Que vaudront réellement les nouvelles obligations grecques ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Que vaudront réellement les nouvelles obligations grecques ?

Publié le 9 mars 2012
- A +

Par Pasm, depuis Bruxelles, Belgique.

En me basant sur le cours des obligations grecques à 1 an, j’avais récemment annoncé que la Grèce ne parviendrait pas à conclure son offre d’échange de titre (PSI). Il semblerait désormais qu’ils aient réussi leur coup et que le défaut ordonné soit à portée de main.

Dans mes calculs, j’avais fait un erreur de bleu. J’avais accepté l’idée officielle selon laquelle les titres offerts par la Grèce vaudraient leur valeur faciale et que la décote était réellement de 75%. En réalité, la Grèce offre actuellement à l’échange des titres à 30 ans d’un pays surendetté et en pleine récession qui risque très fortement de faire faillitte une seconde fois dans les mois ou les années à venir.

La décote de 54% (ou 75% de Valeur Actuelle Nette) dont on parle tout le temps s’appuie sur l’idée que les nouvelles obligations coteraient réellement à leur valeur faciale. Mais, vu la situation actuelle, il n’y a aucune raison de penser qu’elles ne subiront pas – dès le lendemain de leur introduction sur le marché – une décote similaire à celle des obligations actuelles, c’est-à-dire une perte immédiate de 80% de leur valeur faciale.

La décote réelle pour les possesseurs d’obligations grecques serait donc de finalement de l’ordre de 95%.

via Greek “Fresh Start” Bonds Face Immediate 80% Loss, 98% Probability Of Redefault | ZeroHedge.

Since the Greek Debt/GDP will still be over 120% according to another set of rumors (after all, only a small portion of the country’s debt is really getting impaired), it is 100% safe to say that in 30 years Greece will still go bankrupt. So let’s say it deserves a comparable yield to its current 30 year bonds, which are priced to yield about 23%. We are being a little generous and estimate the fresh start bonds will yield 20% post break. Which means that according to a generic bond yield calc, the price on the fresh start bonds post reorg will be… 17.9 cents of par, or immediate losses of over 80% the second these bonds break for trading from par.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Philippe Alezard.

Le 20 mai 2021, le Premier ministre français est tout en joie en prenant le micro du chef de train et en annonçant l'innovation de ce XXIe siècle : la reprise du train de nuit Paris-Nice.

Des wagons connectés en 5G, propulsés dans un champ électromagnétique créé par les moteurs à induction de la nouvelle ligne hyperloop ? Que nenni, on remet en service le bon vieux corail arrêté il y a trois ans faute de rentabilité. Ce n’est pas grave, l’État va subventionner chaque billet à hauteur de cent euros.

P... Poursuivre la lecture

Par Miguel Ouellette et Maria Lily Shaw[1. Miguel Ouellette est directeur des opérations et économiste à l’IEDM, Maria Shaw est économiste à l’IEDM. Ils sont les auteurs de « Service de la dette : trop cher payé pour s’endetter » et signent ce texte à titre personnel.]. Un article de l'Institut économique de Montréal

Le dernier budget présenté par le gouvernement social-démocrate[1. "Liberal" dans le texte.] de Justin Trudeau, ou son premier en deux ans, devrions-nous peut-être dire, représente un pas supplémentaire vers l’endettement... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Plus de doute possible. Dans leur vaste majorité, les Français sont manifestement affligés d’une schizophrénie politique, économique et sociale qui ne se résorbe pas, bien au contraire.

Déjà en 2018, une enquête[1. Il s’agissait de la vague 4 du Baromètre de l’Ifop sur « Les Français et le libéralisme » mené à la demande du journal l’Opinion et du think tank Génération libre. La vague 5 réalisée en novembre 2020, c’est-à-dire en plein « quoi qu’il en coûte » covidien, montre que la schizophrénie persiste m... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles