La nocivité de la relance keynésienne en deux graphiques

taylor_gap_1

La comparaison entre la crise actuelle et celle du début des années 1980 souligne l’impact, négatif, des plans de relance keynésiens.

La comparaison entre la crise actuelle et celle du début des années 1980 souligne l’impact, négatif, des plans de relance keynésiens.

Par Nathalie Elgrably-Lévy, depuis Montréal, Québec.

John Taylor a écrit un billet très intéressant:  “Reassessing the recovery“.

Il présente deux graphiques.  Le premier décrit la situation américaine actuelle.  Le second représente la tendance normale inspirée de la plus importante récession d’après guerre (1982).


Normalement, l’économie revient vers son PIB potentiel ….. mais ce n’est pas le cas actuellement.

L’économie américaine est en croissance, mais elle n’a même pas retrouvé son niveau de 2007.

La question la plus importante : pourquoi le pays de l’Oncle Sam est-il si loin de son potentiel ? Faut-il conclure que tous les plans de sauvetage et de relance des dernières années ont été inutiles ?

Sur le web