Sadiq Khan, fils de chauffeur de bus devenu maire de Londres

Publié Par Guillaume Nicoulaud, le dans Europe

Par Guillaume Nicoulaud.

Sadiq Khan, fils d’un couple d’émigrés pakistanais, vient donc de remporter un des plus gros totems politique qui soit outre-Manche : la mairie de Londres. Juste pour fixer les idées, Londres c’est 8,6 millions d’habitants répartis sur plus de 1 500 kilomètres-carrés et une économie comparable à celle de la Suède. C’est-à-dire qu’entre le poste que vient de rempoter Sadiq Khan et celui qu’occupe Anne Hidalgo, on n’est pas tout à fait dans le même ordre de grandeur (euphémisme).

Alors évidemment, on ne peut être qu’admiratif devant un tel parcours ; celui d’un fils d’émigrés pauvres, son père était chauffeur de bus et sa mère couturière, qui, né à Tooting en 1970, en est devenu le représentant au conseil de quartier puis à la House of Commons (élu en 2005, réélu en 2010), a enchaîné plusieurs postes ministériels avant de devenir, ce 8 mai 2016, le successeur de Boris Johnson. On ne peut être qu’admiratif devant le parcours personnel de Sadiq Khan et on ne peut aussi être qu’admiratif d’une société qui rend une telle success story possible.

Ce que l’élection de Sadiq Khan nous dit sur le Royaume Uni

Entendez-moi bien : je ne porte aucun jugement sur les qualités de M. Khan et je ne sais pas s’il fera un bon maire. Après tout et même si on le décrit souvent comme un modéré, le nouveau maire de Londres est clairement estampillé Labour, il est même membre de la Fabian Society et mes convictions personnelles me rapprochent plus de son prédécesseur. Mais là n’est pas mon propos. À l’heure où l’on parle beaucoup d’intégration et d’ascenseur social, j’estime que l’élection de Sadiq Khan démontre quelque chose sur la société anglaise et, en creux, sur ce qui nous en sépare.

Naturellement, mon point de vue n’est pas partagé par tout le monde. Ainsi, Robert Ménard :

De fait, Sadiq Khan est musulman. Il ne s’en cache d’ailleurs pas un instant : « Nous avons tous de multiples identités, répondait-il à un journaliste britannique : je suis londonien, je suis britannique, je suis anglais, je suis d’origine asiatique, d’héritage pakistanais, je suis un père, je suis un mari, je suis un fan désespéré de Liverpool, je suis au Labour, je suis Fabian et je suis musulman. »

Sadiq Khan, juste musulman ?

Mais pour M. Ménard, Sadiq Khan est musulman. Juste musulman. Ça le définit entièrement et, vous l’aurez bien compris, ce n’est pas très positif. Pour M. Ménard, l’élection d’un musulman à la mairie de Londres, c’est un symbole du « grand remplacement ». Ce n’est pas — pensez-vous ! — le symbole éminemment positif d’une société dans lequel un fils d’immigrés pauvres (et musulmans) peut s’intégrer au point de devenir parlementaire, ministre et maire de la plus grande ville du pays. C’est un symbole négatif : les anglais, de souche, ne sont plus chez eux !

C’est-à-dire que pour M. Ménard, entre un musulman qui s’intègre et mène une vie exemplaire et un musulman qui sombre dans la délinquance ou le terrorisme, il n’y a pas vraiment de différence. Dans un cas comme dans l’autre c’est un musulman et donc, c’est un problème. Peu importe que les prises de position de Sadiq Khan ne laissent planer aucune forme d’ambiguïté sur son attitude quant aux extrémistes et à l’islam radical — il a notamment voté en faveur du mariage homosexuel en 2013, ça lui a valu une fatwa —, aux yeux d’un Ménard, il est et restera quoiqu’il arrive un musulman, donc un problème. C’est-à-dire que dans le monde de M. Ménard, la seule chose positive que puisse faire un musulman, c’est disparaître.

Voilà, je crois, ce que nous dit vraiment l’élection de Khan à la mairie de Londres : là-bas, c’est possible. Au royaume de Sa Majesté Elizabeth II, un fils de chauffeur de bus pakistanais (et musulman) peut devenir parlementaire, ministre et maire de Londres. Mais dans notre République sociale si prompte à victimiser toutes les minorités, est-ce seulement possible ? Peut-on seulement imaginer qu’un fils de chauffeur de bus d’origine algérienne (et musulman) connaisse un tel parcours ? Je crains fort que non.

Je crains fort — et en fait je sais — qu’un fils de chauffeur de bus d’origine algérienne (et musulman) qui, par hypothèse, aurait réussi de brillantes études et ne rêverait de rien d’autre que de décrocher un bon métier n’aurait pas d’autre choix que de traverser la Manche et de rejoindre Londres.


PS : au moment où je conclus cet article, Sajid Javid, lui aussi fils d’un chauffeur de bus pakistanais et actuel secrétaire d’État du gouvernement Cameron, vient de féliciter Sadiq Khan pour son élection. Les amateurs reconnaîtront là l’attitude typiquement british d’un véritable gentleman.

Sur le web

  1. Ce qu’admirent ceux qui insistent sur la personnalité « musulman intégré »de l’homme, ce n’est pas le le côté « musulman soft compatible » mais bien le côté « intégré ». Ils sont heureux que l’homme ait adhéré à nos valeurs, pensant que l’islam porté par cet homme a une quelconque existence universelle. Utopie !

    1. Ce soir, Ali, Youssaf, et moi, irons nous pinter en utopie.

  2. Il y a 37 ans la fille d’un épicier était devenue l’un des meilleurs premier ministre du royaume.

  3. cet article n’est pas très juste, pour plusieurs raisons.
    1) on trouvera facilement des britanniques capable du même genre de commentaire que M. Ménard
    2) il y a en France quantité d’enfants d’immigrés qui font des carrières politiques comparables à celle de M. Khan, alors que l’article laisse entendre que c’est impossible en France
    3) il ne met pas en lumière le fait que cette ascension politique est parallèle et postérieure à une carrière d’avocat ; Khan n’est pas un pur apparatchik
    4) qu’on s’en réjouisse, qu’on le déplore ou qu’on s’en foute, de fait la souche européenne (au sens religieux, culturel ou ethnique) laisse de la place à des origines variées. Le « grand remplacement » est une désignation sans doute trop connotée pour être utilisée, mais le phénomène est réel et le nier n’est pas très malin.

    1. J’ai du wikipidié le Sieur Menard. Trotskiste tendance nationale. Petite graine de nazi, ne pas arroser, danger. Pov’ bête.
      Au RU, pour un politique, le penser, peut être, le tweeter et ne pas prendre un boomerang, vraiment pas, pour la simple raison qu’une très large majorité place sa confession dans le cadre privée, et donc, bon dernier dans les critères d’élection. Irrelevant.
      Ce qui est frappant pour revenir a la pauvre chose et a la France, c’est le grand écart entre ses valeurs du bien, qui l’ont rendu riche et puissant de trop longues années, et ses valeurs récentes, assumées, du mal (FN pour faire simple) qui lui ont permis de justesse garder sa place au mangeoire. La petite graine en fait une obsession, et il obsède en toute impunité.
      D’accord sur vos remarques 2) et 3). A noter: la mairie de Londres, c’est typiquement l’antichambre des prétendants au role de premier ministre. Corbyn ne s’est pas déplacé pour l’inauguration, ce qui n’a rien d’un hasard. Perso, je prends le pari que M Khan remplacera l’erreur de casting Corbyn. Il en a largement la stature. En l’occurence, en France, nos représentants issus des minorités font allégeance a leur champion, ils savent se tenir, et ne prétendent a rien de plus que la place au mangeoire qui leur a été donnés.
      En ce qui concerne le point 4), c’est de nouveau irrelevant, nier ou applaudir l’irrelevant est un passe temps typiquement Francais. Ca ne sert a rien, si ce n’est un effet de diversion que les graines les plus néfastes savent si bien exploiter pour continuer leurs existences de parasites professionnels a nos dépends. S’est-on posé cette question quand Zinedine était capitaine de l’équipe nationale?

    2. Plutot d’accord avec vous sur les points 1,2 et 3, sur le point 2, c’est vrai et faux, oui nous avons des personnes d’origine africaine (nord ou afrique noire) présentes dans les instances politiques, et on peut meme dire à un assez au niveau, puisque nous avons actuellement des ministres femmes et hommes d’origine maghrébine. Mais n’imaginez pas tout de suite avoir un maire musulman d’une grande ville (Londres) ou noir et Président (Obama) en France… vous ne l’aurez pas avant une bonne trentaine d’années…. On met en place de la diversité pour dire que l’on en fait, mais en réalité on ne leur laisse pas une place équivalente, sauf si ces personnes se revendiquent « athé », plus blanc que blanc,… en France nous n’acceptons la différence que si elle n’existe pas ou presque pas…
      Sur le point 4, le problème vient du mot en effet, mais c’est crutial. Il n’y a aucun grand remplacement, et je dirais meme plus qu’un maire élu et peut importe la taille de la ville ce n’est pas tous les maires d’Angleterre donc je ne sais pas combien il y a de maires en Angleterre et de manière générale au Royaume Uni, mais imaginons 1000, cela fait 1/1000 et si 1/1000 c’est le grand remplacement, alors je ne sais plus quoi dire. De plus un remplacement mettrait en avant que cela n’était pas le cas avant, mais ce n’est pas connaitre l’histoire de son propre pays, il y a toujours eu de l’immigration, de la mixité dans notre pays entre Français et le reste de l’Europe. Et ces memes personnes qui clament qu’il y a le grand rempalcement, nous dise que cela est normal car il y a une identité Européenne, donc ce n’est pas de la mixité car nous sommes nous Européens tous pareil, et ce sont les memes qui refusent que l’Europe se fasse… et outre cela, allez demander aux Francais si ils se sentent plus proches des Bulgares, Roumains ou autres… que de Marocains par exemple… notre histoire ne s’est pas arrété a nos gfrontière, il n’y a pas de grand remplacement, juste de l’immigration, et du mélange, un remplacement mettrait en avant qu’une population d’origine serait remplacé, et bien désolé, mais la France reste majoritairement blanche et de souche Européenne, mais pas du tout Francaise… nous ne sommes plus de souches francaise depuis bien longtemps… donc si un grand remplacement a lieu et bien il a eu lieu il y a bien longtemps quand les italiens, les portugais, les espagnols,… ont « remplacés » les peuples d’origine Francaise. Bref encore une bétise mais qui réveil les bas instincts.

      1. Très juste! La France est depuis un beau mélange de l’Europe, et du reste du nmonde!

  4. C’est maintenant qu’on va vraiment voir à quel point l’intégration fonctione à Londres, ou pas…
    Il y a sans doute des musulmans londoniens qui ont voté Khan parce qu’il était musulman, comme certains noirs américains votaient Obama parce qu’il était noir. C’est un signe de mauvaise intégration. Quel pourcentage? On verra dans les années à venir.
    Il y a des musulmans intégristes à Londres. En bon politicien Khan soignera sans doute tout les composantes de son électorat sans se préocuper des conséquences à long termes, comme tous les politiciens modernes… Vraisemblablement il donnera surtout des gages les groupes bien organisés capables de se mobilier facilement pour distribuer des tracts, faire du lobbying pour lui… Donc les musulmans intérgistes londoniens devraient etre très bien servis parce que meme lorsqu’ils sont minoritaires ils sont toujours très bien organisés.
    Bref je ne suis pas enthousiaste.
    Mais on verra…

    1. Et les électeurs de marine le pen, ménard , trump pourquoi ils votent pour eux? Blanc, catho, natif, de souche?

      1. C’est le même schéma: ils sont débiles donc ils votent pour des débiles ^^

        1. Khan n’a rien d’un ou d’une Le Pen, d’un Ménard, d’un Trump ou d’un débile.

          1. Je répondais uniquement à Lazarius. Et c’était de l’humour (bas de gamme).

    2. Les électeurs d’extrême droite sont donc très mal intégrés selon votre critère vu que ces supporters de Le Pen ou Trump votent selon la couleur de peau (les blancs), la religion (chrétiens) et la nationalité (Français / Américains).

      Islam radical / Extrême Droite même intolérance, même vote communautarisme, même combat.

      1. « Les électeurs d’extrême droite sont très mal intégrés », effectivement. C’est même leur principale récrimination : le « système » les rejette, et ils le rejette en retour

        1. Il n’y a pas de système et personne ne les rejette. C’est juste que le monde change rapidement, notamment via la technologie.

          Aucun politicien ne changera le fait que le progrès technologique permet de fabriquer toujours plus avec toujours moins de main d’oeuvre.

          Aucun politicien ne changera le fait que l’on consomme moins de biens matériels qu’avant : Avant on achetait un téléphone, un GPS, une caméra, un appareil photo..etc..aujourd’hui on a juste besoin d’un Smartphone pour avoir tout ça.

          Aucun politicien ne peut changer le fait que les économies se concentrent de plus vers des aires urbaines intégrées à la mondialisation et que par conséquent le déclin des petites villes et villages votant FN est inéluctable, du moins jusqu’à l’invention de la téléportation.

          Il y a juste ceux qui s’adaptent au changement et ceux qui ne s’y adaptent pas en attaquant que des politiciens leur donne la becquée.

          1. votre seconde phrase contredit la première : l’électeur d’extrême droite refuse que le monde change, et comme ce changement a lieu quand même, il vit ça très mal.
            Un politicien est tout à fait capable de contrer le progrès, de provoquer des gaspillages pour éviter de fabriquer toujours plus avec toujours moins de main d’œuvre.
            Un politicien est parfaitement capable de nous forcer à consommer des biens matériels inutiles, TGV vers nulle part, rond point, etc. Il est friand d’immatériel dont vous ne voudriez pas « spectacle vivant », documentaires de propagande, catéchisme « républicain…
            Un politicien est parfaitement capable de piller des habitants des aires urbaines intégrées à la mondialisation au profit de ses réservoirs de voix, fussent-ils en déclin. C’est ce qu’attendent tous les électeurs, et ceux du FN ne sont pas spécifique de ce point de vue

    3. Cette rengaine idiote que certains ressortent a chaque fois…. bien sur que des noirs ont votés pour Obama car noir, et des musulmans ont votés Khan car musulman, mais comme le disent Lazarius et Gilgamesh, si Marine Lepen, ou autres sont élus c’est le fait qu’ils sont blancs… et imaginez à la primaire UMP un noir ou un arabe (vous ne pouvez que l’imaginer, car ne ce n’est pas le cas sur 17 prétendants il n’y a que du blanc bien blanc) et bien il n’aurait aucune chance d’etre élu, car les électeurs UMP préféreraient voter pour un blanc incapable et qui a prouvé sa nullité (Juppé par exemple) que pour un noir ou un arabe qui n’aurait rien prouvé… bref… la majorité des Londoniens, ne sont pas Français, et ils ont votés majoritairement pour un candidat qui proposait des choses pour Londres (bien ou pas bien on s’en fou) et non pas car « musulman » je rappel aux ethnocentristes Français que Londres est une ville ultra cosmopolite et qu’un musulman ou un noir maire, n’est pas forcément vu comme çà… car c’est habituelle et assez accepté au sein de Londres d’etre différent, contrairement a notre chère ville de Liberté qu’est Paris.

      1. Certains commentaires sentent un peu l’intolérance des valeurs de gauche, oups pardon, « de la République » comme on entend dire généralement.

        Je pense que l’electorat est très diversifié aussi pour Marine Le Pen… il n’y a pas que des gens qui votent pour la couleur de peau. Il y en a sans doute. Mais il y a des gens qui se sentent abandonnés dans l’insécurité par exemple. On voit bien que Marine Le Pen commence à avoir du mal à ratisser aussi large qu’elle voudrait.
        Mais si Marine Le Pen était élue l’année prochaine vous vous scandaliseriez, non? Alors le meme phénomène serait un problème avec Le Pen mais pas avec Khan? Meme si on n’en connait pas vraiment encore la proportion ça existe sans doute chez les électeurs de Khan vu que la campagne s’est beaucoup focalisée sur le sujet au lieu des prix du logement à Londres par exemple.
        Je ne pense pas que les électeurs UMP voterait pour un blanc incompétent plutôt que pour un noir ou un arabe.. Mais il faut dire que les candidats n’ayant pas prouvé leur incompétence se font rares pour 2017, à droite comme à gauche.
        J’ai peur du clientélisme de khan vis à vis des extrémistes parce que s’il n’en fait pas ce sera un politicien avec des couilles et ça à priori ça n’existe plus (oui, indépendamment de la race ou de la religion). Donc sauf très bonne surprise.. On verra dans les années qui viennent.

  5. bof , tout n’est qu’une question de composition de la société , Londres est un carrefour où le monde entier se croise et où la religion ou l’origine a moins d’importance que le statut social , du moment qu’il chante ‘ god save the queen ‘ il peut être maire….

  6. L’article entretient l’ambiguïté entre l’intégration et le système multiculturel et il ne dit pas la position de M Khan à ce sujet. Les Anglais sont en général pour le modèle multiculturel car il y a peu de transferts ( vs la France) d’une communauté à une autre ( chacun doit se débrouiller).La France est dans une position intenable car elle organise des transferts inter-communautaires massifs tout en favorisant le système multiculturel.
    Si M Khan est musulman  » par hasard  » ( né de parents musulmans mais ne considérant pas le Coran comme sacré et prioritaire sur tout) il sera tout à fait capable de gérer une grande ville mais , à l’inverse, si M Khan souhaite la domination par l’islam conformément aux textes il y aura forcément un problème : cela ne sert à rien de le nier.
    Les gens honnêtes intellectuellement sont obligés de constater l’incompatibilité entre les lois occidentales et le droit musulman.Peut il y avoir différentes lois sur un même territoire et quelles en sont les conséquences ?Le système multiculturel intégrant des populations islamistes importantes impose nécessairement une dictature et l’abandon de la démocratie…. sauf à devenir uniculturel , c’est à dire 100% musulman.
    Il y a toujours des gens pour  » positiver  » et penser que tout s’arrangera ( les bisounours…): on l’a vu avec le communisme et autres totalitarismes. Ceux qui ne veulent pas détecter les signaux précoces annonciateurs de gros problèmes sont condamnés à subir les guerres.

    1. « L’article entretient l’ambiguïté entre l’intégration et le système multiculturel et il ne dit pas la position de M Khan à ce sujet. »

      En quoi le multiculturalisme s’opposerait-il à l’intégration de l’individu au sein d’une société donnée ?

      Sinon Sadiq Khan répond bien à votre question : « Nous avons tous de multiples identités : je suis londonien, je suis britannique, je suis anglais, je suis d’origine asiatique, d’héritage pakistanais, je suis un père, je suis un mari, je suis un fan désespéré de Liverpool, je suis au Labour, je suis Fabian et je suis musulman. »

      1. Le multiculturalisme peut parfois s’opposer à l’intégration si rien n’est fait: c’est le cas avec le droit musulman qui est incompatible avec les lois occidentales : égalité homme/femme , apostasie interdite, non respect des droits de l’homme ( mutilations génitales sur des enfants).On peut faire un parallèle avec Napoléon qui a clarifié les incompatibilités et qui a fait accepter aux juifs les lois de la république. A Londres, on n’en est pas là puisque la charia est déjà pratiquée dans certains quartiers. On peut effectivement avoir de multiples identités et heureusement mais lorsque les lois du pays ne sont plus les mêmes et lorsqu’une communauté a l’objectif de soumettre ( voire exterminer) les autres il y a bien un problème! Il n’y a aucun pays à majorité musulmane dans le monde où cela se passe bien pour les autres identités ( massacres chrétiens …). Lorsqu’un système ne marche nulle part dans le monde ( communisme, islam ) il y a bien un problème et ce n’est pas la faute des citoyens qui seraient mauvais parce qu’ils n’appliquent pas rigoureusement les textes.

        1.  » Il n’y a aucun pays à majorité musulmane dans le monde où cela se passe bien pour les autres identités  » , je pense que le problème n’est pas l’islam mais plutôt que ces états placent trop d’importance à la religion dans leurs politiques et laissent les courants les plus extrêmes avoir trop d’influence.Ces pays sont malheureusement en retard, le processus de démocratisation est en cours et prend du temps et les mentalités changeront. Les musulmans français dans leur grande majorité ne souhaitent en aucun cas la soumission des autres communautés, c’est l’environnement démocratique et laïque français qui je l’espère empêchera les courants les plus radicaux d’avoir trop d’influence.
          Bien sur, si nous partons du principe que ça ne marche pas dans les pays non démocratiques donc ça ne marchera ni en France ni en Angleterre, c’est une magnifique marque de confiance envers la communauté musulmane de ces pays qui ne demande qu’à s’intégrer. Continuons de les stigmatiser et oui cette prophétie se réalisera et ils se tourneront vers les courants les plus radicaux.

        2. « avec les lois occidentales »

          Les lois occidentales, comprendre françaises, sont incompatibles, pour une bonne partie, avec le principe de liberté et de propriété chère aux libéraux. Par exemple : « l’égalité homme-femme » : si j’ai envi de discriminer les femmes sur ma propriété privée, c’est mon droit naturel le plus absolu.

          Ensuite, vous nous parlez de « mutilations génitales ». Sachez que ces traditions ne sont pas musulmane du tout. Je vous mets au défi de trouver un paragraphe sur l’excision dans le coran. L’excision, puisque c’est dont cela vous parler, est une tradition noire africaine antérieur à leur islamisation qui est, d’ailleurs, aussi bien pratiquer dans certaines communautés chrétiennes noire africaines. Bref, argument ridicule.

          Vous nous parlez ensuite des Droits de l’Homme. Très bien. Mais desquelles parlez-vous, ceux de la déclaration universelle de 1948, qui correspondent à de la propagande communiste minable qui crache sur la propriété privée, ou ceux, les vrais, de la DDHC de 1789 ?

          Voilà qu’il ne nous reste que l’apostasie.

  7. Il y a en France plusieurs ministres issus de l’immigration et de culture musulmane. Donc ce genre de promotion sociale basée sur une bonne intégration est aussi possible en France.

    1. +1 quand on voit la composition du gouvernement français , on se demande vraiment de quoi parle l’auteur LOL.
      Par ailleurs Anne Hidalgo a obtenu la nationalité française sur le tard est maire de Paris .

      1. @pale rider: +1, j’ai cherché le mot « paris » (évident pour un article sur la France) dans l’article, et je suis tombé sur votre commentaire…

    2. Ils n’ont pas été élus mais placés là pour ratisser des voies issues de leur communauté et pour aller dans le sens du politiquement correct (on leur aurait reproché sinon).

      1. Parfaitement.

    3. Bien evidemment!
      Et la préférée des français en son temps, bien noire, et qui’ veut devenir notre presidente! Un peu jeune sans doute! Mais pourquoi pas?Attendons son programme !

  8. Londres:
    Des zones de non droit? Non. Une police apeurée? Non plus. Une police détestée? Ah non, plutôt le contraire. Armée? Non. Une legislation démentielle? Loin de la, basique, mais respectée. Une justice dont les moyens ne sont pas dérisoires. Qui fonctionne. Une liberté que vous ne pouvez pas concevoir de France? Certainement. De la courtoisie au quotidien. He oui, cela rend le choc de l’Eurostar St Pancras Gare du Nord toujours aussi violent.
    Londres perd des millions d’habitants par an. Elle en gagne autant et plus. Que cela se passe sans heurts, alors que les nouveaux arrivants viennent du monde entier, est fondamental pour comprendre l’election de M Khan, dont la couleur et la foi vous obsèdent tant.
    Ici, Londres, on s’en fout.

    La tolérance londonienne ne peut exister que si les fondamentaux, en particulier, la liberté, et la création de richesse, sont respectés au sein d’un état régalien fort et puissant. Certains commentaires sont un CQFD par l’absurde du bien fondé de l’article: la France est tellement loin des pré requis et s’en éloigne tellement vite qu’il ne nous reste comme tout espoir ne pas voir Marine au second tour.

