Marine Le Pen était la candidate du système

Le programme du FN est une excellente synthèse des idées défendues par l’ensemble de la classe politique durant toute cette campagne. En ce sens , Marine Le Pen représente la candidate emblématique du système.

Le programme du FN est une excellente synthèse des idées défendues par l’ensemble de la classe politique durant toute cette campagne. En ce sens, Marine Le Pen représente la candidate emblématique du système.

Par l’auteur du site Le Libéralisme expliqué.

Il est curieux d’entendre les commentateurs et analystes répéter en boucle que les 18% de Marine Le Pen seraient un vote protestataire. Bien au contraire, il semble que le programme du FN soit une excellente synthèse des brillantes idées défendues par l’ensemble de la classe politique durant toute cette campagne.

L’électeur de Marine Le Pen est de ce point de vue un « centriste » dans le sens où il souhaite réunir la droite et la gauche pour les faire travailler ensemble. Le « génie » de la Présidente du FN est qu’elle a su proposer un programme complet et cohérent pour supporter cette ambition. L’esprit de ce programme se résume en un principe fort simple : « Toujours plus d’État ».

  • Ce programme contenait les propositions phares de la campagne de Jean-Luc Mélenchon : lutte des classes, discours antilibéral, création monétaire pour financer l’explosion des dépenses publiques, augmentation artificielle des salaires par décret, retraite à 60 ans, création de nouvelles tranches d’imposition…
  • Ce programme contenait les propositions phares de la campagne de François Hollande : surtaxation des capitaux productifs, banque publique d’investissement, séparation des banques de dépôt et banques d’affaires, taxe sur les transactions financières…
  • Il contenait également les propositions phares de la campagne de François Bayrou : protectionnisme et produire français d’abord, banque publique d’investissement…
  • Enfin, il contenait les propositions phares de la campagne de Nicolas Sarkozy : politique sécuritaire, lutte contre l’immigration, identité nationale, remise en cause de l’espace Schengen, régulation des activités financières…

Ainsi, si on observe les principales propositions des candidats FG, PS, Modem et UMP, on les retrouve quasiment toutes dans le programme de Marine Le Pen qui en réalise une parfaite synthèse. De cette façon, toute la campagne a été une immense pub pour le programme du Front National.

Pas étonnant qu’au moment du choix, un certain nombre d’électeurs aient choisi le programme qui réunissait le plus d’arguments qu’ils avaient entendus les mois qui précédaient.

Qui sème l’État récolte le fascisme…

—-
Sur le web