L’économie libérale est normale, sans excès

Comment Donald Tusk est-il parvenu, seul en Europe, à se faire réélire pour un second mandat? Par manque d’ambition excessive.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Donald Tusk, premier ministre polonais

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’économie libérale est normale, sans excès

Publié le 21 avril 2012
- A +

Comment Donald Tusk est-il parvenu, seul en Europe, à se faire réélire pour un second mandat ? Par manque d’ambition excessive.

Par Guy Sorman.

Donald Tusk, Premier ministre polonais

Je demande à Donald Tusk, Premier ministre de tendance libérale comment il est parvenu, seul en Europe, à se faire réélire pour un second mandat ? Par manque d’ambition excessive, dit-il.

La démocratie libérale pour fonctionner n’a besoin que de managers sérieux et intègres : surtout pas d’excès, mais de la banalité. Je n’ai que des idées ordinaires, dit Tusk : les lieux y invitent.

Loin de Matignon, le Premier ministre polonais occupe une caserne soviétique reconvertie en bureaux modestes. Une leçon de démocratie en somme.

Et Tusk préside aussi au destin d’une économie sans crise, sans interruption de croissance : les Polonais travaillent. L’économie libérale, dit Tusk, est une économie normale, sans excès.

—-

Sur le web.

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Chelsea Follet. Un article de Human Progress

 

Aujourd'hui marque le lancement d'une nouvelle série d'articles par HumanProgress.org intitulée "Les centres du progrès". Où le progrès se produit-il ? L'histoire de la civilisation est à bien des égards l'histoire de la ville. C'est la ville qui a contribué à créer et à définir le monde moderne. Cette chronique bi-hebdomadaire donnera un bref aperçu des centres urbains qui ont été le théâtre de progrès décisifs dans les domaines de la culture, de l'économie, de la politiqu... Poursuivre la lecture

J’ai eu l’occasion d’aller à l’European Liberty forum, dirigé par l’Atlas Network, qui a eu lieu la semaine dernière à Varsovie. Ce congrès a réuni de nombreux think tanks libéraux et prolibertés européens et nord-américains.

Ce forum a montré un point : le libéralisme n’est pas mort en Europe, il est bien vivant et bien actif. Malgré la guerre dans le pays voisin, la détermination des organisations défendant la liberté était bien présente.

En cela, l’European liberty forum a été une expérience rafraîchissante et très inspirante... Poursuivre la lecture

La guerre en Ukraine révèle avec douleur plusieurs échecs de l’Union européenne (UE). Mais elle met aussi en évidence la grandeur de la nation polonaise. Les Européens sont en admiration pour le sens de responsabilité des autorités et de la population de Pologne, notamment dans l’accueil généreux des Ukrainiens qui fuient la mort et la destruction de l’injuste guerre conduite par la Russie. Mais comme toujours, il est possible dans les malheurs de tirer des solutions pour éviter que l’avenir ne fournisse les mêmes difficultés.

Objectiv... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles