La Grèce envisagerait de sortir de la zone euro

Réunion des ministres des finances de la zone ce soir : le gouvernement grec envisagerait de faire sortir le pays de la zone euro

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Euro Grec (image libre de droits)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

La Grèce envisagerait de sortir de la zone euro

Publié le 6 mai 2011
- A +

La crise de la dette publique grecque continue. Selon le Spiegel Online, le gouvernement grec envisagerait de faire sortir le pays de la zone euro.

Les ministres des finances de la zone monétaire commune et des représentants de la Commission européenne tiendront ce soir (vendredi 6 mai 2011) une réunion de crise non-publique dans la ville de Luxembourg.

En plus de la sortie possible de la Grèce de l’union monétaire, une restructuration rapide de la dette du pays figurerait également à l’ordre du jour de la réunion.

Un an après l’éclatement de la crise grecque,  ce récent développement représenterait une étape cruciale pour l’union monétaire européenne et aurait un impact majeur sur l’économie de la zone.

Lors de cette réunion, le ministre des finances allemand Wolfgang Schäuble aurait l’intention de chercher à dissuader la Grèce de quitter la zone euro. Selon les sources du Spiegel Online, il aurait préparé un document interne évaluant les conséquences désastreuses d’une telle décision : dévaluation de 50% de la nouvelle devise grecque, déficit public à plus de 200% du PIB du pays, faillite de l’État grec et restructuration inévitable de la dette publique.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Mais que ferait alors l’euro ?

  • Que la grèce se débrouille. Très bientôt, la France sera dans la même situation faute de courage politique pour de sérieuses réformes.

  • Ca dépend : si la Grèce sort de l’euro, elle peut décider autoritairement de convertir sa dette en drachme, fixer la parité monétaire et imposer la dépréciation de sa monnaie à ses créanciers, provoquant une réaction en chaîne dans les banques TBTF. Ce scénario, immense détournement de fonds, serait une véritable déclaration de guerre économique au reste de l’Europe : c’est pour cette raison qu’il reste très improbable.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
spirale
2
Sauvegarder cet article

Nombreux sont ceux qui essaient de comprendre le sens du mot inflation.

L’inflation va-t-elle impacter notre façon de vivre ? Représente-t-elle un danger ? Les solutions existent-elles ? Est-il judicieux d’être résilient ou d’être résistant ?

Il semble évident que cette crise touche d’abord les populations les plus fragilisées et nous sommes face à une situation pour laquelle nous nous devons de trouver des solutions.

Le pourcentage de la dette mondiale par rapport au PIB est passé de 200 % en 1999 à 350 % en 2021.

Poursuivre la lecture

Le gouvernement doit chaque année résoudre un problème récurrent : le budget.

Il consiste à faire correspondre une liste de dépenses prévues, ordinairement classées dans l’ordre des ministères qui les présentent à l’approbation des parlementaires, avec une liste d’impôts et de taxes. Les gouvernements n’ont en effet aucun autre moyen que ces deux instruments pour se procurer de l’argent.

Depuis plus de 40 ans néanmoins, devant la difficulté d’équilibrer ses comptes, le gouvernement a fait appel au crédit. Comme chacun le sait, c... Poursuivre la lecture

Par Eddie Willers.

Pour l'économiste Thomas Porcher, la dette française ne serait pas un problème car la France disposerait en face de 1,5 fois la valeur de cette dette en actifs. Il suffirait alors de vendre ces actifs pour payer la dette de la France.

Donc si la dette n’est plus un problème, nous pouvons continuer à nous endetter et à financer les programmes les plus dispendieux de notre État social-démocrate. Magnifique théorie Thomas, mais regardons d’un peu plus près ce qu’il se passe lorsque la dette d’une entreprise est é... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles