Mais quel est le lien entre le drame de Toulouse et la campagne ?

Les hommes politiques se trompent de combat dans leurs réactions face au drame de Toulouse. Une nouvelle occasion de se taire qu’ils ont perdue.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Chut

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mais quel est le lien entre le drame de Toulouse et la campagne ?

Publié le 22 mars 2012
- A +

Les hommes politiques se trompent de combat dans leurs réactions face au drame de Toulouse. Une nouvelle occasion de se taire qu’ils ont perdue.

Par le Parisien Libéral

Clairement, les hommes politiques, et les médias, ont une fois de plus perdu une occasion de laisser travailler la police et la justice.

D’une part, soulignons que, suite à l’affreuse tuerie de Toulouse, les médias ont immédiatement communautarisé : les pouvoirs publics ont pris l’initiative de renforcer la sécurité autour des écoles et lieux confessionnels juifs et musulmans. Quid des églises ? Tous les jours, en France, des catholiques sont agressés (que ce soit pour leur qualité de catholique, ou non), des églises sont brulées, pillées, fracturées, et des cimetières chrétiens sont profanés. Est-ce que cela fait la Une des médias ? Non. Seule la blogosphère qualifiée de fachosphère, comme christianophobie, reporte tous ces faits.

D’autre part, maintenant que l’identité du tueur est connue, les uns et les autres analysent son parcours et font des appels à la fraternité, ou, selon le bord politique, stigmatisent le soi-disant échec de l’intégration à la française. Les deux attitudes sont sans fondement. Un tueur ne peut pas représenter des centaines de milliers de gens. Mais la fraternité ne peut pas se décréter, non plus, dans un pays où les hommes politiques ne cessent de classer les gens en catégories tout en feignant de jouer la carte républicaine. Oui, le racisme existe aussi chez les Arabes, et non pas que chez les Européens. Non, il n’est pas possible de tirer des conclusions de portée générale suite au drame de Toulouse. Quand des indépendantistes bretons font exploser un McDo et tuent une innocente, remet-on en cause l’intégration des bretons en France ? (alors même que, manifestement, le rattachement du Duché de Bretagne à la France est sujette à caution, cf Agence Bretagne Presse).

Bref, espérons que le tueur de Toulouse fasse l’objet d’une arrestation et d’un procès en bonne et due forme et qu’il soit, après une procédure contradictoire, si reconnu coupable, enfermé en vertu des lois en vigueur dans notre pays. Et passons à la suite. Parce que pendant que nos hommes politiques jouent la carte de l’Union Nationale, l’Italie se réforme et le Royaume-Uni toilette son système fiscal. Les hommes et femmes politiques ne pourront jamais empêcher un tueur d’émerger, surtout si des effectifs de la DCRI sont consacrés à la surveillance des journalistes, ou que des policiers sont chargés de verbaliser la maman d’un petit garçon de 6 ans qui fait pipi contre un arbre (lire le Journal du Centre). Par contre, les hommes et femmes politiques peuvent nous parler de ce pour quoi on les paye : équilibrer le budget public et créer une France juste, une France libre.


Sur le web

Lire ici le reste de nos articles sur cette affaire

Voir les commentaires (13)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (13)
  •  » Oui, le racisme existe aussi chez les Arabes  » Y a pas d’arabes au Maghreb (si vous vouliez parler des immigrés maghrébins et de leurs descendants) mais des berbères ou descendants de ceux-ci. Et le racisme existe vraisemblablement chez eux. C’était juste pour signaler la différence.
    A peu près d’accord avec l’ensemble de l’article.

  • Mingus : Quand on ne connait pas l’histoire on se tait. Il ne s’agit pas d’une colonisation arabe en Afrique du Nord mais plutôt d’une acculturation comparable à celle des gaulois suite à la conquête romaine.
    Allez dire à un Saoudien que les Algériens sont des arabes. . . .

    La plupart des berbères d’Afrique du Nord se sont réfugiés dans les montagnes suite à l’invasion arabe, il sont restés entre eux et on continuer à parler leur langue même si il on adopter l’islam pour la plupart (certains par choix, d’autre pour ne pas payer l’impôt islamique) . Sinon comment expliquer les différences physiques entre un Arabe égyptien et un berbère d’Afrique du Nord ?
    Le premier à la peau plus foncée et visage de type nubien, alors que les berbère ont des trait méditerranéens voir nordique pour certain ( mélange durant les invasions vandales).

    Cela est vrai pour tout les pays dit « arabes ».
    Un arabe, ça n’existe pas, il y a des arabes avec leurs propres caractéristiques physiques et linguistiques.

    Pour en revenir à l’article les profanations d’églises sont moins couvertes par l’actualité tout simplement parce qu’il s’agit la plupart du temps d’actes satanistes, et que parler d’une agression raciste fait plus d’audience que de parler d’un délire adolescent de sataniste.

    Et oui ! Faire un reportage sur la drogue en banlieue ou sur les salafistes en prison rapporte plus d’argent que de débattre sur le bien fondé de l’annexion de la Savoie par la France . . . .

    • +1
      Les berbères sont aussi arabes que les basques et les catalans sont castillans…

      • importe quoi les les kabyles sont plus nordique que les portugais et les espagnole , avec leurs langue leur culture , arrentons les amalgames, un chinois et un francisais ? non ? , es pareille regarde la gurre en Algérie entre arabe et kabyle

    • Vous avez tort Yanis.
      Bien qu’elles n’aient pas commencé au VIIème, des vagues successives de peuplement arabe ont eu lieu au cours des siècles (simplement des soldats arabes qui s’installaient dans la région après y avoir trouvé femme).
      Certaines populations berbères se sont peu mélangées, d’autres nettement plus. Les différences physiques s’expliquent ainsi. Nier l’arabité aux maghrébins relève de l’obsession ou de la recherche de pureté raciale (que l’Arabie prône peut-être, je n’en sais rien et cela ne m’intéresse pas). Dire comme Bens : il n’y a pas d’arabe au Maghreb est simplement faux. C’est un lieu commun.
      Mais vous dites « Un arabe, ça n’existe pas, il y a des arabes », je crois qu’on est donc d’accord.

  • « Colonisés depuis 1300 ans, mais toujours pas arabes ?  »

    Faudrait se renseigner un petit peu avant de dire n’importe quoi. Suffit de regarder les royaumes qui existaient les siècles avant l’arrivé des Ottomans et vous remarquerez qu’une très grande partie d’entre eux étaient des royaumes berbères musulmans gouvernés par des Berbères et non des Arabes. On peut être musulmans sans être arabes.

    Le seul lien commun pour ma part entre les  » pays arabes  » (mise à part la religion) c’est langue. Et encore, la grande majorité des Algériens, Marocains et autres Tunisiens, ne parlent pas l’arabe quotidiennement, mais la darija (d’ailleurs c’est un dialecte assez représentatif de l’histoire de ces pays). Après, si on appartient à un peuple parce qu’on parle sa langue, alors tous les francophones d’Afrique sont français.

    Bon après, chacun son avis sur le sujet. Pour ma part, les Arabes sont une très petite minorité au Maghreb.

    • @Bens
      Je pense que si les français étaient restés 1300 ans au Sénégal, y imposant leur langue, leur religion et une part important de leurs mœurs et de leurs lois, oui, on eut pu dire les sénégalais français, malgré les différences raciales évidentes. Penser systématiquement (après 1300 ans d’acculturation pour reprendre le terme de Yanis) qu’ils sont « africains » et non français, s’apparenterait à du racisme.
      Evidemment français et arabe n’est pas équivalent, le France étant une nation, les arabes un peuple.
      Néanmoins, les marocains, algériens, etc. même les plus incultes connaissent l’arabe (mieux que nos zyvas), bien qu’effectivement dans les pays du Maghreb, on pratique au quotidien différents dérivés du même dialecte. Ils pratiquent une religion extrêmement structurante. Ils sont génétiquement le fruit de mélanges variés, dans lesquels les arabes ont leur part. A cette aune, qu’est-ce exactement qu’un maghrébin ?
      Le nom même de Maghreb est arabe, mais attention ! ne dites surtout pas que des arabes y vivent, Bens ! Comme vous dites, il n’y a pas d’arabe au Maghreb. Il faut combien de quartier d’arabité pour être arabe, puisque langue, mœurs, lois, religion, mélanges raciaux, langue commune, nom même par lequel on se définit, et ce depuis plus de 1000 ans, et j’en passe, ne suffisent pas ?

      •  » Je pense que si les Français étaient restés 1300 ans au Sénégal  »

        Les Arabes ne sont pas restés 1300 ans au Maghreb. Les Zirides, les Almoravides, les Almohades, les Hafsides, ne sont pas des dynasties arabes, mais berbères. Je n’ai pas non plus souvenir que les Turcs soient des Arabes. Il ne faut pas confondre royaume arabe et royaume musulman.

         » même les plus incultes connaissent l’arabe  »

        L’arabe littéraire est appris aux enfants à l’école ou grâce à la télévision et non pas par leur famille.
        Je ne nie pas l’importance qu’ont eue les Arabes et leur langue au Maghreb. L’Arabe fait partie de la société et de la culture maghrébine. Mais elle n’est pas la langue naturelle des Maghrébins. Le Dialecte qui est un mélange d’arabe, de berbère, de français, d’espagnol, de turc et un peu de latin, lui l’est.

        « A cette aune, qu’est-ce exactement qu’un Maghrébin ? »

        Les Maghrébins sont des Maghrébins. Ils sont un substrat de berbère qui ont été colonisé par pas mal d’autres peuples, ils en sont le mélange et n’appartiennent à aucun d’entre eux.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la France d’en bas et la France d’en haut.

La France compte la plus importante concentration d’élus de la planète

Une pléthore d’élus

Député... Poursuivre la lecture

Par Patrick Aulnas.

Les politiciens doivent-ils nous faire rêver ? Ont-ils pour fonction de peindre un avenir radieux ? Bien entendu, le paradis terrestre n’existera que s’ils sont au pouvoir. Leurs opposants sont toujours mauvais et la société qu’ils promettent à rejeter. Cette dérive puérile et manichéenne du discours politique est certainement favorisée par les médias.

Les politiciens professionnels s’imaginent que pour exister il faut frapper fort par le verbe, au risque de tomber dans l’outrance ou dans le ridicule. En obse... Poursuivre la lecture

plan de relance france
0
Sauvegarder cet article

Par h16.

Aujourd'hui, soyons fous. N'ayons peur de rien, soufflons bien fort dans le appeau à trolls et imaginons que nous ayons toute latitude pour tenter de résorber la crise actuelle, ou, au moins, d'en atténuer au maximum les effets. Quelles pourraient être les mesures les plus efficaces pour relancer l'activité économique du pays et y créer des emplois ?

On pourrait pour commencer imprimer plusieurs centaines de milliards de billets de 100 euros et les distribuer aux pauvres, directement. Cela n'enrichirait pas tellement le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles