’est pas dommageable pour l’économie réelle. Toutes ces transactions n’étaient pas utiles. »

À partir de 2015, l’État français peut toutefois espérer percevoir davantage de recettes de TTF. À cette date, voire dans le courant de l’année 2014, la TTF européenne devrait avoir remplacé la TTF française. Or les experts européens estiment que ce nouvel impôt pourrait rapporter 20 à 30 milliards aux onze pays qui l’adopteront. Explications : l’assiette de la taxe européenne devrait être très large et inclure, outre les actions, les obligations d’entreprises et quelques produits dérivés.

De tels résultats ne surprendront pas les lecteurs réguliers de Contrepoints.

Voir les articles publiés sur le sujet et en particulier l’exemple suédois.

Lire l’article en entier sur Le Figaro.