Le plan italien de Mario Monti : un modèle ?

Mario Monti emmène l’Italie dans un programme ambitieux de libéralisation

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le plan italien de Mario Monti : un modèle ?

Publié le 28 janvier 2012
- A +

Jean-Hippolyte Feildel publie sur le site Internet de la Fondation iFRAP – un think tank libéral – un texte court et descriptif traitant du programme de libéralisation du nouveau chef du gouvernement italien. Extrait :

Deux mois après son arrivée au pouvoir, Mario Monti, le nouveau chef du gouvernement italien emmène l’Italie dans un programme ambitieux de libéralisation. Vendredi 20 janvier, son gouvernement a adopté un décret majeur surnommé « Cresci Italia », pour relancer la croissance et répondre aux deux problèmes qui plombent l’Italie : la « concurrence insuffisante et l’inadéquation des infrastructures ».

Cette réforme structurelle vise en premier lieu les corporations dont la « sur-réglementation » empêche le développement et maintient les prix élevés. Elle porte aussi sur l’ouverture à la concurrence des services d’Etat ou proches de l’Etat. Grâce à ces réformes courageuses, Mario Monti espère gagner deux points de PIB.

Ce programme pourrait bien inspirer Nicolas Sarkozy à moins de cent jours de la présidentielle, estime l’auteur de l’article.

Lire l’article sur le site de la Fondation iFRAP.

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Un article de l'IREF

 

Avec la guerre en Ukraine et la rupture des approvisionnements en gaz russe, les prix de l’électricité ont flambé. Mais l’Ukraine n’a été qu’un déclencheur sur le marché électrique désormais si administré qu’il a perdu sa flexibilité et sa capacité de réaction. Après un état des lieux, ci-dessous, nous publierons le lundi 6 février une analyse de quelques voies et moyens pour remédier aux difficultés rencontrées.

 

État des lieux

Le marché électrique est compliqué à gérer parce que ... Poursuivre la lecture

En janvier 2022 j’attirais l’attention sur la posture pour le moins surprenante adoptée par quelques sénateurs français vis-à-vis des approches du gouvernement chinois durant la crise que nous avons traversée (traversons). Dans un rapport prospectif ils se montraient ostensiblement admiratifs du solutionnisme technologique chinois.

Dans ce même rapport, ils ne manquaient pas de vanter - sans ambages - tous les mérites des méthodes de l’empire du Milieu, sans omettre de valoriser certaines de ses approches les plus coercitives…

S... Poursuivre la lecture

Par Luca Tomini.

La « coalition de centre droit » dominée aujourd’hui par le parti d’extrême droite Frères d’Italie, associé à la Lega (de Matteo Salvini) et Forza Italia (de Silvio Berlusconi), a remporté les législatives qui viennent de se tenir en Italie. Giorgia Meloni, la leader des Frères, premier parti de cette coalition, deviendra vraisemblablement dans quelques semaines la première femme à la tête d’un gouvernement italien.

Les formations de gauche, qui se sont présentées aux élections divisées, ont été vaincues. Et mai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles