Libéraux 2012 accueille Sarkozy à Marseille

Le meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille a été l’occasion pour les membres du collectif Liberaux 2012 de se faire entendre.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Liberaux2012

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Libéraux 2012 accueille Sarkozy à Marseille

Publié le 23 février 2012
- A +

Le meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille a été l’occasion pour les membres du collectif Liberaux 2012 de se faire entendre.

Un article de Libéraux 2012

Dans le cadre de la campagne « Libéraux 2012 », des militants libéraux marseillais ont accueilli, dimanche 19 février, Nicolas Sarkozy à Marseille avec le slogan « Le problème c’est le chômage pas les chômeurs ! » En effet pour le mouvement libéral, la proposition de référendum sur les droits des chômeurs du candidat Sarkozy va dans le mauvais sens : « Au lieu de s’attaquer aux origines du chômage, Sarkozy s’en prend directement aux droits de ceux qui en subissent les conséquences » explique Jean-Baptiste Jaussaud porte-parole de Libéraux 2012.

À travers cette démarche, les militants de Libéraux 2012 pointent du doigt la nécessité de proposer des solutions viables pour lutter contre le chômage, ce qui semble aujourd’hui absent des propositions des candidats de gauche comme de droite.

Dans un système où chaque salarié cotise à l’assurance chômage, il apparaît absurde de parler « d’assistanat » ou « d’abus » lorsqu’un citoyen fait valoir ses droits à l’assurance chômage. « Nul doute qu’il faille développer la formation professionnelle mais il est absurde de faire croire que l’État pourrait contraindre les chômeurs à accepter des emplois qui n’existent pas ! » poursuit Jean-Baptiste Jaussaud.

Pendant toute la durée de la campagne présidentielle, le mouvement libéral prendra part aux débats afin de mettre chaque candidat face à ses contradictions et proposer des idées nouvelles. Le site Liberaux 2012 permettra à chaque citoyen de débattre sur les propositions des uns et des autres et de faire entendre sa voix. « Nous voulons profiter de notre indépendance pour mettre sur la table les sujets de fond et nous attaquer à chaque proposition qui nous semblera démagogique ou absurde. Nous n’avons pas de candidat à l’élection présidentielle mais nous avons une voix et des idées à faire valoir, tel est le sens de l’initiative Libéraux 2012 » conclut Jean-Baptiste Jaussaud.

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Oui bon, autant il est vrai qu’il faut mieux s’attaquer aux origines du chomage plutôt qu’aux chômeurs autant il n’est pas moralement acceptable que certaines personnes se sucrent d’allocations chomage pendant 100 ans sans accepter des offres d’emploi parce qu’elles attendent exactement la bonne opportunité.
    Quand on est au chomage de longue durée, on fait pas de chichis et on prend ce qu’il y a en attendant. Sinon ces gens font peser un risque sur les comptes sociaux dont nous sommes tous solidaires un jour ou l’autre par l’impôt.
    Donc oui pour supprimer les allocations aux gens qui refusent de prendre un emploi et qui sont au chomage depuis trop longtemps, mais ce n’est pas suffisant, il faut libéraliser les allocations chomage.

  • On peut difficilement dire mieux cher Jean-Baptiste! Félicitation pour cette action!

    « Nul doute qu’il faille développer la formation professionnelle mais il est absurde de faire croire que l’Etat pourrait contraindre les chômeurs à accepter des emplois qui n’existent pas ! » poursuit Jean-Baptiste Jaussaud.

  • Et si on rendait le choix aux Français de toucher leurs salaires complets? Et si ensuite, ils avaient la possibilité de choisir de s’assurer contre le chômage ou non?

  • Encore une énième officine libérale avec 3 pékins à l’interieure et totalement inconnue… Désespérant.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On attendait une rencontre sportive, on a droit à un numéro de cirque tragico-comique supervisé par le Qatar et ses différents soutiens. Entre les faux supporters qui défilent, les sponsors floués au dernier moment et un président de la Fifa qui joue grossièrement la carte de l’antiracisme woke pour répondre aux critiques adressées au Mondial dans le domaine des droits de l’Homme, le spectateur a droit à une suite de sketches en marge des matchs programmés.

🗣 “Today I feel Qatari. Today I feel Arab. Today I feel Af... Poursuivre la lecture

Un entretien avec Guillaume Kiefer, libéral au sein du parti Les Républicains.

Dans une récente tribune co-signée avec François-Xavier Bellamy et Julien Aubert, Bruno Retailleau inventorie le bilan des deux derniers présidents de droite : Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

 

Contrepoints : Cette tribune est-elle la démonstration que la droite est en train de se guérir de sa passion pour les hommes providentiels ?

Guillaume Kiefer : Tout d’abord, d’une certaine manière je pense que cet inventaire est salutaire ... Poursuivre la lecture

Par Maxime Lefebvre.

Il y a 14 ans, pendant que tous les regards se tournaient vers Pékin où s’ouvraient les 29e Jeux olympiques d’été de l’ère moderne, la guerre éclatait entre la Géorgie et la Russie. En jeu, les régions séparatistes pro-russes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, officiellement rattachées à la Géorgie.

Ce conflit présente de nombreuses similitudes avec celui qui sévit en Ukraine depuis le mois de février : une Russie de Poutine (qui, en 2008, était certes Premier ministre entre deux présidences, mais demeurait le ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles