Mise à jour du compteur de l’IEDM

Les régimes de retraite des employés du secteur public ajoutent $71 milliards à la dette du Québec

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
[cp_donation]

Mise à jour du compteur de l’IEDM

Publié le 23 mars 2011
- A +

Les régimes de retraite des employés du secteur public ajoutent $71 milliards à la dette du Québec.

Dans « Le Point sur la dette du gouvernement québécois« , Youri Chassin, économiste à l’Institut économique de Montréal, s’est intéressé au passif au titre des régimes de retraite des employés du secteur public, c’est-à-dire les sommes que le gouvernement n’a pas mises de côté année après année pour payer les prestations de retraite consenties à ses employés. Ce montant atteint $71 milliards.

Selon Chassin, peu de gens se rendent compte que les engagements du gouvernement au titre du régime de retraite des employés du secteur public reposent sur une stratégie de levier. Avec le Fonds d’amortissement des régimes de retraite (FARR), essentiellement, le gouvernement emprunte pour investir en bourse en souhaitant obtenir un rendement supérieur au coût des intérêts.

Pour sa part, Michel Kelly-Gagnon, président de l’Institut économique de Montréal, souligne que les contribuables n’ont généralement pas bien été informés du coût réel de la rémunération globale consentie aux employés de l’État au fil des ans, surtout en ce qui a trait aux engagements liés aux régimes de retraite. Le compteur de la dette disponible permet justement aux contribuables de voir ce qu’il en coûte de toujours remettre à plus tard la mise en ordre des finances publiques.

(Illustration René Le Honzec)

À la suite de la présentation du budget par le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, l’Institut économique de Montréal a procédé à la mise à jour de son compteur de la dette. La dette du Québec se chiffre maintenant à $234 milliards, en hausse de $13 milliards par rapport à l’an dernier. Selon une estimation fondée sur sa croissance moyenne des cinq dernières années, la dette continuera de progresser à raison de $11,3 milliards par année, de $31 millions par jour et de $21.532 par minute.

[cp_donation color="blue" margin_bottom="10"]
spirale
2
Sauvegarder cet article

Nombreux sont ceux qui essaient de comprendre le sens du mot inflation.

L’inflation va-t-elle impacter notre façon de vivre ? Représente-t-elle un danger ? Les solutions existent-elles ? Est-il judicieux d’être résilient ou d’être résistant ?

Il semble évident que cette crise touche d’abord les populations les plus fragilisées et nous sommes face à une situation pour laquelle nous nous devons de trouver des solutions.

Le pourcentage de la dette mondiale par rapport au PIB est passé de 200 % en 1999 à 350 % en 2021.

Poursuivre la lecture

Un article de l'Iref-Europe

 

Voilà de longues années que nous analysons les vœux de nos présidents de la République successifs. Et depuis lors, nous avons employé le terme « affligeant » quel que soit le titulaire de la fonction. Notre article pour cette année ne se distinguera pas des précédents.

https://www.youtube.com/watch?v=KwxVWvqlsio

 

Satisfecit pour 2022 !

Rappelons que les vœux du 31 décembre ont commencé à être politisés avec François Mitterrand. L’exercice a depuis lors consisté à se ... Poursuivre la lecture

Le gouvernement doit chaque année résoudre un problème récurrent : le budget.

Il consiste à faire correspondre une liste de dépenses prévues, ordinairement classées dans l’ordre des ministères qui les présentent à l’approbation des parlementaires, avec une liste d’impôts et de taxes. Les gouvernements n’ont en effet aucun autre moyen que ces deux instruments pour se procurer de l’argent.

Depuis plus de 40 ans néanmoins, devant la difficulté d’équilibrer ses comptes, le gouvernement a fait appel au crédit. Comme chacun le sait, c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles