Le plan italien de Mario Monti : un modèle ?

Publié Par Alex Korbel, le dans Non classé

Jean-Hippolyte Feildel publie sur le site Internet de la Fondation iFRAP – un think tank libéral – un texte court et descriptif traitant du programme de libéralisation du nouveau chef du gouvernement italien. Extrait :

Deux mois après son arrivée au pouvoir, Mario Monti, le nouveau chef du gouvernement italien emmène l’Italie dans un programme ambitieux de libéralisation. Vendredi 20 janvier, son gouvernement a adopté un décret majeur surnommé « Cresci Italia », pour relancer la croissance et répondre aux deux problèmes qui plombent l’Italie : la « concurrence insuffisante et l’inadéquation des infrastructures ».

Cette réforme structurelle vise en premier lieu les corporations dont la « sur-réglementation » empêche le développement et maintient les prix élevés. Elle porte aussi sur l’ouverture à la concurrence des services d’Etat ou proches de l’Etat. Grâce à ces réformes courageuses, Mario Monti espère gagner deux points de PIB.

Ce programme pourrait bien inspirer Nicolas Sarkozy à moins de cent jours de la présidentielle, estime l’auteur de l’article.

Lire l’article sur le site de la Fondation iFRAP.

  1. J’avais envoyé cet article au Think Tank italien, a Alberto Mingardi… il m’a répondu que certaines personnes ne devraient écrire que de ce qu’ils connaissent vraiment avant d’écrire certaines âneries…

Les commentaires sont fermés.