Libéraux 2012 accueille Sarkozy à Marseille

Liberaux2012

Le meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille a été l’occasion pour les membres du collectif Liberaux 2012 de se faire entendre.

Le meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille a été l’occasion pour les membres du collectif Liberaux 2012 de se faire entendre.

Un article de Libéraux 2012

Dans le cadre de la campagne « Libéraux 2012 », des militants libéraux marseillais ont accueilli, dimanche 19 février, Nicolas Sarkozy à Marseille avec le slogan « Le problème c’est le chômage pas les chômeurs ! » En effet pour le mouvement libéral, la proposition de référendum sur les droits des chômeurs du candidat Sarkozy va dans le mauvais sens : « Au lieu de s’attaquer aux origines du chômage, Sarkozy s’en prend directement aux droits de ceux qui en subissent les conséquences » explique Jean-Baptiste Jaussaud porte-parole de Libéraux 2012.

À travers cette démarche, les militants de Libéraux 2012 pointent du doigt la nécessité de proposer des solutions viables pour lutter contre le chômage, ce qui semble aujourd’hui absent des propositions des candidats de gauche comme de droite.

Dans un système où chaque salarié cotise à l’assurance chômage, il apparaît absurde de parler « d’assistanat » ou « d’abus » lorsqu’un citoyen fait valoir ses droits à l’assurance chômage. « Nul doute qu’il faille développer la formation professionnelle mais il est absurde de faire croire que l’État pourrait contraindre les chômeurs à accepter des emplois qui n’existent pas ! » poursuit Jean-Baptiste Jaussaud.

Pendant toute la durée de la campagne présidentielle, le mouvement libéral prendra part aux débats afin de mettre chaque candidat face à ses contradictions et proposer des idées nouvelles. Le site Liberaux 2012 permettra à chaque citoyen de débattre sur les propositions des uns et des autres et de faire entendre sa voix. « Nous voulons profiter de notre indépendance pour mettre sur la table les sujets de fond et nous attaquer à chaque proposition qui nous semblera démagogique ou absurde. Nous n’avons pas de candidat à l’élection présidentielle mais nous avons une voix et des idées à faire valoir, tel est le sens de l’initiative Libéraux 2012 » conclut Jean-Baptiste Jaussaud.