Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Étudiant en master Politiques Publiques à Sciences Po, Nicolas Beyls est chroniqueur pour Trop Libre, le blog de la Fondapol qui cherche à faire entendre dans le débat public une voix libérale, progressiste et européenne.
0 followers

Articles

Par Nicolas Beyls.

[caption id="attachment_236519" align="aligncenter" width="660"] OECD Development Centre-Emmanuel Macron(CC BY-NC-ND 2.0)[/caption]

 

Emmanuel Macron a lancé en novembre 2015 sa deuxième loi fourre-tout, intitulée "Nouvelles opportunités économiques", qui permettrait de déréglementer certains secteurs de l’économie française. Le ministre de l’Économie semble ainsi adopter la nouvelle politique économique de gauche préconisée par l’économiste libéral Jean-Marc Daniel dans un ouvrage de 2011, Le Soci... Poursuivre la lecture

Par Nicolas Beyls. Un article de Trop Libre

Remis au gouvernement le mois dernier, le rapport Sirugue propose d’étendre aux 18-25 ans l’accès au RSA. Cette mesure est critiquable : ces jeunes pourraient renoncer à se former. Mais elle pose une question sensible : celle de l’équité entre générations. En 2013, l’essayiste Hakim El Karoui s’est fait avec La lutte des âges le porte-parole d’une jeune génération “sacrifiée”, qui perd confiance en son avenir.

La lutte des âges est d’abord l’histoire de la prise de pouvoir des retraité... Poursuivre la lecture

Par Nicolas Beyls. Un article de Trop Libre

Les manifestations contre le projet de loi porté par Myriam El Khomri sont le symptôme d’un manque de confiance face à l’avenir. Mais cette défiance, très coûteuse, n’est pas une fatalité : des réformes sont possibles !

En 2012, trois économistes, Yann Algan, Pierre Cahuc et André Zylberberg, se sont penchés sur le pessimisme français dans La Fabrique de la défiance. Selon eux, notre mal-être est dû à notre manque de confiance et de coopération. Mais cette défiance n’est pas un héritag... Poursuivre la lecture

Il est de coutume d’écrire que le monde nous envie notre modèle social. L’économiste Jean-Olivier Hairault soutient une thèse opposée dans son livre Ce modèle social que le monde ne nous envie plus, paru en 2015. Selon lui, le choix de l’inactivité s’est fait au prix d’un chômage de masse et de l’appauvrissement du pays.

Le refus de la polarisation du marché du travail

La mondialisation des échanges et l’essor des nouvelles technologies ont eu un double effet dans les pays occidentaux. D’une part, nous avons de plus en plus besoin de c... Poursuivre la lecture

Par Nicolas Beyls

[caption id="attachment_234117" align="aligncenter" width="640"] David Goehring-Money (CC BY 2.0)[/caption]

 

Le revenu universel est aujourd’hui une utopie très en vogue.

En Europe, le gouvernement finlandais va prochainement expérimenter ce dispositif. Il a fait même l’objet d’une conférence, organisée par le think tank Génération Libre ce jeudi 4 février. Mais cette révolution sociale n’est pas une idée neuve en France !

Lionel Stoléru a popularisé dès 1974 l’impôt négatif dans son ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles