Eduardo Saverin change de nationalité avant la mise en vente de parts de Facebook

Pour échapper à une fiscalité confiscatoire, Eduardo Saverin change de nationalité. Le cofondateur de Facebook détenait pour environ 4 milliards de dollars d’actions.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
FaceBook Error

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Eduardo Saverin change de nationalité avant la mise en vente de parts de Facebook

Publié le 12 mai 2012
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

Facebook s’apprête à lancer une émission publique d’un montant de 11,8 milliards de dollars. Ceci valoriserait Facebook à 96 milliards de dollars et les parts d’Eduardo Saverin à 3,84 milliards de dollars.

Âgé de 30 ans, né au brésil, ce cofondateur de FaceBook a amorcé en septembre son renoncement à la nationalité états-unienne au profit de la nationalité singapourienne, selon BusinessWeek. Il devra payer une taxe sur le capital pour sortir son patrimoine du giron fiscal des USA mais le fait d’avoir anticipé plusieurs mois sur l’émission publique lui permet de ne pas être astreint à déclarer la nouvelle valorisation des parts sociales de FaceBook. Eduardo Saverin explique avoir choisi Singapour afin de faciliter ses projets d’investissements au sein de sociétés notamment brésiliennes se développant en Asie.

Il rejoint la longue liste en forte croissance des citoyens des USA ayant renoncé à leur nationalité. Il y en aurait eu près de 2000 en 2011 contre à peine plus de 200 en 2008. Entre autres augmentations fiscales ces années-ci, le taux d’imposition sur les revenus du capital passera de 35 à près de 40% en 2012.

A lire aussi sur Contrepoints :

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a 20 ans, presque jour pour jour, la Commission européenne imposait une amende record de 497 millions d’euros à Microsoft et lui imposait de produire une version de Windows sans Internet Explorer et sans Windows Media Player.

Ceci mettait fin à des années de procédures antitrust et arrivait à contre-temps alors que la concurrence avait déjà amplement limité le monopole de Microsoft sur ces deux produits.

Quelle ironie que Microsoft ait récemment renoncé à mettre à jour Internet Explorer et ait choisi de le remplacer par Edg... Poursuivre la lecture

facebook gafam concurrence
0
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Delsol. Un article de l'IREF Europe.

Le numérique est une invention aussi extraordinaire et prometteuse que redoutable et dangereuse. Tout dépend de l’usage qu’on en fait, comme pour le nucléaire. Facebook est sans doute la plateforme qui a le plus d’utilisateurs : trois milliards dans le monde ! C’est aussi pourquoi elle est la plus forte et la plus fragile, la plus aimée et la plus attaquée.

France Haugen était employée de Facebook, qu’elle a quitté en mai dernier en emportant illégalement des tombereaux d... Poursuivre la lecture

Par Yannick Chatelain.

« The More You Use Facebook, the Worse You Feel » (Plus vous utilisez Facebook, pire vous vous sentez).

Oui, Facebook nous déprime autant que l’usage abusif des réseaux sociaux où les usagers se mettent bien souvent en scène dans une course à l’échalote de la vie la plus merveilleuse qui soit…  

En 2017 deux chercheurs - Holly B. Shakya alors Assistant Professor of Global Public Health at UC San Diego et Nicholas A. Christakis qui dirigeait The Human Nature Lab à Yale et était le Co-Directeur du Ya... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles