Frêche statufié : le César des magouilles

imgscan contrepoints 744 Frêche - b

Georges Frêche statufié par son successeur, c’est un camouflet pour le PS nordiste !

Le regard de René Le Honzec.

Georges Frêche statufié par son successeur, c’est un camouflet pour le PS nordiste !

Hier après-midi, Christian Bourquin, l’actuel président du conseil régional du Languedoc Roussillon, a dévoilé une maquette en miniature d’une statue « plus vraie que nature » de son défunt prédécesseur Georges Frêche, un doigt docte pointé en avant et un petit sourire aux lèvres.

La statue monumentale, signée du sculpteur montpelliérain Olivier Thiery, a un coût d’environ 80 000 euros et mesurera 3,2 m en comptant la pierre du socle. Elle sera positionnée à l’entrée du lycée hôtelier Georges-Frêche.

Commentaire du sénateur socialiste Christian Bourquin.

Cette statue restitue un Georges Frêche plus vrai que nature. On retrouve la posture de l’homme de savoir et de l’homme politique qu’il était. On retrouve aussi ce sourire malicieux, voire coquin, qu’il avait parfois aux lèvres.

C’est vrai qu’il faisait le doigt à tout le monde.