L’Etat taxe les sociétés d’autoroute, c’est vous qui payez au final

Un produit ne paie pas de taxes, c’est toujours le consommateur qui régale. Nouvel exemple avec les sociétés d’autoroute.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
L'autoroute A10 à la hauteur de Villebon-sur-Yvette, dans l'Essonne

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Etat taxe les sociétés d’autoroute, c’est vous qui payez au final

Publié le 12 décembre 2012
- A +

Un produit ne paie pas de taxes, c’est toujours le consommateur qui régale. Nouvel exemple avec les sociétés d’autoroute.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

L’autoroute A10 à la hauteur de Villebon-sur-Yvette, dans l’Essonne

Une taxe sur les sociétés d’exploitation….

Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, a annoncé que la taxe sur les sociétés d’autoroute augmenterait de 200 millions d’euros l’année prochaine. Cette hausse de la taxe sur les autoroutes, appelée redevance domaniale, devrait rapporter 170 à 180 millions d’euros supplémentaires dans les caisses de l’ Etat. Le produit de cette hausse sera théoriquement redistribué à l’ AFIFT ( agence de financement des infrastructures des transports de France), qui devrait voir ainsi son financement par les sociétés d’autoroutes passer de 180 millions à 350 millions d’euros. Une augmentation de taxe sur les sociétés d’autoroutes qui, sur le plan de la communication, n’est pas une augmentation sur le public…. Sauf que ce avec quoi les sociétés d’autoroute paient leurs taxes n’est autre que le produit de leur exploitation, c’est à dire des péages!

Une augmentation pour les usagers!

Dès lors, les tarifs des péages autoroutes augmenteront de 1,92% à 2,24% dès le 1er février, pour une hausse moyenne de 2,01%. Plus précisément, la hausse sera de 2,29% chez SAPN, de 1,18% sur l’ A14, et de 1,94% sur le réseau APRR.

Sur le web

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Patrick Guennat.

Le fameux Code de la route que nous connaissons tous vient de souffler ses 100 bougies ! Promulgué en 1921, il a depuis subi de nombreuses mises à jour. Parmi elles, l’apparition de panneaux incongrus comme « Chaussée déformée, trous en formation » !

C’est le cas par exemple près de Giverny, dans l’Eure, où trois de ces panneaux jalonnent deux kilomètres d’un asphalte qui part en lambeaux. Plutôt que de rénover la route, la Direction départementale de l’équipement (DDE) choisit donc de prévenir plutôt que de... Poursuivre la lecture

Par Jean Kircher

Pour nos sociétés modernes et démocratiques l’un des objectifs prioritaires devrait être le bien-être et le confort des citoyens afin qu’ils puissent vérifier et utiliser quotidiennement les progrès que nos gouvernements mettent en œuvre.

En voyageant régulièrement dans toute l’Europe on se rend compte que pour la France et les Français le compte n’y est pas.

L’État français très éloignés du citoyen, à bien des niveaux

Ainsi le téléphone et les connections internet dont le réseau est supposé couvrir tout ... Poursuivre la lecture

Par Pierre Allemand.

Dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la Commission européenne, organisme directeur de l’Union européenne, vient d’autoriser les pays de l’Union à « moduler » (traduire : augmenter) les péages routiers, en fonction de leurs performances relatives aux émissions de gaz à effet de serre.

Ce qui met évidemment en première ligne les véhicules les plus anciens, compte tenu des améliorations importantes apportées dans ce domaine, année après année, par les constructeurs automobiles.Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles