Périphérique parisien à 70 km/h, et ce n’est qu’un début

L'idéologie anti-voiture continue de gagner, sans réactions des usagers, comme pour la tendance à imposer des vitesses toujours plus lentes.

L’idéologie anti-voiture, c’est à dire anti liberté de déplacement autonome (non collectivisé), continue de gagner, en l’absence de réactions des principaux intéressés, les usagers de la route. Un exemple en est la tendance à imposer arbitrairement des vitesses toujours plus lentes.

Avec la Ligue de Défense des Conducteurs.

voitures sur le périphérique parisienLa Mairie de Paris vient de déposer, une fois encore, une demande de baisse de la limitation de vitesse sur le périphérique au gouvernement. Cette réduction à 70 km/h risque fortement d’aboutir cette fois-ci. En effet, les nouveaux panneaux et le réglage des radars sont déjà prévus. Et le gouvernement a bien l’intention de suivre le même chemin : plusieurs projets sont dans ses cartons pour brider tous les conducteursde France !

Après la fermeture des voies sur berges, la Mairie de Paris a décidé de s’attaquer à la phase 2 de son plan « anti-voiture » : le périphérique. En effet, elle a demandé l’autorisation au gouvernement de baisser la limite de vitesse sur le périphérique à 70 km/h au lieu des 80 km/h actuel. La décision est donc entre les mains de l’Etat, qui gère le périphérique parisien.

Rappelez-vous, l’année dernière, la Mairie de Paris avait fait une requête similaire sous prétexte des nuisances sonores ! Le gouvernement de l’époque avait rejeté cette demande car il jugeait que« cette politique perverse et néfaste empoisonnerait les Parisiens ». Mais la Mairie de Paris est tenace ! Elle est revenue à la charge, cette fois-ci sous prétexte de lutter contre la pollution. Tous les moyens sont bons pour réduire la vitesse !

Et la Mairie de Paris ne s’arrête pas là ! Car l’actuelle baisse de 20 km/h, en cas de pics de pollution, sera toujours appliquée. Autrement dit, le périphérique à 50 km/h, c’est pour bientôt ! Vous vous imaginez sur les trois voies du périph’ à 50 km/h durant les rares heures où le trafic est fluide? Ce sont, une fois de plus, les franciliens, qui ont besoin de beaucoup se déplacer, qui sont pris pour cible !

La Mairie de Paris n’a aucun doute sur l’aval du gouvernement. En effet, ils ont même déjà commencé à effectuer des réunions de travail pour fixer les derniers détails (panneaux de signalisation, ajustement des radars…) ! Car le gouvernement a lui aussi un projet en préparation. C’est Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, qui l’a évoqué à demi-mot dans une interview pour le journal La Croix. En effet, elle déclare« travailler sur des mesures concrètes [qui seront] présentées en Janvier 2013 pour lutter contre la pollution. » Et ces mesures incluent notamment la baisse de la limitation de vitesse sur les autoroutes urbaines dans toute la France !

Cette demande de la Mairie de Paris est donc du pain béni pour le gouvernement. Ce dernier ne manquera certainement pas de citer Paris comme exemple pour justifier son projet de baisse de la limitation de vitesse et de l’étendre à toutes les grandes villes françaises. C’est pourquoi les conducteurs doivent rester vigilants partout en France pour parer tout nouveau projet insensé! A commencer par les Parisiens et les Franciliens que la Ligue de Défense des Conducteurs invite à signer sa pétition à destination de la Mairie de Paris.

Signez la Pétition