    Désolé, je vais faire cru et simple: parler de tolérance aux habitants d’un failed state est futile, et c’est prendre le problème a l’envers.

  9. le premier acte du nouveau maire de londres , commémorer la shoah ; je pense que Sadiq Khan veut le rassemblement de tout le monde , quel que soit la religion ; c’est un bon début ; en france , la première réaction d’un élu c’est de s’augmenter ses indemnités……

  10. Il faudrait peut-être creuser un peu le parcours de M. Khan et son ascension. Elu musulman d’un quartier musulman (Tooting) grâce au soutien des plus extrémistes (Qaradawi et consorts) contre un autre paki musulman, lui vraiment modéré, et avocat défenseur des droits de l’homme (surtout quand l’homme est musulman extrémiste). Pour le reste, attendons de voir. De toute façon, M. Khan est aujourd’hui pour les « purs » un apostat qui a prêté serment à la Reine, chef de l’église anglicane, dans une cathédrale … et n’a plus de musulman que le nom.

    1. Maajid Nawaz qui l’a côtoyé de prés a écrit un article sur ce sujet (disponible sur le site the daily beast). Khan n’est pas un radical, en fait certains musulmans lui reprochent déjà de ne pas être suffisamment musulman. Néanmoins il n’a pas hésité a entretenir des liens communautaires et clientélistes avec des gens peu recommandables de la mouvance islamistes, partageant des plate-formes communes et il a utilisé les clanismes existant pour parvenir a ses fins. Il a lui même évoqué « oncle tom » pour désigner les musulmans modérés leur reprochant ainsi leur prétendue soumission aux hommes blancs.

      1. Tout a fait. Il ne s’est positionné que très récemment vis-a-vis de l’antisémitisme qui règne au sein du Labour. Zac Goldsmith a très mal géré cette ambiguïté, fondamentale. Au point ou la diabolisation présumée de Zac est devenue le sujet, laissant le problème de fond de coté. Je fais confiance a M Khan de dire blanc puis noir, sans dommage. Il est au moins aussi fort qu’un certain Tony Blair. Dire que je ne le porte pas dans mon coeur est un doux euphémisme, mais je prends les paris, il dirigera un jour le royaume. Zac était un amuse-gueule sympathique, ce n’est qu’un debut.

  11. @L’auteur : je crois que vous feriez bien de regarder le cursus des hommes/femmes politiques au actuellement au gouvernement, votre propos est un déni de réalité absolu.
    Anne Hidalgo est maire de Paris, elle est née espagnole et a eu sa nationalité française sur le tard , B. Delanoe est franco-tunisien , heu je crois qu’il vous faut réécrire votre article de A a Z.
    Je crois même après avoir regardé de près la composition du gouvernement que c’est même l’inverse, les français de souche sont sous représentés. Perso je m’en fiche , mais je déteste lire des bêtise ….

    1. Il en fallait un, il est là. Celui qui fait semblait de ne pas comprendre la différence entre Hidalgo (espagnole naturalisée à 14 ans) ou Delanoe (français « de souche » originaire d’une ex-colonie) et Sadiq Khan (immigré extra-européen de deuxième génération).
      Merci de vous dévouer.

      1. Et Rachida Dati, ministre de la justice à 42 ans, avec un père marocain et une mère algérienne? Une femme musulmane à la tête d’un ministère régalien dans un pays de racistes comme la France, c’est fou, non?

        Khan a été élu parce que la ville est de plus en plus musulmane et en plus celui d’en face n’avait pas vraiment la bonne religion.

        1. Sarko n’a pas fait l’ENA et il est fils d’immigré Hongrois.

  12. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Aboutaleb

    Rotterdam n’est pas devenu Raqqa… Laissons travailler ce monsieur, on jugera plus tard.

  13. Rapport de l’ONU en 2000 :
    Replacement Migration:
    Is It a Solution to Declining and Ageing Populations?

    http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm
    Commission de la population et du développement Quarante-neuvième session – 11-15 avril 2016

    Point 3 de l’ordre du jour provisoire*
    Mesures en faveur de la poursuite de l’application du Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement

  14. Pour en arriver à la maire de Londres Sadiq Kahn n’a pourtant pas hésiter avant, à fricoter avec les pires islamistes de Tooting, ni a faire l’éloge de Youssef Quaradawi, ou mieux, de rendre Blair responsable des attentats de Londres. Pour cette élection, il ne s’est pas privé pour jouer sur la carte d’appartenance confessionnelle et sur la technique du storytelling. Tout cela me laisse quand même un peu dubitatif !!! Pas vraiment le même profil que le maire de Rotterdam, je reste méfiant et attend de voir.

  15. Je suis d’accord avec cet article sur le cas Ménard et sur son obsession à voir un musulman et rien qu’un musulman dans le nouveau maire de Londres.
    Les personnes comme Robert Ménard discernent comme tout un chacun que l’islamisme fait courir un risque de totalitarisme sur nos sociétés (et les siennes) mais s’autorisent de ce « discernement » pour l’appliquer à toutes les personnes musulmanes prises individuellement. Ca s’appelle essentialiser les personnes et c’est réducteur. C’est tout à fait par hasard que chacun de nous est né dans tel pays, dans telle famille, et ce ne peut être uniquement ça qui va nous définir éternellement : on va apprendre, on va se former, on va réfléchir, on va faire des rencontres, on va voyager, on va travailler etc…

    Par contre sur l’ascenseur social français, on peut citer le cas de Rachida Dati, issue de l’immigration et d’une famille très modeste, frère petit trafiquant ayant fait de la prison etc.. : elle a été garde des Sceaux et aussi, peut-être encore plus difficile, maire du VII è arrondissement de Paris.

    1. +1 @Nathalie MP sur le cas de Rachida Dati , mais il y en a tellement d’autres , nous avons accueilli un nombre incroyable de migrants et oui ils sont présents à tous les niveaux de la société et c’est une excellente chose. Je n’ai vraiment pas l’impression que le pays soit en retrait sur ce plan la , bien au contraire . Maintenant je ne suis pas certaine que cela continue à cause de l’état déliquescent avancé de l’ed nat mais c’est un autre sujet

      1. « je ne suis pas certaine que cela continue à cause de l’état déliquescent avancé de l’ed nat »
        En effet, plus l’Ed nat aligne tout le monde sur le bas, plus on éloigne les élèves « défavorisés » en faveur de qui ces mesures de nivellement ont été prises, de l’accès aux meilleures formations, sachant que les élèves « favorisés » auront grâce à leur environnement social et familial beaucoup plus d’occasions de combler les lacunes scolaires.

    1. @xc merci pour le lien . Ayant vécu la bas , et j’ai lorgné leur approche communautariste avec intérêt , je crois que maintenant , ils vont rentrer dans le dur … ie . tester les limites de l’exercice .

  16. Dans un an, je rigolerai bien en relisant les commentaires optimistes et l’article d’une naïveté stupéfiante. Nicouleaud m’avait pourtant habitué à bien mieux, mais il est si soucieux de ne pas voir les musulmans souffrir d’injustice qu’il s’aveugle quand il y en a un qui cache bien sa sympathie pour l’extrémisme.

  17. Apparemment, comme les libertariens de ce site n’ont pour lecture que Hayek et Arendt, voici un autre genre de lecture pour qu’ils sortent de leur naïveté… même si je ne me fais pas d’illusion.

  18. Pq les conservateurs se réjouissent de la victoire de Khan: http://www.telegraph.co.uk/news/2016/05/10/tories-are-lining-up-to-help-sadiq-khan-push-jeremy-corbyn-into/
    Khan est en train de monter sa propre direction indépendante de la direction national du Labour. Khan a attaqué Corbyn qui n’a pas assisté à sa cérémonie d’investiture. Khan va affaiblir Corbyn

  19. Bien hâte de voir ce que ce musulman va faire de la clique d’Anjem Choudary et dans ce dossier particulier :

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2519519/Muslim-Patrol-jailed-harassing-couple-holding-hands-men-drinking-bid-enforce-Sharia-law-East-London.html

Les commentaires sont fermés.